Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Viticulture


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture MédiathÚque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai VĂ©lo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



Samedi 21 dĂ©cembre comme tous les ans avant les fĂȘtes la cave de TRETS Le cellier lou bassaquet prĂ©sentait Ă  la population son nouveau MillĂ©sime 2019. Une prĂ©sentation mĂȘlĂ©e cette annĂ©e Ă  un petit marchĂ© de NOËL organisĂ© toute la journĂ©e Ă  quelques jours du reveillon et qui a rĂ©uni 10 exposants.

La foule des grands jours était ainsi présente le matin à 11h avec des centaines de personnes venues gouter les 5 nouveaux vins et le cru qui en est ressorti suite aux vendanges de septembre dernier. Le président de la cave depuis le début de l'année Fabien Doudon dira dans son petit discours que la récolte avait été bonne cette année et équivalente à l'année passée, précisant que la cave investit d'années en années de plus en plus pour proposer une récolte de trÚs bonne qualité. Il cédera ensuite la parole au maitre de Chai qui présentera à l'assistance ce nouveau millésime.

























Ce samedi 19 octobre 2019 les vignobles tretsois et ceux de la vallĂ©e ont encore fait le plein Ă  l'occasion du 18Ăšme Rallye DĂ©couverte des Vins de la Sainte-Victoire, organisĂ© par l’Association des Vignerons de la Sainte-Victoire. Une belle journĂ©e de dĂ©couverte bien que gachĂ©e par une mĂ©tĂ©o trĂšs grisatre voir un peu humide.

AprĂšs ĂȘtre parti de Rousset, salle Emilien Ventre les plus d'un millier de participants (les inscriptions avaient Ă©tĂ© closes en moins de 48h cette annĂ©e encore) soit la jauge maximum du rallye les participants venus entre amis, couples, collĂšgues de travail ont arpentĂ© la vingtaine de domaines viticoles qui participaient Ă  la manifestation cette annĂ©e, et recevaient ainsi les participants le temps d’une journĂ©e d’automne pour une dĂ©couverte conviviale et ludique de leurs caves et de leurs domaines.
En voiture et par équipe, les participants répartis entre différents parcours de 250 à 300 personnes environ ont découvert les installations des domaines et chercher à répondre aux différentes énigmes du questionnaire auquel ils étaient soumis par l'association.

Dans les vignobles fraĂźchement vendangĂ©s, diverses animations Ă©taient cette annĂ©e encore proposĂ©es pour faire dĂ©couvrir l’univers du vin : travail de la vigne, vinification et Ă©laboration des vins, initiation Ă  la dĂ©gustation, histoire de la vigne et du vin, accords mets/vins


Au domaine Mas de Cadenet par exemple, oĂč on a eu des vendanges prometteuses en terme de qualitĂ© mais Ă  la quantitĂ© moindre cet automne en raison de la canicule de cet Ă©tĂ© on proposait une visite de la cave mais aussi une explication dĂ©taillĂ©e de la vinification, tandis qu'Ă  chateau Sumeire le public retrouvait notamment un atelier Ɠnologique, d'autres agricoles, une prĂ©sentation de l'historique des lieux, visite des installations , dĂ©gustaion etc tandis que des superbes voitures anciennes Ă©taient exposĂ©es comme Ă  chaque Ă©dition. Le chĂąteau Grand Boise Ă©tait le seul domaine tretsois Ă  ne pas y participer.

A midi pour la Pause déjeuner un Déjeuner était servi dans les caves et domaines afin de partager ce moment avec les vignerons. Leur circuit achevé avec de nombreuses questions à répondre, dont une sur Trets portant sur la mairie . "Vers quel couvent fut transférer la mairie de Trets en 1792", il s'agissait évidemment du couvent de la Trinité.

Retour Ă  la salle Emilien Ventre, en fin d'aprĂšs midi pour le Quizz interactif traditionnel et la Remise des prix et cocktail dinatoire.















Voir cette publication sur Instagram

#rallyesaintevictoire @creditagricole_alpesprovence @millesimecaap

Une publication partagée par mahenca (@mahenca) le

Voir cette publication sur Instagram

#rallyesaintevictoire #lesvin❤️

Une publication partagée par Gnyfer Constant (@jennifer83210) le































Les vendanges ont démarré en Sainte-Victoire et déjà la nouvelle édition du grand rallye automnal se profile à l'horizon. Le 18Úme "Rallye Découverte des Vins de la Sainte-Victoire" aura lieu cette année le samedi 19 octobre. Les inscriptions sont ouvertes depuis ce 10 septembre sur le site https://www.billetweb.fr/rallye-decouverte-des-vins-de-la-sainte-victoire, dépéchez vous car elles sont en général vite closes.

Le dĂ©part sera comme tous les ans donnĂ© de la salle Emilien Ventre Ă  Rousset. Face Ă  la montagne Sainte-Victoire, les vignerons seront heureux de vous accueillir le temps d’une journĂ©e d’automne pour une dĂ©couverte conviviale et ludique de leurs caves et de leurs domaines.
En voiture et par Ă©quipe, les participants dĂ©couvriront un parcours ponctuĂ© d’énigmes et de rencontres avec les vignerons.

