Une vingtaine de « vols à la roulotte » dans les voitures de Trets, Fuveau etc en Mars Avril déclenchent un gros travail des gendarmes !
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

THEATRE Les femmes savantes
Vendredi 20 mai 2022
Concert Los Alphabeticos
samedi 21 mai
1ère COLOR RUN à TRETS
Jeudi 26 mai 2022
CONCERT CORSE - Fiuminale
Mercredi 8 juin
13ème Phénix Muay thai
Samedi 11 Juin 2022
Fête de la musique
Mardi 21 juin 2022
Fête de la St jean
Du jeudi 23 au samedi 25 juin 2022
Festival Les Nocturnes Sainte Victoire
Du 28 juin au 12 juillet
Fête de la Saint Eloi
Du 12 au 17 juillet 2022
Le festival Le Tour du Pays d’Aix 2022
vendredi 29 et samedi 30 juillet 2022
Les MEDIEVALES de Trets 8e édition
Samedi 6 et dimanche 7 aout 2022
28e salon des écrivains de Provence
Samedi 1er octobre 2022
La Quinzaine des artistes tretsois
15 au 29 octobre 2022
Marché de NOËL
Samedi 10 & dimanche 11 décembre 2022
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Faits divers Aux alentours Presse

Constatant une recrudescence importante de « vols à la roulotte » au cours du mois d'avril, les gendarmes des Bouches-du-Rhône se sont intéressés de près au phénomène criminel. Fort d'un travail d’enquête minutieux rendu possible grâce à de nombreux recoupements, les enquêteurs ont réussi à démanteler une équipe qui effectuait des raids nocturnes sur les secteurs d'Istres et d'Aix-en-Provence mais aussi TRETS où ils ont fait une razzia, Fuveau était aussi concernée :

Les gendarmes des Bouches du Rhone en profitent ainsi pour expliquer :" « Ça ne sert à rien de déposer plainte » : demandez à Pierre qui a récupéré ses lunettes de soleil et le sac de son épouse deux jours après leur vol.
« Merci » : c'est ce que les auteurs sériels disent aux victimes qui ne déposent pas plainte. La probabilité d'élucider les faits est directement conditionnée par le nombre de plainte recueillies.
Alors si cela vous arrive, n'hésitez pas à signaler les faits en quelques clics sur Internet : https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr ou à vous rendre au commissariat ou à la brigade de gendarmerie la plus proche pour y déposer plainte.
Aidez-nous à vous aider…
"


Les vandales écumaient les parkings du Pays d'Aix

Depuis mars, une équipe s’en prenait à des dizaines de voitures, la nuit, entre Berre et Trets, en commettant de bien étranges dégradations...

C’est un classique de la petite délinquance que le jargon policier appelle "vol à la roulotte" : une vitre brisée pour voler le contenu d’une voiture.
Mais ce matin du 24 mars, il y a comme une anomalie statistique dans le Pays d’Aix. Une série de voitures ont été "visitées" et vidées avec un acharnement inhabituel. Dans les jours qui suivent, des dizaines d’autres faits sont encore découverts. De Berre à Trets en passant par Fuveau, les propriétaires outrés déferlent à la gendarmerie pour déposer plainte. Les groupes Facebook sont en ébullition et les maires des communes touchées s’inquiètent. "En temps normal on prend déjà ces affaires très au sérieux car, même si ça n’est que matériel, les gens sont désemparés, insiste le lieutenant-colonel Loïc Py, le patron des gendarmes de la compagnie d’Aix-en-Provence. Mais début avril, on détecte un phénomène qui dépasse le bruit de fond. On a affaire à de véritables raids nocturnes."

D’une nuit à l’autre, des dizaines de véhicules sont fracturés selon un mode opératoire étrangement similaire. Le phénomène semble même s’étendre bien au-delà du Pays d’Aix. Les militaires de la compagnie d’Istres travaillent sur des séries semblables dans le secteur de l’étang de Berre. En une seule nuit, sept voitures sont forcées à Bouc-Bel Air, vingt autres à Trets et quatre à Fuveau. Les faits sont d’autant plus troublants que les voitures n’ont pas été seulement vidées mais littéralement vandalisées : les véhicules sont souvent retrouvés entièrement tagués.

