Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois













  • Le Journal tretsois




Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !

.
=> Liste de toutes les actualités


Ce jeudi après midi 15 avril 2021, le maire PASCAL CHAUVIN a publié un communiqué coup de gueule où il vise les rassemblements qui ont lieu sur le stade Burles ou le boulodrome et notamment des associations visiblement.


"Plusieurs d’entre vous, nous ont signalé des comportements déplacés en particulier sur le Stade Burles, le plateau sportif du collège et au boulodrome.
Aujourd’hui en tant que Maire de Trets, en concertation avec mon adjoint aux sports et à la vie associative, je tiens à rappeler qu’en fermant les installations sportives (ERP), nous avons assumé nos responsabilités en prenant en compte la situation sanitaire sur la commune (hier encore un commerce devait fermer).

Malgré un problème de communication sur la mise en œuvre de cette décision, les associations qui avaient le sentiment d’être lésées ont été reçues et entendues. Elles ont compris les arguments municipaux et l’impérieuse nécessité de montrer une volonté commune pour limiter au plus vite les risques de contamination. En ce sens, elles ont fait preuve d’un vrai sens des responsabilités.
Pourtant, dans le même temps dans l’espace public, d’autres en maintenant leur pratique discréditent cette démarche et, sous le prétexte fallacieux d’un besoin vital d’activité physique, semblent minimiser l’impact de la crise que nous traversons.

Aux premiers, nous tenons à saluer leurs efforts et la compréhension dont ils ont su faire preuve malgré les conséquences sur la vie de leur association. Aux autres, nous rappelons qu’en tant que responsables associatifs ils devraient mesurer leur devoir d’exemplarité en participant à l’effort commun et ainsi ne pas banaliser l’impact et les conséquences de cette pandémie.
Pascal CHAUVIN
Maire de TRETS"

Photo d'archives CONFINEMENT 2020







Tranquillement installés dans leur fauteuil, confinés pour la 3e fois les tretsois ont assisté en cette première semaine d'avril 2021 à des échanges mouvementés sur les réseaux sociaux et internet, avec la toute première polémique du mandat de la nouvelle équipe municipale.

Mardi 6 avril 2021, le premier magistrat P CHAUVIN prenait en effet une décision avec ses équipes qui fut pour la première fois très critiquée par les habitants et présidents d'associations : celle de fermer le complexe de la gardi pendant ce troisième confinement.

S'en est alors suivie pendant trois jours une avalanche de communiqués de la part des présidents d'associations concernées et réactions des habitants adhérents. Si les trois groupes d'opposition n'ont pas réagi, un invité surprise est venu s'y greffer le retour dans l'actualité tretsoise de l'ancien maire déchu il y a 9mois, donnant un air de revival de la campagne municipales que nous vivions il y a pile un an. Très discret depuis sa décision de ne pas devenir élu d'opposition, Jean Claude Feraud a publié deux posts très critiques sur la décision de son successeur. Lui qui devrait être de nouveau candidat dans deux mois pour garder son poste de conseiller départemental. Pour mémoire il est cependant utile de préciser dans ce fameux monde de la politique, qu'il avait pris deux décisions identiques il y a pile un an sur le même sujet : retarder le retour du marché du mercredi au 20 mai, alors que dans d'autres communes des environs il était revenu dès début avril et enfin prolonger la fermeture du complexe la gardi de 15 jours, au 30 mai, lors du déconfinement, alors que des activités étaient autorisées à reprendre dès mi mai; des décisions prises alors pour les mêmes raisons qu'aujourd'hui, avec là aussi les mêmes critiques que pour le maire actuel.

Une fermeture du complexe pour ces vacances de printemps qui a été un coup dur pour les associations (foot, tennis, rugby, gym, bmx, muyathai) qui ne pourront donc assurer leurs stages sportifs pendant ces vacances, entrainant donc des pertes financières pour ces dernières et également des cours à rattraper ou rembourser au final pour les licenciés. D'autres elles étaient déjà à l'arrêt suite à la fermeture des gymnases par décision de l'Etat depuis janvier. Si la gym et le muaythai avaient réussi à s'adapter en basculant en extérieur depuis un mois ça ne sera donc plus possible. Le syndicat intercommunal SIHA a lui du remanier ses stages des vacances.
Restent donc ouverts à ce jour le terrain sportif du collège, le stade burles et le boulodrome chemin du loup.


Une polémique qui a visiblement pris fin ce vendredi soir.

Retour sur trois jours de polémiques en réactions...

Mardi midi, ce fut ainsi la douche froide pour tous les présidents d'associations sportives installées à la gardi. Ils ont en effet appris que la municipalité avait décidé de fermer totalement le complexe de la Gardi pendant tout ce troisième confinement. "Incompréhensions" était alors le mot qui revenait souvent de la part de tous les présidents concernés : foot, tennis, gym, bmx... qui ont très vite réagit et colère également chez les adhérents dans les commentaires. En effet si dans les deux précédents confinements le site était aussi fermé, car le sport était interdit, cette fois il est autorisé a annoncé le ministère des sports comme expliqué samedi à l'exception des sports collectifs et des sports de combat. Dans la plupart des communes alentours les sites sont d'ailleurs ainsi encore ouverts.

La mairie explique ainsi que "La pratique sportive autorisée dans les Établissements Recevant du Public (ERP) doit se faire obligatoirement avec protocole sanitaire renforcé. La situation actuelle ne nous permet pas d’assurer la mise en place et le respect de ce protocole sanitaire renforcé au sein des infrastructures sportives communales. Le complexe de La Gardi réunit beaucoup d’infrastructures sportives telles que le parcours de santé, les terrains de foot, les cours de padel, les cours de tennis ainsi que la piste de BMX qui sont utilisées par de nombreuses personnes, licenciées des associations ou sportifs amateurs. L’attractivité de cet espace générerait un trafic qui rendrait impossible le respect du protocole sanitaire renforcé exigé pour tout équipement maintenu ouvert."

De ce fait, les équipements suivants seront fermés et interdits d’accès :
COMPLEXE SPORTIF DE LA GARDI
TERRAINS DE TENNIS SAINT JEAN
CITY STADE DE LA GARE
TOUTES LES SALLES MUNICIPALES (hormis l’accueil des services de médiation sociale et familiale selon l’article D-216-1 du code de l’action sociale et des familles)"



Le soir même JC FERAUD réagissait sobrement ainsi pour demander la réouverture du site :
"Pourquoi fermer le complexe sportif de la Gardi ?????
Alors que la France est entrée dans un troisième confinement, toujours pour éviter l’engorgement de nos hôpitaux,l’une des rares possibilités pour nos enfants et les tretsois en général de s’aérer et de se défouler reste le sport de plein air.
Et d’ailleurs les fédérations sportives ne s’y opposent pas dans la mesure où les contraintes sanitaires sont respectées....
Alors pourquoi infliger aux tretsois une nouvelle restriction avec cette fermeture ??
alors que ce magnifique complexe sportif s’étend sur 7 hectares et qu’il y est plus facile de respecter une distanciation de 2 mètres qu’au boulodrome toujours ouvert.
La municipalité doit prendre toutes les mesures pour améliorer aussi bien la santé morale que la santé physique de nos concitoyens et avoir le courage de maintenir ce qui peut encore fonctionner sans risque majeur."



Le lendemain mercredi 7 avril à 18h, voyant toutes ces réactions, le maire P CHAUVIN prenait la parole dans un communiqué pour réaffirmer sa décision :
"À la lecture de certains commentaires sur ma décision concernant la fermeture des installations sportives, je me vois contraint de réaffirmer ma position.
Depuis le début de mon mandat, je mesure chaque jour l’impact de cette crise sanitaire sur le quotidien de chacun et sur le fonctionnement de nos services municipaux.
Nous participons, élus et personnel, à la lutte contre ce virus :
> Cellule de crise hebdomadaire
> Organisation d’un centre de dépistage
> Achat de matériel de désinfection
> Mise en œuvre du protocole renforcé dans les écoles
> Dépôt d’un dossier de candidature d’un centre de vaccination sur la commune
> Dernièrement, transport des personnes âgées vers le centre de vaccination de Gardanne
Les annonces gouvernementales de la semaine dernière, la publication du décret du 3 avril ordonnant la fermeture des écoles et déplaçant les vacances scolaires, montrent l’impérieuse nécessité de renforcer les efforts collectifs
Dans ces conditions, il aurait été irresponsable de laisser un espace comme le Complexe de La Gardi ouvert, alors que la majorité des associations subissent depuis plus d’un an l’arrêt de leur activité, et créer ainsi les conditions de rassemblements importants, avec les risques que cela représente.
Alors oui, pour 3 semaines, nous fermons nos installations.
Oui, nous en appelons à la responsabilité de chacun pour, au plus vite, sortir de cette crise.
En attendant, nous continuons en ce qui nous concerne à travailler avec acharnement sur :
> La mise en place du service minimum d’accueil pour les écoles
> Le maintien de tous les services municipaux, avec l’accueil des usagers et des plus fragiles
> L’accompagnement du tissu économique, car au-delà de la pratique sportive, ce sont de nombreux commerçants qui souffrent de cette crise sanitaire
> Le soutien des publics fragiles et le 3ème âge en particulier
Chaque jour, de nouveaux cas positifs sont déclarés sur la commune.
Chaque semaine, les services municipaux sont amenés à se réorganiser pour assurer la continuité du service public, en particulier dans les écoles.
Alors, sportifs et parents d’enfants inscrits dans des associations sportives, si je déplore comme vous ces sacrifices, je sais aussi qu’en étant retenue par l’organisation des JO de Paris 2024 pour accueillir des délégations, avec les importants investissements que nous mettons en œuvre pour la réfection et la création de nouveaux équipements sportifs, TRETS aura maintes occasions de mettre le sport et les associations sportives à l’honneur.
En attendant, et pour 3 semaines je le répète, j’en appelle au sens des responsabilités de chacun."



