Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois













  • Le Journal tretsois


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


  • Santé Aux alentours Presse



Voilà près d'un an que nous vivons sous d'énormes restrictions de libertés et une nouvelle chappe de plomb pourrait encore tomber sur nos têtes en fin de semaine avec un confinement le week end dès ce samedi 6 mars 2021. La mesure existe à Nice ou Dunkerque depuis le week-end dernier (avec en bonus fermeture des magasins de +de 5000m² et jauge de 1 personne par 15m² dans les magasins) et depuis quelques jours le gouvernement a annoncé qu'il surveillait de près une vingtaine de départements pour qui il envisage des verrouillages similaires dont le notre : Les Bouches du Rhone. On rappelle que dans le même temps, le couvre feu continue depuis près de 5 mois maintenant de 18h à 6h ainsi que la fermeture des restaurants, bars, salle de sports et gymnases, lieux de loisirs et culturels, salles polyvalentes, centre commerciaux, forte jauge sanitaire dans les magasins, interdiction de rassemblements de plus de 6 personnes et encore bien d'autres... Une liste sans fin et qui n'a aucune fin dans le temps depuis des mois.

Ce mardi 2 mars, le quotidien LA PROVENCE précise que s'est tenue ce lundi une réunion de concertation avec le préfet de Région et les élus locaux. A la sortie de la réunion si rien n'est encore décidé, les élus locaux sont partis avec un brin d'optimisme annonce le journal.

"La perspective d'un nouveau confinement a créé un nouveau front politique dans la métropole marseillaise. Lors de la réunion qui a duré près de deux heures, Benoît Payan, maire PS de Marseille, a redit son opposition à un confinement partiel, s'appuyant surie travail des marins-pompiers dans les eaux usées pour anticiper. La vice-présidente LR de la Métropole, Emmanuelle Charale, s'est elle inquiétée de "la situation psychologique extrêmement délicate" des habitants et de l'acceptabilité. "Il y avait unanimité des élus contre un reconfinement, mais aussi pour rouvrir les terrasses et les salles
de spectacle, voire repousser le couvre-feu à 20 heures" alors qu'il fait désormais jour à 18h, explique Georges Cristiani, patron des maires du département et édile de Mimet.

Pour convaincre, les politiques ont pu s'appuyer hier soir sur les chiffres, plutôt positifs, donnés par l'Agence régionale de santé (ARS). Avec un taux de positivité de 6,6%, les Bouches-du-Rhône, un des départements qui testent le plus en France, sont sous la moyenne nationale (7,3%) et bien en-dessous de ce que vivent les Alpes-Maritimes (10,6%). De quoi aider à éclairer le préfet avant un retour vers Matignon. "Vu la teneur des échanges, je ne pense pas qu'il y aura un confinement ce week-end", estime la députée LREM Claire Pitollat. À l'écoute, Christophe Mirmand a en revanche demandé un nouveau tour de vis et un engagement accru des polices municipales pour faire respecter les gestes barrières. Des tests salivaires ciblés seront ainsi déployés dans les établissements scolaires."
écrit le quotidien régional ce mardi.

Réponse jeudi dans la conférence de presse du premier ministre normalement, mais vu que la concertation du gouvernement n'est souvent là que pour faire genre, la méfiance reste de mise. On se souvient en effet qu'une même réunion de concertation positive avait eu lieu en janvier, avec au final un déclanchement avancé du couvre feu dans le département illico et ce contre l'avis de TOUS les élus. Paris d'ailleurs ne devrait pas échapper à être bouclé ce week end contre l'avis de sa maire. Les décisions risquent encore d'être prises par le gouvernement et non en concertation locale... On peut s'attendre cependant à de nouvelles mesures de restrictions ou de fermetures si on échappe à ce semi confinement une semaine de plus... Suspense...

Le couvre feu à 18h est lui hélas bien parti pour se prolonger de 4 à 6 semaines a t'on appris ce lundi, alors que la menace d'un confinement NATIONAL est toujours une menace...





************************************************



  • Vie tretsoise




Depuis plusieurs semaines une nouvelle mode a envahi Trets et ses quartiers mais aussi colline : Le "Love on the Rocks"», comprenez littéralement « De l’amour sur les pierres ». Plusieurs familles de Trets se sont ainsi prises au jeu de ce concept anglo saxon qui se développe en France depuis quelques années et destiné à créer du lien.

Le principe est de décorer des galets en petits objets d’art uniques avec des feutres acryliques, peintures... en dessinant ce qui nous passe par la tête . Une fois l'oeuvre achevée il faut cacher le galet ensuite dans le village ou la nature environnante, en le positionnant dans un endroit visible qui permettra à une tierce personne de le trouver. Des pierres décorées avec des crayons de papier pour esquisser le dessin, un marqueur à CD pour les contours et du vernis-colle, pour que le dessin ne parte pas. Mais le but est de ne pas utiliser quelque chose qui pourrait devenir un déchet, comme les yeux autocollants, le fil de fer ou les petits bouts de papier) .  

Le créateur peut également y ajouter son pseudo, ainsi que la date et le village où le caillou est né. La personne qui trouve un galet est alors invitée à le prendre en photo et poster l'image sur Facebook sur le groupe : "Love on the rocks 13" (Il en existe un pour chaque région française). Une fois trouvé, la personne le cache ailleurs et ainsi le caillou voyage et on le suit grâce à Facebook. Mais attention au respect de la nature préviennent les créateurs de ce mouvement mondial : pas de ramassage de galets en bordure de cours d’eau, ce qui est d'ailleurs interdit , pratique de ramassage encadrée par la loi avec des amendes pour les contrevenants.

Une activité très sympathique pour les enfants, en particulier pendant les vacances que beaucoup passent à la maison, pandémie oblige, avec les limitations de déplacement qui vont avec et fermetures de nombreux lieux de loisirs. . C’est également une façon de se détendre et de découvrir des coins tout en pratiquant la marche pour les participants expliquent les adeptes. Déjà de nombreux galets sont cachés dans Trets, comme près du chateau, dans des lotissements et sur le GR de St Jean du Puy par exemple relate une tretsoise.








Photos DR Facebook



************************************************



  • Patrimoine Vidéo Télévision



Trets était à l'honneur ce dimanche 28 février 2021 à 18h20 sur la chaine locale télé PROVENCE AZUR TV (l'horaire annoncé était 18h50 mais la chaine avait 30min d'avance toute la soirée sur sa grille, du coup tous les tretsois ont manqué la diffusion) , non pas pour parler de faits divers, affaires politiques ou autres sujets néfastes à l'image de notre commune comme elle l'a subit ces dernières années, mais pour mettre en valeur sa beauté.

La chaine régionale a en effet diffusé un documentaire de 13 minutes dans sa collection "DECOUVERTES" montrant notre beau patrimoine et qui de mieux que Guy Van Oost pour le raconter. L'ancien élu à la culture dans les années 90 2000, ex président des amis du village, qui connait notre village et son histoire par coeur, avait été choisi par la mairie et son maire pour raconter aux provençaux cette courte découverte de "Trets, ville médiévale" en fin de semaine. Au programme : la place de la mairie et son ancien couvent, le chateau, les portes, l'église, la maison seigneuriale, ses placettes etc...

Il a fallu plus de 3 heures de tournage et d'enregistrement jeudi matin 25 février, pour mettre en boite ce très joli et passionnant reportage . Un reportage très bien monté et qui fait une belle publicité pour TRETS. C'est la première fois que la chaine met ainsi en valeur notre ville, et il était temps vu qu'elle va fermer dans quelques semaines...

Aux pieds de la Sainte victoire, Trets est une ancienne cité médiévale, au coeur de village enserré par ses remparts. Aujourd’hui, de nombreuses traces de son passé subsistent à travers ses ruelles étroites et ses maisons anciennes. Visite guidée du Trets médiéval avec Guy Van Oost, tretsois de toujours.


REDIFF CE LUNDI C30 DE LA TNT : 9h30, 10h07 et 12h57










************************************************



  • Sport Municipalité Presse



Il y a un an, Trets au coeur de la Provence vous avez présenté via un article de presse un tretsois champion paralympique en la personne de Clavel Kayitare , et vous avez aussi relaté ses entrainements pendant le confinement.
. En ce début d'année Clavel a rencontré la nouvelle municipalité avec qui il a noué un partenariat, comme le présente LA PROVENCE dans son édition du 6 février 2021.






************************************************



  • Neige Souvenirs



Retour 20ans en arrière, les mardi 27 et mercredi 28 février 2001, avec l'immense tempête de neige qui a déversé jusqu'à 70cm de neige à Pourrières en une nuit et sur l'autoroute A8. Conséquence des milliers de personnes furent bloquées dans leur voiture sur l'A8 pendant des heures dans un froid polaire subissant une désorganisation totale de la société d'Autoroute et des services de l'Etat, un centre d'urgence sera alors monté en pleine nuit à Trets à minuit pour les héberger...

Article de LA DEPECHE du 1er mars 2001

Document G VAN OOST

Retour sur cet évènement via ces archives de presse :
Reportage de la neige à Trets le 28 février + vidéo des reportages télé de l'époque des naufragés de l'A8

Les naufragés de la neige réfugiés à Trets : LA PROVENCE 2001

Dans leur refuge de Trets, les naufragés de la route disent leur colère : NOMADE

70cm de neige en quelques heures à POURRIERES : LA PROVENCE 2001

Le plan neige activée dans les Bouches du Rhone : Yahoo

Le Sud Est de la France paralysée par la neige : TF1NEWS

Amélioration dans le Sud Est : TF1NEWS

L'odyssée d'un chasse neige dans la vallée de l'Arc : LA PROVENCE

Trets : Avec les réfugiés de la nuit : LA PROVENCE



+ GROSSE REVUE DE PRESSE à voir ici



************************************************



  • Neige Souvenirs Aux alentours



Il y a 20ans aujourd'hui les mardi 27 et mercredi 28 février 2001, TRETS, PUYLOUBIER, POURRIERES, ST MAXIMIN étaient au centre d'une immense tempête de neige qui a déversé jusqu'à 70cm de neige à Pourrières en une nuit. Les conséquences furent catastrophiques avec des milliers d'habitants privés d'électricité pendant des jours, des milliers de personnes bloquées dans leur voiture sur l'A8 pendant des heures dans un froid polaire, une désorganisation totale de la société d'Autoroute et des services de l'Etat, un centre d'urgence monté en pleine nuit à Trets à minuit pour héberger les naufragés , sans oublier un millier de poids lourds bloqués au péage de la barque.

Retour sur cet évènement via ces archives de presse mais il y en a pleins d'autres sur le site
Reportage de la neige à Trets le 28 février + vidéo des reportages télé de l'époque des naufragés de l'A8

Les naufragés de la neige réfugiés à Trets : LA PROVENCE 2001

Dans leur refuge de Trets, les naufragés de la route disent leur colère : NOMADE

70cm de neige en quelques heures à POURRIERES : LA PROVENCE 2001

Le plan neige activée dans les Bouches du Rhone : Yahoo

Le Sud Est de la France paralysée par la neige : TF1NEWS

Amélioration dans le Sud Est : TF1NEWS

L'odyssée d'un chasse neige dans la vallée de l'Arc : LA PROVENCE

Trets : Avec les réfugiés de la nuit : LA PROVENCE


Participation G VAN OOST

La Provence 1er mars






La Provence 2 mars



************************************************



  • Vie tretsoise Aux alentours



Depuis ce mardi 23 février 2021, TRETS, PEYNIER et ROUSSET sont soumis de nombreux soucis électriques. Mardi vers 18h une coupure quasi générale a touché ces trois communes pendant cinq minutes. Rebelotte le lendemain, mais cette fois avec de multiples micro coupures dès 6h du matin.

Ce jeudi 25, dans un communiqué, relayé par la mairie de Trets, Enedis en dit plus sur ces coupures ou plutot une puisqu'ils ne parlent pas de la grosse coupure générale de mardi, ni des micros de mercredi

"A 10h15 mercredi 24 au matin , un incident technique s’est produit au poste source de Rousset desservant les communes de Rousset, Peynier, Trets, Fuveau et Châteauneuf le rouge.

Pour faire face à cette situation, Enedis a aussitôt dépêché ses équipes techniques sur place. Suite aux manoeuvres des techniciens, 90 % des clients ont pu être réalimentée à 10h30.
Pour rétablir les 400 clients restant sur la commune de Trets, Enedis a mobilisé une entreprise d’élagage pour faciliter le dépannage sur le réseau moyenne tension.
L’ensemble des clients a été réalimenté vers 16h.

