Trets : Cantonales de Trets Retour sur dix ans de vie politique dans le canton + Analyse
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Le cinéma au chateau
Vendredi 17, 31 Juillet et 7 aout
Concert TRIO BAMBOO ORCHESTRA
Samedi 22 aout
Journée des Associations
Samedi 5 Septembre 2020
EXPOSITION CHANTAL BULTOT & ANTOINE ARUTA
Du 08 septembre au 20 septembre
Spectacle jeunesse Retour au pays dOz
Mercredi 9 septembre
KING KRAB en concert
Vendredi 11 septembre 2020
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Election Presse

A 4 jours du second tour des Cantonales du canton de Trets, le quotidien régional LA PROVENCE a consacré ce mercredi 23 mars 2011 une page entière à la situation politique de notre canton et son historique depuis dix ans, ses évènements, mais a aussi analysé les scores du premier tour... Voici cet article très interressant :

RAPPEL DES FAITS
Le canton de Trets est l'un des deux cantons du pays d'Aix où le candidat de la droite peut se maintenir au second tour. Présenté comme favori, Jean Bonfillon, qui réunit 28,5% des voix, subit le désamour national pour la majorité présidentielle et un Front national qui flirte avec les 20% sans même avoir fait campagne. Roger Tassy, le conseiller général sortant socialiste, que l'on disait "outsider" depuis qu'il a perdu la mairie de Trets en 2008, fait plutôt un joli score (30,36%). Le duel de dimanche prochain s'annonce plus que serré, dans ce canton historiquement à gauche, où Jean Bonfillon avait été conseiller général furtif de 2002 à 2004.

DEUX CANDIDATS, DEUX PROFILS
Sur la gauche, Roger Tassy, 70 ans, retraité des Houillères de Provence, socialiste atavique — son grand-père fut président du Conseil général — et sanguin rentré. Il a rendu sa carte du PS mais a toujours été investi par le parti aux élections et participe aux réunions de section. Aux affaires à la mairie de Trets pendant dix-neuf ans en tant que premier adjoint puis maire, il a été défait en 2008 par ('UMP, Jean-Claude Féraud.
Sur la droite, Jean Bonfillon, 64 ans, retraité de la banque, aime à dire qu'il n'est pas encarté à ('UMP, ni dans des logiques de parti mais un défenseur de l'intérêt général. Reste qu'à chaque élection — il est maire de Fuveau depuis 2001 — il est investi par la majorité présidentielle.

2002, L'EFFET CORBEAU
En 2002, l'affaire du "corbeau" précipite la démission d'André Samat. L'ancien maire de Peynier et baron local socialiste, quitte son poste de conseiller général après une condamnation à dix mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction des droits civils et civiques : il avait été reconnu coupable d'avoir passé pendant des années des coups de fil malveillants à ses administrés. S'ouvre, alors une guerre de succession à gauche : c'est au final, Jean-Louis Canal, maire de Rousset, qui obtient l'investiture du PS. Et qui affronte Jean Bonfillon, élu l'année précédente à la mairie de Fuveau. Dans cette campagne, Roger Tassy n'accorde pas son soutien à Jean-Louis Canal, qui perd le scrutin. Jean Bonfillon fait son entrée dans l'opposition à l'assemblée départementale.

2004, LE CHANT DU CYGNE
En 2004, il remet naturellement son mandat en jeu, arrive en tête au premier avec plus de 35 % des voix laissant Tassy loin derrière flirter avec les 29 %. Mais c'était sans compter, les croupières que lui a taillées pendant toute la campagne le maire UMP de Châteauneuf-le-Rouge, mettant en cause un projet d'aire d'accueil de gens du voyage et un Front national en embuscade, qui se maintient au deuxième tour et, qui avec ses 15 %, remet Bonfillon à la porte du département pour 159 voix.