Plus tard dans la soirée, le président du Phénix Muythai qui était resté en retrait du sujet jusqu'alors, bien que concerné, demandait plus du dialogue à la municipalité : "Comment peut on prendre des décisions aussi lourdes sans consulter les associations qui se battent depuis plus d'un an pour survivre et se re inventent pour exister ... L'accès fermé au tout public ok, mais pourquoi aux associations qui respectent deja les protocoles drastiquement, et qui de plus savent appliquer les consignes sanitaires à la lettre ... alors que le ministère préconise le sport en extérieur ... quand nous savons de plus que le boulodrome et le stade Burles restent simplement ouverts ... Nous consulter aurait été sans doute judicieux ... Nous sommes compréhensif et nous nous sommes toujours adaptés ... Il faut nous rencontrer et vite !!!"


Une demande entendue alors par le maire et son adjoint aux sports et associations ce jeudi qui donneront rendez vous aux présidents des associations sportives concernées membres de l'Union de la gardi le lendemain, ce vendredi après midi.


Ce vendredi 9 avril le président de l'UST a réagit dans les colonnes de la PROVENCE en page sport expliquant :
"La mairie a pris la décision de fermer le complexe de la Gardi en avançant la crainte d'un cluster, déplore-t-il. Mais c'est un espace de huit hectares! C'était simple pour nous d'assurer le respect du protocole sanitaire! Au lieu de ça, on prive les enfants alors que le foot est en ce moment le seul moyen de sortir un peu en dehors de l'école." Un impact social donc, mais aussi économique pour l'UST "déjà en déficit" et qui va devoir rembourser les 30 inscriptions enregistrées. "On cherche une solution, un terrain de repli, poursuit le président. Parce que le pire dans tout ça, c'est que dans des communes comme Peynier, Puyloubier ou Rousset, toutes à moins de 10 km, les stades ne sont pas fermés! Franchement, on est en colère et les parents des jeunes joueurs le vivent mal eux aussi."

En fin d'après midi il annonçait "En effet après plusieurs coup de fil à nos clubs voisins qui eux n'ont pas de soucis de fermeture de complexe, nous avons eu un retour plus que favorable du club de foot de Puyloubier. Un club aussi familial que le nôtre avec qui nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes engagements pour nos enfants.
L’UST va pouvoir assurer les stages à partir de lundi en fusionnant avec notre club voisin."



Le même soir à 19h, JC Feraud publiera un nouveau communiqué, mais cette fois critique sur ses successeurs :
"Alors que l’exercice du sport en plein air est désormais autorisé à plus de 30 km du domicile, le nouveau Maire de Trets, Pascal Chauvin, vient de dévoiler son autoritarisme .
Après l’annonce de la fermeture du site de la Gardi par manque de personnel (!!!) susceptible de faire respecter le protocole sanitaire renforcé, Monsieur le Maire a confirmé sa décision par un nouveau communiqué mercredi soir,ne laissant aucune discussion possible.
Pendant plusieurs années, lorsqu’il était dans l’opposition et quand il était candidat à la Mairie, ce Monsieur s’est rapproché des associations tretsoises pour les assurer de son soutien matériel et financier inconditionnel....
Mais aujourd’hui je peux constater que les promesses électorales n’existent plus.
Au mépris des associations, de leurs adhérents adultes et enfants et surtout sans concertation ni discussion préalables, Monsieur le Maire a décidé contrairement aux possibilités offertes par la loi,que le Complexe Sportif de la Gardi resterait fermé !!!
Qu’en est-il réellement ?
- pas assez de personnel ? les associations auraient pu désigner des référents chargés de faire respecter le protocole pour que les stages des vacances de Pâques puissent avoir lieu.
-la Mairie va t elle compenser les pertes financières des Associations qui ont organisé des stages de vacances pour les enfants ?
-la Mairie campe sur sa position et ne répond même pas aux Présidents d’association qui contactent Monsieur le Maire et Cyril Accola adjoint aux associations, depuis 4 jours.
Cette décision étant incompréhensible et préjudiciable aux tretsois, je ne peux en tant que Vice-President du Département qu’afficher mon soutien à toutes ces associations qui payent aujourd’hui le prix d’un autoritarisme et d’un manque de respect flagrants.
Je suis et reste à leurs côtés dans ces moments particulièrement difficiles où le Sport reste un échappatoire essentiel pour notre santé mentale.
Peut-être les élus tretsois devraient-ils pratiquer le sport eux aussi pour retrouver la raison et leurs esprits et aborder les sujets municipaux avec la clairvoyance qu’ils exigent."



C'est alors que 38min plus tard, Pascal Chauvin rebondira sur le post de son ancien adversaire et ses propos, revenant sur la réunion qu'il avait eu quelques instants plus tot avec les présidents des associations de "l'Union sportive la Gardi" du bmx, tennis et gym, celui du muaythai n'ayant pu se libérer, une réunion en présence de l'adjoint aux sports C. Accola et du DGA de la mairie.

Le maire annonçant alors : ""Échange constructif et amical avec les associations tretsoises impactées par la fermeture du complexe de La Gardi.
Notre volonté n'est pas de pénaliser mais d'assumer nos responsabilités avec les moyens dont nous disposons.
Le message a été compris dans la convivialité, loin d'un autoritarisme auquel elles etaient habituées et soumises auparavant."



Une rencontre qui n'a pas débouché sur une réouverture du site mais les présidents ont été satisfaits de cette entrevue ont fait savoir 2 d'entre eux dans la soirée, expliquant avoir "été écoutés", compris les explications qu'on leur avait donné "Leurs arguments quant à la fermeture du complexe ont été entendus et ils sont conscients de la frustration qui est la nôtre, notre activité faisant partie de celles étant autorisées. Mais ils nous ont expliqué que la situation actuelle et le manque de personnel municipal, dont beaucoup est en maladie, ne leur permet pas d'ouvrir le complexe sportif en toute sécurité."

La réouverture est prévue à la fin des vacances le 26 avril.

La polémique semble apparemment clause du coup !


[] Ce Dimanche 11 avril 2021, Arnaud Guiboud-Ribaud élu d'opposition du groupe « A l’écoute de Trets » a réagit dans un texte transmis, où il demande la réouverture du complexe :
"C’est avec consternation, que j’ai constaté la décision de fermeture des espaces extérieurs du complexe sportif de la Gardi sans concertation préalable avec les associations et les élus de la minorité. En ces temps où nos libertés sont entravées, nous sommes la seule ville des alentours à avoir pris cette terrible décision.
Si lors du premier confinement ces espaces avaient été fermés, le contexte était bien différent. Nous étions dans un confinement strict, le premier, c’était nouveau et la France entière était à l’arrêt. Le décret du 2 avril 2021 incite à la pratique sportive en extérieur*. Cette semaine, le gouvernement lui-même a assoupli la distance pour la pratique du sport de 10 à 30 km, alors ce choix de fermeture reste difficile à comprendre. Nous avons une entière confiance dans les associations pour faire respecter les gestes protecteurs et dans le cas des individus il est du ressort de la police de les faire appliquer le cas échéant. N’aurions-nous pas assez d’employés municipaux disponibles pour ouvrir le matin et fermer le soir ?
Prendre des décisions et les assumer est une bonne chose, mais reconnaître que l’on doit changer d’avis pour le bien de la population est bien plus grand.
Mesdames et Messieurs les élus de la majorité, pour le bien de nos enfants, de leurs parents et surtout de nos associations qui se battent depuis plus d’un an pour nous faire vivre leurs passions, revenez sur votre décision et ouvrez les espaces extérieurs de la Gardi, maintenant et non pas à la fin des vacances scolaires."
Arnaud Guiboud-Ribaud
« A l’écoute de Trets »

* Source : Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-131 . [url]https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043327303[/url]
« … Les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir du public pour ces mêmes activités, ainsi que pour :
les activités physiques et sportives des personnes mineures autres que celles mentionnées à l'alinéa précédent ainsi que des personnes majeures … »



Photos aériennes P OLYMPIE







Voilà plus d'un an que nous vivons sous d'énormes restrictions de libertés et une nouvelle salve est encore et encore tombée sur nos têtes ce mercredi 31 mars 2021 avec un 3e confinement qui a été annoncé par le président de la République à 20h.
Alors que nous avons déjà vécu deux confinements, soit près de 5mois enfermés, qu'un an que les discothèques sont fermées, plus de 5 mois maintenant que nous sommes semi confinés non stop avec un couvre feu à 18h puis 19h depuis dix jours , 6mois que les restaurants, bars, salle de sports , lieux de loisirs et culturels, salles polyvalentes ont leurs portes closes, des mois aussi que les centre-commerciaux et gymnases sont fermés, un an que les magasins et divers lieux sont sous très forte jauge sanitaire , que les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits et encore bien d'autres...

Une liste sans fin et qui n'a aucune fin dans le temps depuis des mois et qui va encore plus s'allonger dès la fin de cette semaine. Des mesures qui n'ont eu en réalité que peu d'effet, si ce n'est nous pourrir la vie, puisque les taux d'incidence sont toujours aussi élevés, 474 dans le département actuellement par exemple, et des lits de réanimations saturés, alors que tout est fermé et tout est sous restrictions. Si dans notre département nous avons échappé au 3e confinement en place dans le Nord de la France et le 06 depuis le 18 mars, et d'autres qui sont sous confinement le week end depuis février, cette fois tout le monde sera touché par ces mesures. Voici le récap....

Le président a ainsi annoncé ce mercredi :

■ 10 000 lits en réanimation seront ouverts

LES NOUVELLES RESTRICTIONS
■ Les regles en vigueur dans les 19 départements renforcés depuis 10 jours seront étendues à tout le territoire dès ce samedi soir pour 4 semaines ainsi (ceux qui étaient déjà sous ces regles voient donc leur regime prolongé de 2 semaines soit 6 semaines au total)

■ Fermeture de commerces non essentiels, à l’exception des livres et de la musique, coiffeurs, fleuristes, chocolatiers. Les établissements déjà fermés le restent (culture, restaurants, bars…). Dans les grandes surfaces les rayons de produits non essentiels seront encore fermés !

Seront ainsi ouverts : les commerces alimentaires (boucheries, boulangeries, commerces de détail de produits surgelés, commerces d'alimentation générale…), les pharmacies, les opticiens, les vendeurs de journaux, de tabac, les magasins de bricolage ou encore ceux vendant de la nourriture ou des fournitures pour les animaux domestiques. Sans oublier les réparateurs de vélos, les cordonniers, les garagistes, la quincaillerie, les spécialistes du jardinage… et donc depuis ce nouveau confinement : fleuristes, disquaires, librairies, chocolatiers, coiffeurs, les concessionnaires automobiles (sur prise de rendez-vous) ;.


■ Sorties autorisées dans un rayon de dix kilomètres sans limite de durée, pour se promener, faire du sport ou promener un animal de compagnie, sans attestation.
les déplacements d’une région à l’autre sont interdits, sauf motifs impérieux (travail, formation, santé, mission d’intérêt général, déménagement) et avec une attestation dérogatoire ;

■ Couvre feu à 19h maintenu
■ Télétravail sera systématisé

■ Les citoyens qui veulent changer de région ce week-end de Paques pourront le faire, et ceux à l'étranger pourront rentrer
■ Pas d'attestation comme en 2020 sauf au delà de 10km du domicile où il en faudra une, puis rayon de 30km pour faire ses courses ou autres motifs impérieux
Ainsi les déplacements au-delà de 10 km de son domicile mais toujours dans son département de résidence sont autorisés à condition de présenter une attestation dérogatoire pour les motifs suivants : acheter ou retirer une commande ; effectuer des formalités administratives ou juridiques qui ne peuvent être réalisées à distance ; se rendre dans un établissement culturel ou un lieu de culte ; accompagner ses enfants à l’école ou à leurs activités périscolaires...

■ Les marchés ouverts restent ouverts ;
■ Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.
■ Les contrôles seront renforcés dès mardi 6 avril sur la voie publique pour limiter les rassemblements et encadrés la consommation d'alcool

LES ECOLES FERMEES
Pour les écoles, crèches, collège et lycée seront fermées pour 3 semaines, le calendrier scolaire sera adapté
■ 5 avril : 1 semaine de cours à la maison
■ Du 10 au 25 Avril : 2 semaines de vacances sur toutes les zones
■ 26 Avril : Retour en classe pour les écoles maternelles et primaires, cours à la maison pour les lycées et collège
■ 3 Mai Retour en classe des lycéens et collégiens
■ Les étudiants pourront eux se rendre à l'université pour une journée de cours par semaine durant toute cette période



OUVERTURE DE LA VACCINATION DES LE :
16 Avril pour les + de 60ans
15 Mai pour les + de 50ans
Pour les autres il faudra attendre l'été...


MI MAI : POSSIBLE REOUVERTURE DU PAYS avec la culture sous des règles strictes, réouvertures des terrasses ensuite, un agenda de réouverture sera annoncé prochainement pour les restaurants, cultures, événementiels etc. Un calendrier qui ira apparemment jusqu'à mi juin, en gros comme l'an passé...




ZONE DES 10KM SANS ATTESTATION ET 30KILOMETRES AVEC ATTESTATION POUR SE DEPLACER
Dans les 10km on peut se rendre au Nord jusqu'à la Ste Victoire, à l'Ouest jusqu'à la moitié de Fuveau, l'entrée de Chateauneuf le rouge coté Est et de l'autre coté Auriol au Sud et Pourcieux environ à l'Est.

Dans la zone des 30km une grande partie de Marseille d'un coté, jusqu'à La Ciotat Cassis, Brignoles de l'autre coté, ou Venelles de l'autre, Aix, Plan de Campagne sont compris dans la zone.




LES ATTESTATIONS

[url=https://media.interieur.gouv.fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19]■ ATTESTATIONS POUR SORTIR A 30KM A TELECHARGER OU REMPLIR ICI

■ ATTESTATION COUVRE FEU A TELECHARGER OU REMPLIR ICI[/url]




A TRETS SERVICE MINIMUM DANS LES ECOLES
Dans les écoles
Les enfants dont les parents exercent une profession mobilisée dans le cadre de la crise sanitaire (santé, pompiers, sécurité…) peuvent bénéficier d’un service minimum d’accueil dans les établissements scolaires. Cet accueil se fera au groupe scolaire Saint Jean pour les élèves de maternelle et d’élémentaire.
Il sera assuré par l’éducation nationale sur le temps scolaire et par les services municipaux sur le temps périscolaire (garderie du matin et du soir et cantine) pour la semaine du 6 au 9 avril. Les parents qui souhaitent en bénéficier doivent s’inscrire directement auprès du Directeur de l’école de leur enfant.
Ces mêmes enfants pourront également bénéficier d’un service minimum d’accueil le mercredi 7 avril et durant les deux semaines de vacances scolaires qui ont été avancées du 12 au 23 avril. Les parents dont les professions sont mobilisés et qui souhaitent en bénéficier doivent inscrire leur enfant auprès du service Jeunesse au 04.42.61.23.71 / s.mante@ville-de-trets.fr

Dans les crèches
Un service minimum d’accueil est mis en place à la crèche la Libellule à partir du mardi 6 avril et pour toute la durée du confinement.
Seuls les enfants dont les parents exercent une profession mobilisée dans la gestion de la crise sanitaire peuvent bénéficier de ce service minimum d’accueil.
La gestion des inscriptions a été directement organisée par les directrices des deux crèches communales.
Consulter la liste des professions concernées par le service minimum d’accueil et fournie par le Ministère de l’Éducation Nationale: Liste pro post CIC




A TRETS LES SERVICES MUNICIPAUX
La Mairie et les services municipaux annexes tels que le CCAS, la Médiathèque, l’Office de Tourisme et le service Jeunesse aux Jardins de la Mine n’accueillent le public que sur rendez-vous.
Les accès à ces bâtiments sont donc réglementés à partir du mardi 6 avril et durant la période de confinement.