Enedis présente toutes ses excuses aux habitants pour la gêne occasionnée, et remercie les communes pour leur compréhension.
Un rappel : Les clients peuvent télécharger l’application « Enedis à mes côtés » pour connaître l’état du réseau électrique sur leur commune."


4200 clients auraient été touchés à en croire Enedis.

Par ailleurs, ce jeudi 25 février 2021 à TRETS, plusieurs habitants se plaignent de nouveau de nombreuses mini coupures d'électricité depuis la fin de nuit.
La mairie a donné une info dans la matinée, expliquant qu’il y avait encore actuellement une intervention au Quartier de Clarisse provoquant des microcoupures dans les quartiers voisins (Coteaux des Vignes, Graffine, cimetière, Cézanne, Mère de Dieu, Maeva qui peuvent être impactés).




CE VENDREDI 26 FEVRIER 2021
Depuis mardi les coupures s'enchainent et malgré les annonces ce jeudi 25 d'ENEDIS que les réparations ont été faites, celles ci n'ont pas cessé et ce jeudi soir outre les multiples micro coupures, deux coupures quasi générales ont eu lieu pendant plusieurs minutes vers 17h30. Ce vendredi matin 26 février de nouvelles micro coupures ont encore eu lieu dans plusieurs secteurs.

Pascal Chauvin maire de Trets a réagit par communiqué ce Vendredi 26 février 2021 – 11h45 "La Commune de Trets subit depuis plusieurs jours de multiples coupures d’électricité. Ces dysfonctionnements du réseau électrique, géré par la société Enedis, impactent l’ensemble du territoire communal.
Je prends toute la mesure des difficultés que cela engendre pour les Tretsois.
J’ai pris contact avec les responsables locaux d’Enedis pour exiger de leur part qu’ils gèrent au mieux cette situation de crise.
Je partage pleinement votre agacement et tiens à vous assurer que la Municipalité met tout en œuvre pour vous informer, dans les meilleurs délais, dès que les éléments lui sont transmis par Enedis.
Pour rappel, Enedis est propriétaire du réseau électrique. La société Enedis est SEULE responsable des coupures et baisses de tension que vous subissez depuis presque une semaine.
Je reste dans l’attente d’un communiqué clair et précis de la part d’Enedis sur la situation actuelle ainsi que sur son évolution dans les heures à venir.Il sera publié dès réception."



Et ce vendredi en milieu de journée, c'est au tour d'ENEDIS de s'expliquer une nouvelle fois sur ces micro coupures : "Depuis quelques jours, un incident technique est en cours sur le départ HTA Peynier
entrainant des microcoupures pour les clients de la zone concernée.
Les précédentes interventions n’ont pas permis de trouver l’origine de ces microcoupures. Les équipes
techniques sur place sont en train de réaliser un diagnostic technique. Le défaut sur le tronçon responsable de
ces pannes est difficile à trouver. Nous mettons tout en œuvre afin de rétablir la situation au plus vite pour les
4 200 clients des communes de Belcodene, Chateauneuf le rouge, Meyreuil, Peynier, Puyloubier, Rousset,
Saint Antonin sur Bayon et Trets.
Concernant la prise en charge des dégâts éventuels, les clients doivent faire une déclaration auprès de leur
assurance et de leur fournisseur d'énergie qui la transmettra ensuite à Enedis.
Enedis présente toutes ses excuses aux habitants pour la gêne occasionnée, et remercie les communes pour
leur compréhension.
Un nouveau point sur la situation sera réalisé en fin d’après-midi.
Notre Centre d’Appel Dépannage toujours à votre service 0972675013
Un rappel : Les clients peuvent télécharger l’application « Enedis à mes côtés » pour connaître l’état du réseau
électrique sur leur commune."




Par ailleurs, à TRETS, La mairie relate une information d'ENEDIS qui annonce que lotissement du VALLAT à TRETS, "Le passage du Camion Recherche de Défaut n’a pas pu avoir lieu le 23 février dernier au lotissement du Vallat à Trets comme annoncé car il a dû être affecté à une urgence (pas d’électricité).
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce contre temps.
Nous avons reprogrammé son intervention pour le 4 mars prochain au matin.
Pour réaliser son intervention et inspecter l’ensemble du câble souterrain, nous sommes dans l’obligation de mettre hors tension le réseau électrique concerné.
Étant donné les délais, nous ne sommes pas en mesure d’adresser des courriers de prévenance aux habitants du lotissement concernés par cette coupure d’électricité pour travaux.
Nous allons faire des appels sortants en fonction des numéros de téléphones indiqués dans notre fichier clients.
Nous ne serons certainement pas exhaustifs par manque de numéros."




