Très offensif, Jean-Claude Feraud dézingue ses adversaires, rappelle son bilan & présente son programme, en meeting

8 février 2020 Non

ENFIN ! Un mois après avoir lancé sa campagne électorale par 4 tracts successifs, le maire sortant Jean Claude Feraud a enfin pris la parole oralement ce Vendredi 7 février 2020 à 18h, en donnant rendez vous aux électeurs à son local de campagne situé boulevard de la République, à la place de l’ancienne ludothèque ou pour les plus anciens, à la place de l’ancienne maison de la presse. Un boulevard qui avait été pour l’occasion fermé à la circulation par la police municipale, jusqu’à la fin du discours vers 19h30. C’est le dernier à s’exprimer dans cette campagne, lui qui avait pourtant été le tout premier à se lancer en meeting aux précédentes municipales fin octobre 2013.

Jean Claude Feraud, 69ans, marié, père de trois enfants, médecin radiologue à la retraite, conseiller municipal d’opposition de 1995 à 2008, maire de Trets depuis 2008, Vice président du CD13 & conseiller départemental depuis 2015 se représente pour un 3e mandat à la mairie de Trets et fait la 6e campagne électorale de sa vie d’homme politique, la 5e aux municipales. Membre du parti Les Républicains, dont il est membre du Conseil national, il se présente sans investiture politique, mais sous le label « Maire de Provence » qu’il a fondé avec le maire de Mimet.

Il avait été réélu en 2014 brillamment obtenant un score de 39.78% face à 4 autres listes soit 2159 votes au premier tour puis a donc gagné avec 48.89% et 2616 électeurs au second tour contre 3 autres listes . Un second mandat qui s’achève donc, et qui fut chahuté par les accusations d’un corbeau qui a tagué les murs de la commune et des environs à 15 reprises depuis juillet 2017 (sur lesquelles il a répondu dans un tract en janvier), ce qui a découlé en décembre sur une enquête de gendarmerie sur la gestion de la commune, avait annoncé la presse en fin d’année , mais aussi par 9 (ou 10 ?) démissions au sein de la majorité, dont 3 sont devenus indépendants. Deux sujets sur lesquels JC Feraud reviendra dans son allocution ce vendredi soir.

 

C’est vers 18h45 qu’il commencera son allocution, en présence d’un peu plus de 180 personnes (dont ses colistiers) parmi lesquels certains tretsois que l’on avait déjà vus dans les autres meetings, ou encore un ancien élu démissionnaire (mais qui n’était pas parti pour divergence) et un élu d’opposition du précédent mandat. Les maires de Peynier et de Venelles étaient aussi là. En octobre 2013 le lancement de sa campagne avait réuni près de 250 personnes en intérieur aux colombes, l’inauguration de son local de campagne en janvier 2014 avait attiré 120 personnes.

Un discours de 38 minutes, qu’il fera à moitié en lisant et à moitié en improvisant, composé de 7min sur son bilan rapide des 12ans, 13min environ consacrées à répondre aux accusations et à attaquer ses adversaires, 9 à présenter les grands axes de son programme et 7min ses colistiers. Il le fera cependant avec une sono pas très audible pour tous et dans une certaine obscurité , où le candidat sera à contre jour sur le perron de la porte. Il sera ponctué souvent d’applaudissements.

C’est la jeune Lara, benjamine de son équipe, 20ans à peine qui ouvrira la soirée en expliquant avoir décidé de s’engager en politique et être ravie de s’engager au service de sa commune, précisant être une passionnée de foot, elle a rencontré JC Feraud par hasard à la Gardi et « apprécie son intégrité, son honnêteté, sa passion du sport, son engagement pour tous les sportifs de la commune et la réalisation du magnifique complexe de la gardi ! Il m’a proposé vu mon jeune âge d’être l’interlocutrice privilégiée des jeunes de Trets car j’en fais partie. Je pourrai ainsi faire remonter leurs messages ».
Puis le maire sortant prendra la parole, remerciant alors les personnes présentes « dont des employés municipaux qui ont eu l’audace de venir me voir ce soir, c’est très gentil il faut avoir du courage en période électorale, je suis très honoré et très fier ».


NOMBREUX EXTRAITS DE SON MEETING (28min)

SON BILAN

Il commencera par présenter son bilan « nous avons réalisé quasiment la totalité de nos engagements, et on est même allé au delà dans certains secteurs. » et de rappeler : 0% d’augmentation d’impôt en 12ans, « on n’a jamais touché les taux », puis les très nombreux travaux « car quand on est arrivé il y avait prés de 40ans de retard dans certains secteurs, on a fait 64 millions d’euros de travaux réalisés , la voirie, les réseaux », le doublement du pont rail « personne n’avait réussi à élargir le pont rail depuis 30ans », le centre médical « 365 jours par an », toutes les infrastructures à la gardi « quand on est arrivé il n’y avait qu’un stade de foot et le bmx », l’installation des caméras de vidéo surveillance, le centre de secours, la gare routière « on dit que c’est pas moi mais la métropole, mais excusez moi j’y suis à la métropole », la zone de la Burlière où il y aura beaucoup de constructions cette année « en 2008 le projet était totalement arrêté », le centre ancien avec la rénovation de logements, le patrimoine avec le château, l’église, St Jean du Puy, l’espace jeunes, la maison du bel âge « là aussi j’ai pris ma part en tant que conseiller départemental pour qu’elle se fasse à Trets ».