La Police Municipale fonctionne normalement et son secrétariat accueille les administrés du lundi au vendredi de 8h à 12h, dans les locaux de la Place de la Gare, ou par téléphone au 04 42 37 55 46.

La déchetterie reste ouverte

Plus d'infos sur les contacts etc dans cette plaquette réalisée par la mairie



ET AUSSI
Cérémonies et lieux de culte
Les mariages peuvent être célébrés avec une jauge maximum de 30 personnes.
Depuis un décret du 11 décembre 2020, les cérémonies funéraires dans les lieux de culte ne sont plus limitées en nombre de participants à condition d’occuper seulement une rangée sur deux et de laisser libres trois sièges entre chaque personne ou entité familiale. Celles organisées dans les cimetières sont autorisées mais dans la limite de 30 personnes.

Mauvaise nouvelle, comme en mars et novembre, le marché du mercredi va devoir repasser en mode réduit pendant un mois comme l'indique l'« Art. 38. " Seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d'espèces fruitières ou légumières sont autorisés dans les marchés ouverts ou couverts."

Coté SPORT, le complexe sportif LA GARDI nouvellement classé comme un ERP de type PA (Établissement Recevant du Public de type Plein Air) devrait continuer à être ouvert pour les associations sportives mais que pour les enfants, mais pas pour les sports collectifs, les adultes ne devraient ainsi pas avoir le droit d'utiliser le parcours santé.
Ainsi d'après l'Art. 42 : "Les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir du public pour ces mêmes activités, ainsi que pour :
« - les activités physiques et sportives des groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants dont l'accueil est autorisé en application des articles 32 et 33 du présent décret ;
« - les activités physiques et sportives des personnes mineures autres que celles mentionnées à l'alinéa précédent ainsi que des personnes majeures, à l'exception des sports collectifs et des sports de combat."

=> LE DECRET DU CONFINEMENT A LIRE ICI

MEDIATHEQUE : elle reste ouverte




[] LA FERMETURE DU COMPLEXE LA GARDI PASSE MAL
Ce fut la douche froide à la mi journée ce mardi 6 avril, pour tous les présidents d'associations sportives installées à la gardi. Ils ont en effet appris que la municipalité avait décidé de fermer totalement le complexe de la Gardi pendant tout ce troisième confinement. "Incompréhensions" est alors le mot qui est souvent revenu de la part de tous les présidents concernés : foot, tennis, gym, bmx... et colère également chez les adhérents. En effet si dans les deux précédents confinements le site était aussi fermé, car le sport était interdit, cette fois il est autorisé a annoncé le ministère des sports comme expliqué samedi à l'exception des sports collectifs et des sports de combat. Dans la plupart des communes alentours les sites sont d'ailleurs ainsi encore ouverts.

La mairie explique ainsi que "La pratique sportive autorisée dans les Établissements Recevant du Public (ERP) doit se faire obligatoirement avec protocole sanitaire renforcé. La situation actuelle ne nous permet pas d’assurer la mise en place et le respect de ce protocole sanitaire renforcé au sein des infrastructures sportives communales. Le complexe de La Gardi réunit beaucoup d’infrastructures sportives telles que le parcours de santé, les terrains de foot, les cours de padel, les cours de tennis ainsi que la piste de BMX qui sont utilisées par de nombreuses personnes, licenciées des associations ou sportifs amateurs. L’attractivité de cet espace générerait un trafic qui rendrait impossible le respect du protocole sanitaire renforcé exigé pour tout équipement maintenu ouvert." prend t'elle pour argument afin d'expliquer sa décision, la première qui est mal accueillie & critiquée par les tretsois, depuis le début de la mandature de la nouvelle municipalité.

De ce fait, les équipements suivants seront fermés et interdits d’accès :
COMPLEXE SPORTIF DE LA GARDI
TERRAINS DE TENNIS SAINT JEAN
CITY STADE DE LA GARE
TOUTES LES SALLES MUNICIPALES (hormis l’accueil des services de médiation sociale et familiale selon l’article D-216-1 du code de l’action sociale et des familles)


Un coup dur pour les associations (foot, tennis, rugby, gym, bmx, muyathai) qui ne pourront donc assurer leurs stages sportifs pendant ces vacances, entrainant donc des pertes financières pour ces dernières et également des cours à rattraper ou rembourser au final pour les licenciés. D'autres elles étaient déjà à l'arrêt suite à la fermeture des gymnases par décision de l'Etat depuis janvier. Si la gym et le muaythai avaient réussi à s'adapter en basculant en extérieur depuis un mois ça ne sera donc plus possible. Restent donc ouverts à ce jour le terrain sportif du collège, le stade burles et le boulodrome chemin du loup.

Photo aérienne P Olympie


COMMERCES

Peribaby - Eveil et jeux, route de St Max, a donc fermé samedi mais vous toujours faire vos courses de jouets et jeux sur leur site internet qui vous permettra de faire vos achats ou votre choix, et de récupérer vos jeux en click&collect. [url]http://www.peribaby.fr/[/url]
Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Ils livrent également gratuitement dans un rayon de 10km!!
Les colis ?? toujours opérationnels mais en horaires modifiés : 8h30-13h du mardi au samedi.

La boutique de vetements face à la fontaine de la porte de Pourrières Emozione Fashion repasse elle aussi
au CLICK and COLLECT : Accueil au SEUIL de la boutique de 10 à 18 h pour le retrait de vos commandes, le paiement sur place ou à distance par lien sms ou directement sur le site internet.
Contact non stop au 04 42 632 339 (transfert d’appel) [url]http://Emozionefashion.fr/[/url]

SCORPIO à la burlière repasse au drive , L'accès de la boutique est fermé au public mais vous pouvez nous retrouver pour vos échanges, vos commandes ou toutes autres demandes juste à l'entrée du magasin.
[url]https://www.scorpio-carolineb.com/[/url] 9h30 / 12H30 ET 14H/18H45

Vanna's Boutique à la Burlière restera fermé au public et passe au CLICK & COLLECT.
Nous allons publier les modèles de chaussures sur les réseaux sociaux Facebook ou Instagram. Choisissez vos chaussures sur les réseaux sociaux puis vous pouvez nous envoyer les modèles en photos par messenger ou par message au 07 77 31 35 63.
Les horaires du magasin reste inchangé pour venir récupérer les chaussures.
Mardi au samedi de 09h30 à 12h30 et de 15h00 à 19h00
Pour tout renseignement supplémentaire et pour prise de rendez-vous vous pouvez nous contacter au 07 77 31 35 63 ou 04 42 50 55 34


L'agence ce voyage Ailleurs Trets reste joignable pour toutes vos envies d'évasion et le suivi de vos dossiers par mail à trets@ailleurs.com et par téléphone au 04 42 29 46 00
(les Mardis, Jeudis et Vendredis de 14h à 18h )
Mais peut aussi vous recevoir sur rdv aux horaires indiqués ci dessus !!!

La jardinerie VEGETALIS TRETS est OUVERTE pour vous permettre d'effectuer vos achats tout en respectant des règles d'hygiène et de sécurité strictes.
Nous sommes ouverts du lundi au samedi de 8h à 12h et de 14h à 18h et les dimanches (de mars à juin) de 09h à 13h!










Une bien bonne nouvelle est arrivée ce 30 mars 2021. Vous vous en souvenez le mercredi 19 aout 2020 peu après midi, un incendie se déclarait sur le karting de la vallée de l'Arc de Trets situé au cœur de la vallée, quartier Gratian, entre l'Arc et l'autoroute. Le bâtiment de 200m² avait alors été totalement détruit et 25 karts touchés.

Sept mois se sont écoulés, durant lesquels la famille RIVALS, propriétaire de l'établissement ont énormément travaillé pour remettre en état les lieux, ont aussi beaucoup investi avec de tous nouveaux locaux et de nouveaux karts tous neufs. Le karting qui avait ouvert ses portes au printemps 1994 va ainsi pouvoir reprendre vie pour la plus grande joie des amateurs de ces petits bolides.

La réouverture est fixée au Samedi 03 Avril 2021 et nouveauté vous aurez désormais la possibilité d'ajuster le poids de chaque karting pour vous permettre de vous battre à égalité parfaite.

L'établissement sera ouvert du Mercredi au Dimanche de 10h00 à 18h45. (horaires susceptibles d'évoluer en fonction des annonces gouvernementales)
Réservations fortement recommandées.
04 42 29 38 55
Plus d'informations sur leur site : [url]https://kart-trets.com/[/url]


Le karting rénové, mars 2021








Fermé depuis près de trois mois comme toutes les salles de sport du pays, le gymnase de la Gardi a retrouvé un peu de vié ce samedi 27 mars 2021 en matinée, pour recevoir les sapeurs pompiers qui organisaient ce matin là dès 7h30 les épreuves départementales du recrutement des nouveaux sapeurs pompiers volontaires (SPV). En France toute personne, en activité professionnelle ou non, peut devenir sapeur-pompier volontaire sous réserve de remplir certaines conditions et être en bonne forme physique. Le Centre de Secours de Trets avait ainsi été choisi pour la toute première fois pour accueillir et organiser ces épreuves avec l’aide des Jeunes Sapeurs-pompiers qui ont beaucoup donné dans l'organisation de ces tests.

