Stéphanie Fayolle inaugure son local de campagne Trets avec vous : «on veut vraiment vous proposer une alternative»

9 février 2020 Non

Pile un mois après avoir lancé sa campagne lors d’un meeting le 8 janvier dernier, devant 140 personnes salle de l’olympe, Stéphanie Fayolle Sanna avec son collectif « Trets avec vous », avait donné rendez-vous aux habitants à midi, ce Samedi 8 février 2020 pour venir inaugurer son local de campagne, situé dans l’ancien local du comité des foires / confrérie St Eloi, avenue Jean Jaurès.

Un rendez-vous qui s’est organisé très tardivement puisque la date n’a été annoncée que mardi soir, avec une communication assez faiblarde , concentrée juste sur internet. . Il est à signaler que l’inauguration prévue initialement avait dû être annulée, par respect, suite au décès d’un commerçant Tretsois, frère d’une colistière. Il n’y avait ainsi du coup qu’une soixantaine de personnes (colistiers compris) à venir partager ce moment qui se voulait « convivial ». L’objectif du collectif était de présenter aux tretsois leur liste et d’échanger avec eux, se faire connaitre, et les informer sur leur programme. Pour l’occasion chaque colistier présent , une bonne vingtaine sur les 33, portait un badge avec le logo de campagne. La rencontre se déroulait à l’intérieur où un petit buffet, avec beaucoup de produits verts était proposé et sur le trottoir ainsi que la place de stationnement devant le local. La police municipale était elle présente au début de la manifestation, avec deux agents pour la circulation.

La candidate qui a échangé avec les habitants présents pour répondre à leurs questions, prendra la parole vers 12h25 dans un mini discours improvisé pendant 6 minutes, ce qui n’était au départ pas prévu précise t’elle. Un discours sobre où elle parlera des axes forts de son programme mais sans attaque, elle qui a dû-avoir « les oreilles qui ont sifflé » la veille au soir lors du discours de son adversaire. Elle n’y fera allusion que deux fois très brièvement.

Elle commencera ainsi par remercier les gens d’avoir fait le déplacement mais aussi toute son équipe « qui est très active à mes côtés », et d’enchainer avec son programme : « On a un projet qui est relativement ambitieux et non pas utopiste (en référence aux propos de son adversaire) qui se décline en 4 axes :

* « La démocratie locale, plusieurs personnes m’ont fait part de leur projets pour Trets : eh bien nous, nous serons une équipe à l’écoute et très attentive, ne serais-ce que pour remettre des festivités, il y a beaucoup de choses à faire, cette démocratie locale s’articulera autour de projets citoyens avec la jeunesse, les associations, un conseil municipal jeunesse, nous proposerons des actions citoyennes, nous avons d’ailleurs déjà commencé à proposer des ateliers thématiques citoyens dans notre local, vous pouvez venir ils sont ouverts à tous !

L’actrice Isabel Oterro, à gauche sur la photo, fait partie de sa liste

* L’agriculture durable, la promouvoir, favoriser la biodiversité… On voudrait faire revenir sur Trets du maraîchage, accompagner les agriculteurs qui veulent bien s’engager dans moins d’utilisation de phytosanitaire, c’est pour la santé de tous, ou encore s’engager dans le 0 plastique, le tri des déchets, l’éco responsabilité c’est un engagement qui me tient à cœur, ce n’est pas de l’utopie, ça ne coût e pas cher du tout…. Une régie municipale agricole c’est un budget de 100 000€, j’avoue que la piste cyclable que l’on envisage entre la Gardi et le collège aura un coût plus important dans les 300 000€ mais je compare toujours au cout du toit du boulodrome ma référence…

* La partie dynamisme, il faut dynamiser le cœur de ville, remettre un pôle culturel au château, on aura du travail, ça ne nous fait pas peur !

* La partie solidarité, on veut aider tous les tretsois avec des commissions transparentes comme pour l’attribution des logements sociaux, l’attribution dans la transparence des marchés publics… »

Et de rappeler « on est une liste sans étiquette, sans investiture, on a nos valeurs, c’est ce qui compte et pas les partis, la politique nationale on s’en fout , on est à Trets, on veut bosser pour Trets; on veut vraiment vous proposer une alternative, j’espère que vous nous soutiendrez, on a besoin de vous ! » puis d’exprimer sa pensée :  » Je ne veux pas casser le voisin politique, on a une hauteur de vue, il faut rendre ses lettres de noblesse à la politique et pas en critiquant le discours d’un tel, ou en essayant de le mettre plus bas que terre, j’ai une autre vision. Je me suis engagé en politique en 2014 mais pas pour le combat« , et de rappeler qu’elle est fière d’avoir signé la chartre Anticor, s’énervant alors sur le fait que le maire sortant ait sorti hier une photo d’elle : « sur cette photo il n’y avait pas des malfrats, il y avait le président d’Anticor GL13, il est très vexé d’ailleurs, on a oublié aussi de dire qu’il y avait eu une perquisition à la mairie, on a terni le village de Trets et je n’ai pas envie que la mairie , les tretsois soient ternis par des perquisitions ! » dira t’elle en conclusion.


SON DISCOURS

A ce jour la candidate n’a sorti qu’un seul tract qui a commencé à être distribué sur la commune, mais pas partout encore, un autre suivra pour présenter liste et programme annonce t’elle. Son prochain rendez-vous public sera mercredi 11 mars 19h salle des colombes.

2 310 vues

Par TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE