Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Météo


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


ENFIN !!! Ce Jeudi 19 décembre 2019 le gouvernement a enfin pris un arreté suite aux gros orages du mercredi 23 octobre dernier qui avaient causé de nombreuses inondations en centre ville mais aussi dans plusieurs quartiers. Certains commerces et habitations en avaient été victimes alors.

Dès le lendemain, la commune lançait un appel aux habitants afin de monter un dossier pour reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, mais une mauvaise nouvelle était ensuite tombée une semaine plus tard, le 30 octobre quand l'Etat avait promulgué un arrêté Ministériel pour 23 communes des Bouches du Rhône mais pas Trets à la surprise générale, alors que de nombreux tretsois victimes d'inondations s'étaient manifestés auprès de la mairie après l'appel lancé.

Ce dernier est finalement enfin tombé 2mois plus tard, ce Jeudi 19 décembre 2019 puisqu'est paru au journal officiel (legifrance.gouv.fe) l’arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle (à Télécharger ici) relatif aux inondations survenues sur la commune de Trets du 23 octobre 2019.
Les personnes ayant subi des dégâts lors de ces inondations ont 10 jours à compter du 19 décembre 2019 pour faire leur déclaration auprès de leur assurance.

Pourrières qui avait aussi eu des dégats a également enfin été classée.







Après le gros épisode méditerranéen du mercredi 23 octobre 2019 qui avait conduit à de nombreuses inondations en centre ville et quartiers tretsois, une crue de l'Arc, (l'Etat ne décidera si la ville est classée en catastrophe naturelle que le 11 décembre prochain) , un nouvel épisode a eu lieu pile un mois après ce samedi 23 novembre 2019. Un épisode de moindre intensité en quantité de pluie tombée cette fois mais plus long, puisqu'il s'est étendu sur une journée et demie avec des pluies soutenues qui ont donc eu bien le temps de gorger la terre et remplir les ruisseaux. Il est ainsi tombé ce samedi 23 novembre 100.3 mm sur l'ensemble de l'épisode dans la campagne selon une station agricole. Une pluie qui avait en réalité démarré vendredi midi et s'est achevée dans la nuit de samedi à dimanche.

Pas de dégâts signalés apparemment dans Trets, ni de commerces inondés cette fois semble t'il puisque l'eau avait le temps de s'évacuer, mais juste quelques rues un peu inondées comme ici sur Victor Hugo en fin de nuit, des jardins un peu inondés, des champs transformés en lac mais une nouvelle grosse panne de courant. Vendredi soir vers 22h40 une mini coupure a touché la quasi totalité de la commune quelques secondes, mais dans une grande partie du centre ancien celle ci s'est éternisée près de 16h puisqu'elle a duré jusqu'à 15h environ . Dès le matin les équipes d'ENEDIS étaient sur le terrain à réparer cette panne qui serait visiblement due à l'inondation du local technique sous la place Garibaldi, derrière la mairie. Les pompiers ont ainsi du pomper l'eau en matinée. La mairie a du rester fermée ce samedi faute de courant. Si l'électricité est revenue dans l'après midi l'église et son éclairage était lui toujours dans le noir ce samedi soir ! Dans la campagne quelques endroits ont eu aussi des soucis électriques comme du coté de Château Coussin, Carraire Cartau, et les techniciens ont remis le courant dans l'après midi où ils intervenaient.

Mais la pluie soutenue a cependant fait gonfler les ruisseaux tretsois, les caniveaux des routes ont eux débordé à de nombreux endroits inondant une nouvelle fois les routes de Pourrières et Puyloubier et chemins de campagne. Mais le plus impressionnant dans cet épisode méditerranéen fut la crue impressionnante de l'ARC du jamais vu depuis plus de 20ans apparemment. En novembre 2012 une grosse crue avait déjà eu lieu avec un peu plus de 3m au pont de Rousset, le record de ces 20 dernières étant semble t'il fin novembre 2003 à + de 3.3m.. Mais la crue qui reste dans les mémoires fut celle de 1976 quand les pompiers étaient restés coincer sur le chemin, comme le conte les Amis du village dans leur causerie sur l'eau (à voir ici).