Pas moins de 56 garçons et filles âgés de plus de 16 ans s'y sont ainsi présentés en parfaite santé, mais avant de rentrer dans l'enceinte crise sanitaire oblige, ces derniers ont du se soumettre à une prise de température, tandis que les mesures de distanciation étaient évidemment de rigueur. Les 56 volontaires se sont alors soumis à différentes épreuves sous la direction du capitaine Jean Claude VARINI GRUAT chef de centre et du Lieutenant Christophe SANNA.

Devenir sapeurs pompiers demande en effet une grande condition physique et beaucoup d'aptitudes au quotidien afin de pouvoir aller secourir des personnes en portant beaucoup de matériels, monter des escaliers rapidement, porter des victimes, escalader, crapahuter dans les massifs et collines lors de feux ou sur toutes les différentes missions auxquels ils seront confrontés à l'avenir s'ils arrivent à exercer cette fonction. C'est donc ce dont ont voulu tester les pompiers lors de ces épreuves matinales ce samedi.
Mais avant de les démarrer à Trets, ces derniers ont du passer une certification d’aptitude de 50 mètres nage libre et passer un test de dépistage aux opiacés qui était directement éliminatoire en cas de positivité.

Toute la matinée, ils ont ainsi été évalués sur plusieurs épreuves sportives comme des tests d'endurance des membres inférieurs à travers l’épreuve de Killy (ou de la chaise (résistance physique)), épreuves relatives aux muscles supérieurs (pompes et tractions), souplesse,  endurance de la ceinture abdominale (gainage « planche »),  endurance cardio-respiratoire à travers le test de Luc Léger (arriver à la borne avant le bip), etc. Au final très peu seront définitivement  éliminés.

En cas de succès à ces épreuves, le candidat devra également passer un entretien de motivation auprès de la section qui recrute. Ces épreuves sont organisées 4 fois par an, et se déroulent sur tout le département.

Le maire , son premier adjoint délégué à la sécurité, les élus aux sports sont venus les saluer et encourager durant cette matinée si spéciale.

Photos : I.LO & celle de groupe : FB P. CHAUVIN












Malgré la crise sanitaire, le Service Sports, Loisirs, Nature du Syndicat Intercommunal du Haut de l'Arc présente son programme pour les vacances de PRINTEMPS 2021 où il proposera une foire encore de nombreux stages pour divertir les enfants.








Jeudi 18 mars à GARDANNE en présence de la préfete de police, une grosse opération de Police a eu lieu à la gare, dans les trains, sur les quais de bus, et alentours par la gendarmerie mais aussi autour du rond point du Pôle d’échanges Multimodal s’est tenue une importante opération anti-délinquance et de contrôle sécurité des transports. Une quinzaine de gendarmes du PSIG, de la BTA et de la GST étaient présents avec des policiers municipaux.
Bilan 7 contraventions pour fraudes dressées, 450 personnes contrôlées dans les transports sur la commune et 6 pv dressés pour défaut de titre selon LA PROVENCE de ce samedi 20 mars.

Voici le reportage diffusé sur FRANCE3 ce vendredi 19 mars 2021


REPORTAGE MARITIMA










Voilà un an exactement que les associations tretsoises souffrent de la pandémie de coronavirus, elles qui ont du se mettre totalement à l'arrêt pendant 4mois entier l'an passé avec les deux confinements et subissent des restrictions en pagaille avec fermeture des salles de sports, le couvre feu à 18h qui supprime énormément de créneaux horaires et des mesures sanitaires très contraignantes.

Parmi les associations les plus touchées à Trets on trouve la GST, Gymnastique Sportive Tretsoise, qui est l'une des plus importantes de la commune. En effet celle ci pratique évidemment ses cours en salle , avec une grande salle construite à la Gardi depuis quelques années mais les restrictions l'en empêchent depuis le début du mois de janvier désormais. Trets au coeur de la Provence a voulu connaitre les coulisses de leur adaptation à cette crise, elle qui a ainsi été extrèmement ingénieuse en cet hiver pour faire face.


Ainsi, si dans plusieurs associations, le nombre d'adhérents a logiquement diminué avec cette crise, l'arrêt des cours etc., il n'en n'est rien pour la GST qui compte cette saison : 400 membres "on a même des enfants qui viennent s'inscrire actuellement car pour nous les enfants on les appelle des victimes silencieuses qui subissent cette crise. Du coup ils s'ennuient et ont envie d'essayer la gym" explique la coach du club Anne Sophie Dozon.

L'association qui avait déjà été privée de cours pendant de nombreux mois l'an passé a su s'adapter au fil des mois aux nombreuses contraintes imposées par l'Etat. Si pendant le premier confinement, les profs envoyaient par mail des idées d'exercices à faire chez soi, histoire de tenir le corps en forme, le club s'est mis pour la toute première fois à la Visio lors du second confinement en novembre dernier : "A l'automne, dès la fermeture des gymnases on s'est lancé dans la Visio , on faisait des cours chaque soir avec différents thèmes : muscu, assouplissements, en fonction des niveaux. C'était rigolo à faire cependant." précise t'elle. Les cours ont heureusement pu reprendre dans les premières semaines de décembre, mais hélas dès janvier les restrictions sont vite revenues avec la fermeture de leur grande salle bleue une nouvelle fois.

Cette fois pas question de rester les bras croisés et de rester à l'arrêt, les dirigeants de l'association qui ne manquent pas d'idées ont décidé de ne pas rester inactifs et tout faire pour continuer à proposer des cours, non plus en Visio mais en présentiel cette fois, la demande était forte de la part de leurs adhérentes.
Ainsi leur est venue l'idée en plein hiver de faire des cours à quelques mètres de leur salle habituelle : DEHORS . Les jeunes gymnastes tretsoises de Trets et de toutes les communes alentours qui sont membres de la GST sont ravies et se régalent ainsi à chaque fois, contentes de pouvoir continuer à voir leurs copines et de pratiquer leur sport favori : "Quand on a proposé aux gymnastes des cours en extérieur au début on était 5, puis 10, puis le bouche à oreille à l'école s'est produit et aujourd'hui on était près de 150 depuis 10h ce mercredi matin.

On a mis en place ces cours en extérieur dès qu'il a commencé à faire beau. On a eu cette idée car à l'automne lors des cours en visio, les gymnastes regrettaient de ne pas pouvoir se voir et de ne plus nous voir en vrai, donc on s'est dit on va essayer les cours dehors. On a démarré avec les plus grandes sur le parcours santé, on a alors vu que c'était faisable, et on a sorti, un tapis, puis deux puis trois etc, la semaine d'après on a refait la même chose tout en sortant du matériel en plus et depuis on le fait chaque semaine. On prend tous les enfants du club sauf les tous petits gyms car ce n'est pas possible dans ces conditions. On travaille du coup totalement différemment, il y a des choses qu'on ne faisait plus, qu'on s'est mis à refaire, le but est de retrouver le plaisir de la gym, de progresser, de se tenir en forme et surtout pour l'esprit, le moral. On leur fait pleins de petits challenges à travers des ateliers. Car le plus dur pour les filles dans cette période est le manque de contacts. On ne sait meme pas si on pourra continuer ces cours en extérieur encore longtemps avec les mesures qui risquent de tomber."
dit elle.

Le démontage prend 10 minutes un quart d'heure environ, mais le montage près d'une heure chaque matin car ils réfléchissent à faire un parcours qui évolue au fil de la journée en fonction des niveaux. Coup de bol le temps est en général clément, malgré le vent parfois ! " On a la chance que la mairie nous a dit oui pour utiliser le parking, les sanitaires. Elle nous a aussi prêté un chariot pour déplacer le matériel car on a tout pesé cela représente 1150 kilos à chaque fois à déplacer. On a des filles supers, qui sont volontaires, elles aident, aucunes ne râlent à ranger ou mettre en place le matériel. De plus la mairie est super rapide niveau décret pour nous permettre à chaque fois d'utiliser la salle quand le gouvernement l'autorise, on ne perd ainsi pas de temps , on a aussi pu récupérer quelques cours pendant les vacances de Noël".