Dans les vignobles fraĂźchement vendangĂ©s, diverses animations seront proposĂ©es pour faire dĂ©couvrir l’univers du vin : travail de la vigne, vinification et Ă©laboration des vins, initiation Ă  la dĂ©gustation, histoire de la vigne et du vin, accords mets/vins

Comme les années précédentes avec l'Automobile Club du Pays d'Aix et le Crédit Agricole Alpes Provence nous souhaitons vous sensibiliser à la sécurité routiÚre : chaque équipe désignera son « SAM » qui sera récompensé s'il respecte les rÚgles de sécurité.

Cette annĂ©e encore, le Grand Site Sainte-Victoire, le MusĂ©um d’Histoire Naturelle d’Aix-en-Provence et la RĂ©serve Naturelle Nationale Sainte-Victoire seront associĂ©s Ă  cet Ă©vĂ©nement. Les participants pourront rencontrer les guides sur leur parcours.

Les temps forts de ce 18Ăšme Rallye :
8h30 Ă  9h30 : Petit dĂ©jeuner d’accueil, remise d’un verre de dĂ©gustation et du « rallye book » puis dĂ©part progressif de la salle Emilien Ventre (salle des fĂȘtes de Rousset).
Pause déjeuner : Déjeuner servi dans les caves et domaines afin de partager ce moment avec les vignerons. Les vins du déjeuner seront offerts.
15h : Animations sécurité routiÚre, Jeunes Agriculteurs du canton Sainte-Victoire & Toyota Auto Sprinter.
17h : Retour Ă  la salle Emilien Ventre & animation musicale
18h20 : Remise des prix et discours.
19h : Cocktail dinatoire.

De nombreux lots sont Ă  gagner dont le 1er prix :
1 semaine pour 5 personnes avec hĂ©bergements et forfaits de ski Ă  la station Risoul ForĂȘt blanche offert par son office de tourisme, la location du matĂ©riel offerte par Catinat Sports Skimium et pour s’y rendre, prĂȘt d’un vĂ©hicule par Toyota Auto Sprinter Aix-en-Provence.
Le prix de la journĂ©e est de 45€ pour les adultes et 15€ pour les enfants jusqu'Ă  18 ans.

IMPORTANT : Inscription prĂ©alable obligatoire. Le nombre de places Ă©tant limitĂ©, elles seront accordĂ©es par ordre chronologique d'arrivĂ©e d'arrivĂ©e jusqu’à Ă©puisement. Cette annĂ©e les inscriptions se feront uniquement en ligne Ă  compter du 10 septembre Ă  10h, par Ă©quipe, avec un rĂšglement par carte bancaire via le lien https://www.billetweb.fr/rallye-decouverte-des-vins-de-la-sainte-victoire

TOUTES LES PLACES ONT CETTE ANNEE ENCORE ETE ECOULEES EN MEME PAS 48H







Viticulteur Ă  Peynier, CoopĂ©rateur Ă  la cave de Trets, Vincent Burle se souvient trĂšs bien de ce soir de mai 2018, oĂč il a Ă©tĂ© mis en joue par un voisin Ă©quipĂ© d’un fusil de chasse, alors qu’il traitait ses vignes contre le mildiou.
Il a témoigné dans VAR MATIN du 16 juin 2019 à l'occasion d'un dossier "Menaces, insultes, intimidations... Les viticulteurs dans le viseur de riverains et d'écolos radicaux"

"il m’a mis en joue"
« On commence Ă  22 h, dĂšs que le vent tombe. J’étais sur une des parcelles, proche de maisons, Ă  300 mĂštres de chez moi, raconte-t-il. Vers minuit, j’ai vu une lampe torche dans les rangs et compris que c’était un voisin. J’ai arrĂȘtĂ© le tracteur. Il a tirĂ© en l’air d’abord. Puis, il est arrivĂ© Ă  ma hauteur, les poings faits, m’accusant de faire trop de bruit. »
Le viticulteur lui a expliquĂ© pourquoi. « C’est vrai que la soufflerie de la machine fait du bruit mais c’est pour bien cibler la vigne. Sur cette parcelle d’un hectare, j’en avais pour quinze minutes. Il ne voulait rien entendre, m’a menacĂ© d’appeler les gendarmes. »

Puis, il est retournĂ© dans le tracteur rĂ©cupĂ©rer son portable. « Je voulais qu’on les appelle ensemble, et quand je suis revenu vers lui, il m’a mis en joue et m’a dit : ‘‘N’approche pas sinon je te plombe’’. Je me suis arrĂȘtĂ©, il est reparti. »

Le voisin condamné
Devant la patrouille, le voisin a reconnu avoir tirĂ© en l’air mais pas avoir mis en joue le viticulteur.
CoopĂ©rateur Ă  la cave de Trets, ce dernier a portĂ© plainte. Son agresseur, qui Ă©tait en Ă©tat d’ébriĂ©tĂ©, a Ă©tĂ© condamnĂ© en fĂ©vrier dernier Ă  six mois de prison avec sursis et Ă  lui verser 1.000€ de dommages et intĂ©rĂȘts et frais de dĂ©fense. « ça ne m’a mĂȘme pas remboursĂ© les frais d’avocat », souligne Vincent Burle.

