Trets : Un 79e Anniversaire de la Libération matinal entre joli défilé, une cérémonie riche en informations et barbecue caniculaire !
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

EXPOSITION « Ensemble l’Art Contemporain » 2024
Du 2 mars 2024 au 30 mars 2024
Marché de créateurs
16 et 17 mars 2024
Foire de Printemps
Dimanche 17 mars
Atelier cartes à planter
Lundi 18 mars
SPECTACLE – « Tarag ! »
Vendredi 29 mars
Jeune Public Direction le Nord
Mercredi 10 avril
Carnaval 2024 de TRETS
Samedi 13 Avril 2024
9èmes MEDIEVALES DE TRETS
3 et 4 août 2024
Fête de la LIBERATION
Mardi 20 aout 2024
FESTIVITES DE NOEL A TRETS 2024
14 & 15 décembre 2024







Cliquez ici pour acc�der au site sp�cial

  • Le Journal tretsois
  • Festivités Reportage Vidéo photo



Pour la 6e fois (après 2013, 2014, 2017, 2021 et 2022), et la 3e consécutive, Trets a commémoré sa Libération en grand ce Dimanche 20 aout 2023. Une fête pour immerger le public 79 ans en arrière quand le 20 aout 1944 Trets était libérée des nazis par les Alliés au petit matin. Au menu exposition de véhicules, cérémonie, grand défilé et barbecue.
Cependant pour la première fois cette fête a eu lieu en matinée, ce qui a eu hélas une incidence sur l'affluence de l'évènement. Celle ci était ainsi bien plus faible que l'an dernier avec environ 300 tretsois et touristes et hélas peu de jeunes et enfants qui étaient la cible de ce défilé pour leur apprendre comment s'est déroulé cet évènement phare de l'histoire de leur pays et commune.

L'évènement a ainsi démarré très tot en ce dimanche matin, peu avant 10h avec l'arrivée des Alliés américains et des résistants Français venus libérer la commune de l'envahisseur. Un cortège malheureusement moins riche que les années précédentes avec à peine 12 véhicules et aucun de combat, pas de char comme l'an dernier ou de véhicules d'attaques Half track ou M8 comme lors des premières fêtes, ce qui a un peu déçu le public présent; puisque c'était les mêmes que ces deux dernières éditions de l'association : "Chevrons traction Lubéron". Etaient également présents à leur bord des dizaines de personnes passionnées, vêtues de tenues d'époque.

Le public a alors pu admirer ces superbes voitures des années 40 avec de nombreuses jeeps Willis, GMC, moto Harley Davidson, traction , dodge 66, taxis, Peugeot 302 miles, camion de toute beauté, photographié par le public de tous ages.

C'est à 10h40 que la grande cérémonie officielle de commémoration du 79e anniversaire de la libération démarrera avec 15 portes drapeaux, les militaires d'époque en tenues, le CCFF, pas de gendarmes tretsois mais leur grand chef du pays d'Aix : le lieutenant-colonel Espinasse, la police municipale, anciens combattants, souvenirs français, 200 habitants dans le public, la conseillère départementale Béatrice Bonfillon et également la présence du Consul des Etats-Unis à Marseille Lee Wilbur. Etaient aussi présents de nombreux élus du conseil municipal de la majorité et de l'opposition (Mme Tomasini & Mrs Matty et Guiboud Ribaud) ainsi que l'ancien maire Roger Tassy ou l'ex élu Jacques Mauret de passage à Trets pour l'occasion. On notera que la ville avait eu la belle idée de disposer des chapiteaux pour abriter le public avec la chaleur présente. Une cérémonie riche en discours et informations sur l'histoire de cet évènement



Maurice Chagny président des anciens combattants sera le premier à prendre la parole et de faire un discours qui reviendra sur l'historique de cette libération : "Il y a 79 ans, en 1944, la France se libérait avec l’aide des Alliés anglo-américains, du joug hitlérien qui l’enserrait depuis juin 1940; mais également, en cette année 1944, l’ordonnance du 9 août proclamait le rétablissement de la légalité républicaine sur le territoire continental : la République était rétablie, et les lois du régime de Vichy abrogées. Cette ordonnance très importante rappellera que la République n’a jamais cessé d’exister au sein de la France Libre.

Depuis 1944, depuis la Libération, 79 ans se sont écoulés, l’espace de 2 générations, le temps d’un oubli, plus ou moins profond. Ces évènements d’alors, pour la jeunesse d’aujourd’hui, peuvent sembler loin, mais pour les anciens qui les ont vécus, c’était hier. Pourtant, si les Français aujourd’hui peuvent vivre, travailler, s’exprimer avec (une certaine) liberté, c’est grâce aux dizaines de milliers d’hommes et de femmes qui – dans les années sombres de l’occupation et de la clandestinité – ont consenti au sacrifice total pour que vive la France ; ils ont imprégné la terre de France de leur sang pour que revive la Patrie. Des Français moyens, des hommes comme on en croise chaque jour dans la rue, mais qui croyaient en la France, en leur pays, en la Liberté ; ils ont pris les armes et se sont faits soldats de l’ombre, maquisards. Ils démontraient ainsi que leur esprit patriotique était intacte, tout comme l’amour qu’ils avaient de la France ; comme la plupart d’entre vous aujourd’hui qui montrez, par votre présence à cette cérémonie, que ces deux sentiments ne sont pas morts dans le cœur des français, et que le seul drapeau tricolore flotte et flottera toujours sur notre beau pays.

Ainsi, le 20 août 1944, Trets retrouvait la liberté, après plusieurs années d’occupation par les nazis. La libération de Trets survint 5 jours après le Débarquement de Provence du 15 août. (je cite Jacques Robichon : « aux premières heures du mardi 15 août 1944, les avant-gardes d’une armée d’invasion de près de 300 000 soldats : américains, français (il s’agit de l’Armée d’Afrique du Gal de Lattre de Tassigny- l’Armée B), canadiens et anglais, s’approchaient de la côte de France, entre Toulon et Cannes. Le jour J-Provence venait de commencer, deux mois et une semaine après l’aube du 6 juin, en Normandie. » Des milliers d’êtres humains attendaient cet instant, non seulement les combattants de la vague d’assaut, les bataillons des forces aéroportées, les équipes d’état-major, ou les marins des navires de combat ; mais aussi les hommes et les femmes de Provence, qui mettaient leur espoir dans le jour prêt à se lever.

En 1944 Trets comptait environ 2600 habitants. Il est bon de rappeler ici quelques faits locaux qu’ils ont vécus dans la période qui a précédée le 20 Août 1944 :
• En mars 1944, des volontaires constituèrent un groupe de Résistants, à l’origine du maquis de Saint-Jean-du-Puy. Ce maquis recevra à différentes reprises des armes et munitions par parachutages à des endroits tels que Kirbon ou le Mont Olympe.
• Le 12 août, les chefs de groupe reçurent l’ordre de rejoindre le maquis; 108 résistants sont présents sur les lieux pour commencer la guérilla.
• Le 14 août, au cours d’un combat aérien, un chasseur américain est abattu à la verticale de la Jolie. Le pilote, Robert O’Neil, est recueilli et soigné par les patriotes.
• Dans la matinée du 20 août, la jonction avec les troupes américaines de la Force Alpha qui ont débarquées le 15 août sur les côtes varoises est réalisée au quartier de Mauvan,
sur la commune de Puyloubier. Ces Américains sont les hommes de la 3eme Division d’ Infanterie, sous le commandement du Général O’ Daniel.

A 8h la libération de Trets est confirmée. Officiellement, le 20 août est reconnu comme la date de sa libération, ainsi que le confirme l’extrait du registre des délibérations du conseil municipal de ce jour. (§ Regards sur Trets-en-Provence ; ouvrage collectif sous la direction de Guy Van-Oost). Le 21 août, Aix et Gardanne seront libérés à leur tour par les mêmes troupes américaines du général O’ Daniel.
Aussi, en ce 79ème anniversaire de la Libération de Trets, par notre présence ici, nous rendons hommage à tous les soldats alliés et français de Métropole et d’Outre-mer, aux volontaires de la Résistance, à tous ceux qui sur terre, sur mer, et dans les airs unirent leurs forces pour vaincre le fascisme et le nazisme. Ne les oublions pas.

Aujourd’hui, ce ne sont plus les Allemands qui menacent la France ; nos ennemis sont légion, et ils sont déjà là. Ils se nomment incivisme, ensauvagement, insécurité, violence, fanatisme, immigration, islamisme, terrorisme, drogue…et les faiseurs d’anges de ceux qui n’en sont pas. Ils menacent la paix et la sécurité des peuples, la liberté et les Droits de l’homme. Ces ennemis sont diffus, mais on les connait, on sait d’où ils viennent ; on les a laissé entrer et on les laisse encore arriver ; ainsi ils sont partout. Si on les laisse se diffuser et se répandre, afin qu’il n’y ait plus des « zones perdues » pour eux, et des zones sauvegardées pour les citoyens normaux comme vous et moi, alors la France deviendra dans sa totalité le « territoire perdu pour la république ».
Aussi, afin que cela n’advienne pas, et fidèle au souvenir de celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour un monde sans guerre et sans haine, l’Union Française des Anciens Combattants et Victimes de Guerre appelle tous nos concitoyens à poursuivre le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix ; elle vous invite à communiquer aux jeunes générations, et j’y insiste, le respect des valeurs nationales, le sens du devoir et l’idéal de ceux qui ont combattu et fait le sacrifice de leur vie pour une France apaisée et libre."




Le vice Consul des Etats-Unis à Marseille Lee Wilbur prendra à son tour la parole qui honorera la mémoire des troupes américaines qui ont libéré Trets, ayant une pensée pour les victimes et héros de cette guerre, ainsi que Mme Bonfillon tandis que Pascal Chauvin maire de Trets, lira le registre du conseil municipal du 20 aout 44 puis évoquera les évènements qui ont permis cet évènement il y a 79ans. Expliquant aussi que l'histoire "éclaire toujours l'avenir" regrettant que souvent le sens du sacrifice de ces hommes a été oublié !

