KENDJI GIRAC embrase Gardanne dans une avalanche de tubes ! Un retour canon pour un festival dans la cité minière
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Ensemble lart contemporain
Jusquau 3 octobre
Forum de lemploi
mercredi 21 septembre
Spectacle jeunesse Lozen, la femme guerrier
Samedi 25 Septembre 2021
Salon des écrivains de Provence
samedi 9 octobre
JEUNESSE : Le tout p’tit ciné-concert
mercredi 13 octobre 2021
EXPOSITION Quinzaine des artistes tretsois
du 16 au 30 octobre 2021
JONATHAN SOUCASSE DUO AVEC MOI MÊME
Samedi 23 octobre 2021
Marché de NOËL
Samedi 11 et dimanche 12 décembre 2021
LES NUITS PIANISTIQUES
Samedi 18 décembre 2021
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Aux alentours Festivités Photos Reportage Vidéo Gardanne



C'était l'évènement de l'année dans la vallée ce Vendredi 30 Juillet 2021 avec la première date du nouveau festival organisé par la ville de Gardanne : GARDAN'PARTY et pour marquer ce grand retour des concerts dans la cité minière la nouvelle municipalité de la ville élue il y a un pile un an, avait frappé un très grand coup en invitant une des plus grosses stars françaises de la chanson KENDJI GIRAC. Voilà 7ans que la vallée n'avait pas reçu une star de ce calibre en concert, le dernier étant Christophe Maé aux Nuits de Trets (en payant) pour rappel en 2014.

Mais là où Gardanne a frappé très fort c'est que son festival était en plus gratuit, renouant ainsi avec une tradition vieille de près de trente ans et le festival qui s'appelait à l'époque "Musiques à Gardanne", où pour mémoire chaque été, fin juin, une vedette : Chimene Badi, Jimmy Cliff, Axel Bauer, Abdel Malik, Yvan le Bolloch, Rachid Taha, Patrick Fiori.... et le dernier Renan Luce venait chanter (en gratuit) sur le cours ou parking Savine (des chanteurs très connus mais il est vrai pas hyper à la mode alors) , mais hélas en 2015 l'ancienne équipe municipale décidait de mettre la ville en hibernation totale l'été en supprimant son grand show annuel et un programme estival qui n'était vraiment pas attirant et souvent bas de gamme.

Un nouveau festival qui se déroule sur deux jours désormais et qui est appelé à revenir chaque année; la première date ce vendredi était donc Kendji avec en première partie le chanteur qui monte Céphaz et en seconde date samedi 31 juillet : Flo Delavega, tres connu pour son duo avec son frère : Les Fréro Delavega. Bref deux concerts à l'affiche très populaire et familiale qui a réjouit tous les habitants de la vallée et même plus loin en manque de grands concerts de ce type et en plus gratuits, surtout après un an de privation de culture par le gouvernement.

Une grosse organisation

Pour un tel évènement la ville avait donc mis les grands moyens et aurait déboursé dans les 250 000€ pour deux jours d'après les chiffres qui circulent sur les réseaux sociaux (à confirmer cependant !!!), un chiffre assez proche de Trets qui payait à l'époque de sa poche 200 000€ au producteur pour 4 soirées payantes, le reste du budget venait à l'époque de la billetterie pour un budget global pour le festival dans les 600 000€.

Mais en 6ans entre le dernier concert organisé par Gardanne et celui ci beaucoup de choses ont hélas changé en tristement négatif... Si la scène était identique par rapport à 2015, l'emplacement idem, les contraintes furent cette fois énormes. Si à l'époque il n'y avait aucunes restrictions : pas de fouilles, de fan zone, de sanitaire etc., cette fois la ville a du totalement fermer toute la partie haute de son cours entre la fontaine et le rond point de la mairie, grillager totalement la zone, interdire aux piétons les routes bordant le cours des deux cotés de la fan zone, mais aussi mettre en place deux zones de contrôles : une pour le nouveau pass sanitaire afin de vérifier que les gens étaient soient vaccinés ou testés négatifs en raison de la crise sanitaire et une autre pour la fouille complète, plan Vigipirate oblige depuis fin 2015.