"Un jour, on va vivre un drame"
Le professionnel appelle au dialogue et aux efforts des deux cĂŽtĂ©s. « Quand on s’installe Ă  la campagne, il faut en accepter les nuisances. On fait le maximum pour gĂȘner le moins possible. D’ailleurs, si on traite la nuit, c’est aussi pour rĂ©duire les doses de phyto car il y a moins d’air et la vigne est plus rĂ©ceptive. L’autre matin, une dame s’est arrĂȘtĂ©e et nous a dit qu’on Ă©tait des pollueurs parce qu’on traitait. Elle a pris des photos sans savoir qu’on mettait un engrais qui est de l’aspirine vĂ©gĂ©tale, avec du soufre, du silicium, de l’oxyde de carbone. Les premiers exposĂ©s aux produits, c’est nous. »
RĂ©aliste, le viticulteur sait que le monde agricole est aussi responsable de sa mauvaise rĂ©putation : « Je ne nie pas qu’il y a des pratiques agricoles avec des excĂšs. On est tombĂ© dans la facilitĂ© avec les produits, mais Ă  part certains, on change notre façon de travailler, on cherche des solutions ».
Depuis son agression, il redoute : « Un jour, on va vivre un drame. Certains viticulteurs partent traiter armĂ©s, j’en connais. Ce n’est pas mon cas ».

PARU DANS VAR MATIN , par V.G. 16 JUIN 2019 / 1 Commentaires






Les vendanges ont démarré cette semaine à Trets et ses alentours avec une récolte qui se fait principalement de nuit . AprÚs un été en partie caniculaire et relativement sec comme s'annonce la récolte 2019 ? Le quotidien LA PROVENCE a interrogé OLIVIER SUMMEIRE président de l'association des vignerons Ste Victoire

LA PROVENCE : La vigne a vécu une année difficile sous des températures exceptionnellement hautes. Sainte-Victoire n'y a pas échappé. La récolte peut-elle en pùtir ?
Olivier Sumeire : Ce qui est Ă©tonnant, c'est que nous avons vĂ©cu une saison en tout point contraire Ă  celle de l'an dernier qui a Ă©tĂ© trĂšs pluvieuse. Il nous a fallu faire face aux maladies, Ă  des pousses d'herbe importantes... Cette annĂ©e, nous n'avons eu quasiment aucune pluie et les tempĂ©ratures ont Ă©tĂ© particuliĂšrement hautes : j'ai relevĂ© au mois de juin, en plein aprĂšs-midi Ă  Puyloubier, 46ÂșC. Mais la vigne est solide et rĂ©siste si ce type d'Ă©vĂ©nement reste occasionnel. Cette annĂ©e nous avons une vigne et un raisin sains, nous aurons donc une belle qualitĂ©... Seul bĂ©mol, la quantitĂ© qui sera moindre.


Êtes-vous inquiets aprĂšs l'annonce faite de la baisse de consommation de rosĂ© ?
Olivier Sumeire : Nous avons été confrontés à deux années de petites récoltes alors que nous étions en plein emballement commercial. Face à la rareté du produit, les prix grimpent vite. Il n'est pas illogique que le consommateur, dans ces conditions, réagisse. Je ne suis pas inquiet non plus dans le sens ou dans toute phase de croissance il y a des palliers à passer, et on peut dire que nous venons d'en atteindre un. A l'export nous restons stable et gagnons quelques destinations. Hier, des amis rentrants du Pérou m'ont dit qu'ils ont vu du rosé Sainte-Victoire, c'est encourageant ! Quant aux annonces du président américain, je dirais que je suis plutÎt heureux d'entendre que le rosé de Provence pÚse à ce point dans les échanges commerciaux internationaux. Pour l'heure nous n'avons aucune information tangible. Bien sûr que nous suivons cela, mais que peut un vigneron à cet échelon ?


L'appellation Sainte-Victoire produit majoritairement du rosé. Est-ce que ces évolutions du marché peuvent influer sur cette production ?
Olivier Sumeire : Il ne faut pas lùcher le rouge et le blanc, trÚs demandés par les locaux. Mais on ne peut pas abandonner notre cheval de bataille : le rosé. En prenant la présidence de l'association je tablais sur une production de 50 000 hecto, nous sommes à plus de 30 000. Il faut du temps pour construire une marque, qui plus est en fédérant des hommes, dans une petite vallée."
LA PROVENCE 31 AOUT 2019 A. BI








Comme vous le savez, en cette annĂ©e 2019 le dĂ©partement cĂ©lĂšbre dans toutes les Bouches du Rhone la gastronomie avec Marseille Provence AnnĂ©e de la gastronomie. Parmi les nombreux Ă©vĂšnements programmĂ©s figurent cet Ă©tĂ© des diners insolites. Pendant le mois de juillet, des lieux incontournables, intimistes ou originaux se dĂ©tournent ainsi de leurs usages habituels pour s'ouvrir au public le temps d'un dĂźner, tel est le concept de cet Ă©vĂšnement. "Cette invitation insolite dans des lieux dĂ©calĂ©s offre l'occasion de dĂ©couvrir ou redĂ©couvrir les pĂ©pites du patrimoine architectural, industriel, culturel, agricole ou encore naturel du territoire des Bouches-du-RhĂŽne. Une invitation dans des endroits dĂ©calĂ©s oĂč inspiration et crĂ©ativitĂ© sont de mises. Dans un dĂ©corum inattendu, se jouent duos de chefs, animations culturelles, design culinaire... De l'insolite Ă  tous Ă©tages avec un seul mot d'ordre pour les chefs et les cuisiniers aux fourneaux : mettre en valeur les productions locales."