Ce samedi en fin d'après midi alors que la décrue avait déjà fortement commencé la règle du pont de Rousset indiquait près de 3.2m, sachant que le niveau avait baissé de bien 50cm à 1m si on se fie aux traces sur la végétation. On devait donc approcher les 4m en début de matinée ce samedi , un record depuis fort longtemps. Une crue qui est due surement aux affluents du Var (où il prend sa source) où la les précipitations furent plus importantes que chez nous. L'Arc que l'on appelle tous rivière tellement sa largeur est mince en tant normal est en réalité un fleuve côtier car il se jette dans la mer était cette fois vraiment un fleuve, voir lac par endroits, s'étendant parfois sur bien 100m en matinée, avec une étendue de dizaines de mètres à certains endroits de part et d'autres.

Plusieurs routes qui le bordent ont ainsi été inondées et coupées, piégeant par exemple un automobiliste d'un certain âge, qui s'était aventuré Carraire de Carteau (près du pont à gué), qui a été déporté par le courant dans le fossé de la chaussée. Une dépanneuse est venue le dégager ce samedi après midi mais sa voiture marchait encore ensuite, juste l'intérieur avait pris l'eau. Au moulin de l'arc tous ses terrains étaient totalement inondés mais pas les bâtiments qui sont en hauteur, sa clôture des vignes coté Est a même été couchée par la crue très haute. Au barrage Garcin la cascade avait disparu le matin, de même que les berges, le petit pont en bois était sous l'eau etc. Un paysage que l'on a quasiment jamais l'occasion de voir.

Bref une crue impressionnante, qui a attiré l'œil des habitants, très nombreux à ralentir sur les ponts pour l'observer voir à s'arrêter pour la photographier. C'est la 3e en moins d'un mois, la précédente beaucoup moins forte était il y a une semaine à peine le 14 novembre.



Local technique inondé place Garibaldi causant la panne du centre ancien


Carraire Cartau une voiture emportée dans le fossé


Les routes inondées et le ruisseau carraire des espardinaux très gonflé

Petit soucis de son hélas, sur le 1er extrait, pb d'encodage



Des jardins inondés


Les images de la crue à différents endroits de TRETS dans ce DIAPORAMA PHOTOS de 64 PHOTOS
Vous avez la localisation, sous la photo ;-)
Crue de larc à TRETS 23NOV2019



Un grand merci aux nombreux internautes tretsois pour leurs photos et vidéos qui ont permis de compléter ce reportage








Ce jeudi 14 novembre 2019 Trets a été touchée par de fortes pluies dès le milieu de matinée et particulièrement entre 13h et 14h et vers 19.

Conséquences comme le 23 octobre dernier, la rivière l'ARC est sortie de son lit, puis montait de plus en plus en fin d'après midi, le maximum de la crue a donc eu lieu de nuit comme l'autre fois. Le niveau était à ce moment là plus bas qu'il y a 3 semaines. La cascade commençait ainsi à disparaitre. L'eau était ainsi un bon mètre de plus, comparé au niveau habituel.

Rien de grave à ce stade, juste quelques chemins et champs inondés et c'est assez habituel, mais toujours spectaculaire comme voici en diaporama photos et vidéo.


DIAPORAMA PHOTOS

Larc deborde 15nov2019
/ 1 Commentaires






Vous vous en souvenez, il y a dix jours, le mercredi 23 octobre dernier toute la région avait été frappée par un fort épisode Méditerranéen avec des trombes d'eau qui s'étaient abattues durant toute la soirée dont Trets. Conséquences, comme vous l'a montréTrets au cœur de la Provence dans son reportage complet sur le terrain les rues étaient transformées en torrents, ou en lac, certains ruisseaux comme celui de La Gardi sont sortis de leur lit, et plusieurs habitants et commerces avaient été inondés (habitations, garages, caves) en centre ville mais aussi dans la campagne ou différents quartiers urbanisés.

Dès le lendemain, la commune lançait un appel aux habitants afin de monter un dossier pour reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle , demandant alors de contacter le service Urbanisme au O4.42.37.55.18 ou urba02@ville-de-trets.fr. demandant de faire un courrier à adresser à Monsieur le Maire dans lequel vous deviez mentionner les dégâts survenus lors de ces intempéries précisant la Section parcelle du terrain, 3 photos ou 4 photos, N° de téléphone et adresse e-mail).