Des dizaines de vigiles étaient présents dans et aux alentours de la fan zone, des dizaines de gendarmes avec notamment des chiens aux abords, des dizaines de policiers municipaux, la sécurité civile etc.... Bref un énorme nouveau dispositif bien couteux on imagine. Autre contrainte pour le public être masqué tout du long malgré la chaleur et le manque d'air, une consigne respectée à 75% pourrait on dire, aux abords la gendarmerie elle rappelait les étourdis à l'ordre.

Malgré toutes ces énormes contraintes, le public est venu en masse, et pourtant c'était pas gagné car à 45min du début il n'y avait que 500 personnes à peine pouvait on estimer à 20h15, mais pendant le grand concert si la fan zone (d'une capacité annoncée de 3000 personnes) n'était pas complète il devait y avoir facilement plus de 2000 personnes. Le fameux pass sanitaire qui fait tant débat n'a donc pas tant découragé que ça les habitants de Gardanne et alentours. Sur le cours de Gardanne en contre bas il y avait aussi pas mal de monde à regarder le concert de bien loin, et les terrasses des bars et restos furent pleines à craquer.







Une première partie avec CEPHAZ, l'artiste qui monte


C'est à 21h tapante, pile à l'heure donc, que la soirée a démarré avec le maire Hervé Granier qui fera une courte allocution pour remercier tous ceux qui ont œuvré pour organiser ce très gros évènement et laissera la scène au premier artiste de la soirée pour la première partie CEPHAZ !
Un artiste qui monte, que l'on voit de plus en plus en télé et que l'on entend en radio, né au Ghana, qui a appris le français à Mayotte & en Afrique du Sud où il s'est initié à la musique. A l'âge de 18 ans, Céphaz déménage avec ses parents à Saint-Étienne, intègre C Fly, un groupe de musiciens amateurs qui se produit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Reconnu pour ses qualités de chanteur, il est ensuite le lauréat d'un concours musical destiné à encourager les jeunes artistes, puis commence doucement à se faire un nom sur les réseaux sociaux.

Né ensuite son premier single "Depuis toi", qui récolte immédiatement un vif succès puis l'an passé un second single : "On a mangé le soleil" un air pop-folk entraînant. Pendant 25minutes il livrera avec sa jolie voix ce vendredi un concert bien sympa accompagné de son guitariste à chanter ses deux titres connus, des reprises et d'autres inédits figurant sur son premier album qui va bientot sortir. Une belle manière de chauffer le public...

REPRODUCTION INTERDITE / PHOTOS NON LIBRE DE DROITS











Une star qui s'est faites désirer...
Puis le public attendra, attendra, regardera sa montre une fois, deux fois, trois fois, puis commencera à siffler et huer très très fortement à plusieurs reprises l'artiste star de la soirée qui se fera fortement désirer. Ce n'est qu'à 22h que KENDJI GIRAC montera sur la grande scène accompagné de quatre musiciens : un pianiste bassiste, un batteur et deux bassistes / guitaristes.

Agé de 25ans, Kendji Girac a été révélé par la troisième saison du télé crochet de TF1 « The Voice » en reprenant : « Bella », de Maître Gims, émission qu'il remportera en 2014. Il sortira dès l'été de la même année son premier single « Color Gitano » qui deviendra un tube puis en janvier 2015, le chanteur entame sa première tournée et enchainera ensuite les albums (déjà 4) et les tubes à succès. Il est ainsi devenu un des plus grands vendeurs de disques en France. Il multiplie depuis des années les prix aux NRJ Music Awards. Issu de la communauté des gens du voyage, il a hérité d’une passion pour la musique et apprend très jeune à jouer de la guitare en compagnie de son grand-père et pourtant, adolescent, Kendji reste persuadé qu’il sera élagueur toute sa vie, comme son papa.