Cependant comme l'an passé, les gymnastes ne pourront pas se mesurer aux autres gymnases du département, de la région et même de France pour revenir à Trets comme chaque année les bras chargés de coupes et médailles, comme elles en avaient l'habitude. Toutes les compétitions ont encore été annulées cette année. Les dirigeants du club pensent néanmoins essayer de faire quelque chose niveau manifestation d'ici la fin de l'année au sein du club, comme un gala, ou une compet, si les conditions sanitaires le permettent, "Aujourd'hui c'est tres compliqué" d'autant plus que cette année le club devait organiser dans le gymnase pas moins de deux grandes compétitions d'importance avec deux championnats régionaux (l'une avait déjà été annulée l'an passé avec le confinement) .

Coté finances, le club tient le coup malgré tout grâce à son ancienneté et sa solidité financière, faisant des économies dans les déplacements, hébergements puisque les compétions sont annulées.

Face au succès de leur cours en extérieur, la GST a donné des idées à beaucoup d'autres associations comme le Phénix Muaythai qui s'y est mis à coté sur le parking depuis quelques jours, le hand aussi s'est mis en extérieur, idem pour Move Energy et bien d'autres , en espérant que toutes puissent vite retrouver leurs habitudes et leur confort. Un an que cette galère dure...
















Le montage de la salle outdoor en accéléré (Vidéo AS DOZON)








Des transports en commun dans TRETS même, c'était la grande promesse de campagne du candidat PASCAL CHAUVIN aux dernières élections municipales 2020 un axe fort puisque c'était un des projets majeurs du programme, et il l'avait mis fortement en avant. C'était d'ailleurs le seul candidat à proposer cela sur les trois l'an passé annonçant : la "Mise en place de navettes pour faciliter l’accès au centre-ville, aux commerces, au complexe sportif de la Gardi, à la gare routière… + Développer une offre de ramassage scolaire intra-muros"

Une mesure qui n'est pas sans rappelé celle mise en place par LOIC FAUCHON il y a 30ans. Inaugurée le 6 février 1991 une navette avait été mise en place un temps par la ville, le mercredi matin principalement, pour amener les gens au marché au prix de 5 francs l'aller retour. Une idée qui n'avait hélas pas duré bien longtemps à l'époque.
Depuis 2016 un systeme de transport dans Trets existe avec la CPA (Pays d’Aix Mobilité ) mais ces navettes sont sur demande en réservant et payantes conduisant à l'un des points d'arrêts dans Trets mais aussi dans une zone établie par la CPA qui comprend Peynier, Rousset et Puyloubier.

Un projet électoral qui n'avait jamais été présenté en détails, vu que la campagne n'a pas bénéficié de meeting et donc de grandes explications des projets l'an passé. Lors de la grande interview qu'a réalisé Trets au coeur de la Provence, c'est une question qui est par conséquent revenue souvent de la part des habitants , quand ? et comment ? Le site a donc interrogé PASCAL CHAUVIN sur ce sujet et le projet est déjà en travail, le maire a même lu un mail pour le montrer lors de l'entretien.

• Un de votre axe principal de votre programme électoral était la mise en place de navettes dans Trets et ramassage scolaire. Comment voyez-vous sa mise en place ? A fréquence réguliere comme cela se fait sur Gardanne ou Aix par ex avec des bus qui circulent toute la journée ? Sur rendez-vous ? L’avez-vous imaginé comme quelque chose de gratuit ou payant pour l’utilisateur ?

Effectivement ça aussi c’est une volonté de mettre en place un transport en commun, car d’une part la ville est étendue. Je tiens compte de la topographie de Trets soit le centre-ville est plat, mais la plupart des habitations sont en hauteur et depuis deux ans nous disposons d’une véritable gare routière complètement excentrée à la sortie de la ville, à l’autre bout. Donc il faut un peu arriver à moderniser Trets et ainsi c’est une volonté de mettre en place ce système de navettes.

Déjà je souhaite que ce soit un service GRATUIT pour l’usager ; mais ça aura un cout pour la commune d’autant que tout ce qui est transport en commun est de la compétence de la métropole. Mais j’ai la chance pour ce mandat d’être à la compétence transport à la métropole. On a déjà commencé à travailler dessus. Je l’ai déjà évoqué. Donc on va travailler en ce début d’année sur le plan juridique, de voir comment la commune peut s’approprier les transports en commun, car la métropole n’aura pas les moyens de financer un transport en commun sur la commune. La métropole n’engagera pas d’argent. Toutes les communes le demandent.

Donc si j’arrive à le faire, et j’espère que j’y arriverai, ce sera donc vraiment avec les moyens communaux. Ca ne sera pas des rotations permanentes mais à des heures précises pour avoir un système de transports en commun, pour amener les gens à la gare routière, à la sortie des classes , des manifestations etc avec de petits bus. Après il faut avoir le personnel pour conduire.

C’est quelque chose que je n’oublie pas , Je sais qu’il y a de l’attente, je ne veux pas décevoir, j’y mets toute mon énergie, ma volonté, mais ça prend du temps. Il ne faut pas que les gens oublient que l’on est là que depuis 6 mois. Ce que je remarque c’est que ces six dernières années, les gens n’ont rien demandé, aujourd’hui au niveau travaux, sur la réflexion des rues je me retrouve sur des dossiers de 2007 2008 qui n’ont jamais été pris en compte, il faut prendre son temps. Là il faut déjà relancer tous les marchés publics, un très bon exemple a été le mois de septembre où l’on n'avait plus les moyens de recevoir les enfants à la garderie. [..] Pour tout ce qui est entretien des espaces verts, des routes, des rues, on est amené à relancer tous les marchés publics , il y a toute cette phase préparatoire, faire le cahier des charges, choisir les entreprises et après on mettra en route pour faire tout ce qui nécessaire.

Dans combien d’années pensez-vous arriver à le mettre en place ?
Je ne sais pas, on arrive à avancer sur tous les sujets, mais après la question quand ça dépend de l’administratif, on sait comment, on sait avec qui, on travaille avec tous les interlocuteurs avec qui on a de très bonnes relations, mais il faut du temps pour tout mettre en place.

Participation Photo P Olympie










Après PEYNIER il y a deux ans en mars 2019 c'est à BRIGNOLES que PARIS NICE, la deuxième course cycliste de France, après le TOUR DE FRANCE, est partie de la cité varoise pour sa 6ème étape longue de 202.5km, qui reliait Brignoles - Biot en ce vendredi 12 Mars 2021.

Mais si en 2019 le public avait champ libre pour approcher les grands champions cyclistes, cette année ce fut Fort Alamo le Paris Nice, les spectateurs étaient interdits, considérés comme des pestiférés pour les cyclistes et équipes de la course qui traversent depuis dimanche le pays dans une grande bulle sanitaire, pandémie oblige. Impossible ainsi de rencontrer les champions répartis en 23 équipes, de faire des selfies avec eux ou demander des autographes, de peur qu'ils reçoivent le coronavirus. Des barrières étaient ainsi disposées de partout et le public étaient éloignés de dizaines de mètres ce vendredi matin, gare des cars, où était installé le camion podium, où chaque équipe venait se présenter, signer le registre de départ etc.


Des champions, de plus masqués avant le départ, comme le public, il était donc difficile de les reconnaitre cette fois... Pour les rares accrédités, un homme gel distribuait le précieux liquide pour les mains , des traits de distanciation tracés au sol et meme les journalistes pour leurs itws étaient parqués comme du bétail dans des parcs barrières, éloignés des cyclistes. Conséquence la foule de spectateurs fut tres faible cette fois, la mairie demandant aux gens de regarder le départ sur internet où une réalisation vidéo assurée par l'organisation était en place avec multi caméras (vidéo FB en bas de page). Un grand evenement sportif mondial qui fut donc bien gaché, où le public n'a pas pu véritablement en profiter et meme chose pour Brignoles qui fut privée de vues aériennes ce vendredi en raison du vent.

C'est à 10h55 exactement que les 147 coureurs ont pris le départ de cette 6e étape, par 12°C. Ils ont ainsi traversé plusieurs artères de Brignoles puis ont pris la direction de l'arrière pays, mais quelques mètres après l'arrivée, en sortie d'un rond point le cycliste Patrick Bevin de l'équipe Israël Start-up Nation fut victime d'une chute heureusement sans gravité, et pu vite repartir.

A 15h50, à Biot, c'est Primoz Roglic qui a remporté sa deuxième victoire au sprint sur cette édition de Paris-Nice. Christophe Laporte (Cofidis) et Michael Matthews (Team Bike Exchange) finissent respectivement deuxième et troisième. Dylan Teuns (Bahrain Victorious) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team) complètent ce top 5.