Six dépôts de gerbe suivront suivi pour la première fois de l'hymne américain enchainé par la Marseillaise.

A 11h30 le public se massera sur l'avenue Mirabeau et République pour assister au défilé des véhicules militaires qui feront deux tours du village. Ce beau défilé achevé, la foule ira se désaltérer par cette forte chaleur à l'apéritif offert à la population par la ville.

Un grand barbecue organisé par l'association des commerçants LA NACAT avec l'aide logistique du service festivités suivra à midi et demi. Celui ci animé en musique par Jean Laurent Wagner, n'a hélas pas réuni un nombre de convives très élevé, si on retire les figurants du défilé et c'est bien dommage vu l'investissement des bénévoles à cuisiner et servir par cette chaleur caniculaire qui a atteint 41°C pendant le service vers 14h.
Enfin, il n'y a malheureusement et pour la première fois depuis dix ans, eu de concert en soirée ou même la veille au soir, ce qui fut fort regrettable, alors qu'un big band ou orchestre symphonique très peu couteux (à peine 1000€ dans le passé pour certaines éditions), aurait pu cartonner comme cela avait été le cas lors des précédentes éditions de la fête !


EXPO DES VEHICULES












LA CEREMONIE



























LE DEFILE
























APERITIF ET BARBECUE













Participation PHOTOS : DIVINE COMEDIE ET C PINAULT






Vu: 2903 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Il y a : 1 Commentaires :
Je viens de lire le discours du Président des Anciens Combattants et je suis choquée à la lecture de l'avant-dernier paragraphe :
"Aujourd’hui, ce ne sont plus les Allemands qui menacent la France ; nos ennemis sont légion, et ils sont déjà là. Ils se nomment incivisme, ensauvagement, insécurité, violence, fanatisme, immigration, islamisme, terrorisme, drogue…et les faiseurs d’anges de ceux qui n’en sont pas. Ils menacent la paix et la sécurité des peuples, la liberté et les Droits de l’homme. Ces ennemis sont diffus, mais on les connait, on sait d’où ils viennent ; on les a laissé entrer et on les laisse encore arriver ; ainsi ils sont partout. Si on les laisse se diffuser et se répandre, afin qu’il n’y ait plus des « zones perdues » pour eux, et des zones sauvegardées pour les citoyens normaux comme vous et moi, alors la France deviendra dans sa totalité le « territoire perdu pour la république ».
Ce discours n'incite pas à la concorde entre les peuples. Il est emprunt de haine, de discrimination et si le mot "musulman" n'y figure pas en clair, il ne faut pas être grand clerc pour le deviner. Cette élision fortuite sans doute pour ne pas être taxé de racisme ou d'incitation à la haine... ce qui est pénalement répréhensible.
De tels propos ne devraient pas avoir leur place pour une commémoration de la Libération.
Posté par : Nelly, le 21/08/2023 - 18:09:46
Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Cinéma Auteurs tretsois Travaux Economie Urbanisme Solidarité Transports Santé Séniors Faits divers Sécurité Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille St Zacharie Mimet Aubagne




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Rugby Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

01/03 : Compte-rendu vins viticulture : Une très grosse moisson de médailles obtenue par Les vignerons de la Ste Victoire au salon de l'agriculture 2024

01/03 : Cinéma : La programmation cinéma à TRETS en Mars 2024

29/02 : Photos Economie : Un mercredi sur le marché hebdomadaire de Trets : Lieu de courses et de rencontres : Photos

29/02 : Politique reportage télévision vidéo : Venus en tracteurs, les agriculteurs ont investi les mairies de Trets, Fuveau, Peynier, Puyloubier, Rousset pour retirer le drapeau européen & défendre le local !

29/02 : Cinéma Télévision Vidéo reportage aux alentours : Léo Matteï, alias Jean Luc Reichman a enquêté pour TF1 avec son équipe à St Zacharie => REPORTAGE + INFOS => DIFFUSION CE SOIR (1ères images)

29/02 : Vie tretsoise : Plusieurs quartiers de Trets vont être touchés par des coupures de courant CE JEUDI 29 : Les infos

28/02 : Municipalité Portrait : Trets a perdu sa Notaire & ex élue, Maitre Emmanuelle Jaume !

27/02 : Economie : Un 4ème supermarché devrait ouvrir à Trets en 2024 : Les infos

26/02 : Travaux Aux alentours Presse Photos Vidéo : Le chateau de Peynier totalement métamorphosé et rénové : Suivi des travaux + VISITE COMPLETE EN IMAGES + Reportage Journées Portes ouvertes

26/02 : Travaux Urbanisme Sport : Un nouvel accès plus sécuritaire à venir pour se rendre à pieds au complexe La Gardi

25/02 : Agenda Culture : Ensemble l'Art contemporain animera le chateau en Mars 2024 entre expo et ateliers : Programme

25/02 : Patrimoine presse aux alentours : Le chateau de Peynier, de résidence à école privée : son Histoire

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...