Si un diner insolite avait ainsi dĂ©jĂ  Ă©tĂ© programmĂ© Ă  Trets le 7 juin dernier, ce dernier portait assez mal son nom et ne rentrait pas vĂ©ritablement dans les critĂšres de l'Ă©vĂšnement, puisqu'il s'Ă©tait dĂ©roulĂ© salle des colombes, salle oĂč se dĂ©roulent des dizaines de repas par an depuis 25ans. Il Ă©tait en rĂ©alitĂ© ce soir lĂ , plus un gros diner spectacle autour de la gastronomie, qu'un diner insolite, repas qui avait d'ailleurs bien plu au public prĂ©sent.

Mais ce mardi 23 juillet 2019, un nouveau repas Ă©tait organisĂ© Ă  Trets Ă  19h30 et cette fois celui ci rĂ©unissait tous les critĂšres puisque pour la premiĂšre fois, le magnifique domaine viticole, ChĂąteau Coussin, dirigĂ© par la famille Sumeire recevait sur ses terres un gros diner gastronomique. En cette grosse soirĂ©e estivale caniculaire, au soleil couchant sur les vignes, ceux sont ainsi 130 personnes (de tous ages aussi bien des jeunes, moins jeunes, que des retraitĂ©s) qui sont venues diner au centre du CloĂźtre de Coussin, comme un clin d'oeil Ă  l'histoire qui rappelle qu'aprĂšs la chute de l'empire romain, ce sont les moines qui ont cultivĂ© la vigne en Provence. Pour l'occasion deux grandes mais fines tablĂ©es de tables avaient ainsi Ă©tĂ© dressĂ©es, de chaque cotĂ© de la fontaine centrale, les convives Ă©taient assis sur des bottes de pailles ou bois, avec coussins et tronaient au dessus de ces tables une grande guirlande lumineuse. Les serveurs vĂȘtus de bleus et blancs, servaient avec de grandes planches plateau. Une belle ambiance conviviale et champĂȘtre donc, que l'on retrouve dans chaque diner de ce type cet Ă©tĂ© organisĂ© par MPG 2019.


Un repas Ă  45 euros, concoctĂ© par RenĂ© BergĂ©s, MaĂźtre Cuisinier de France, l'un des piliers de la cuisine provençale. Lui qui a su Ă©lever son restaurant familial (Le Relais Sainte Victoire, Ă  Beaurecueil) au rang de meilleures tables de la rĂ©gion aixoise a ainsi proposĂ© lors de ce 13e diner gastronomique de l'Ă©tĂ©, en entrĂ©e "des pieds de porc avec une recette d'un grand cuisinier qui Ă©tait de Trets a t'il prĂ©cisĂ©, puis du canard avec du pain d'Ă©pice, une soupe au pistou «retour d'Orient (avec agneaux, Ă©pices, haricots etc) », charlotte d'agneau avec aubergines confites, puis en desserts notamment tartes aux meringues, pudding, salade de fruits. Un menu bien riche donc. C'Ă©tait le second et dernier Ă©vĂšnement estival du domaine, puisqu'il avait organisĂ© il y a quelques semaines une petite soirĂ©e opĂ©rette au mĂȘme endroit.

































Ce vendredi 7 juin sera lancée MPG 2019 l'année de la gastronomie à Trets avec un premier évÚnement : un repas insolite spectacle salle des colombes. Mais la gastronomie sera aussi cet été dans les domaines viticoles tretsois avec deux évÚnements qui se sont rajoutés à la programmation.

DÚs ce Week end dans le cadre de "Le pique-nique chez le Vigneron Indépendant" un grand pique nique aura lieu au domaine du MAS DE CADENET, Dimanche 09 juin 2019 de 11h 17h
Animations proposées : visite de la cave, ballade dans les vignes
Mas De Cadenet Chemin DĂ©partemental 57 13530 TRETS
TĂ©l : 04 42 29 21 59
> Envoyer un email au vigneron
Réservation obligatoire par mail ou téléphone
Une occasion pour le visiteur de dĂ©couvrir un univers qu’il connait gĂ©nĂ©ralement peu, d’apprĂ©hender tout un pan de la culture et du patrimoine français. Le vigneron partage sa culture et son savoir-faire. C’est Ă©galement l’opportunitĂ© pour les vignerons indĂ©pendants de prĂ©senter Ă  ses invitĂ©s les particularitĂ©s de son mĂ©tier, de son terroir et sa gĂ©ologie, ses pratiques Ă  la cave, l’histoire du domaine et sa famille. En un mot, il reçoit dans son intimitĂ© .

Le domaine Terre de Mistral Ă  Rousset y participe aussi, mais samedi 8 juin de 11h Ă  15h – Au bout d'un sentier jalonnĂ©e de sculptures monumentales, installez vous sur des bottes de pailles pour pique niquer et participer Ă  un jeu sur la reconnaissance des arĂŽmes. Une dĂ©gustation de vins vous sera Ă©galement offerte.
RĂ©servation au 04 42 29 14 84 ou tourisme@terre-de-mistral.com

Le slogan de Nadia et Serge Davico propriĂ©taires du domaine : AncrĂ©s dans l’histoire locale et la ruralitĂ© mais rĂ©solument tournĂ©s vers l’avenir

En leur rendant visite, vous participerez Ă  la grande aventure humaine qu’ils ont insufflĂ© lors de la crĂ©ation du domaine viticole et olĂ©icole « Terre de Mistral ». Un vignoble oĂč ils souhaitent mettre Ă  l’honneur la terre et les paysans, faire partager leur amour du terroir de la Sainte Victoire au travers de leurs productions de vins et d’huile d'olive.
Route de Regagnas CD 56B 13790 ROUSSET



2e évÚnement, un grand diner insolite aura lieu au Chùteau Coussin - Famille Sumeire Le mardi 23 juillet à 19h30. Au coeur du terroir de la trÚs ancienne commune de Trets, face à la montagne Sainte-Victoire. C'est dans le Cloßtre de Coussin, comme un clin d'oeil à l'histoire qui rappelle qu'aprÚs la chute de l'empire romain, ce sont les moines qui ont cultivé la vigne en Provence, que nous aurons le plaisir de dßner. Un diner concocté par le chef René BergÚs.

