Les résultats du 1er tour dans les villages & villes des environs avec ses maires déjà élus

Les résultats du 1er tour dans les villages & villes des environs avec ses maires déjà élus

16 mars 2020 Non Par Tretsaucoeur

Le premier tour de ces MUNICIPALES 2020 s’est tenu ce dimanche 15 mars 2020 et déjà dans beaucoup de villages du canton ont élu leur maire. Avec un seul candidat ou deux, il n’y a ainsi eu qu’un seul et unique tour dans ces communes. Et dans le coin, ce fut la prime au sortant ou à la famille des sortants.

Les maires sortants et réélus

Dans les communes qui n’avaient qu’un seul candidat Châteauneuf le rouge Michel Boulan est réélu avec 671 voix sur 1041 inscrits et une participation bien faible d’à peine 39% (66 blancs ou nuls).

 

A Rousset, Jean Louis Canal, maire depuis 1989 démarre son 6e mandat toujours sans opposition avec une très faible mobilisation des électeurs 33% à peine, 26% en exprimés (près de 300 bulletins blancs ou nuls sur 1 257 votants) !

 

A Peynier, Christian Burles n’avait cette année aucune opposition, cette dernière a jeté l’éponge, il est donc réélu pour un 4e mandat, mais avec un faible score de participation 38% à peine et 32% d’exprimés.

 

A Puyloubier c’est un nouveau plébiscite pour Frederic GUINIERI qui a eu de nouveau la confiance de ses habitants avec une participation record dans le coin et dans ce contexte de 52%,  et 43 blancs ou nuls sur 626 votants . Il est maire depuis 1995 et débute son 5e mandat.

 

A Pourrières, c’était un duel entre 2 listes : Celle du maire sortant Sébastien Bourlin qui dirige la commune depuis 2001 face à celle de Ninuwe Descamps leader de l’opposition au conseil municipal, qui se présente pour la première fois et la première femme à se présenter sur la commune en tête de liste seule.
Le maire sortant a été largement réélu pour un 4e mandat avec un gros score de 62,26% et une participation de 50%.

 

A Fuveau, pour la première fois depuis très longtemps, chose rare il y aura un second tour cette année, puisque la fille de Jean Bonfillon, ex maire décédé il y a quelques années, a raté de peu l’élection pour la conseillère municipale sortante Béatrice BONFILLON CHIAVASSA avec 48.12%. Jean-François DUBUS élu d’opposition obtient 37.01% et Hervé POUSSEL 14,85%. 44% de votants ce dimanche.

A Gardanne c’était une avalanche de candidats là aussi, si le maire sortant depuis des dizaines d’années R MEI ne se représentait pas, on reste communiste dans le vote mais c’est très serré. Claude JORDA (pc) est premier avec 23,78%, l’ancien adjoint JEAN-MARC LA PIANA (dont le maire sortant est en fin de liste) est second 22,84%, Hervé GRANIER 22,41% et l’élu d’opposition et candidate depuis des années Jean-Brice GARELLA fait 17,97%. Enfin Bruno PRIOURET 12,99%.

 

A St Zacharie, Jean-Jacques COULOMB, élu sortant succède à son père maire depuis des dizaines d’années avec 69.55% face à un seul adversaire.

 

A St Maximin où il y avait pas moins de 7 listes c’est très serré entre les deux premiers, la fille du maire sortant , déjà élue en 2014 puis démissionnaire pour rester sénatrice Christine LANFRANCHI-DORGAL obtient 27.92%, suivi de son opposant depuis des années Alain Decanis 27.03%. Loin derrière on retrouve la candidate LREM de l’opposition Vesselina GARELLO 16.62% . Fabrice ALBERT fait 12.15% les autres sont sous les 6.1%.

 

A Aix en Provence, il y avait un déluge de candidats face à la maire sortant récemment condamnée par la justice et qui a fait appel de son procès. La maire LR Maryse Joissains, qui brigue un quatrième mandat, a viré en tête du premier tour des élections à Aix avec 30,28% des voix. Seuls deux candidats sont, comme elle, en mesure de se maintenir au second tour dimanche prochain : Anne-Laurence Petel notre députée (LREM) avec 20,46% des suffrages et l’universitaire Marc Pena, tête de la liste des forces de gauche (du PS à LFI en passant par le PC) qui totalise 15,88% des voix.
Les candidats écologistes Dominique Sassoon (EELV, 9,28%) et Stéphane Salord (Génération Ecologie, 4,70%) ne dépassent pas la barre des 10%. Idem pour le candidat divers droite Jean-Marc Perrin (9,09%). Le rassemblement national, incarné par Nathalie Chevillard (5,55%), perd plus de 5% par rapport à 2014. En fin de peloton, on trouve le député MoDem de la 11e circonscription Mohamed Laqhila (1,76%), Valérie Michon pour le Parti animaliste (1,89) et le candidat sans étiquette Jean Batista (1,13%).

 

A Marseille surprise la gauche est en tête alors que le maire sortant depuis des dizaines d’années JC GAUDIN ne s’est pas représenté ! Michèle Rubirola (Printemps marseillais) est ainsi devant la présidente du département et de la métropole Martine Vassal (LR), avec 23,44% contre 22,32%, soit 1812 voix d’écart entre les deux candidates. En troisième position, on trouve le candidat du RN Stéphane Ravier (19,45%), suivi de Bruno Gilles (DVD, 10,65%). Suivent Sébastien Barles (EELV, 8,10%), Yvon Berland (LREM, 7,88%) et Samia Ghali (DVG, 6,41%).