Ce mercredi 30 octobre une semaine à peine après le déluge, surprise l'Etat avait déjà promulgué un arrêté Ministériel (alors qu'il met plusieurs mois habituellement, voir un an !) portant connaissance de l'état de catastrophe naturelle, publié au journal officiel n°0254 du 31 octobre 2019 pour 23 communes des Bouches du Rhône dont nos voisins de Fuveau, Gréasque ; autant dans le Var avec Rians et St Maximin, mais mauvaise surprise pour les victimes de Trets, notre ville ne figure pas dans cette liste de 186 communes du Sud de la France.

Interrogé sur le sujet, le premier adjoint (qui avait fait le tour le jeudi matin des quartiers et commerces inondés) a précisé que la mairie avait bien effectué la demande et envoyé le formulaire au service de l'Etat, il espère donc que l'arrêté soit promulgué rapidement , d'autant plus que de nombreux tretsois victimes d'inondations s'étaient manifestés auprès de la mairie après l'appel lancé.

Pour rappel, l'état de catastrophe naturelle est une garantie mise en place par l'État depuis 1982 afin d'indemniser les victimes d'épisodes naturels rares (sécheresse, orages violents, inondations, coulées de boue, avalanches, séismes...). Cela se traduit par des arrêtés qui déterminent les zones et les périodes où se sont produits les dommages.


Espérons donc que l'Etat se dépêche pour que les victimes puissent être indemnisées de leurs dégats ou voitures noyées. D'autres communes sont dans le même cas apparemment dans la région, comme Arles, mais eux ont par contre pas été retenus pour les inondations du 23. Pourrières qui a aussi eu des dégats n'y figure pas non plus.
A suivre…






Ce mercredi 23 octobre 2019, Trets a été frappée par d'énormes trombes d'eau tombées entre 17h et 18h30 principalement, mais une pluie continue jusqu'à minuit, donnant au final des précipitations que l'on n'avait pas vu sur la commune depuis de nombreuses années.
Conséquences, comme vous l'a montré Trets au cœur de la Provence dans son reportage complet sur le terrain mercredi soir(vu + de 9000 fois en moins de 24h !!!) (à revoir ici) les rues étaient transformées en torrents, ou en lac, certains ruisseaux comme celui de La Gardi sont sortis de leur lit, plusieurs commerces ont été inondés mais aussi plusieurs habitations, garages, caves en centre ville mais aussi dans la campagne ou différents quartiers urbanisés. Ce jeudi le soleil enfin revenu, après plusieurs jours d'absence, les habitants ont fait le bilan et regardé s'il y avait des dégats et séché les lieux inondés la veille au soir.

Face à cette situation exceptionnelle, la commune constitue un dossier pour reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Si vous êtes concernés veuillez contacter le service Urbanisme au O4.42.37.55.18 ou urba02@ville-de-trets.fr.
Il vous faudra :
– Un courrier à adresser à Monsieur le Maire dans lequel vous mentionnez les dégâts survenus lors de ces intempéries
– Section parcelle du terrain
– 3 photos ou 4 photos
– N° de téléphone et adresse e-mail.
Déclaration à faire rapidement en Mairie.



Un arbre couché sur une piscine

Pendant la nuit de mercredi à jeudi, la rivière l'ARC qui était à un niveau normal à 19h mercredi; a fortement monté de plusieurs mètres en recevant l'eau de ses affluents et du Var, sortant elle aussi de son lit, dépassant des clotures et inondant chemins et champs alentours, engloutissant totalement la cascade Garcin (près du pont de la route de Puyloubier), le niveau devait être impressionnant vu les traces aux alentours. Dans l'après midi, bien qu'à un niveau bien soutenu, la rivière avait retrouvé son cours classique.

Coté électricité, de nombreux quartiers (Grisole, La Gardi, Les Espardineaux etc) n'ont retrouvé le courant que vers 19h ce jeudi, soit plus de 26h après le début de la panne, apparemment la cause serait un incident sur une ligne haute tension dans le secteur.