René Bergés : Maßtre Cuisinier de France, René BergÚs est l'un des piliers de la cuisine provençale. Il a su élever son restaurant familial (Le Relais Sainte Victoire, à Beaurecueil) au rang de meilleures tables de la région aixoise. Longtemps étoilé par le Guide Michelin, René BergÚs est sans nul doute un chef de caractÚre dont l'adresse, la créativité, l'expérience et le tour de main ont été reconnus pour leurs qualités d'exception. Pour les jeunes chefs, il est souvent cité en exemple.
TARIF : 45EUR par pers.
Billetterie







6e édition déjà pour le Sentier Vigneron Gourmand, devenu depuis sa création en 2014 un rendez vous désormais incontournable du printemps au coeur des vignobles tretsois. Les organisateurs que sont la Confrérie St Eloi et le Cellier Lou Bassaquet ont décidé de dédoubler la manifestation sur deux jours les SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19 MAI 2019. Cette année l'évÚnement rentre dans le cadre de Marseille Provence année de la gastronomie 2019.

Savant mĂ©lange de gastronomie et d’oenologie, cette randonnĂ©e originale longue d'une quinzaine de kilomĂštres, vous permettra de dĂ©couvrir le village de Trets tout en arpentant les coteaux vinicoles dans la campagne tretsoise en dĂ©couvrant des endroits magnifiques, des paysages Ă©blouissants , souvent inĂ©dits dans une ambiance trĂšs conviviale, tout en dĂ©gustant vins et dĂ©jeuner.

Au dĂ©part du Cellier Bassaquet, (prĂ©vu toutes les heures dĂšs 10h) il sera remis aux participants le nĂ©cessaire pour la dĂ©gustation, et suivront ensuite Ă  leur rythme le parcours balisĂ© Ă  travers les diffĂ©rentes escales qui vous invitent Ă  la dĂ©couverte de saveurs culinaires et vinicoles. Les promeneurs iront alors Ă  travers champs, traverseront de sublimes vignobles et autres cultures avec de trĂšs belles vues sur : La Sainte Victoire, Le Mont AurĂ©lien, et bien sĂ»r le village et sa coopĂ©rative viticole. A l’apĂ©ritif, le ChĂąteau Ferry Lacombe sera partenaire pour la seconde annĂ©e consĂ©cutive.



Ensuite, de l'entrĂ©e au dessert, en passant par le plat, le « trou provençal » et le fromage, les vignerons du Cellier Lou Bassaquet de Trets (dont l’un d’entre eux accompagne chaque groupe) vous font dĂ©couvrir leur production. Les vins proposĂ©s Ă  la dĂ©gustation, lors de chacune des Ă©tapes, sont minutieusement choisis afin d’accompagner parfaitement les mets Ă©laborĂ©s par notre traiteur partenaire, le Romarin Vert. Le parcours devrait ĂȘtre identique Ă  l'an passĂ©.

Concernant la thématique, aprÚs le "Tous chapeauté" de l'an passé, les participants sont ainsi invités cette année à suivre ce Sentier Vigneron Gourmand 2019 avec... des Lunettes rigolotes !!! Les organisateurs comptent ainsi sur votre originalité !


Plusieurs animations seront proposées :
‱L'animation sera assurĂ©e par "Les Patinkoufins"
‱Votre vigneron accompagnateur vous prĂ©sentera les outils agricoles
‱Le concours de la "Photo la plus originale" organisĂ© et arbitrĂ© par le CrĂ©dit Agricole de Trets. L'auteur de la photo sĂ©lectionnĂ©e remportera un cadeau
‱Visite de la Cave au Cellier Lou Bassaquet.


REGLEMENT :
♦ Les dĂ©parts se feront au Cellier Lou Bassaquet de 10h Ă  12h30.
♦ Les dĂ©parts se font toutes les 30 minutes par groupes de 50 marcheurs. Le nombre de participants Ă©tant de 300 personnes par jour, les inscriptions seront prises en compte par ordre d'arrivĂ©e des bulletins de rĂ©servation et la prioritĂ© des horaires sera faite Ă©galement dans cet ordre.

♦ Seules les rĂ©servations accompagnĂ©es du rĂšglement sont acceptĂ©es.
♦ Pour participer en groupe, veuillez vous inscrire ensemble dans la mĂȘme tranche horaire.
♦ Ne peuvent participer au Sentier Vigneron Gourmand que les personnes avec inscription prĂ©liminaire.
♦ Nous informons tous les participants que la manifestation aura lieu par tout temps. Si pour des raisons personnelles vous ne pouviez pas participer au Sentier Vigneron Gourmand, les droits de participation restent acquis Ă  l'organisateur.
♦ Les mineurs doivent ĂȘtre accompagnĂ©s de leurs parents.
♦ PrĂ©voir des chaussures de marche et des vĂȘtements adaptĂ©s aux conditions mĂ©tĂ©orologiques.
♦ Les animaux ne sont pas acceptĂ©s.
♦ Le parcours n'est pas adaptĂ© aux fauteuils roulants et aux poussettes. Il ne pourra se faire qu'Ă  pieds.
♦ L'organisateur dĂ©cline toute responsabilitĂ© en cas d'accident, d'incident mĂ©dical, de vol ou de perte durant le Sentier Vigneron Gourmand.