DIAPORAMA PHOTOS : DIVINE COMEDIE ET P OLYMPIE (42 photos)
PARIS NICE à BRIGNOLES 12 MARS 2021

Vidéo : P OLYMPIE







Pendant très certainement deux siècles (difficile d'avoir sa date d'ouverture), le café des Sports de Trets fut le lieu central de la vie du village. Un lieu d'animations et de discussions autour d'un bon verre à refaire le monde. On retrouve en effet des traces de son existence dans des articles de presse, au début des années 1900 mais il a du exister bien avant, lui qui se nommait auparavant "café National", puis "Café National et des sports" et plus tard jusqu'à sa fermeture définitive "le café des sports".

Il fut ainsi pendant des décennies le siège de nombreuses associations sportives comme l'UST dès 1909 à sa création, mais aussi celui de l'Union musicale tretsoise. Il fut aussi le lieu de rendez vous politique ou festif pendant toutes ses années d'existence, lui qui est idéalement situé en plein cours du boulevard de la République et possède très certainement le plus grand local de bar de Trets.
Mais depuis 2012, date de sa fermeture définitive, après quelques mois de fermeture administrative en 2011, plus rien, un rideau fermé définitivement qui n'a hélas plus jamais rouvert, malgré sa situation géographique idéale et la grandeur de ses locaux. De haut lieu de vie tretsoise, il est donc devenu ce que l'on peut appeler la "verrue" du cours, avec son rideau en fer, qui gâche le cadre en permanence. Sa devanture elle se dégrade et fut même dangereuse un temps, même chose à l'intérieur où l'inoccupation prolongée des lieux a causé des soucis au voisinage.

Le sujet a ainsi été abordé par les élus en janvier dernier, le maire Pascal Chauvin d'expliquer alors que "Oui ce local est fermé depuis de nombreuses années ! A ma prise de mandat j'ai rencontré un jeune couple qui voulait créer une crèche et me demandait si ce local était disponible, je me suis rapproché des propriétaires que je connais bien et aujourd'hui ils n'ont aucune volonté de vendre. Ce ne sont pas les seuls en centre ville !" Mme Fayolle élue d'opposition de demander s'il n'y avait pas de moyen juridique pour les forcer , suggérant alors d'envisager "de racheter le local pour le ressusciter et lui redonner une vie commerciale, en le louant et aidant ainsi à la création d’une boutique qualifiée d’éphémère pour vendre des produits saisonniers, développer un concept ou un service de proximité?"

Le premier magistrat de répondre "aujourd'hui il n'y a pas de péril même sil se dégrade de l'extérieur, après dans le cadre de la redynamisation du centre ville, si vraiment on veut donner un grand coup pour faire rentrer des recettes on pourrait taxer les locaux inoccupés pour inciter les propriétaires à vendre ou louer et prendre une décision".

Mr Oddo ex adjoint à l'urbanisme pendant ces douze dernières années, rappellera que ces dernières années il y avait eu des soucis de pigeons, blattes dans ce local, les propriétaires s'en étaient occupés et devaient passer à une seconde étape, mais n'ont finalement rien fait de plus.

Un sujet qui est donc au statut quo malheureusement, sans avancée, laissant ce bel espace sans vie, gâchant ainsi le paysage. En espérant aussi qu'en face le local de l'ancien café de la renaissance, fermé depuis le début de l'année suite à son transfert, ne prendra pas la même voie... Autant dire que le nouveau manager de centre ville que va embaucher la mairie aura beaucoup de travail...





Photos historiques N&B : G VAN OOST Amis du village






Il y a un an, Trets au coeur de la Provence vous avez présenté via un article de presse un tretsois champion paralympique en la personne de Clavel Kayitare , et vous avez aussi relaté ses entrainements pendant le confinement.
. En ce début d'année Clavel a rencontré la nouvelle municipalité avec qui il a noué un partenariat, comme le présente LA PROVENCE dans son édition du 6 février 2021.









Voilà un an que les associations tretsoises vivent elles aussi une période très difficile avec toutes les restrictions sanitaires imposées par l'Etat qui les ont empêché de donner leurs cours pendant les deux confinements, puis à la reprise en salle, puis de manière limitée en extérieur et avec contraintes. Elles ne peuvent de plus pas réunir leurs membres actuellement pour les traditionnelles assemblées générales, ni organiser des évènements qui leur permettent de gagner un peu de trésorerie, elles qui pour beaucoup ont du coup perdu beaucoup d'adhérents cette saison. Si elles sont très imaginatives pour faire face, inventant des cours par visio, déplaçant des cours en salle en extérieur, cela ne fait pas tout....

Nouvelle belle initiative en cet hiver, deux associations tretsoises très anciennes de la commune, le Club ALPHA PROVENCE et DETENTE ET BIEN ETRE ont décidé de s'unir pour proposer des cours ensemble tant que la situation actuelle perdurera.

Depuis 4 mois les habitués des salles de sports, adhérents d’ALPHA DYNAFIT (section Gym) et de DETENTE ET BIEN-ETRE sont en effet privés de leurs séances de renforcement musculaire, gym, pilates, stretching, essentrics…du fait de la fermeture des salles.

Les séances en visio ne compensant en rien les effets bénéfiques du sport en groupe, et répondant aux demandes de leurs adhérents et autres sympathisants, les dirigeants des associations ALPHA SPORTS et DETENTE ET BIEN-ETRE ont décidé de présenter un programme commun de séances tout au long de la semaine et jusqu’à la réouverture des salles : ainsi du mardi au samedi, sur le plateau d’évolution du SIHA (derrière le collège de Trets) des séances variées vous sont proposées, animées par les monitrice des 2 associations, tout ceci dans le respect des préconisations sanitaires.

Pour les adhérents des 2 associations, c’est gratuit, une participation est demandée aux non-adhérents (ticket de 4 € la séance).

Alors venez découvrir ou redécouvrir le plaisir de bouger, de raffermir des muscles un peu relâchés, de soulager un mal de dos dû à l’excès de poids ou tout simplement se rafraîchir l’esprit par le sport.
On vous attend !

Photo d'archives






Alors qu'à TRETS, la nouvelle municipalité devrait construire en fin d'année, le tant attendu par les jeunes, skate park sur le complexe LA GARDI, (une installation qui avait déjà existé sur la commune il y a une quinzaine d'années, avant d'être donnée à une commune voisine), l'installation de nos voisins LA BOUILLADISSE a été mise à l'honneur ce jeudi 18 février 2021 au 20h de TF1.

Le marché des sports à roulettes est en en effet en pleine expansion. Il représente déjà près de 400 millions d'euros. Le phénomène a toutes les chances de grandir encore, avec le skateboard qui s'apprête à faire son entrée aux Jeux olympiques 2024. Concepteurs, fabricants, magasins, ... Tous voient leur chiffre d'affaires bondir. Lauris Gouiran, architecte, parle de la création d'une petite économie.

Passionné de skate, il connaît bien ladite économie, car l'agence pour laquelle il travaille construit une quinzaine de skateparks par an dans le monde entier. À Marseille par exemple, on compte une dizaine de skateparks, dont celui appelé Bowl en référence à son design incurvé. Ce dernier est tellement célèbre qu'il a été copié à Los Angeles. Toujours dans les Bouches-du-Rhône, La Bouilladisse aussi dispose d'un skatepark. Le maire, José Morales, est à l'origine de sa construction. Il n'a pas hésité à faire exploser le budget de la municipalité pour réaliser sa promesse de campagne. Ainsi, cette passion pour les sports à roulette a un coup.
Sur ce marché monopolisé par des créateurs américains, quelques petites poussées françaises, conscients du potentiel, surgissent et arrivent même à tirer leur épingle du jeu. L'autre business concerne la trottinette freestyle. Comptez pas moins de 149 euros pour en avoir une et cela peut grimper bien plus haut, car ces produits sont évolutifs et on peut changer tous ses éléments.








Le cyclisme était de retour dans la vallée ce Jeudi 18 février 2021 dans une commune qui n'a pas l'habitude d'en recevoir : POURRIERES. La commune varoise recevait en effet le départ d'une petite course cyclisme LES BOUCLES CYCLISTES DU HAUT VAR, 18e édition; et ce malgré la crise sanitaire et diverses complications qu'elle engendre..

Une épreuve organisée par le Vélo Sport Hyérois en cinq étapes qui sillonne les magnifiques paysages du Haut Var et constitue le lever de rideau de la saison cycliste sur route élite amateur dans le sud de la France et composée des meilleures formations nationales de 1eres, 2e et 3e division. Le départ de ces Boucles avait été donné le dimanche 14 Février dans la ville de Rians pour la 31e année consécutive.