Des suspects aux profils inattendus
Alors les enquêteurs des groupes de lutte contre les atteintes aux biens des deux compagnies joignent leurs efforts pour tenter de remonter la piste des malfaiteurs. Des centaines d’heures de vidéosurveillance sont visionnées, les techniciens recherchent des empreintes et des traces ADN sur les véhicules. Malgré le grand nombre de faits, les indices sont maigres.
Trois individus apparaissent sur les images, deux hommes et une femme, toujours les mêmes, mais impossible de les identifier. Les vols, eux, se poursuivent, jusqu’à dépasser la centaine en seulement un mois.
Une voiture est identifiée par les enquêteurs. Elle est volée. Puis une autre. Mais à chaque fois qu’une piste se fait plus consistante, les suspects changent de véhicule, avec un goût certain pour les Twingo hors d’âge. Les gendarmes sont sur les dents.

Un soir, un enquêteur contrarié par cette équipe qui ne cesse de passer entre les mailles du filet reprend tout le dossier et découvre un nouvel indice dans la masse de données. Un prénom, puis un nom, puis une voiture encore, qui permettent d’affiner les surveillances, jusqu’à remonter aux domiciles des trois suspects. S’ils sont si difficiles à retrouver, c’est aussi parce qu’ils n’ont pas ou peu d’antécédents et sont à peine majeurs. Tous vivent même encore chez leurs parents, des familles sans histoires de Gardanne et Berre-l’Étang.
Plus de 140 000¤ de préjudice
Le 26 avril à l’aube, les gendarmes se mettent en place autour des domiciles, quand soudain, ils aperçoivent deux des suspects qui rentrent chez eux à bord d’une nouvelle voiture volée. Ils viennent encore de commettre série de vols.

Les perquisitions permettent de retrouver des centaines d’objets. Du siège auto aux lunettes de soleil, jusqu’à une débroussailleuse. "Il y en avait tellement qu’on a rempli un garage", souffle un gendarme. Pas moins de 116 faits ont pu leur être imputés. Même si en garde à vue, les suspects peinent à expliquer l’acharnement avec lequel ils dégradaient des voitures. "L’argent servait vraisemblablement à payer des stupéfiants, mais ils étaient complètement paumés", souffle une source proche du dossier, qui estime le préjudice lié aux vols à environ 40 000¤, mais les dégradations, elles pourraient atteindre plus de 100 0000¤.
Les trois suspects ont été placés sous contrôle judiciaire strict dans l’attente de leur procès, à Aix en juin prochain.

Florent BONNEFOI, LA PROVENCE Samedi 7 mai 2022



Vu: 3006 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Cinéma Auteurs tretsois Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Sécurité Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille St Zacharie




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

16/05 : Sécurité presse aux alentours : Immersion avec une patrouille de nuit de la gendarmerie à Gardanne

16/05 : Vie tretsoise : Coupure d'Electricité ce mardi 17 dans plusieurs secteurs de Trets : Les infos

15/05 : Souvenirs : Avant l'apparition de la déviation du village...

15/05 : Festivités Reportage : Un samedi coloré de fleurs & voitures anciennes sous un soleil printanier éclatant pour le retour du marché aux plantes

15/05 : Travaux Vie tretsoise vidéo compte-rendu Urbanisme : La consultation pour la réhabilitation de la place de la gare s'achève CE SOIR : DEPECHEZ VOUS : les infos et formulaire [7 Co.]

14/05 : Alpha sport : Une nouvelle belle soirée pour l'école de rugby à la rencontre des Grands de la discipline

14/05 : Agenda Association Danse : Un célèbre danseur de Danse avec les stars donnera 1 stage à Trets en juin : Les infos

14/05 : Agenda Festivités : Un samedi coloré à Trets AUJOURD'HUI entre fleurs et véhicules anciens : LES DETAILS

13/05 : Vie tretsoise : Une Maison France Service ouvrira ses portes en 2023 à Trets [1 Co.]

13/05 : Elections Politique : La majorité des candidats pour les élections Législatives 2022 de notre 14e circonscription en Pays d'Aix sont désormais connus ! [1 Co.]

12/05 : Sécurité Presse : La première promotion des Jeunes Sapeurs Pompiers de Trets s'achève

12/05 : Agenda Festivités : La 7e course de Caisses à savon de TRETS au menu de l'été 2022 : Les inscriptions lancées

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...