Une campagne en face à face ou par écrans interposés entre Tretsois et candidats…

Une campagne en face à face ou par écrans interposés entre Tretsois et candidats…

4 mars 2020 Non Par Tretsaucoeur

A 11 jours de la fin du scrutin des municipales, sauf report d’ici là zoomons sur deux éléments de campagne des candidats : le face à face avec les permanences de campagne, rencontres, meetings à venir et la communication sur internet pour Stéphanie Fayolle, Pascal Chauvin & Jean Claude Feraud.

 

En face à face…

Local de Jean Claude Feraud, boulevard de la République (Horaires inconnus)

Dans une campagne électorale des Municipales outre les traditionnels meetings, hélas peu nombreux cette année, les affiches de campagne, les tracts, la liste, le programme, voir aussi le porte à porte pour certains, il y a un autre aspect important pour un candidat c’est le local de campagne. Un élément qui coute souvent très cher dans les comptes de campagne, plusieurs centaines d’euros  et de ce côté-là certains peuvent faire des économies selon les biens immobiliers qu’ils possèdent et leur emplacement.

 

Local de campagne de Stéphanie Fayolle, avenue Jean Jaures (Horaires inconnus)

A Trets tous en ont un, comme chaque fois et cette année tous sont très bien placés dans des endroits visibles et très passants, tous sur le même axe de circulation du centre-ville. Le premier à avoir ouvert fut celui de Stéphanie Fayolle avenue Jean Jaurès, dans l’ancien local de la St Eloi inoccupé depuis, un lieu bien grand où elle bénéficie de trois pièces. Ce fut ensuite celui de Jean Claude Feraud fin janvier boulevard de la République, dans l’ancienne ludothèque ou pour les plus anciens l’ancienne maison de la presse (qui appartenait à une de ses anciennes élues au 1er mandat) il y a bien 25 ans. Un local d’une grande pièce avec une arrière-boutique en fond. Enfin Pascal Chauvin a ouvert le sien, le 12 février, et il ne lui coute rien en location puisque c’est dans sa maison familiale place de la gare, comme en 2014, avec une grande pièce au rez de chaussée.

Local de Pascal Chauvin, place de la gare
(OUVERT Les mercredis de 10h à 12h et de 16h à 18h et le samedi de 10h à 12h)

Chaque candidat y tient ainsi des permanences à l’intérieur pour recevoir les tretsois qui souhaitent avoir des informations sur le programme du candidat, ce qu’il compte réaliser pour Trets ou rencontrer son équipe mais aussi récupérer les derniers tracts. Néanmoins les colistiers qui acceptent de tenir les permanences doivent bien s’ennuyer et le temps doit être bien long pour eux, car l’affluence n’y est visiblement pas bien importante chez tous… , même si les candidats vont surement dire le contraire. Des lieux où en général tout se prépare, se décide, sont réalisées les réunions entre colistiers pour préparer les tracts, programme, réunions, mais aussi toutes les stratégies pour tenter de l’emporter ou critiquer l’adversaire. Autant dire des discussions qui doivent être très intéressantes. S’y tiennent aussi des réunions thématiques avec les habitants, une nouveauté cette année qu’organisent Stéphanie Fayolle et Jean Claude Feraud une fois par semaine , Pascal Chauvin lui le fait à la demande, il en a ainsi fait une avec les agriculteurs tretsois par exemple.

Un face à face qui se fait aussi chaque mercredi matin sur le marché pour les trois candidats ou parfois dans des rencontres de quartiers .

Pascal Chauvin sur le marché (Photo FB)

Jean Claude Feraud en rencontre avec les habitants dans les quartiers (Photo FB)

Par écran, sur Internet…

L’autre aspect important dans la campagne et qui a pris énormément de place cette année c’est la communication sur internet, chose à ne surtout pas négliger permettant de toucher le plus grand nombre, instantanément et sans occasionner le moindre frais du moins sur Facebook.