LES REPONSES AUX ACCUSATIONS ET SES ATTAQUES CONTRE SES CONCURRENTS

Il critiquera durant son allocution beaucoup ses adversaires mais sans jamais citer un seul nom ! Il démarrera ainsi ses critiques en parlant du bilan de l’ancienne équipe municipale de Roger Tassy rappelant : « 4 augmentations d’impôts durant le dernier mandat et les emprunts toxiques » et de parler de P Chauvin : « il y a aussi le représentant d’En Marche, son bilan : il est dans le flou comme son mentor, sans aucune proposition crédible ! »

Et d’enchainer « ce soir je suis votre candidat, pas votre maire, où lors de mes vœux je me devais de garder la mesure mais ce soir je suis totalement libre, et je peux m’exprimer sur la campagne électorale. Vous allez avoir le choix entre d’un coté notre liste je dirai la rigueur, de l’autre coté, vous avez les Anti Feraud qui ont déjà passé un pacte de non agression au 1er tour et ils ont aussi passé, il faut vous le dire, une alliance pour le 2nd tour ! Comme si la CGT de Mr Martinez, la LFI de Mélenchon, les verts de Mme Duflot et LAREM de Macron pouvaient gérer ensemble la commune de Trets. Soyez un peu sérieux ! Alors ces 2 listes anti Feraud c’est qui ?

D’un coté une liste de gauche socialiste communiste, vert à l’extérieur, rouge vif à l’intérieur, la candidature de l’utopie Vert, celle qui ruine la France, celle qui veut nous installer l’Amazonie à Trets et faites attention car dans la liste figurent des gens qui ont géré Trets , qui ont augmenté les impôts 4 fois et vous ont laissé le PLU de 2007 […] alors pour le renouvellement c’est raté !

Le 2e choix, une liste en marche, investie par En Marche de Macron, il veut ma place depuis 6ans, mais malheureusement pour sa tète de liste sa liste comporte beaucoup de gens aigris car ils n’ont pas obtenu de moi ce qu’ils recherchaient soit un permis de construire, une promotion, ou soit des indemnités. Désolé pour eux je suis rigoureux ! Mais aussi des anciens élus de l’opposition actuelle dans ces deux listes, qui siègent au conseil municipal, qui depuis 6ans n’ont jamais travaillé, jamais fait de propositions, juste lu l’ordre du jour car ils n’ont pas travaillé la semaine d’avant, c’est quand même un comble !!!  » et d’expliquer qu’ils ne connaissent pas le fonctionnement de la commune ! « vous l’avez bien compris mon expérience à la mairie et au département n’est pas étranger au fait que nous avons récupéré plus de 40M d’euros de subventions ces dernières années » « je les trouve ces deux listes totalement inexpérimentées et ils n’ont pas travaillé du tout , il y en a encore qui confondent budget de fonctionnement et d’investissement… ».

Puis de dire que dans ces listes il y a des gens qui les ont trahi « mais ils ont pourtant toujours tout voté avec nous, toutes nos décisions. Mais je n’en voulais plus de ces gens là ! Ils ne travaillent pas, ils ‘s’intéressaient plus aux petits fours aux inaugurations qu’à votre bien être ou pour d’autres c’est leur intérêt personnel qui les intéressait, ça c’est ma caricature à ma façon « , et ensuite se moquer de S Fayolle « elle veut interdire l’usage des pesticides, les agriculteurs apprécieront et bien sur ils rétabliront les impôts. Je n’ai pas la même envergure que certaines personnes mais moi je suis d’accord il faut respecter la nature, notre commune…. on est tous pour le développement durable et il faut un programme réaliste pour Trets » et de conseiller alors à ses adversaires de retourner à « l’école de l’opposition » pour faire leur classe « leur programme ce n’est que dézinguer Feraud, critiquer tout ce qu’il a fait, j’endure ça depuis deux ans. Les critiques ça n’a jamais fait un programme .

