PRESSE : ENQUETE FRANCEINFO. « A Trets, une campagne municipale à l’ambiance « toxique »… »

PRESSE : ENQUETE FRANCEINFO. « A Trets, une campagne municipale à l’ambiance « toxique »… »

2 mars 2020 Non Par Tretsaucoeur

Comme annoncé dernièrement, mi février une journaliste de la rédaction de FRANCE INFO (qui regroupe les journalistes des rédactions de France 2 3 , site internet & de la Radio) (service public), un des plus gros sites d’information du pays;  est venue spécialement de Paris,  afin de parler des municipales tretsoises.

Cet article très très long, est paru sur internet ce dimanche 1er mars, pile 15 jours avant le probable premier tour des Municipales (sauf report d’ici là à cause du virus….) et surprise si on pensait qu’il serait global sur la situation politique tretsoise, il est en fait entièrement consacré aux « affaires ». Une enquête co-écrite par un journaliste politique de la rédaction, composé de nombreux témoignages avec de très lourdes accusations portées contre le maire une fois encore. Ce dernier a réagit dans la soirée ce dimanche sur Facebook, lui qui avait déjà sorti un tract pour se défendre en décembre. L’enquête de police qui fera la lumière sur tout cela, suit son cours.

 

L’article , à lire aussi  sur le site internet de FRANCE INFO ici

 

La réponse de Jean Claude Feraud, sur Facebook ce dimanche soir à 19h33

Chers concitoyens,
Un récent communiqué de presse porte à nouveau des accusations graves et infondées à mon encontre, à celle de ma famille et de mon entourage…
Comme je l’avais exprimé précédemment, mes opposants, candidats ou pas, sont prêts à toutes les plus basses manœuvres pour gagner les prochaines élections municipales.
Être Maire, ce n’est pas faire des promesses qu’on ne pourra pas tenir, c’est agir pour l’intérêt général mais aussi savoir dire «NON»
– Non à des permis de construire illégaux
– Non à des promotions non méritées par certains agents municipaux ou à leurs petits arrangements….
– Non à des projets incongrus d’élus à l’égo surdimensionné,
Et dire NON entraîne des frustrations, des rancœurs, des menaces en tous genres…
Alors, afin de garder comme seule préoccupation le Programme Électoral de notre équipe « Nous Sommes Trets » élaboré pour les Tretsois pour les 6 prochaines années et de privilégier un débat d’idées avec mes adversaires, je ne tomberai pas dans le caniveau dans lequel les plus haineux et les plus rancuniers veulent me faire tomber.
Les tretsois méritent beaucoup mieux que ça !