SAMEDI 27 FEVRIER : Un soucis résolu et enfin réparé ?
La journée de ce vendredi a été des plus éprouvantes pour bon nombre d'habitants tretsois qui ont subi dans de très nombreux quartiers, des mini coupures par dizaines ou alors carrément de très longues coupures d'électricité pendant de longues heures en matinée, puis dès le milieu d'après midi jusqu'à tard le soir.... Des coupures qui ont à force grillé certains de leurs appareils électriques ont rapporté plusieurs tretsois.

Mais bonne nouvelle, ce samedi 27 février, ENEDIS a annoncé qu'ils ont enfin véritablement trouvé la panne, qui visiblement se cachait sur une ligne aérienne . On pouvait ainsi croiser ce vendredi dans Trets des véhicules d'EDF sur le terrain. Enedis Provence a ainsi annoncé "Hier soir nos techniciens @enedis ont réussi à trouver le défaut qui engendrait des microcoupures depuis quelques jours sur la zone de #Trets. Le réseau électrique va rester en veille tout le week-end. Toutes nos excuses pour la gêne occasionnée. Merci à la Mairie de #Trets."
Et effectivement ce samedi, il n'y a pas eu heureusement de nouvelles coupures de signaler.







************************************************



  • Interview Vie tretsoise



Depuis le 9 janvier 2012, circuler dans TRETS est devenu quelque chose d'assez cauchemardesque, un non sens total , mais aussi un casse tête pour réfléchir à l'itinéraire que l'on va emprunter.... C'est en effet depuis cette date qu'a été mis en application le plan de circulation totalement aberrant, qui n'a cessé, et ne cesse toujours, 9ans après sa mise en application de subir un déluge de critiques.

Un plan présenté en avril 2009 et conçu par des soit disant spécialistes qui ne connaissaient absolument pas Trets et qui ne se sont même pas aperçus que la majorité des tretsois vivaient au dessus du centre ville, les empêchant alors de se rendre au centre du village faire leurs courses... Face à la bronca, quelques petites corrections avaient eu lieu en avril 2013 sur Vauban par exemple. Mais depuis 9ans, chose aberrante il est toujours impossible de refaire le tour de ville, ce qui est pourtant d'une grande logique, et se déplacer d'un point A à un point B met souvent deux fois plus de temps qu'auparavant, avec la pollution que cela engendre également...

Un plan critiqué par les commerçants, élus d'opposition de l'époque, les habitants, mais aussi les touristes et gens de passage... Ainsi depuis près d'une décennie, entendre les discussions en ville des touristes et gens extérieurs qui demandent aux commerçants qui a conçu ce plan et comment ont ils pu pondre un plan pareil, donne lieu à des situations très cocasses et amusantes avec les commentaires pagnolesques qui vont avec.... Mais néanmoins, se faire arrêter par des gens extérieurs à Trets qui demandent comment se rendre à tel endroit, est par contre devenu pour nous tretsois une mission impossible à résoudre, vu que lorsque l'on est en centre ville, le plan de circulation fait illico sortir les gens de la commune au lieu des les amener dans les lotissements ou établissements divers...

Si hélas retrouver le plan de circulation d'avant 2010 qui permettait d'emprunter le centre ville en double sens sur Mirabeau, République et Jean Jaures n'est hélas plus possible, à moins de refaire de gros travaux et réduire les trottoirs, des solutions très simples pour faciliter la circulation sont possibles.