=> TARIFS 30€ POUR LES ADULTES ET 18€ POUR LES ENFANTS DE - DE 12ANS


La confrérie remercie ses sponsors : le domaine Ferry Lacombes, AILLEURS VOYAGES, le Crédit Agricole, Carrefour Market, la Cave Lou Bassaquet, Kuoni, Exotisme, le département, la région, la ville de Trets, Selectour.

=> REPORTAGE sur la 1Ăšre Ă©dition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 2Ăšme Ă©dition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 3Ăšme Ă©dition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 4Ăšme Ă©dition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 5Ăšme Ă©dition DECOUVRIR EN LIGNE ICI



INSCRIPTIONS
- Samedi 16 & 23 mars de 9h30 Ă  12h : Cellier Lou Bassaquet
- Mercredi 20 mars de 9h30 à 12h : Café de la Renaissance


Tarifs : 30€ & 18€ (Ils n’accepteront plus d’inscriptions par courrier postal au cellier Lou Bassaquet, aprùs le 20/03)


BULLETIN D'INSCRIPTION A TELECHARGER ICI


Renseignements : 06 85 48 13 73
Mail : steloitrets@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/SaintEloiTrets


LE POINT SUR LES INSCRIPTIONS
LE POINT AU lundi 18 mars 2019
Pour le samedi, il reste 8 places pour 12h00 et 47 places pour 12h30.
Pour le dimanche, il reste 18 places pour 12h00 et 38 places pour 12h30.

Prochaine matinée d'inscriptions ce mercredi 20 au café de la renaissance ou par mail et tel
LE POINT AU Mercredi 27 mars 2019
C'est fait ! Le 6e sentier vigneron gourmand des 18 et 19 mai prochain, est désormais COMPLET avec 295 participants pour le samedi et 305 pour le dimanche. Il a fallu à peine 10 jours cette année pour que toutes les 600 places soient réservées, un nouveau record !


RANDONNEE DU SAMEDI
La météo joue cette année encore des tours cette année 2019 au sentier vigneron. On se souvient des énormes orages de pluie et grele qui avaient frappé le sentier l'an passé le samedi et surtout dimanche soir en 2018. (voir reportage ici) . Ce mercredi et jeudi matin les prévisions météo étaient trÚs pessimistes encore une fois pour ce Week end conduisant les organisateurs à annuler la randonnée samedi pour une formule repas avec animation à la place à la cave le samedi midi..
Rebondissement ce vendredi, la météo redevenant plus clémente normalement , le sentier se déroulera normalement si tout va bien dans sa formule complÚte de départ

Pas de changements pour dimanche 19.

PREVOYEZ DE BONNES CHAUSSURES DE MARCHE ET DE QUOI VOUS PROTEGER DE LA PLUIE AU CAS OU
. / 1 Commentaires








Ce mercredi 13 mars 2019 durant toute l'aprĂšs midi, il y avait foule dans les vignobles situĂ©s au coeur de la vallĂ©e. L’association des Vignerons de la Sainte-Victoire (qui regroupe 28 caves particuliĂšres et 4 caves coopĂ©ratives) organisait en effet comme tous les deux ans une dĂ©monstration de matĂ©riels d’entretien du sol et enherbement sur les terres du domaine Chateau Coussin. La prĂ©cĂ©dente dĂ©monstration avait Ă©tĂ© consacrĂ©e aux nouvelles gĂ©nĂ©rations de pulvĂ©risateurs.

Une centaine de vignerons de l'association mais aussi des environs dont du Var sont ainsi venus admirer ces bijoux de technologies en pleine action entre les vignes et écouter les présentations des commerciaux de chaque marques présentes. Etaient ainsi présentés les outils de chez : Belhomme, Boisselet, Hervé&Mauricio, Chabas, Kress, Clemens, Egretier, Gard, Solemat, Naturagrif, Braun, Ferrand, Aguilar, Actisol, Omnisol, Magnetto, Nuibo, Ovlac, désherbage thermique et traction animale. Une nouvelle génération de pneus anti-tassement était également présentée par la société Pneutrac.

"Depuis 2011 nous sommes engagĂ©s dans une dĂ©marche Écophyto avec un rĂ©seau de fermes sur lesquelles on expĂ©rimente les diffĂ©rentes innovations dans l'objectif de rĂ©duire l'utilisation des pesticides, produits phytos mais Ă©galement dĂ©sherbants. C'est dans ce cadre que l'on organise rĂ©guliĂšrement des dĂ©monstrations pour montrer aux vignerons qu'il existe des alternatives Ă  l'utilisation des pesticides .
Aujourd'hui il existe de plus en plus d'outils donc notre objectif est de montrer aux viticulteurs ce qui existe sur le marchĂ©, pour que progressivement ils puissent substituer le dĂ©sherbant chimique Ă  des outils d’entretien du sol et en enherbement, il y a par exemple des tondeuses, des semoirs... Notre but avec cette manifestation est ainsi de montrer que l'on peut travailler diffĂ©remment. Cet aprĂšs midi permet ainsi aux viticulteurs de voir comment cela fonctionne, si c'est adaptĂ© Ă  leurs terres. On a aussi de nombreux partenaires avec qui on travaille avec toujours cet objectif de prĂ©server l'environnement ." explique Jean Jacques BALIKIAN, directeur de l'association , Responsable Administratif et Communication.

