Face aux déplorables débats sur internet entre colistiers, Jean-Claude Feraud donne consigne à son équipe !

Face aux déplorables débats sur internet entre colistiers, Jean-Claude Feraud donne consigne à son équipe !

5 février 2020 Non Par Tretsaucoeur

Depuis quelques mois les électeurs et internautes tretsois peuvent assister à un spectacle assez déplorable donné par les colistiers des trois listes candidates aux élections municipales du mois prochain. Si les trois candidats que sont Jean Claude Feraud, Pascal Chauvin et Stéphanie Fayolle sont jusqu’à maintenant soft niveau paroles orales ou dans leurs tracts vis à vis de leurs concurrents, on ne peut pas dire que les membres de leurs équipes (les 3) le soient…

Ils ne cessent en effet de se disputer par écrit sur Facebook ou même dans les commentaires de ce site, de manière puérile digne d’une cour d’école, sur des sujets sans intêret ou alors qui ne les concernent pas (contrairement aux vrais habitants), au lieu de communiquer sur les programmes, idées de leurs candidats, faire connaitre leurs têtes de liste ou alors donner des critiques construites et argumentées sur l’adversaire. Des discussions qui donnent alors une bien triste image de leurs candidats qui eux bizarrement ont laissé faire… Si les débats entre habitants pour soutenir leur candidat fétiche sont logiques, entre colistiers ça ne l’est guère. car qui dit colistiers dit futurs élus qui vont donc diriger la commune…

 

Ce Mardi 4 février 2020 le maire sortant Jean Claude Feraud, qui n’a encore fait aucun discours de campagne (il le fera ce vendredi soir, où l’on verra donc s’il attaque ou non ses deux adversaires) a décidé de dire STOP à ses colistiers en leur demandant de garder le silence niveau attaques et de se concentrer dorénavant sur le débat d’idées. Il annonce aussi qu’il ne répondra plus aux attaques, ce qu’il avait confié d’ailleurs le mois passé.

 

La consigne sera t’elle tenue ? Les concurrents vont ils demander à leurs colistiers d’en faire de même ? Nous verrons bien, les internautes jugeront…

La campagne municipale a commencé. Malheureusement, je m’aperçois qu’elle se déroule dans un climat déplorable. Face aux messages de calomnie et cette haine « anti-Féraud », je ne répondrai plus. Les Tretsois méritent mieux. Ils attendent un projet construit qui améliore leur quotidien et leur environnement.

Depuis le début de la campagne, j’ai demandé à mes colistiers Nous sommes Trets et mes soutiens de rester sur le débat d’idées et les propositions pour l’avenir de la ville. Dorénavant, j’espère qu’il en sera de même pour tous.