 

Ces 2 listes anti Feraud : Pour l’un on est dans la politique du PS et PC et pour l’autre dans l’amateurisme et le virtuel ! Je vous ai dit, ils critiquent tout y compris ma femme et mes enfants , par tags anonymes bien sur, je trouve ça scandaleux […] la prochaine étape c’est quoi me traiter d’assassin, de pédophile ? Non ça suffit yen a marre, ce sont des méthodes de voyous, je ne les cautionnerai jamais, je me battrai toujours contre ça, je respecte la justice, condamne l’injustice, je suis parfaitement intègre et si je brigue un nouveau mandat c’est bien par passion et amour pour Trets, et pas par intérêt ou appât du gain, Trets mérite mieux que ces gens-là qui ne méritent pas votre confiance » et de montrer alors une photo du salon de la gastronomie où S Fayolle pose avec d’autres personnes ce jour là, qu’il a fait imprimer en grand ; une photo prise sur le FB de cette dernière .

Puis plus tard, il critiquera des mesures des programmes de ses 2 adversaires , qu’il trouve irréaliste : le centre de loisirs proposé par S Fayolle « un centre coute un million d’euros, il fonctionnera donc que le mercredi et les vacances, soit 100 jours par an mais les charges vous allez les payer 365 jours par an ! Cette proposition est une gabegie qui entrainera la hausse des impôts.
Le skate Park de P Chauvin ? « un projet vintage, mais ils ne savent pas comment le financer à ce jour, un projet virtuel comme en Marche de Macron »

LE PROGRAMME

Il annonce 55 mesures dans son programme !

* Non hausse des impôts jusqu’en 2026, je n’ai pas entendu que d’autres l’annoncaient
* Amélioration des services au quotidien
* J’essaierai en douceur d’imposer une politique 0 plastique à usage dans la mairie, 0 mégot , 0 phyto
* Baisse de 40% des émissions de CO²
* Toujours plus de produits locaux à la cantine
* Nouveau groupe scolaire supplémentaire

* Aménagement de la place de la gare : on vous proposera 2 projets que l’on a fait étudier avec des bureaux d’études, ce sera vous qui choisirez ! On essaiera de faire plus beau que d’habitude avec plus de verdures et jeux d’enfants.

* Oui je n’ai pas tout fait dans mon programme, non a n’a pas fait la salle des fêtes, on a fait le choix de remettre la commune à niveau car elle avait beaucoup de retard, je vous promet qu’on la fera désormais chemin des vertus à la place de la caserne des pompiers avec un pole culturel, artistique, gastronomique !
* Une entrée de ville sécurisée route de St Maximin avec 30km/h à l’entrée
* J’ai contacté les services du département pour faire une voie verte sécurisée bvd de l’Europe pour les piétons et vélos!
* Ca fait très longtemps que je travaille avec la CPA, sur une voie de bus en cycle propre sur la voie ferrée, jusqu’à Gardanne, j’espère qu’on y arrivera !

 

* Pour le tourisme le contrat est quasi signé, faire un vélo rail entre Trets et Pourcieux, pour poursuivre ainsi la ligne existante : Pourcieux St Max
* Pour le château : des boutiques éphémères et métiers d’art

* Puis de revenir sur ce qui a été le point noir de son 2ème mandat, alors que c’était le gros point fort du premier, les festivités : « A une époque il y avait de belles festivités à Trets . Je vous promets, j’y reviendrai plus en détails, le renouvellement des festivités à Trets, si on arrive à faire venir 10 000 personnes à Trets en 3 jours je suis très content ! Les Nuits de Trets j’en garde un bon souvenir, on les a arrêtées car ça coûtait trop cher, on va se pencher sur le renouvellement des festivités à Trets, on fera des festivités mais probablement avec un programme moins onéreux que les Nuits de Trets .  »

* Nouvelle gendarmerie
« Tous ces points seront réalisés car on a déjà le financement, un programme ambitieux mais réaliste ! »

SA NOUVELLE EQUIPE

Elle sera renouvelée à 58% annoncera t-‘il , rajeunie, avec 14 élus actuels qui repartent et 19 nouveaux ! La moyenne d’âge est de 49ans, la plus jeune a 20ans. « Des gens qui aiment Trets et travaillent à Trets ». Le site peut vous révéler qu’elle compte 3 membres de l’équipe de Pascal Speter (dont lui) avec qui il a fait alliance il y a un mois . Il citera alors les noms de chacun, mais on ne verra pas leur visage car ces derniers étaient dispersés dans la foule , sans compter l’obscurité . On retiendra la présence du jeune Bastien Terranova, champion de France cycliste dans cette liste. Le site y reviendra en détails prochainement.

 

CONCLUSION

« Je vous donne un conseil, faites nous confiance et je vous en supplie, venez voter dès le 1er tour c’est très important et encore plus à ce scrutin ! Merci » dira t’il en conclusion à 19h25.

 

Surprise il ne fera pas de nouveau meeting en février comme il l’avait fait en 2014 pour présenter en détails le programme et la liste, le prochain et dernier est prévu juste avant le 1er tour le vendredi 13 mars. Un choix surprenant lui qui avait tant fait de meetings lors de sa dernière campagne et qui est si à l’aise en meeting.

Un apéritif sera ensuite offert à la foule, tandis que le candidat ira à la rencontre des gens présents.

2 575 vues

Par TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE