Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois


Toutes les petites informations, de la vie du Sport ŕ Trets avec les résultats, les affiches, les évčnements, pour ętre encore plus informé sur ce qu'il se passe ŕ Trets et de maničre plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos ŕ communiquer, si vous ętes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler ŕ Trets, envoyez dčs maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci ŕ vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai VĂ©lo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


  • Souvenirs



A l'occasion des MUNICIPALES retournons dans le passé de notre commune, avec celles de 1953, année où Marius Michel, mineur, a été élu maire. Il gardera son siège ensuite jusqu'en 1971 année où il le donnera à Jean Feraud.

Revues parues durant son mandat, Ă  relire
=> Trets Bulletin municipal 1 : NOVEMBRE 1960
=> Bulletin municipal N°2 : Novembre 1960

Voici la liste Ă©lectorale de Marius Michel Ă  l'Ă©poque, un document rare



************************************************



  • FestivitĂ©s Reportage




Une nouveauté festive très sympathique s'est invitée dans le programme des vacances d'hiver habituellement toujours vides en animations à Trets, en dehors parfois de spectacles jeunesse. L'association TRETS EVENEMENTIEL (à qui l'on doit le salon de la gastronomie ou le marché de Noël) en collaboration avec la mairie et les centres de loisirs IFAC avait décidé de célébrer MARDI GRAS, en ce mardi 25 février 2020. En cette journée de mardi gras; jour de carnaval en général dans plusieurs pays mais aussi des crêpes et autres sucreries appétissantes, les organisateurs avaient organisé un après midi festif pour les enfants âgés de 3 à 14ans au gymnase de la gardi avec une grande boum party.

Une manifestation fort divertissante qui a ravi les petits et leurs parents venus par centaines, mais aussi plus d'une centaine de jeunes des centres de loisirs de l'IFAC des environs, venus à bord de trois cars. Dès 14h un DJ a ainsi animé l'enceinte sportive avec des musiques qu'aiment les enfants et pour les divertir encore plus, de la neige en mousse était projetée ainsi que des bulles et des ballons, mais aussi de la fumée comme en boite de nuit et ce pendant un peu plus d'une heure. Les enfants dont beaucoup sont venus déguiser, couraient alors dans tous les sens mais aussi dansaient pour certains. Ils pouvaient en outre obtenir un ballon sculpté grâce à la présence d'un atelier de sculpture sur ballon ou se faire maquiller sur place, tandis que chacun a reçu un bracelet fluorescent à l'entrée. Un après midi à l'entrée gratuite, qui a démarré par un flash mob des jeunes du centre de loisirs avec leurs animateurs.

Peu avant 15h30, un grand gouter était enfin servi aux enfants avec crêpes, gâteaux, boissons. Le seul petit regret dans cet évènement fut sa courte durée puisqu'en gros à 15h30 elle était déjà terminée quasiment, alors qu'elle devait s'achever à 17h d'après l'affiche, ceux qui sont arrivés vers 16h n'ont donc pas pu en profiter.




















Participation photos : I LO. , L Mateo



************************************************



  • Sport Tennis Football RĂ©sultats



Voici les résultats sportifs des 22 et 23 février 2020 pour les sportifs tretsois lors de ces vacances d'hiver

En Tennis, Ce dimanche 23 février s'achevait le tournoi par poules du Trets Tennis Club par les finales femmes et hommes.
Le tournoi a attiré près de 120 joueuses et joueurs et voici ceux qui se sont retrouvés en finales:
Pour les hommes :
Finaliste RODRIGUEZ Pierre-Jean de Bouc-Bel-Air et vainqueur, IGNACE Florian de l'AUC Tennis.
Pour les femmes:
Finaliste CHABAUD Myriam de Peynier et vainqueure, et avec une grande fierté pour le Trets Tennis Club dont elle est l'une des jeunes joueuses, Camille DESCHAMPS.
Après les adultes, place aux jeunes pour les tournois jusqu'au 7 mars.

En photo, de gauche Ă  droite Rodriguez Pierre-Jean, Ignace Florian, Chabaud Myriam et la jeune tretsoise, Camille Deschamps.



En Football c'était pas le bon Week end pour l'équipe principale qui traverse une petite mauvaise passe en ce début d'année 2020, puisqu'après un nul au dernier match, elle s'est inclinée ce dimanche 2/0 face au FC ETOILE HUVEAUNE en championnat PHB, mais par chance le second du classement a aussi perdu donc Trets reste bon leader et garde 5 points d'avance sur le second. Espérons que l'équipe se ressaisisse et retrouve l'avalanche de victoires des précédentes semaines. Elle en est à 9 matchs joués : 9 gagnés, 3 nuls, 2 défaites pour le moment.
Pas d'autres résultats disponibles



************************************************



  • FestivitĂ©s Agenda



Surprise cette année une nouveauté s'est incrustée dans le programme des vacances d'hiver pour la toute première fois , un après midi MARDI GRAS, mardi 25 février 2020, jour de Mardi gras. Au programme boum géante gymnase de la gardi ouverte à tous les enfants, organisée par Trets évènementiel avec la ville de Trets et le service jeunesse IFAC, de quoi divertir les jeunes !

A noter que le carnaval de la ville se tiendra samedi 4 avril 2020 cette année !

Voici le programme




************************************************



  • Sainte-Victoire Presse PolĂ©miques Aux alentours




C'est un article publié dans le quotidien LA PROVENCE du 22 Novembre 2017 qui scandalise ! En effet un projet de parc éoliens de 22 éoliennes de 125 mètres de haut est en cours dans le paysage magique de Sainte Victoire à l'Est de celui ci pas très loin de Pourrières, du coté d'Artigues, Ollières dans le Var. Un secteur qui a été ravagé cet été par d'immenses incendies et le lieu choisi est donc le lieu où vous voyez toutes ces flammes cet été une nuit....

Et si une commune serait particulièrement impactée visuellement par ces horribles machines extrèmement hautes, c'est bien la notre TRETS qui a un panorama splendide sur toute la vallée et donc sur ce coin ci . On verrait donc de jour ces mats, alors que le paysage a déjà été abimé ces dernières années par un parc photo-voltaique dans le coin, bien visible de Trets, mais aussi de nuit puisque l'on verrait 22 lumières clignotantes en permanence !

Dès la parution de cet article Maryse Joissains présidente du Pays d'Aix a annoncé sa colère et qu'elle ferait voter une motion au conseil du territoire le 29 novembre, mais aussi en conseil municipal d'Aix le 13 décembre.

Voici les paysages vus de Trets et oĂą on retrouverait ces machines ....



DOSSIER DE LA PROVENCE PARU LE 22 NOVEMBRE 2017
Un projet de 22 éoliennes sur les communes d'Artigues et Ollières, dans le Var, ressurgit après dix ans de procédures devant les tribunaux

C'est un projet vieux de dix ans, dont on n'entend guère parler dans les Bouches-du-Rhône. Et pourtant, de l'autre côté de la frontière départementale, à 11 kilomètres à peine du Pic des Mouches, plus haut sommet de la montagne Sainte-Victoire, un parc éolien pourrait voir le jour. Le projet porté par la société Provencialis, filiale d'Éco Delta, prévoit d'implanter 22 éoliennes de 125 mètres de haut, pales comprises, sur les communes d'Artigues (au Colle Pelade) et d'Ollières (sur les crêtes Carraire Est et Carraire Ouest). Dès 2008, un vent de contestation avait poussé des associations à attaquer le permis de construire, jusque devant le Conseil d'État. Mais en 2015, la plus haute juridiction administrative a tranché en déboutant les opposants, considérant notamment que le projet n'avait pas d'impact significatif sur la perception du massif Sainte-Victoire.

Aujourd'hui, deux ans plus tard, la société Provencialis vient de réactiver le dossier en déposant auprès de la préfecture du Var, une demande d'autorisation de défrichement de 25 hectares, la précédente étant depuis devenue caduque. Un coup dur pour les opposants. "Le projet revient comme il est arrivé : en souterrain", déplore Charles Rouy, viticulteur, propriétaire du château d'Ollières et président de l'association de Défense du cadre de vie Sainte-Victoire (Decavi), qui poursuit le combat de son père décédé depuis, épaulé par son épouse Camille. "Ce projet va défigurer un site extraordinaire, un désert au coeur de la Provence, aride, pelé mais magique ! Et tout ça pour de purs intérêts financiers. Il n'y a aucun intérêt écologique, seulement un intérêt économique", affirme Charles Rouy qui insiste : "Il y aura un réel impact paysager et environnemental. C'est un site avec des écosystèmes extraordinaires. Et puis ces éoliennes seront dans le champ visuel de l'abbaye de Saint-Maximin et de la Sainte-Victoire."


Avis réservé de la Dreal
Des arguments que développe également Gilles Cheylan, ex-directeur du Museum d'histoire naturelle d'Aix et aujourd'hui président du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel, qui a adressé à titre personnel un avis au commissaire-enquêteur, avant la fin de l'enquête publique, le 20 octobre. "Bien que les communes d'Artigues et d'Ollières soient situées hors du périmètre du Grand Site Sainte-Victoire, l'impact paysager et écologique sera non négligeable pour le massif", dit-il. Impact visuel "considérable", au regard de la hauteur des éoliennes, impact environnemental "majeur" car le projet, écrit le scientifique, "porte atteinte à un habitat naturel fortement menacé en Provence, qui abrite de nombreuses espèces rares, voire endémiques". Selon Gilles Cheylan, le dossier de la société Provencialis présente plusieurs points faibles : "On est en mesure de se demander si les impacts ont bien été évalués, explique-t-il. Si ces impacts sont faibles, les mesures compensatoires sont alors trop réduites. Enfin, le pétitionnaire doit avoir l'autorisation de détruire des espèces protégées. Ces demandes dérogatoires doivent être introduites auprès du préfet, or cela n'a pas été fait, sauf pour le criquet hérisson."

De son côté, la Dreal, l'Autorité environnementale saisie dans le cadre de la procédure de demande de défrichement, a émis un avis, consultatif, réservé sur l'étude d'impact fournie par la société Provencialis. Elle pointe de nombreuses "imprécisions", "omissions" et "incohérences""Les insuffisances qui subsistent sur certains sujets ne permettent pas de rendre pleinement compte des impacts du projetNous avons pris en compte l'avis de la Dreal, Nous réalisons des études complémentaires que nous remettrons aux services de l'État.

La société Provencialis, filiale d’Eco Delta, entreprise spécialisée dans le développement de projets éoliens, est toujours dans l’attente de l’autorisation de défrichement en vue de la construction de son parc de 22 éoliennes sur Artigues et Ollières. Pour répondre aux remarques de la Dreal, qui a émis un avis réservé, "nous réalisons des études complémentaires que nous allons remettre aux services de l’Etat", affirme Andréa Jouven. "Notre volonté, poursuit la présidente d’Eco Delta, est d’avoir un projet le plus transparent et exemplaire possible." Réfutant agir "en catimini", Andréa Jouven insiste : "Toutes les décisions administratives ont été publiques. Tout a été fait dans les règles de l’art, tout a été publié comme il se doit."
La société met par ailleurs en avant le soutien qu’elle reçoit de plusieurs associations environnementales : CEN Paca, LPO Paca et GCP. Des structures qui devraient intégrer le comité de pilotage que Provencialis a décidé de créer "une fois que nous aurons toutes les autorisations nécessaires", pour assurer le suivi du projet et diriger la mise en œuvre des mesures de traitement et de compensation de l’impact environnemental.

Quant au lieu d’implantation choisi pour le projet, Provencialis vante les atouts du site : une grande étendue, loin des habitations, proche d’une ligne haute tension sous-utilisée à ce jour, proche d’une ligne RTE. "Ce projet de parc éolien est important pour la région, déficitaire en énergie, appuie Andréa Jouven. C’est un projet d’avenir pour les générations futures."

S.Durand LA PROVENCE 22/11/2017








FEVRIER 2019 AU 13h TF1
Un an et demi a passé et le projet scandalise toujours autant, de nombreuses pétitions circulent sur internet tandis qu'un sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h de TF1 le 08 février 2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut.

Un parc éolien va voir le jour près de la montagne Sainte-Victoire. Mais ce projet ne ravit pas forcément les riverains.
Les projets éoliens se multiplient en région, particulièrement dans les zones naturelles. En Provence, un parc de 22 éoliennes est envisagé au pied de la montagne Sainte-Victoire, un site pourtant classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Un chantier dont les riverains et les défenseurs de l'environnement n'en veulent pas. Non seulement de nombreuses espèces protégées vont être détruites mais le décor du site en question le sera également.





VAR MATIN 12 DECEMBRE 2019 : Les travaux ont démarré !







FEVRIER 2020 AU 13h TF1 du Lundi 24 février 2020
Le projet de construction de 22 éoliennes au pied de la Sainte-Victoire, la montagne la plus célèbre de la Provence, est très controversé. De nombreux habitants sont contre ces travaux qui vont ruiner le paysage emblématique de la région. Certaines associations craignent également un impact catastrophique sur la faune et la flore. Les habitants des villages voisins, eux, sont partagés avec ceux qui soulignent l'intérêt d'une nouvelle source d'énergie dans une région déficitaire en électricité. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 24/02/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1.



************************************************



  • Agenda FestivitĂ©s




Comme tous les ans Trets organisera son traditionnel carnaval, manifestation très prisée des enfants. Mais cette année il faudra patienter quinze jours de plus, élections municipales obligent. Le rendez vous festif aura ainsi lieu samedi 4 avril 2020, une fois le nouveau maire et son équipe aux festivités élus. Voici le programme



************************************************



  • Sport Presse



Peu le savent mais Trets compte dans ses rangs un grand champion d'athlétisme (para-athlétisme) Clavel Kayitare agé 33 ans, d’origine rwandaise. Il vit à Trets et a déjà un palmarès impressionnant : vice-champion paralympique sur 100 mètres et 200 mètres catégorie T42 aux Jeux paralympiques d’Athènes en 2004, il cumule 14 médailles internationales et se prépare pour les jeux paralympiques 2020 de Tokyo .

Var matin lui a consacré le 23 janvier 2020 une page entière





************************************************



  • Culture Agenda



Depuis l'été 2016, deux artistes de talents : Etienne Kippelen (compositeur) et Alexandra Lescure (pianiste) proposent à Trets et Peynier un festival musical de qualité, mêlant musique et gastronomie : "Les Nocturnes Sainte Victoire". Un festival qui d'années en années rencontre un succès grandissant avec de plus en plus de spectateurs, avec un record à 2000 personnes en 2019 sur les 6 dates dont environ 930 à Trets.
Un festival qui reviendra cet été dans l'agenda tretsois et de Peynier avec cette fois 8 dates réparties entre les deux communes entre le 26 juin et le 17 juillet 2020.

Et on connait déjà une date, qui est à inscrire dès à présent sur vos agendas, puisque le festival recevra un artiste de talent et réputé le jeudi 9 Juillet 2020 au château de Trets, en la personne d'André Manoukian. C'est lui même qui a annoncé la date ce 21 février 2020 sur les réseaux sociaux. Auteur-compositeur français, ex membre du jury de l'émission de télé-crochet Nouvelle Star sur M6, puis sur D8 , l'artiste était déjà venu l'an passé au festival en faisant carton plein à Peynier en duo avec China Mose pour une soirée qui avait affiché complet.

Cette fois il viendra présenter son spectacle : André Manoukian “Le chant du périnée SAISON 2 : Conférence psycho érotique pianotée". Le reste de la programmation sera annoncée par les créateurs du festival, dans les mois à venir ce printemps.

Présentation : " Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne?
Que les chanteurs Ă  la voix aigĂĽe affolent les filles ?
Que l'expression ''Con comme un ténor" est justifiée par les lois de l'acoustique ?
Que l'exécution de Robespierre a donné naissance au Jazz ?
Que les notes de la gamme influencent nos humeurs ?

Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l’histoire de la musique.
Il nous explique pourquoi certaines notes nous tirent des larmes, quand d’autres nous angoissent ou nous rendent idiots d’amour.
Il nous fait partager la magie de la création musicale.
Si le petit Wolfgang, à 3 ans, cherchait « les notes qui s’aiment » sur son clavecin, donnant au passage la plus belle définition de la musique, l’inspiration suprême, c’est… quand on se fait larguer.
Un bon chagrin d’amour, rien de mieux pour composer…
Beethoven et Wagner, en grands spécialistes du râteau, ont produit une quantité impressionnante de chefs d’œuvres.

André ayant connu lui-même un certain nombre de muses et de sirènes, a voulu savoir pourquoi il transpirait de la moustache quand une jeune fille chantait « Fever » en claquant des doigts à contretemps.
Tachant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l’Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance. De sa cure de désintoxication vocale à sa rédemption grâce à Pythagore et Claude François, André Manoukian nous brosse une histoire de la musique comme vous ne l’avez jamais entendue
Vous n’écouterez plus jamais Sheila de la même manière ! "



************************************************



  • Presse Aux alentours



L’exploitant du vélorail est bien décidé à poursuivre son activité.
Il reliait Pourcieux à Saint-Maximin sur l’ancienne voie ferrée pleine de charme avec ses viaducs, ses ponts, son tunnel et sa gare d’autrefois. Mais le vélorail pourrait bien changer de cap le mois prochain et permettre aux utilisateurs de conduire ce « train à pédales » jusqu’à Trets. Lors de la dernière séance du conseil municipal, menée par la première adjointe Hélène Audiffren en l’absence du maire pour raison médicale, les élus ont pris connaissance du dossier. Depuis l’abandon de la ligne par l’armée,

Réseau ferré de France (RFF) a demandé aux communes de prendre à leur charge l’entretien des voies, si elles sont utilisées. « L’agglo a pris cette compétence mais que la partie qui concerne le train touristique, a précisé Hélène Audiffren. Le propriétaire du vélorail a proposé de prendre à sa charge l’entretien de la voie et cela peut se faire par convention. Mais le maire de Saint-Maximin n’a pas répondu à cette proposition. » L’exploitant s’est donc tourné vers les élus de Pourrières et Trets, qui ont répondu favorablement, afin de créer une nouvelle liaison entre Pourcieux, qui restera la gare de départ, et les Bouches-du-Rhône. Thérèse Moreddu a ajouté que le vélorail était un atout touristique pour le village et qu’il ne fallait pas le perdre. Les élus ont unanimement adopté un accord de principe en attendant le modèle de convention à signer.
VAR MATIN 20 décembre 2020, V. G.

PRESENTATION : En famille, entre amis, découvrez à votre rythme, au travers d’une balade insolite, une ancienne voie ferrée pleine de charme avec ses viaducs, ses ponts, son tunnel et sa gare d’autrefois. Pendant près de 2h00, devenez conducteur d’un train …. à pédales. Une activité de tourisme et de loisirs unique accessible à tous, du nourrisson à la grand-mère (à condition qu’ils ne pédalent pas).

Leur site internet : http://veloraildefrance.com/83-velorail-de-sainte-baume/



************************************************



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai VĂ©lo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...