Trets : La jeunesse et de très nombreux habitants & élus rendent un bel hommage aux Poilus pour le 104e anniversaire de l'Armistice du 11 Novembre
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Concert CANTA DIVA LAMOUR
Vendredi 3 février 2023
Stage de cirque
Samedi 4 février
Show de MONSTER TRUCK
Février 2023
Marché de la ST VALENTIN
Dimanche 12 février 2023
Ensemble Lart contemporain
du mardi 14 Mars au samedi 8 Avril
Fête de la Saint Eloi
Du 12 au 16 Juillet 2023
9èmes MEDIEVALES DE TRETS
Samedi 5 et Dimanche 6 aout 2023
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Vie tretsoise reportage Education vidéo


Un bel hommage a été rendu cette année encore à nos héros d'il y a plus d'un siècle. Les Poilus tretsois et tous ceux du pays qui ont péri lors de la Première Guerre mondiale ont en effet été honorés dignement ce vendredi 11 novembre 2022 avec deux cérémonies.

Après une brève cérémonie au cimetière , un public très nombreux est venu à 11h30 place de la mairie avec les élus du conseil municipal , des Anciens combattants de Trets, du Souvenir Français, des Élus du Conseil Municipal des Jeunes, des Anciens combattants, de la Légion étrangère, du Souvenir Français, des élèves de 3ème du Collège Les Hauts de l´Arc accompagnés par Madame la Principale Sophie Cassar, de la Gendarmerie de Trets, des Sapeurs-pompiers et des JSP, mais aussi comme chaque année de deux fidèles : Eric Cartoux et Didier Gandon en magnifique uniforme d’époque histoire de bien situer cet évènement historique. Cela permettait ainsi de montrer aux jeunes comment étaient vêtus nos poilus lors de ce conflit dans les tranchées où 85 tretsois ont péri et qui aura fait 9 millions de morts et environ 20 millions de blessées.

Comme souvent la jeunesse était impliquée avec plusieurs collégiens choisis par la principale du collège Les Hauts de l'Arc Mme Cassar qui ont ainsi lu plusieurs lettres poignantes de Poilus. Ils ont aussi participé aux dépôts de gerbe avec le premier magistrat, le conseil départemental, les anciens combattants & le Souvenir Français. Les hymnes seront ensuite diffusés et un moment de silence effectuée.




Juste avant, le maire PASCAL CHAUVIN y fera un discours ainsi que Maurice Chagny président des anciens combattants dont voici ce qu'il a prononcé : "
Nous voici réunis, comme chaque année, en ce 11 novembre, pour célébrer la mémoire des Combattants morts pour la France, tombés pendant et depuis la « Grande Guerre », et ce dans tous les conflits où la France était et est encore aujourd’hui engagée.
Depuis que le dernier des Combattants de 14-18, le dernier « Poilu », a disparu, le souvenir personnel des souffrances et des sacrifices a laissé la place à l’Histoire. Mais pour que tant de souffrances et de sacrifices n’aient pas été consentis en vain, nous avons un devoir moral : faire en sorte que cette Histoire construite sur tant de destinés tragiques continue d’être une Histoire partagée, dans laquelle chacun de nous reconnaît une part de lui-même et puise cette fierté de notre pays que nous voulons garder, et que nous voulons transmettre à nos enfants.
Dès la fin de la Grande Guerre, la date du 11 novembre s’imposa comme le symbole d’une France qui surmonte l’épreuve.