22 machines Ă©taient donc en action dont le cout variait entre 14 000 et 22 000€ chacune environ. Les viticulteurs ont ainsi pris de nombreux contacts avec les fabricants, l'association de son cotĂ© les encourageait, vu le cout Ă©levĂ© de chaque machine, Ă  faire des groupements d'achats pour ainsi avoir de meilleurs prix. Elle aide aussi les viticulteurs Ă  obtenir des aides financiĂšres de l'Etat disponibles lorsque l'on achĂšte des substitutions aux pesticides.
Un cheval de trait de l'association ERTA était lui aussi présent en labourant également le vignoble.























Samedi 9 mars 2019, le CELLIER LOU BASSAQUET prĂ©sentait aux tretsois son nouveau millĂ©sime 2019 suite Ă  la rĂ©colte effectuĂ©e en 2018. Le public est venu trĂšs nombreux dont plusieurs Ă©lus de la majoritĂ© et de l'opposition assister aux allocutions du nouveau prĂ©sident de la cave Fabien Doudon, du prĂ©sident de l'association des vignerons Ste Victoire Olivier Summeire et du premier adjoint, puis a pu donc dĂ©guster les nouveaux vins dont les deux mĂ©daillĂ©s au salon de l'agriculture lors du traditionnel Concours GĂ©nĂ©ral Agricole des Vins : Le rosé CuvĂ©e Rascailles (MĂ©daille d'argent A.O.P. CÔTES DE PROVENCE) et la CuvĂ©e Blanc Fleurs de Sauvignon (MĂ©daille d’OR : I.G.P. MEDITERRANEE).

Fabien Doudon dans son allocution reviendra sur ces deux mĂ©dailles, rappellera qu'il prĂ©sidait la cave depuis un mois, remplaçant ainsi Gerard Monges prĂ©sident pendant quatre ans, toujours prĂ©sent au sein de la direction de la cave dĂ©sormais et ce dernier souhaitait Ă  son dĂ©part qu'un jeune reprenne la prĂ©sidence, ce qui a donc Ă©tĂ© fait; puis fera de nombreux remerciements Ă  toute l'Ă©quipe du Cellier Lou Bassaquet, des maires et prĂ©sidents des caves alentours, mais aussi Ă  Mr Summeire d'ĂȘtre prĂ©sent. Un oeonologue parlera ensuite de tous les vins que la foule pouvait dĂ©guster ce samedi et les spĂ©cificitĂ©s du terroir local.


















Cette année encore les vignerons de l'association des vignerons de la Ste Victoire sont revenus de Paris fin février les valises remplies de médailles obtenues lors du salon de l'agriculture et sin traditionnel Concours Général Agricole des Vins . L'association crée en 1992, qui compte 31 adhérents (27 caves particuliÚres, 4 caves coopératives) a en effet cette année encore fait une grosse récolte avec pas moins de 43 médailles, soit moins que le record de l'an dernier : 48 et un peu moins qu'en 2017 : 46. Pour présenter cette véritable moisson, qui récompense le travail de toute une année les vignerons avaient convié la presse mercredi 6 mars 2019 au chateau des remparts de Trets autour d'une petite dégustation des vins millésimés.

Pour rappel, le Concours GĂ©nĂ©ral Agricole est le seul concours organisĂ© sous le contrĂŽle de l'État, c'est un concours de rĂ©fĂ©rence, reconnu pour son impartialitĂ©, consĂ©quence d'un processus rigoureux de prĂ©sĂ©lections et de sĂ©lections et la valeur des rĂ©sultats. C'est le concours qui compte le plus grand nombre de candidats, d'Ă©chantillons et de catĂ©gories de produits en concours, son envergure est nationale et internationale en raison de la commercialisation Ă  l'Ă©tranger des produits primĂ©s, c'est Ă©galement le plus ancien. En 2017 le concours des vins a mis en compĂ©tition 16 801 Ă©chantillons, prĂ©sentĂ©s par plus de 3 758 producteurs venant de toutes les RĂ©gions viticoles Françaises, dĂ©gustĂ©s par 3 169 jurĂ©s dĂ©gustateurs, consommateurs avertis et professionnels, compĂ©tents pour apprĂ©cier les vins d'une catĂ©gorie donnĂ©e. Depuis sa crĂ©ation en 1870, le Concours GĂ©nĂ©ral Agricole (C.G.A.) a pour vocation de rĂ©compenser les meilleurs vins et meilleurs produits du terroir Français.



Les objectifs de ce concours sont de :
* Fournir au consommateur une référence de qualité pour ses achats,
* Permettre au producteur d'apprécier la qualité de ses produits en les comparant à celle de ses concurrents ,
* Permettre à un nouveau producteur de se faire référencer et reconnaßtre sur un marché de produits de haute qualité gustative.
La finalité du C.G.A. est de confronter les meilleurs échantillons au sein d'une catégorie bien définie et homogÚne de produits, lors des dégustations effectuées par des experts. Il met l'accent sur leurs caractéristiques, aprÚs avoir vérifié qu'ils correspondent bien aux normes réglementaires. La sélectivité des épreuves (environ 26% des inscrits obtiennent une médaille) apporte aux lauréats une référence externe solide et aux consommateurs un gage de qualité. En 2017 : 4 287 vins ont été primés. Les récompenses sont des médailles d'OR, d'ARGENT ou de BRONZE.