Lors des élections de 2014 et 2020 tous promettaient de corriger ce plan de circulation, les tretsois ont opté en juillet dernier pour le changement et donc la correction de ce plan , Trets au coeur de la Provence a naturellement interrogé PASCAL CHAUVIN, nouveau maire de la commune sur le sujet, lui qui en 2014 annonçait déjà en interview des municipales : « C’est vrai que la circulation est un problème dont parlent tous les Tretsois. Elle est aberrante, je ne comprends pas comment un tel projet a pu être construit, étudier, proposer et mis en place à l’encontre de toute logique, à l’encontre de l’avis des commerçants et de la population qui exprimaient son mécontentement dès le début. Dès que ça a été mis en place il a failli y avoir des accidents, des panneaux de sens interdits ont été mis à chaque coin de rues, polluant visuellement la ville et on a constaté que le maire n’avait rien fait pour le changer. Mais pour moi ce n’est pas un gros souci pour le changer. Il suffit je pense de le mettre de nouveau en concertation, car je veux que les Tretsois aient la possibilité de s’exprimer, je veux rencontrer les commerçants, pour savoir quels sont leurs besoins pour ensuite mettre en place quelque chose de logique qui serait peut être un sens unique autour du village.

Encore une fois ce n’est pas quelque chose que je veux imposer mais proposer, ou même que l’on me dise vous savez ce serait mieux de faire comme ça pour telles raisons, telles raisons. Parce qu’il faudra tenir compte, du boulevard de la République, du cours Esquiros, de Vauban et tous ceux qu’il y a en périphérie, et en périphérie il y a les écoles et ça c’est un sujet important pour la sécurité d’entrée et de sortie des enfants. Ce n’est pas uniquement que le sens de circulation devant les commerces mais aussi tout ce qu’il y a en périphérie. Car quand je suis au village et qu’une voiture m’arrête et me demande je vais où pour aller à St Zacharie et que je lui dis « Mr vous êtes obligés de sortir du village », ce n’est pas normal c’est qu’il y a un problème.»



7ans plus tard sa position n'a pas changé...

• Depuis 2012 ; les tretsois subissent un Plan de circulation incohérent ? Vous avez annoncé vouloir le modifier ? Quand cette révision est elle prévue et pourra t’on enfin refaire le tour de ville complet comme avant ?
"Nous ferons plaisir aux tretsois en recréant un tour de ville complet. Nous y avons déjà travaillé très tôt dès notre prise de fonction, après se pose la question de certaines rues : près de l’école Jean Moulin, Cambon, La Porte Rouge qui nécessitent une certaine réflexion. Il faut mener une réflexion avec les habitants de ces rues. Aujourd’hui il y a un tracé qui a été réalisé sur un plan, mais comme je l’avais dit il y a certains thèmes que l’on a évoqué ; comme la place de la gare, le sens de circulation c’est un projet que je veux soumettre à la concertation.

Aujourd’hui la concertation est très difficile, car on ne peut pas recevoir la population à une réunion d’informations, on ne peut pas se déplacer et aller à la rencontre des habitants de certaines rues pour évoquer avec eux le sujet, leur expliquer et avoir un échange et voir quelle sera la bonne solution. Aujourd’hui ce projet de modification du plan de circulation du centre-ville reste sous le coude car je ne suis pas en mesure de mener la concertation.

Dès que la crise sanitaire sera terminée, on le fera, il n’y a que ça ! C’est un problème de concertation, je veux vraiment mettre en place un processus, que chaque tretsois puisse s’exprimer, nous à partir de ce que l’on vit, ce que l’on sait, ce que vous nous dites on vous propose ça, est ce que cela vous convient ? Et après il y a certaines rues peut être changé le sens mais vraiment mener à une concertation, aujourd’hui ce n’est pas possible de l’appliquer, donc j’attends.

Quand les tretsois pourront s’exprimer et que je pourrai aller à leur rencontre on le changera. On a vécu comme ça pendant 9ans, on peut attendre encore six mois de plus."






************************************************



  • Aux alentours Travaux Reportage Presse




Depuis des décennies, se rendre le matin à Marseille ou Aubagne, voir les villes de la cote en passant par La Bouilladisse relève du cauchemar, même chose en sens inverse en fin d'après midi. En effet à chaque heure de pointe des milliers d'automobilistes qui veulent prendre le péage à La Destrousse se retrouvent coincer dans ce village en raison de ses deux ronds points à PAS DE TRETS . Le matin il n'est pas rare que la file de voiture remonte jusqu'à son entrée Nord tandis que le soir c'est parfois un kilomètre de bouchons sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A52 Aubagne / Aix avec le danger qui va avec... Un autoroute qui a vu le jour en 1978.