Pour sa 5e et dernière étape ce jeudi 18 février, le départ des 143 cyclistes était donc donné de Pourrières à 13h pour parcourir ensuite 81kilomètres et arrivé à Bras. L'épreuve dont le départ fut donné par le maire Sébastien Bourlin & Le Maire de Bras, Franck Péro ; s'est ainsi élancé devant quelques rares spectateurs dans ce village situé au pied de la Sainte-Victoire pour prendre la direction de Rians puis Saint Martin de Pallières et Brue-Auriac. Ils sont ainsi passés une première fois sur la ligne d'arrivée, puis effectué une dernière boucle de 20km. Une étape inédite et courte, pour une arrivée de puncheur avec la victoire d'Edoardo Sali (Gallina Ekotek Colosio) au sprint. Le podium est complété par Siim Kiskonen (EC Saint-Etienne Loire) et Camille Batista (Guidon Chalettois).


Reportage P OLYMPIE



Départ à Pourrières





Ajout Photo du départ à Pourrières photos : FB S. BOURLIN

Arrivée à Bras













L’Ecurie La Finca située chemin de Bonnafoux en bordure de l'Arc est une petite écurie spécialisée en dressage et valorisation de chevaux de sport et pension de qualité proposant en spécialité la pension pour vieux chevaux ou ayant des problèmes de santé ou soins palliatifs , mais elle organise aussi régulièrement des stages avec des intervenants de qualité comme :
- Mr Alain Francqueville ex entraîneur National comme c'était le cas en janvier dernier (voir article)
- Mme Catherine Henriquet Cavaliere de haut niveau qui a participé aux JO de Barcelone et D’Atlanta et fait divers concours internationaux et nationaux
- Mr Raphaël Saleh , Cavalier et Entraîneur , Juge international 5* , Expert Fédéral
- Mr João Pedro Rodrigues , Écuyer en Chef de la célèbre École Portugaise d’Art Équestre

Mais aussi Mr Lucien Gruss , Artiste et Grand écuyer qui a de nouveau donné un stage à TRETS ce samedi 13 février 2021. Ce véritable homme de cheval, dresseur doté d’un tact Equestre , issu du monde du cirque, qu’il a quitté il y a plus de dix ans, il se déplace fréquemment en France et en Europe pour donner des leçons d’équitation et pour proposer des spectacles.

C’est Lucien Gruss, qui a été un des premiers à sortir hors de la piste des numéros de dressage normalement présentés sous chapiteau. Méconnu des médias et du grand public au contraire de son cousin Alexis, il préfère l’ombre aux concessions de la célébrité. Ce samedi à Trets il a fait travailler 7 couples cavalier cheval , du jeune cheval en apprentissage jusqu’au cheval en préparation pour le haut niveau .




Photos K. Lorin






Ce jeudi 11 février 2021 à 11h30 du matin est partie la 6e édition du Tour de La Provence depuis Aubagne. La première étape a ainsi amené ses 140 coureurs sur 182,3 kilomètres à Six-Fours-les-Plages. Un tour qui compte cette année du 11 au 14 février, les plus grands cyclistes mondiaux, qui en raison de la pandémie mondiale de coronavirus ont vu bon nombre de courses dans le monde être annulées et se sont donc reportées sur celle ci permettant ainsi au tour d'avoir 20 équipes dans son peloton avec des champions comme Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Nacer Bouhanni et Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Giulio Ciccone et Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Egan Bernal (INEOS Grenadiers), Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech) ou encore Matteo Trentin (UAE-Team Emirates)...

De grands noms du cyclisme que le public hélas ne peut quasiment pas voir, ou alors à toute vitesse en bord de route, puisque ce tour se joue en huis clos, entre eux en gros, étant interdit au public qui ne peut ni assister aux départs et arrivées cette année sous ordre de la préfecture, et pire pour encore moins respecter le public LA PROVENCE ne communique même pas les horaires et lieux de passage pour la première fois, sans parler d'un résumé live sur internet des plus succincts. Seul point positif une assez bonne couverture télé de la 1ère étape avec 2h en direct sur les 5h de course; mais les 3 autres étapes elles seront en différé.

C'est à 11h30 que la Patrouille de France a survolé notre vallée de l'Arc, puis Aubagne où elle a donné le grand coup d'envoi de ces quatre jours de vélo avec ses trainées tricolores dans le ciel de la cité de Pagnol. Les cyclistes sont ainsi partis du centre d'Aubagne et vers 16h30 c'est l'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) qui a remporté au sprint la course en coiffant sur la ligne Arnaud Démare (Groupama-FDJ).

Si les cyclistes ne passeront hélas pas à Trets cette année, ils seront ce vendredi entre 12h30 et 14h30 de passage à St Maximin la Ste Baume

La Patrouille de France


Le départ dans AUBAGNE


DIAPORAMA PHOTOS par DIVINECOMEDIE, à l'entrée de Gémenos : 21 photos
Tour LA PROVENCE à AUBAGNE 11FEV2021










Depuis deux ans, Trets est dotée d'une toute nouvelle gare routière (Présentation) avec parking et nombreux quais de bus ! Mais depuis son ouverture il manquait toujours un petit truc que déploraient les élus tretsois depuis le jour de son inauguration, le 13 février 2019, le précédent maire en avait même fait la demande orale en public alors à la présidente M VASSAL " l’installation d’un automate au Pôle d’Échanges , car à l'heure actuelle les usagers sont obligés de valider leur titre de transport à Marseille", un vœu hélas jamais exaucé ! En effet, jusqu’à présent, il fallait se rendre sur Aix ou Marseille ou dans un des 28 points de vente du réseau, pour recharger son abonnement ou acheter des tickets de bus.

Cependant depuis novembre 2020, après deux années de négociation, la maison de la presse LE SAGITTAIRE, à la gare permet enfin la possibilité de recharger ses cartes de transports pour des abonnements et vend des tickets 10 voyages pour la ligne 160 et 161 (vers Aix), et attend toujours de pouvoir vendre ceux pour Marseille.

Mais, une autre nouveauté voit le jour en ce mois de février 2021, puisque la mairie annonce que la Municipalité a passé un contrat avec la Société MOBILINK. Vous pouvez en effet désormais obtenir vos titres de transport en Mairie.
L’accueil du service Habitants de la mairie est désormais équipé d’une billetterie de la Métropole Mobilité permettant de délivrer des titres et recharger les cartes d’abonnement.
Les agents municipaux en charge de la délivrance des titres de transport peuvent également apporter des informations pratiques et un accompagnement adapté à chaque demande.

Les horaires, plans du réseau et autres informations sont aussi mis à disposition des usagers en Mairie.
La Mairie ne pourra cependant pas délivrer de cartes rechargeables. Il vous faudra pour cela vous rendre en gare routière d’Aix ou Marseille prévient elle. Les souscriptions d’abonnement au local à vélo se prennent via le site [url]http://lepilote.com[/url]
Les modes de paiement acceptés sont l’espèce et les chèques et, très prochainement, la carte bancaire.






C'est une écurie assez discrète à TRETS; peu connue de nom, L’Ecurie La Finca située chemin de Bonnafoux en bordure de l'Arc a une propriété de plus de 9ha. Un endroit calme et paisible pour le bonheur des chevaux et de leurs propriétaires. Celle ci a reçu en janvier dernier, comme plusieurs fois au cours de l'année précédente, la visite de l’Entraîneur national de dressage et juge de dressage international, Alain Francqueville (ancien Directeur Technique National)

Vidéo de l'écurie :


Récit par cet article paru le 19/01/2021 dans le journal La Provence







L’Ecole de Rugby d’Alpha Provence gate ses enfants en cet hiver 2021. Après la visite de Muriel Hurtis en décembre, ce week end le club de rugby de la vallée a reçu le grand, le géant, le mythique CHRISTOPHE CALIFANO.

Grande surprise en effet samedi 30 janvier 2021 à l'Ecole de Rugby Alpha Provence avec la visite surprise sur le terrain de Pourrières, de Christian CALIFANO, commentateur sur Eurosport, célèbre joueur à la mêlée de l'équipe de France, avec un palmarès impressionnant de joueur à Toulouse, Toulon, Agen, Auckland (Nelle Zélande) et chez les Saracens (Angleterre): il se présenta aux enfants, répondit à leurs questions et posa pour la photo avec les éducateurs.

Christian fut très impressionné par le nombre de participants de l’Ecole de Rugby, toutes catégories confondues et par la qualité de leur jeu.
Ensuite, très gentiment le champion a participé à une partie de l'entraînement des équipes Loisir et Touch avant de quitter le groupe et de promettre de revenir.
Bientôt des lancers de ballons liftés en touche à faire pâlir d’envie nos adversaires ? "On n’attend plus que la prochaine venue de Christian ! " s'impatientent déjà tous les petits joueurs de rugby de la vallée.





Photos : ALPHA






=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...