2011, PREMIER TOUR COUDE A COUDE 2011 signe le match retour. Un mois avant le scrutin, la victoire de Bonfillon tient parfaitement sur le papier. Michel Boulan s'est détendu, Christian Burle, maire de Peynier et Jean-Claude Féraud, maire de Trets s'affichent comme soutien. Jean Bonfillon doit faire le plein dans sa commune. Sa façon de la jouer "local" et de ne jamais revendiquer le moindre penchant sarkozyste peut lui éviter de pâtir du désenchantement national qui touche l'électorat de droite. Sur le canton, il n'y a guère plus que Rousset qui tient la barre à gauche. Jean-Louis Canal a tiré un trait sur les contentieux et mène une campagne à l'ancienne, comme il sait les mener avec petites phrases et occupation du terrain, pour Roger Tassy qui, il faut bien l'avouer, n'a rien d'un tribun. Lequel peut compter aussi sur Nathalie Gastaud, élue PS d'opposition à Trets, qui ne lâche jamais rien.

POURQUOI LE CANTON PEUT BASCULER A DROITE.. OU PAS
On le voyait perdu d'avance, Roger Tassy. À, regarder de plus près les résultats de dimanche dernier, le socialiste recueille une belle prime au sortant et aux 49 millions d'euros de subventions distribuées en sept ans de mandat. Ça crée des liens. À Trets, il est loin devant Jean Bonfillon avec 38% des voix contre 20 %, alors que le maire de Fuveau, à domicile, se maintient à 45 %, sans faire vraiment le plein. À Peynier, Roger Tassy est encore devant le candidat de la droite et à Châteauneuf, c'est lui qui passe devant. Au jeu des reports de voix, qui ne se font jamais strictement, les deux candidats sont au coude à coude pour peu que les électeurs du Front national ne s'abstiennent pas au deuxième tour.
Mais on les imagine mal passer du vote contestataire au consensus mou. Soit les maires UMP du secteur se mettent un tigre dans le moteur pour mobiliser leur électorat d'ici dimanche, soit ils ne soutiennent que du bout des lèvres leur candidat, et c'est la catastrophe assurée. De son côté, Roger Tassy devra séduire les électeurs de l'écolo Nicole Payet, qui fait un joli 12,46 %: empêchée par les consignes de la patronne Vichnievsky qui refuse d'appeler à voter pour les socialistes qui reconduiraient Jean-Noël Guérini à la tête du département, Marie-Nicole Payet demande quand même de faire barrage à la droite. Même combat pour le candidat du Front de gauche. En ces temps de vertigineuse abstention, à droite, comme à gauche, il faudra aller chercher les électeurs avec les dents.


Alexandra DUCAMP, LA PROVENCE Mercredi 23 mars 2011

=> DOSSIER SPECIAL CANTONALES A CONSULTER ICI

Vu: 45387 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités


Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

10/08 : Souvenirs : La réputation du melon de Trets et son marché aux melons

10/08 : Municipalité Association : Zoom sur l'attribution des subventions aux associations 2020 après tant de mois de débats...

09/08 : Cinéma : Malgré la crise sanitaire et ses conséquences, le cinéma au chateau a résisté cet été 2020, avec un bilan positif !

09/08 : Faits divers Aux alentours Presse : 8 migrants découverts dans un camion à Rousset !

08/08 : Aux alentours Vidéo Reportage : St Maximin transportée dans les pays de l'Est le temps d'une soirée avec le ballet coloré et envoutant : Russkashow

08/08 : Reportage Festivités Economie Vidéo : Gros succès pour le retour du marché nocturne, qui marque ENFIN le retour des grandes manifestations en 2020

08/08 : Cinéma : Le cinéma a rouvert ses portes : La programmation estivale 2020 DE CE WEEK END

08/08 : Aux alentours Agenda : ETE 2020 : Le programme des fêtes, spectacles & GROS CONCERTS aux alentours- [1 Co.]

07/08 : Municipalité Politique Election : L'ancien maire déchu dépose un recours accusant l'élection d'être truquée s'en prenant à son équipe & personnel !

06/08 : Souvenirs Patrimoine : 1932 Le Silo voit le jour dans la Laborieuse cité de Trets

06/08 : Economie Interview Association : Les commerçants tretsois ont une nouvelle association : La NACAT, avec de l'envie et des projets pour engager une nouvelle dynamique !

05/08 : Presse Urbanisme : Patrice Amate, de la Société Immobilière de Trets livre sa vision sur l'immobilier à Trets après la crise sanitaire

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...