Mercredi et dans la nuit, les sapeurs pompiers du centre de secours de Trets n'ont aussi pas chômé. Ils ont ainsi effectué plusieurs reconnaissances pour des habitations inondées, libéré des routes en tronçonnant des arbres sur la chaussée, mais également mis en sécurité 2 personnes prises prisonnières dans leurs voiture par la montée des eaux sur les voies de circulation . A noter enfin un feu important d’habitation (sans victime) sur la commune de Rousset dû à l’impact de la foudre. La situation s’est calmée vers 2h00 du matin.

Merci aux internautes tretsois pour leurs photos et vidéos



L'arc ce jeudi après midi, on voit sur la droite les traces des inondations sur la cloture









Depuis trois jours, lundi 21 octobre 2019 la région est au centre d'un épisode météo dit Méditerrannéen. Après 2 jours de pluie soutenues lundi , puis autant le lendemain matin pendant une demie heure à peine, vers 6h30 , c'est un énorme déluge qui s'est cette fois abattue sur la commune ce mercredi 23 octobre 2019 dès 17h. Un déluge qui a mis fin au très fort vent d'est qui soufflait fort depuis mardi soir.

Mais cet énorme déluge peu habituel ce mercredi soir a eu quelques conséquences, heureusement minimes et pas dramatiques comme du coté de Béziers. Les chemins communaux dans les quartiers hauts étaient ainsi transformés dès 17h, en véritables torrents, les plaques d'égouts elles se soulevaient souvent ou n'arrivaient plus à absorber toute l'eau qui tombait très fortement. Si bien qu'en centre ville une fois encore de nombreuses routes ont été inondées voir coupées, souvent les mêmes d'ailleurs depuis des années, et ce malgré les travaux réalisés ces dernières années qui n'ont pas résolues tous les soucis.

Ainsi en plein centre ville le boulevard Etienne Boyer était une rivière, même chose sur une partie d'Esquiros, boulevard de la république il y avait quelques centimètres d'eau sur la chaussée, qui elle dévalait ensuite Leo Lagrange totalement inondée au croisement avec l'avenue Cassin et en partie basse pourtant toute refaite , avec un lac sous le pont rail, et près du lavoir, les policiers municipaux sous leurs longs imperméables ont alors du faire la circulation sous le déluge et empecher les voitures de passer des deux cotés. Avenue Cassin en plein travaux depuis juillet, celle ci fut en très grande partie inondée, sous presque 10 à 20cm d'eau, et surtout en bas de la gendarmerie où un gigantesque lac bien profond s'était comme souvent formé. Une voiture s'est alors retrouvée totalement bloquée en plein milieu et a du être dépannée par une dépanneuse.

Routes inondées également avenue des colombes en bas du parking qui porte le meme nom, mais aussi autour de la fontaine de la porte de Pourrières, grosse rivière en centre ancien et près de la Porte de Pourrières, ou à certains endroits de Jean Jaurès. Conséquences moins sympathiques plusieurs habitations et commerces se sont retrouvés avec plusieurs centimètres d'eau chez eux, à la gare ou devant la fontaine de la porte de Pourrières etc , mais aussi sur Leo Lagrange où une habitation a eu de nombreux centimètres dans son salon et son garage, une inondation causée par les nouveaux aménagements de Leo Lagrange avec le plateau traversant surélevé qui fait barrage pour l'eau, la bouche d'égout elle ne suffisant pas à évacuer l'eau. La colère était grande chez les victimes où ce désagrément commence à être régulier. Des bouches d'égouts en plus souvent bouchées par les feuilles en cet automne un peu partout en centre ville. Un pigeon lui se noyait sous le porche, emporté par le courant....

Dans la campagne c'est à la sortie de Trets que des inondations ont eu lieu, le futur jardin urbain le long du boulevard de l'Europe était un immense lac, la route de Puyloubier était elle fermée, totalement inondée à partir de la résidence Victoria jusqu'au chemin des Vertus, inondations aussi route de Pourrières à la sortie de Trets ou route de St Max. La rivière l'Arc commencait un peu à monter sur les coups de 19h mais le niveau restait bas encore. L'activité électrique avec foudre et éclair était intense.