Depuis 20ans les élus des communes concernées se battaient pour qu'un nouvel échangeur voit le jour. Une concrétisation du projet qui ne verra le jour qu'en 2015 et sera construit à hauteur de Belcodène. Son but désengorger l'échangeur de Pas-de-Trets et soulager le réseau dit secondaire, et particulièrement la traversée des communes de La Bouilladisse et La Destrousse. En effet cet échangeur réunit les habitants de Gardanne, Fuveau, Greasque, St Savournin, Mimet, Fuveau, Trets, Peynier, La Bouilladisse et toutes les autres communes du coin.

L’échangeur implanté à Belcodène permettra de mieux desservir le pays d’Aubagne et de l’Étoile grâce à son dispositif accessible dans les 2 sens, de diminuer de moitié le trafic à La Bouilladisse qui est de 11 000 voitures par jour. On pourra à partir de cet échangeur prendre l'autoroute pour aller en direction d'Aix mais aussi d'Aubagne, mais aussi sortir en provenance de ces deux destinations. Une seule gare de péage qui servira les deux sens de circulation.



Voilà deux ans que les travaux ont enfin démarré en janvier 2019 et qui a déjà totalement transformé le paysage puisqu'une petite colline a été rasée, et est terrassée au quotidien par des bulldozers au niveau du pont autoroutier au carrefour des routes venant de Peynier, Fuveau, La Bouilladisse. Le nouvel échangeur sera raccordé aux routes départementales 96 et 908 grâce à un nouveau rond-point qui sera aménagé au carrefour actuel.

La première étape du chantier a été de construire le pont qui permettra de traverser l'autoroute, en mars-avril 2019, les phases de préparation du chantier ont eu lieu (réalisation des pistes et remblais), puis l'entreprise Eiffage Génie civil, qui sous-traite cette partie des travaux, s'est attaquée aux fondations profondes des culées du pont. Puis c'est dans la nuit du 19 au 20 décembre 2019 que les équipes pilotées par VINCI Autoroutes ont procédé à la pose du tablier (44 mètres de long pour 12 mètres de large) et 450 tonnes de poids. Le tablier a d’abord été transporté par une remorque motorisée spécifiquement conçue pour ce type d’opérations. Lors de son déplacement, la structure métallique a été soulevée et a circulé en position haute, avant d’être posée sur ses appuis. Ensuite, des techniciens et des ingénieurs spécialisés ont procédé à sa mise en place et au contrôle du positionnement du tablier sur ses appuis provisoires avant la remise en circulation de l’autoroute à l’aube.



Depuis l’automne 2020, les travaux de terrassement ont débuté, métamorphosant ainsi le paysage. Les premiers accès aux nouvelles bretelles au futur échangeur vont commencer à être réalisés en ce début d'année 2021 entrainant sur l'autoroute une réduction de la largeur des voies et une vitesse abaissée à 90km/h. Puis viendra la création des giratoires de part et d’autre du nouveau pont.

Au 2e semestre 2021 place à la réalisation de la gare de péage et de ses équipements, les travaux sur le pont de la RD 908, la création du giratoire sur les RD 908 et RD 96 (carrefour actuel) avant une mise en service qui aura lieu dans un an début 2022... si tout va bien.


Un chantier explique Vinci, qui fait cependant tout pour limiter l'impact sur l'environnement, qui par ailleurs est situé proche d'une zone intéressante en termes archéologique, des zones boisées classées...
La construction de bassins permettra de préserver la ressource en eau locale des éventuelles pollutions accidentelles. Une zone humide d’environ 2 000 m² a été reconstituée à proximité de l’échangeur pour préserver la flore locale ou encore la faune comme le crapaud commun recensé dans le secteur. Un aménagement paysager avec des choix d’essences locales permettra de s’intégrer dans son environnement.
Plus de 500 sujets d’essences locales : chênes verts, pins d’Alep, pistachiers lentisques, romarins, santolines, lauriers, thyms seront plantés et trois bassins construits.

Budget de cet échangeur 18.2 millions d'euros. Cet aménagement est une réalisation concertée pour le territoire grâce à l’implication du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, de la Région SUD Provence Alpes Côte d’Azur et de la Métropole Aix Marseille Provence/Territoire du pays d’Aubagne et de l’Etoile qui financent en partie le nouvel échangeur









Photos aériennes Décembre 2020 : VINCI AUTOROUTES

REVUE DE PRESSE : Article très interressant de LA PROVENCE du 11 janvier 2021 sur l'avancée des travaux



************************************************



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...