Alors, ce matin, notre cœur va de nouveau parler et battre plus fort, afin de rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui ont été touchés par les 3 périodes de guerres, de sang et de déchirements : 1914-1918 / 1939-1945 & 1956-1962 avec la guerre d’Algèrie.
Chacun de nous a un arrière-grand-père ou un grand oncle, un membre de sa famille qui s’est battu sur la Marne, à Verdun ou ailleurs. Si je vous dis Roger Félicien Reynaud, 21 ans ; Germain Thibaud, 21 ans ; Albert Jérôme Allemand, maître d’école à Trets (*)…ces trois noms ne vous évoquent peut être rien de particulier, et pourtant, il y a 108 ans, ces trois jeunes hommes furent les premières victimes tretsoise, les premiers des 85 Tretsois qui n’ont jamais revu leur village, leurs oliviers, leurs champs de blé, leur commerce….ceux qui sont revenus, les chairs gonflées de guerre et leurs gueules cassées n’ont jamais pu oublier ! « Plus jamais ça »s’écrièrent les survivants qui revinrent de l’enfer des tranchées. Ils avaient fait leur devoir. Mais ils l’avaient fait d’abord pour que leurs enfants n’aient pas à souffrir, à leur tour, comme eux avaient souffert. Ils voulaient que cette guerre qui avait atteint le comble de l’horreur et de la souffrance, à cause de la folie des hommes, fût la dernière des guerres : « la der-des-der ».

On sait ce qu’il advint : loin de suffire à calmer la folie des hommes, le souvenir de cette horreur attisa la vengeance. Une autre horreur à partir de 1939, bien pire, emporta le monde. A l’horreur de toutes les guerres, elle mêla celle du génocide.
L’Histoire est tragique parce qu’elle est humaine ; occulter la dimension tragique de l’Histoire nous condamnerai à sortir de l’Histoire. On ne construit pas la Paix en renonçant à se défendre, on construit la Paix sur le courage, la fidélité et le sens de l’honneur. « Honneur Patrie - Valeur Discipline » cette devise que tout militaire français fait sienne : le jour où ces mots ne toucheront plus le cœur d’aucun Français, où ils seront devenus incompréhensibles pour la plus-part d’entre nous, il n’y aura plus de France.
Soldats de la « Grande Guerre » qui avez tant soufferts, vous nous avez tous quittés, mais la flamme du souvenir ne s’éteindra pas. Car le 11 novembre demeurera à jamais le jour où devant les monuments aux morts, où sont gravés les noms de ceux d’entre vous qui ne sont jamais revenus, nous irons nous recueillir et vous rendre l’hommage qui vous est dû.

Mais dans ce 11 novembre, cette journée si profonde de signification, c’est à tous les « Morts pour la France », vos frères dans le sacrifice, que la nation, depuis 2012, rend aussi hommage.
Nous ne serions pas complets, si nous passions sous silence les évènements d’Afrique du Nord, et en particulier la Guerre d’Algérie. Cet épisode douloureux de notre Histoire a fait 30000 tués, dont 25000 Français assassinés ou disparus, 220000 musulmans civils et supplétifs tués ou assassinés par le FLN avant et après l’indépendance, pour certains dans des conditions atroces, innommables.
N’oublions pas tous les morts en « Opérations extérieures »- les Opex : ceux qui sont tombés en Indochine, à Suez, dans les Balkans, au Moyen Orient, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan, au Mali, etc… ; ils ont droit au respect et aux honneurs que la Nation réserve à ceux qui ont fait pour elle le sacrifice de leur vie, pour la défense des Droits de l’Hommes, et de la Démocratie. Nous le devons à leur mémoire, à leurs frères d’armes et à ceux qui continuent, aujourd’hui, à risquer leur vie pour servir la France.
Hommages aussi aux combattants qui n’étaient pas des soldats : ceux de l’arrière, le peuple sans armes. Et dans ce peuple, les femmes qui, par leur labeur, leur engagement, leur vaillance apportèrent une contribution essentielle à la conduite de la guerre. Sans elles, notre pays ce serait effondré ; en tous cas les écoles auraient été abandonnées ; les champs n’auraient pas été moissonnés ; les usines auraient fermé. N’oublions pas non plus les 12 civils tretsois tués lors de cette guerre de 39-45, leurs noms figurent aussi sur ce monument.