Outre ces inondations bien nombreuses, l'électricité a aussi fait des siennes avec une immense coupure d'électricité dans une très grande partie de la commune vers 17h15, qui a duré pour beaucoup une bonne demie heure mais dans certains quartiers 3h après elle n'était toujours pas revenue à 21h. (Ce jeudi matin plus de 12h après la panne plusieurs secteurs de la commune étaient encore privés de courant) Et dans ce fameux monde moderne, si bien pensé par les grandes entreprises et ingénieurs, qui dit coupure d'électricité dit plus d'internet, de téléphone fixe aussi pour ceux qui l'ont via une box, mais aussi plus de téléphone mobile à Trets pendant plusieurs minutes puisque la coupure a privé de courant les relais. Impossible donc de prévenir les secours en cas de gros pépins puisque les cabines téléphoniques ont elles été supprimées par l'état.... Mais aussi pas de télé satellite en cas de grosses pluies et coté TNT ce sont les chaines du multiplexe de TF1 qui ne marchaient plus....
L'automne, lui ne fait que démarrer… mais cette pluie est bonne pour la nature après un été très sec caniculaire.

Reportage en plein coeur du déluge ce mercredi soir








Tourbillon sous le pont rail







Habitation & garage inondés sur Leo Lagrange



Le parc urbain transformé en lac...









Un pigeon se noit dans le courant sous la porte de Pourrières






Placette inondée devant la fontaine de la porte de Pourrières


Avenue RENE CASSIN, voiture bloquée !!!







A la sortie de Trets...

Merci aux internautes pour leurs vidéos également



/ 1 Commentaires






TRETS a été une des villes les plus chaudes de la région PACA et même de France, vendredi 28 Juin 2019 avec plus de 44°C et surprise un journaliste du journal national LE PARISIEN / AUJOURD'HUI EN FRANCE est venu chez nous en immersion vendredi dans la fournaise






Depuis le début de cette dernière semaine de fin juin et particulièrement depuis mardi 25 Juin 2019 Trets vit une semaine historique dans le mauvais sens du terme en accumulant les records de chaleur ! Une énorme canicule plus forte encore que 2003 touche toute la France et Trets est en plein dedans.

Ainsi, mercredi 26 juin le thermomètre a grimpé à Trets à 40.3°C à 17h, record historique apparemment pour un mois de juin, qui a été battu dès le jeudi 27 juin avec 40.8°C à l'ombre vers 15h. Les nuits étaient aussi brulantes entre 27 et 20°C en général ! Ce vendredi 28 METEO FRANCE avait classé pour la 1ere fois notre département en VIGILANCE ROUGE avec des mesures imposées par la préfecture, conduisant à l'interdiction ou report sur notre commune de kermesse ou spectacle d'enfants dans les écoles. La municipalité avait de son coté communiqué les endroits climatisés public municipaux ouverts à tous comme la mairie, médiathèque, office du tourisme.

Il faut dire que dès 8h il faisait déjà 26.7°C, puis plus de 30 dès 9h, dépassant les 41.4°C à 13H, 43.3 à 14h et dépassant les 44 dans le courant de l'après midi . Des données enregistrées à l'ombre. Avec Istres c'est ce vendredi la commune la plus chaude du département et une des plus chaudes de la région PACA. Des températures suffocantes juste Hallucinantes.

Hélas celles ci vont encore durer jusqu'au milieu de la semaine prochaine apparemment, même si elles vont un peu baisser dès ce samedi 29. Face à ces conditions historiques et dangereuses pour la santé, le maire a pris la décision et c'est une première d'interdire toutes manifestations sportives, mais aussi festives ou culturelles ce samedi jusqu'à 18H; qui pourraient représenter un danger pour la santé en raison des températures anormalement élevées.
La nuit de ce vendredi 28 à samedi 29 est tout aussi historique en températures : 26.4 à minuit, 24.4 à 3h , 22.1 à 5h et remontée dès 7h à 24°C surement du jamais vu là aussi !

Par conséquent pour la première fois le vide grenier prévu de longue date ce samedi est ANNULE, logique dirons nous car la majorité des exposants se seraient désistés et l'affluence très faible, d'autant plus que suite à l'élagage des platanes ce printemps l'ombre est rare en centre ville. La ville n'a pas annoncé de report pour le moment.
De son coté l'UST qui devait organiser sa grande fête à la gardi en a fait de meme reportant sa journée à samedi prochain.