Les pages facebook des candidats

Facebook est ainsi pour cette campagne le moyen le plus utilisé par les candidats pour ce scrutin, si en 2014 son usage débutait à peine pour les candidats cette fois ils l’utilisent à toutes les sauces , un moyen rapide de communiquer et s’afficher ainsi sur les murs de ses abonnés ! Celui qui compte le plus d’abonnés ce mercredi 4 mars est « Trets avec vous » de S Fayolle avec 715 fans depuis juillet 2018, Pascal Chauvin avec « Un nouvel élan pour Trets » en réunit 714 depuis aout 2018, et enfin « Nous sommes Trets » de Jean Claude Feraud compte lui 488 abonnés depuis le 20 janvier dernier.

 

Des pages qui ont mis du temps à s’animer il faut bien le dire, mais depuis environ un mois les candidats se sont enfin réveillés et communiquent dessus tout ce qui concerne leur campagne, en premier lieu leur programme avec des images quasi quotidiennes, où ils décrivent leurs promesses électorales histoire de faire monter la sauce peu à peu, même chose pour dévoiler les membres de leur équipe où JC Feraud et P Chauvin dévoilent les portraits de manière quotidienne de leurs colistiers avec une photo, présentation et pourquoi ils s’engagent. Chacun y poste aussi des articles en lien avec leur campagne ou des photos de leurs évènements. S Fayolle partage également des liens de sites internet avec des idées en rapport avec son programme, ou des choses qui s’y rapportent et se déroulent ailleurs en France.

Coté « expression », c’est Jean Claude Feraud qui se livre le plus avec des billets postés sur sa page personnelle et partagés ensuite sur sa page de campagne, et il a franchi un cap supplémentaire dans la communication la semaine dernière en faisant un question réponse des habitants en mode vidéo, qui permet d’être plus explicatif et aussi agréable pour l’internaute. C’est par contre le seul à ne pas mettre en ligne ses différents tracts sur internet, pas même celui où il répondait aux accusations.

Pendant ce temps et c’est le revers de cette campagne mode Facebook cette année, les colistiers des 3 listes (sans exception) donnent souvent une bien mauvaise image de leurs candidats en s’étripant en public, entre eux à la vue de tout le monde, dans les commentaires de groupes ou pages Facebook. Si certains colistiers assument leurs propos en le faisant avec leurs noms propres, certains eux n’assument guère et le font sous des pseudos ce qui est encore plus navrant, sachant que ce sont ces mêmes personnes qui dirigeront notre commune peut être… Les électeurs lambda qui eux ne commentent pas beaucoup la campagne ont ainsi souvent de manière quotidienne des lectures assez désolantes, il faut bien le dire et se prennent alors à une grande partie du célèbre jeu « Qui est ce ? » pour deviner qui se cache derrière tel ou tel pseudo…

LES PAGES FACEBOOK DES CANDIDATS

Site internet : TRETS AVEC VOUS

Enfin deux sites internet ont été créés pour cette campagne, Stéphanie Fayolle et Pascal Chauvin s’y sont ainsi mis où ils présentent en détail leurs programmes et liste en portraits (S Fayolle l’a fait de manière quotidienne avec des portraits très riches) et c’est à peu près tout quasiment hélas, « Trets avec vous » site plus complet que l’autre, a aussi proposé 2 interviews réalisées par la colistière actrice Isabel Otero, quelques petits textes et une première intéressante puisqu’elle dévoile ses comptes de campagne financiers, ce qui permet de se rendre compte de combien coûte réellement une campagne électorale. Des sites pas énormément mis à jour et c’est bien dommage.

On est loin des sites bien riches et complets de Jacques Mauret et Roger Tassy en 2008 où ces derniers postaient de nombreux longs billets mais répondaient aussi aux questions des internautes, ils le font parfois sur Facebook dans les commentaires mais c’est assez rare hélas et peu visible. Aucun site cette fois pour Jean Claude Feraud.

 

En meeting oral pour conclure….

Une campagne qui s’achèvera la semaine prochaine avec la dernière phase celle des discours, lors des grands meetings, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13 mars salle des colombes chaque soir à 18h30 avec les grands discours, présentation des programmes, vision pour Trets et critiques envers les candidats avec à chaque fois des mise en scène différentes, en espérant que d’ici là le gouvernement ne les interdisent pas…

Site internet : UN NOUVEL ELAN POUR TRETS