Le XX° siècle a généré les 2 premières conflagrations mondiales ; le début du XXI° semble bien dangereux à son tour, quand certains avaient annoncé, bien imprudemment, pour le futur la fin des grands conflits mondiaux après l’effondrement fin 1989 de l’URSS.
Depuis le temps a passé, mais nous avons aujourd’hui peut-être les prémices d’un drame évité en 1962 (l’affaire des missiles de Cuba). On n’a jamais autant parlé d’une hypothétique 3ème guerre mondiale depuis le face à face USA-URSS de cette époque. Simultanément à cette guerre qui fait rage en Ukraine et menace de s’étendre à l’Europe s’ajoutent pour la France, la submersion migratoire, l’insécurité intérieure, la crise énergétique (amplifiée par l’abandon du nucléaire). L’Histoire ne se répète pas, elle bégaye.
Aujourd’hui, devant ce monument dédié aux 85 enfants de Trets tombés au champ d’honneur, lors de la 1ère guerre mondiale, souvent âgés de 19 ans, et aux 16 des autres conflits, rendons leur l’hommage qu’ils méritent, et exprimons leur notre reconnaissance pour que nous puissions vivre en paix, une paix universelle qui s’appuie sur les valeurs républicaines qui ont été les leurs et sont toujours les nôtres : Liberté, Egalité, Fraternité.

En leurs noms, quel plus noble message à transmettre à la jeunesse française, aux hommes et aux femmes, ce message qui appelle tous nos concitoyens à poursuivre ce combat en faveur de la Solidarité et de la Paix, et qui vous invite à communiquer aux jeunes générations le respect des Valeurs nationales, le sens du Devoir et l’Idéal de ceux qui ont combattu et fait le sacrifice de leur vie pour une France Libre et Souveraine.
Pour terminer, je citerai Ernest Renan « les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé ».
En hommage à nos glorieux ainés : Vive la République ! Vive la France !"

















Photos DIVINECOMEDIE & I.LO. / Vidéo : Choupie Nette

Vu: 1324 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités


Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Cinéma Auteurs tretsois Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Sécurité Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille St Zacharie




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

06/02 : Education : Le Point pour Trets sur la 5e journée de GREVE du Mardi 7 février 2023 dans les écoles & transports

06/02 : Economie : L'actu des commerces, entreprises, services tretsois en 2023 : Ouvertures, Fermetures & changements

06/02 : Association Reportage : Les petits tretsois se transforment en artistes de cirque le temps d'un après midi

05/02 : Souvenirs : 1929, Plusieurs mineurs étaient ensevelis vivants dans la Mine de Gardanne

05/02 : Presse Santé Municipalité Aux alentours Peynier Fuveau Puyloubier Chateauneuf Rousset : Les communes du canton s'unissent avec La Caisse d’allocations familiales pour mieux répondre aux besoins des habitants : Explications

04/02 : Agenda : Deux animations itinérantes déjà programmées à Trets en ce début 2023 : 1ères infos

04/02 : Aux alentours presse : Le jardin de l'enclos de St Maximin sondé pour découvrir son passé historique !

04/02 : Culture vidéo reportage : Le mélange des genres entre lyrique et pop conquiert le public très nombreux venu voir CANTA DIVA en ouverture de l'année culturelle

03/02 : Faits divers Aux alentours Presse : Un comptable de Rousset qui s'enrichissait avec une astuce plutôt insolite, se fait chopper par hasard !

03/02 : Cinéma : Au cinéma de Trets en Février 2023 (avec une programmation hebdo qui a changé en 2023)

02/02 : Télévision nature Economie Vidéo : Norbert Tarayre visite Les Aromates de Provence à Trets dans La Meilleure Boulangerie de France de M6 : VIDEO

02/02 : Education : Quel bilan pour le Conseil Municipal des Jeunes après un an et demi de mandat ?

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...