Arrêté-canicule-Trets-28-et-29-juin-2019 by ndobra-1 on Scribd












C'est une semaine météo qui arrive dont on se serait bien passé. En effet à partir de ce lundi 24 juin 2019 une CANICULE RECORD touchera notre pays et notre département des Bouches-du-Rhône, avec un pic de chaleur attendu entre mercredi 26 et dimanche 30 juin indique Lamétéodu13 et Trets sera un des endroits les plus concernés.

La page météo indique en effet que jusqu'à maintenant les records de chaleurs au mois de Juin tournaient entre 36 et 38° et ces derniers vont vite être battus.

Si jusqu'à ce lundi 24 juin cette année on ne dépassait pas en journée les 33°C, 32.7°C ce dimanche par exemple selon meteonews, on devrait ainsi facilement atteindre les 40°C dans la seconde partie de la semaine indique les pages météo (Météo France prévoit 41°C jeudi), ce qui risque de mettre nos nerfs à rude épreuve et rendre difficile la vie de nos écoliers en cette dernière semaine de classe dans nos vieilles écoles ou au collège pour les examens du Brevet.
Autant dire que la piscine de Trets risque d'afficher vite complet cette semaine...
En raison de la canicule, les épreuves écrites du Brevet sont reportées au lundi 1er et mardi 2 Juillet 2019.

Jeudi 27, le vent devrait se lever à 30-45 Km/h l'après-midi de secteur Sud à sud-Ouest un peu partout. Les températures, déjà exceptionnellement chaudes, risquent de gagner encore quelques degrés



Les prévisions de METEO FRANCE



LES RECOMMANDATIONS DU MINISTERE DE LA SANTE
Appeler ses voisins et ses amis : ne pas rester isolé
Penser à aider ses proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps
Protéger son habitation contre la chaleur. Si cette habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible
Eviter les efforts aux heures les plus chaudes
Agir rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez soi et chez les autres)|

Comment protéger son habitation ?
Optimisation de la gestion des fenêtres en vue de se protéger du soleil et de la chaleur

Les stores seront :
- baissés pendant toute leur exposition au soleil.
- relevés après le coucher du soleil pour faciliter le passage de l’air.

Dans la journée, persiennes et vitrages seront :
-maintenus fermés du côté du soleil. Leur double obstacle limite l’entrée de la chaleur dans la pièce.
-ouverts du côté ombragé si cela permet la réalisation de courants d’air. Dans ce cas, pendre une serviette -humide pour que l’évaporation refroidisse l’atmosphère. S’il n’est pas possible de faire des courants d’air avec les seules fenêtres à l’ombre, les maintenir fermées.

Si l’habitation a des expositions multiples, Il faudra faire tourner ouverture et fermeture des fenêtres en suivant le soleil.
Le soir, les dernières fenêtres fermées (persiennes et vitres) seront ouvertes, quand le soleil sera couché ET que la température extérieure aura baissé.

La nuit, on laissera ouvertes, dans la mesure du possible, vitres et persiennes.
On les coince pour faciliter les courants d’air.


Refroidir les pièces, par évaporation d’eau
-Pendre un linge humide devant une fenêtre ouverte (de préférence une serviette de bain)
-Remouiller le linge dès qu’il est sec
-Placer un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur).
-Verser régulièrement un seau d’eau, si possible, le soir après le coucher du soleil, sur une terrasse, un balcon ou un appui de fenêtre.


Comment se protéger ?
-Maintenir le corps frais
-Habits amples, légers, clairs
-Préférer le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration
-Boire régulièrement
-Sans attendre d’avoir soif. De l’eau essentiellement, des fruits pressés éventuellement.
-Jamais d’alcool. Eviter sodas et autres boissons sucrées. Évitez les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques)
-Utilisation de ventilateur et brumisateur
-L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel. A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec.
-Utilisation répétée des douches fraîches (mais pas froides)

Si l’habitation ne peut pas être rafraîchie
-Prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance.
-Dans tous les cas, respecter si possible l’heure de la sieste
Pendant les heures les plus chaudes, se reposer, dans un lieu frais.

