Trets : Départementales : Rencontre Interview avec le binôme LFI : Nelly Luksenberg / Frédéric Espi axé sur l'écologie, social & citoyenneté
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












 Élections Départementales 2021 du Canton de Trets 

Le site spécial sur les élections
  • Le Journal tretsois
  • Departementales2021

3e rendez vous de campagne des ces élections départementales 2021 sur le site, avec cette fois le binome de la France Insoumise : Nelly Luksenberg et Frédéric Espi que Trets au coeur de la Provence a rencontré ce jeudi 10 juin 2021.
Une interview pour mieux les connaitre, découvrir leur programme et idées, ce qu'ils comptent faire pour notre canton et comment se déroule leur campagne, qui est si particulière cette année... Ils ont pour suppléants : Céline Verneau-Hofer de Trets & Mehdi Basfao d'Aix.
C'est la première fois que le parti se présente aux départementales, en 2015, le Parti communiste avait réalisé au premier tour 3.5% des voix dans le canton.

Tout d'abord Nelly et Frederic, pouvez vous vous présenter ?
Frederic Espi : Je suis originaire de Fuveau, employé de commerce, c'est ma première candidature à une élection !

Vous habitez Fuveau ?
Malheureusement plus maintenant, comme tout jeune à cause du travail, j'ai été obligé de partir, mais j'y reviens souvent.

Si vous êtes élu au conseil département seriez vous donc vraiment présent sur le canton ?
Oui effectivement, je me consacrerai à 100% à mon mandat, actuellement je travaille, mais si je suis élu je mettrai en suspens mon contrat pour me consacrer au canton et ses habitants.

Et vous Nelly ?
Nelly Luksenberg 64ans, retraitée, ancienne commerçante à Trets, citoyenne engagée de longue date aussi bien au travers des gilets jaunes que sur la politique municipale où je vais à tous les conseils, je m'intéresse depuis longtemps à la vie citoyenne, membre également d'Anticor et par ailleurs, si on est élus j'aurai tout mon temps en tant que retraitée pour me consacrer à la fonction.

Vous êtes donc tous les deux de cette partie du canton, or celui ci est très grand, en deux parties la Sud ici et la Nord de l'autre coté de la Ste Victoire, seriez vous disponibles pour la seconde partie ?
Oui absolument, il y a deux parties dans ce canton, ce n'est pas si loin, on a fait tout le tour pour la campagne pour les collages, rencontrer les habitants. Après ce n'est pas tout à fait les mêmes problématiques , il y a des villages plus petits, des questions aussi sur l'eau par ex , avec le barrage de Bimont etc., On va apprendre les problématiques locales. On va prendre le temps de rencontrer les gens et on commence d'ailleurs dès maintenant puisque ce samedi nous serons à Jouques à l'invitation du maire pour le soutenir dans sa fermeture de la Poste dans son village.


Qu'est ce qui vous a décidé à devenir candidats ? Votre premier gros engagement politique !
Nelly : Moi j'étais déjà l'an passé sur la liste municipale de Stéphanie Fayolle en position non éligible. Après la situation est cependant particulière puisqu'au départ nous devions partir sur une Union de la gauche, mais au dernier moment Europe Ecologie Les Verts a décidé d'expulser de la table des accords LFI . Et donc nous nous sommes engagés à avoir une candidature sur les départementales. En revanche vu le contexte local on ne va pas aux régionales car on n'a pas envie de diviser encore les voix, en responsabilité on reste donc sur les départementales où il y a des enjeux locaux.
A noter que malgré notre appartenance à un mouvement politique, nous finançons nous même notre campagne sur nos deniers personnels.

Comment s'est constitué votre binôme voire quatuor ?
Fréderic Espi : Nelly et moi sommes très complémentaires, tous les quatre on a une belle dynamique de groupe, on s'est donné chacun une attribution, on s'entend très bien, si on est élu on bossera encore ensemble tous les 4. Il y a eu pleins de moments où on s'est rencontrés dans le passé et cela s'est au final transformé en amitié, camaraderie.
Nelly : Céline je la connaissais de Trets, Medhi je le connaissais des Gilets Jaunes. Avec Fred on s'est rencontré sur les terrains de lutte, je suis souvent allée manifester à Marseille, on n'a pleins d'amis communs. Notre mode de fonctionnement marche parfaitement, on est une vraie équipe de 4, un pur modèle démocratique.

3 candidatures à gauche cela ne va justement pas diviser les voix ?
C'est clair que si. Après les candidatures en place avec l'union de la gauche de Pena Coursol qui a choisi de suivre la décision d'EELV de nous exclure et présente un binome. Je note chez eux un manque de cohérence programmatique car il y a des écologistes, communistes, socialistes, on a lu leurs enjeux programmatiques et ça manque d'ambition c'est très succinct . Enfin la candidature Fayolle / Raoux nous interpelle pour une raison factuelle car au conseil départemental on élit une assemblée qui travaille en groupe et quand on est un candidat isolé on ne peut faire aucune proposition. Donc on ne comprend pas bien la présence d'un candidat isolé c'est à dire sans parti, donc nous on se sent les plus légitimes à représenter une gauche citoyenne, écologique, citoyenne, puisque nous avons un programme de longue date sur l'avenir en commun.
Après la candidature RN a un programme qui se résume en 5 points (4 sécuritaires hors attribution du Conseil Départemental, et le 5ème qui n'est qu'une promesse de campagne). Leur tract vient au passage de faire l'objet d'un recours de la part de 110 avocats en France pour "incitation à la haine".