Devant des dizaines de vignerons, journalistes, partenaires de l'association, Marie-Pierre CALLET vice présidente du conseil départemental à la délégation viticulture, mais sans maire du canton cette fois, Olivier Summeire président de l'association et son vice président Jean-Jacques BALIKIAN, sont ainsi revenus sur ces trÚs beaux résultats avec 43 médailles (27 OR, 13 ARGENT, 3 BRONZE) mais aussi Un prix d'excellence , soit 18 Caves et Domaines récompensés cette année.

CrĂ©Ă© en 2000, le Prix d'Excellence, dĂ©cernĂ© dans le cadre du Concours GĂ©nĂ©ral Agricole de Paris, a pour objectif, pour chaque grande catĂ©gorie de produits et de vins, de rĂ©compenser des producteurs pour l'excellence des rĂ©sultats qu'ils ont obtenus lors des 3 derniĂšres sessions du Concours GĂ©nĂ©ral Agricole. Contrairement Ă  la mĂ©daille, ce prix ne rĂ©compense pas un produit mais le savoir-faire d'hommes et de femmes qui se dĂ©vouent totalement Ă  leur mĂ©tier et Ă  leurs produits. Ils sont animĂ©s par la mĂȘme envie de dĂ©fendre et de transmettre un patrimoine gastronomique qui fait la richesse de la France.
Pour obtenir le prix, il faut avoir participé aux 3 derniÚres éditions et obtenu le meilleur ratio entre médailles et nombre d'échantillons présentés et primés au concours.
Chaque année seulement treize vignerons sont récompensés dans la catégorie « Vins », un par Région représentée.

"Le Concours Général Agricole reste une institution indiscutable et donne au grand public une image de rigueur et de qualité de la filiÚre agricole. On a une fois de plus une quarantaine de médailles, 43 , sachant qu'en plus cette année la répression des fraudes est tombée sur la chambre d'agriculture pendant le salon et a donné une version trÚs limitative des rÚgles du concours, ce qui nous a couté 4 à 5 médailles. Mais vu le niveau des médailles atteint on ne se plaindra pas.
Je retiens surtout cette dĂ©gustation que nous avions fait ensemble qui a montrĂ© notre niveau qualitatif des domaines, oĂč la qualitĂ© est homogĂšne entre les domaines. "
et de rappeler que Ste Victoire est fortement enraciné sur le marché national et le marché export, expliquant qu'il y a quelques années ils s'étaient aperçus que les vins de l'association s'exportaient dans 44 pays et que désormais cela doit dépasser 55 voir 60 pays. "c'est une grande satisfaction pour nous" dira ainsi Olivier Summeire.

Jean-Jacques BALIKIAN, de son coté insistera sur la forte homogénéité entre les domaines, soulignera la performance de la cave des Vignerons du Baou (POURCIEUX) avec ses 11 médailles et le prix d'excellence obtenu pour la 9e année de suite par le Domaine des Diables & MIP de PUYLOUBIER, sachant que ce prix il n'y en a qu'un par région. "Si on en est là c'est que l'on a vraiment un terroir qui est fabuleux et grace à ces talents on en arrive à le sublimer."









Une nouvelle page se tourne pour la cave viticole de TRETS : Le Cellier Lou Bassaquet. Pour sa 105e année d'existence, la cave fondée en 1914 change de président. Gérard Monges (à droite sur la photo), qui la dirigeait depuis le 1er février 2015, viticulteur et administrateur de la cave coopérative depuis prÚs de 25ans a en effet décidé de passer la main l'an passé, lui qui avait succédé à Jean Luc Jauffret.

Pour le remplacer, qui de mieux que son Vice PrĂ©sident depuis le dĂ©but, un vigneron bien connu et apprĂ©ciĂ© des tretsois FABIEN DOUDON, 37ans. Agriculteur et Viticulteur de mĂ©tier, ce dernier a Ă©tĂ© Ă©lu ce mercredi 23 janvier 2019 par les membres de la cave. TrĂšs investi dans celle ci depuis des annĂ©es et surtout de plus en plus depuis l'an passĂ©, il avait expliquĂ© ces derniers mois, vouloir cĂ©der les rĂȘnes de la confrĂ©rie St Eloi qu'il dirige depuis 2010, en raison de nouvelles fonctions professionnelles importantes et trĂšs prenantes, sans en dire plus. On sait dĂ©sormais lesquelles puisque le secret avait Ă©tĂ© bien gardĂ©. Il cĂ©dera ainsi sa place Ă  la confrĂ©rie le 8 fĂ©vrier prochain lors de l'assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale, oĂč il sera extrĂȘmement regrettĂ© par ses adhĂ©rents.


Le Cellier Lou Bassaquet c'est pour rappel 90 viticulteurs, qui se partagent environ 600 hectares de vignes entre le Mont Aurélien et la Montagne Sainte Victoire, étendues d'Est en Ouest sur prÚs de 20 kilomÚtres. Des crus qui se partagent en trois gammes : les IGP, les Cotes de Provence et les Cotes de Provence Sainte Victoire.








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture MédiathÚque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai VĂ©lo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...