Alimentation
-Préférer les fruits et légumes crus et les plats froids.
-Si une cuisson est nécessaire, opter pour celle qui peut être effectuée hors de toute surveillance afin de ne pas être en contact avec une source de chaleur (ex au four).
-Limitez au maximum votre activité physique
-Proscrire tout effort (sport, jardinage, bricolage),
-Reporter ce qui est urgent aux heures fraiches,
-Si une activité est obligatoire : jamais au soleil.
Mouiller son T shirt et sa casquette avant de les enfiler, les laisser sécher sur la peau et renouveler le procédé.
-On peut aussi s’asperger d’eau, régulièrement, si l’on est obligé de travailler.
-Garder des relations sociales régulières
-Appeler les membres de sa famille au téléphone
-Demander l’aide de ses voisins
-Proposer son aide aux plus fragiles : soyons solidaires face à une menace collective.


Ce mercredi 26 juin le thermomètre a grimpé à Trets à 40.3°C à 17h, record historique apparemment pour un mois de juin, qui a été battu dès ce jeudi 27 juin avec 40.8°C à l'ombre vers 15h. Ce vendredi 28 ce sera pire, Nous serons +14 à +16° au dessus des normales saisonnières précise LAMETEODU13. Une canicule historique, conduisant METEO FRANCE a classé pour la 1ere fois notre département en VIGILANCE ROUGE avec des mesures imposées par la préfecture, conduisant à l'interdiction des kermesses, spectacles d'enfants etc , à Trets Edmond Brun avait prévu son spectacle annuel de chorale et Victor Hugo sa kermesse. Celle ci devrait etre reportée au mardi 2.







Pour les personnes qui souffrent de la chaleur et qui ont besoin de passer quelques heures au frais, la Municipalité donne accès librement à ses bâtiments climatisés :
L’Hôtel de Ville ouvert ce jour de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 et demain de 8h00 à 12h00
L’Office de Tourisme ouvert ce jour et demain de 8h30 à 12h30 et de 15h00 à 18h00
La Médiathèque La Mine des Mots ouverte ce jour de 13h00 à 18h00 et demain de 10h00 à 13h00











Petite surprise ce mardi 29 janvier 2019 avec la première neige de l'hiver . Elle était plus ou moins annoncée par les pages météo ou sites météo depuis 2 3 jours mais on n'y croyait guère pensant qu'il y aurait plus de pluie qu'autre chose, mais non, la neige a bien fait son retour sur Trets ce mardi, pour la première fois de l'hiver. La dernière remontait au 21 mars 2018 où il était tombé 7 8cm.

C'est à 20h45 exactement que les premiers petits flocons sont tombés sur Trets (249m d'altitude) avec 3.8°C au thermomètre (après Peynier Rousset Les Michels un peu avant), grossissant au fil des minutes et prenant vers 22h une forme assez grosse.

A 22h20, alors qu'il ne faisait plus qu'un degrés, le sol était déjà blanc avec quelques millimètres de poudreuse sur les lotissements élevés de Trets notamment. Plus haut à St Jean du Puy les flocons étaient bien plus gros et le sol a vite blanchi avec 2 3cm sur le parking au pied de la grande croix. Combien de temps cela va t'il continuer ? Mystère mais la perturbation météo semble cependant être proche de sa fin apparemment….

22h30, La municipalité elle est déjà passée à l'action avec une saleuse qui circule dans Trets et notamment sur les quartiers hauts ce mardi soir, pour éviter le verglas au petit matin.












La végétation blanchie dans les quartiers de Trets




A 23h30 après une légère petite accalmie, les flocons sont revenus très gros blanchissant alors immédiatement le sol donnant au final un centimètre de neige sur la commune en particulier sur la végétation dans les lotissements tretsois, puisque dans le centre ville seules les voitures ont blanchi une fois encore.

Les routes sur les hauteurs étaient elles blanches à certains endroits, le chasse neige lui est intervenu à certains endroits mais il restait encore certaines routes non déneigées après cet épisode (mais elles le seront surement au petit matin) qui s'est définitivement arrêté vers 00h30, après près de 4h de neige. Les températures elles sont restées aux alentours de 0 depuis 23h.