Justement quel sera votre programme pour le canton au niveau des projets locaux ?
Déjà l'implication citoyenne, puisque dès que nous serons élus on veut mettre immédiatement en place des conseils de canton, où les gens pourront venir nous solliciter sur un point particulier et nous mêmes élus on rendra compte de ce que nous faisons, des décisions auxquelles nous serons appelés à prendre part et sollicitant leur avis. On leur donnera aussi l'opportunité du Référendum d'initiative citoyenne, si à mi mandat ils estiment que l'on n'a pas fait notre travail ils pourront demander à ce que l'on soit révoqué. C'est vraiment remettre le citoyen au cœur même du dispositif.
On considère que le triptyque social, écologie & démocratie ne peut être découpé en morceau, c'est un tout. On va donc commencer par mettre en place les outils de citoyenneté pour qu'ensuite on puisse se positionner comme le veulent les gens.

Pas d'idées de réalisations précises donc ?
Pour le moment non, car on n'est pas des politiciens, technocrates, on va apprendre les problématiques sur le terrain, étudier les dossiers... (Et de citer alors l'augmentation des logements sociaux, mesures compensatoires RSA), on est très soucieux aussi de la conservation des services publics de proximité. Les gens sont très ennuyés de voir la disparition de ces services et on veut donc les remettre.
On est aussi très axé sur l'écologie , la transition écologique, la défense des terres agricoles. On a besoin d'augmenter notre autonomie alimentaire, à Trets on n'a pas assez par exemple d'agriculture vivrière ou pas assez. Il faudrait donc faciliter l'accession à des maraichers bio pour faire du maraichage de façon à alimenter les collectivités.

Vous avez aussi signé donc la Charte d'Anticor ?
Oui il y a principalement le non cumul des mandats , l'étique et la droiture en politique, les marchés publics aussi où il faut qu'il y ait une grande transparence, les indemnités d'élus si un élu ne se présente pas aux assemblées il ne doit pas les percevoir ! Bien avant de signer cette charte c'étaient des engagements que l'on avait pris à LFI. En candidatant à LFI on devait d'ailleurs déjà montrer un casier judiciaire vierge !

Cette campagne est très particulière avec la crise sanitaire, comment la faites vous donc, sachant qu'il ne peut y avoir de meetings par exemple cette fois ?
En réalité des meetings on en fait tous les jours sur les marchés, les portes à portes... La crise sanitaire nous a forcé de revenir aux bases, et c'est ce qui manquait. On est sur facebook aussi mais ça ne fait pas tout, il faut le contact humain sur les marchés , là c'est plus porteur. On fait tous les marchés du canton, on fait du boitage, porte à porte... On est présent pour répondre aux questions. On s'adapte mais ça ne nous empêche pas d'avancer.


Vu: 1142 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

24/07 : Reportage Economie Vidéo : Le centre ville s'anime en soirée grace aux nombreux restos en mode concert live estival : REPORTAGE

24/07 : Festivités Reportage Vidéo : Un 2e marché nocturne estival tout en musique mais moins fréquenté

24/07 : Faits divers Nature : Les services de la mairie et de secours en pleine chasse au zébu dans Trets [MAJ 24/7] [1 Co.]

24/07 : Aux alentours Agenda : CE SAMEDI 24 AUX ALENTOURS : Spectacle historique, concerts, St Max en fête, Cinoch

24/07 : Agenda Festivités Culture : Le grand retour du Théatre provençal au programme de ce SAMEDI SOIR A TRETS

23/07 : Vidéo reportage Télévision Aux alentours Vie tretsoise : Le Mont Olympe star de la Spéciale du 14 Juillet de France2 avec des démos impressionnantes de l'armée au dessus des massifs

23/07 : Nature vins viticulture Presse : A Trets les déchets verts ont désormais le vin en poupe pour redynamiser la terre !

22/07 : Municipalité : Au menu du 12e Conseil Municipal du 27 Juillet 2021 avec plein d'urbanisme...

22/07 : Sport Alentours Presse : Les piscines de Trets & Gardanne échappent de justesse à la fermeture estivale, mais pas une autre de la vallée ! [2 Co.]

22/07 : Economie : L'actu des commerces tretsois en 2021 : Ouvertures, Fermetures & nombreux changements [MAJ 22/7]

21/07 : Aux alentours Festivités Vidéo Reportage : Le parvis de la Basilique de St Maximin raisonne de belles voix gospel le temps d'une soirée estivale avec le Joyfully Gospel

21/07 : Santé Aux alentours Vie tretsoise : Covid-19 : Le niveau des contaminations de nos communes au 21/7 avant l'arrivée de nouvelles probables restrictions

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...