L'artiste en très grande forme donnera un beau concert de qualité, bien chanté, qui fera le bonheur de ses fans de tous ages en extase, puisque le public était véritablement multigénérationnel avec des très jeunes gamins en transe à danser sur les épaules de leur père, des enfants, ados, adultes et même de nombreux retraités, habitants le coin, le département et même à l'autre bout de la France, puisque dès 8h certains venus de Lyon, Paris etc étaient déjà présents à attendre. Pendant une heure 20 il mettra ainsi le feu à Gardanne, alors qu'il faisait déjà très très chaud, avec peu d'air, où le public chantera à tue tête l'avalanche gigantesque de tubes du chanteur comme "Conmigo", « Me Quemo », « Andalouse » que les gamins ne cesseront de réclamer, « Les Yeux de La Mama », « No Me Mires Mas », ou encore : «Pour oublier», «Tiago», sa reprise «Evidemment», «Habibi», «Cool», «Dernier métro», «Elle m'a aimé» et bien d'autres avec des titres beaucoup moins connus. Un show sans aucun temps mort, où il traversera la scène de gauche à droite non stop, très transpirant, ne cessant de s'essuyer avec sa serviette.

Il alternera aussi les titres très énergiques et punchys, chansons pop, flamenco et d'autres plus doux, des ballades en espagnol ou français. s'accompagnant souvent avec sa propre guitare et éclairé par de beaux jeux de lumières.

Entre les chansons il se dira souvent ravi de pouvoir enfin remonter sur scène et de pouvoir retrouver ses "fréros d'amour" : "Ca me fait énormément plaisir que vous soyez là, que je puisse partager ce moment avec vous [...] un moment incroyable d'être ici tous ensemble, de partager et ne plus penser à autre chose" dira t'il notamment.

Et effectivement le public a passé un excellent moment festif et ensoleillé , ne regrettant pas sa soirée qui s'achèvera bien tot malheureusement à 23h20 par un aurevoir et c'est tout, rien plus rien.... Le public attendra de longues minutes, criera mais non la star ne daignera pas revenir, les techniciens montant au bout de 5min remballer les instruments, chose rarissime il n'y eu donc aucun rappel... Bref si le public a passé un très bon moment, la star elle ne fut pas très respectueuse de ce dernier malheureusement en se faisant désirer 40minutes, faisant un concert très court (1h20) et sans aucun rappel alors qu'il avait encore bien d'autres tubes dans sa caravane (ou plutot un grand bus confortable). Autant dire qu'il n'a fait ni dédicaces, ni photos mais ça on s'y attendait vu le contexte actuel.... Dommage...

Ce samedi ce sera à FLO DELAVEGA de mettre une aussi belle ambiance, en espérant que la ville reste sur un tel niveau en 2022 avec on l'espère moins de contraintes imposées par l'Etat.





































23h30 Fin de concert








Vu: 5677 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

24/09 : Travaux Sport Vélo : Une piste de BMX toute neuve pour les riders tretsois

24/09 : Travaux : De nombreux travaux de voirie en cette rentrée avec une grande dodanite aiguë qui reprend...

23/09 : Nature Agenda : Distribution gratuite de matière végétale ce week end

23/09 : Vie tretsoise Reportage : Des tretsois nombreux à la recherche d'un job au retour du forum de l'emploi

23/09 : Municipalité : Au programme du 13e Conseil Municipal annoncé comme agité, le 28 Septembre 2021

22/09 : Festivités Photos Aux alentours : La cavalcade de la St Eloi de Fuveau fait son retour avec grand succès et de beaux chars

22/09 : Santé Aux alentours Vie tretsoise : Covid-19 : Le niveau des contaminations de nos communes au 21/9 alors que la 4e vague décroit

21/09 : Nature Association reportage : Trets plus propre grace à une soixantaine d'habitants mobilisés pour le World CleanUp Day 2021

21/09 : Agenda : Un grand week end festif en octobre autour du terroir pour les 30ans de l'Aiet : Marché, concert, concours, banquet, spectacles...

21/09 : Vie tretsoise Aux alentours : De nombreuses plaintes sur la qualité de service des bus avec le nouveau prestataire : La réponse du transporteur [MAJ 21/9] [2 Co.]

20/09 : Festivités Aux alentours Photos Vidéo Reportage : Parachutages depuis un Noratlas, expo, défilé militaire et de mode : Pourrières a remonté en 44 le temps d'une grande journée festive

19/09 : Télévision vidéo Aux alentours : L'hommage de Pourrières au soldat américain Norbert W. Herriges abattu en 44 avec la venue de son frère et un court métrage : REPORTAGE FRANCE3

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...