Sur St Jean du Puy où il a neigé fort par moments, on comptait 4cm environ, selon des tretsois courageux qui sont allés passer la soirée dans la montagne tretsoise.

Vidéo dans TRETS et St Jean du Puy lors des gros flocons


A St Jean du Puy / Kirbon




Dans TRETS




















Au petit matin ce mercredi 30 janvier...

Après une nuit où les températures ont joué au yoyo mais sans gel heureusement ne provoquant pas de verglas, elles sont remontées à 2.2°C 6h avant de rechuter jusqu'à 0.8°C à 9h suivie d'une croissance continue jusqu'à 15h avec 7.1°C au thermomètre. Le marché lui était minuscule en centre ville avec ce froid.
Les paysages de leur côté, au petit matin furent un peu décevants dans la campagne avec une couche infime et même les montagnes ne furent pas beaucoup blanches. Pour la seconde fois de l'hiver la Ste Victoire avait un léger manteau sur son pic des Mouches , le Mont Aurélien lui en avait légèrement plus. Mais la fine couche qui restait encore ce mercredi dans la journée devrait fondre avec le retour de la pluie dans la nuit qui devrait durer jusqu'à samedi soir.
Pas de neige prévue à ce stade pour la semaine à venir. Aurons nous un vrai épisode neigeux cette année ? mystère… On a encore deux mois d'hiver jusqu'à fin mars puisqu'on rappelle qu'on avait eu une bonne couche fin mars l'an dernier.


Au petit matin, lever de soleil


Légère couche sur le Mont Aurélien


Dans Trets


Faible manteau sur le Pic des Mouches de la Montagne Ste Victoire


Dans la campagne tretsoise








Participation photos vidéos : Denissovitch Del Guidice et de nombreux autres internautes tretsois






C'est encore un spectacle grandiose que nous a offert la nature ce LUNDI 21 JANVIER 2019. Pour la 2e fois en moins d'un an, on a en effet pu observer dans la nuit une éclipse de Lune. Après la très belle du 28 juillet 2018 mais un peu gachée par les nuages, celle ci fut superbe . Les précédentes dateient elles du du 15 juin 2011, ou 3 mars 2007 à Trets, en mars 2015 là on avait eu droit à une très belle éclipse solaire cette fois…

Dès 4h34, La Lune pleine, est rentrée peu à peu dans la pénombre, puis totalement dans l’ombre à 5h41 devenant alors rougeatre. L’éclipse fut alors totale, le Soleil, la Terre et la Lune se retrouvant alors parfaitement alignés. Durant 62 mn (jusqu’à 6h43), notre satellite était alors totalement recouvert par le cône d’obscurité projeté par la Terre. Il fut progressivement découvert jusqu’à 8h48.

Et si l'été dernier les nuages avaient gaché toute la première partie du spectacle à Trets, cette fois pas un nuage dans le ciel mais des étoiles. Il fallait cependant être courageux, vu l'heure avancée de la nuit et bien couvert car les températures étaient glaciales -2°C et la nature toute blanche et gelée. La lune était située au Sud de l'église.

Le mécanisme d'une éclipse de Lune est assez simple : la Lune passe dans l'ombre de la Terre, qui s'interpose entre elle et les rayons du Soleil. La Lune commence par passer dans la zone de pénombre, là où la Terre ne bloque qu'une partie des rayons solaires, avant d'arriver dans l'ombre, quand le Soleil (vu de la Lune) est entièrement caché, relate le nouvelobs.com.

Il faudra être patient pour voir la suivante, puisque la prochaine éclipse totale de Lune visible depuis l'Hexagone n'aura pas lieu avant... 2029, le 20 décembre !


Une éclipse très dure à photographier, mais voici néanmoins 19 photos dans ce diaporama prises entre 4h55 et 5h50 à TRETS
ECLIPSE DE LUNE TRETS 21/01/2018







Un nouveau reportage sur le parc animalier ROAAR , maison de retraite pour animaux (lions, tigres, animaux de ferme), ouvert à Trets ce printemps a été diffusé à la télé, le lundi 24 décembre 2018, dans l'émission quotidienne de FRANCE 3 METEO A LA CARTE à 13h. Le voici


/ 2 Commentaires








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...