Trets : L'histoire de la Bibliothèque à Trets
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Marché de NOËL
samedi 12 et dimanche 13 décembre 2020
Cabaret Aléatoire
Vendredi 18 décembre
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Souvenirs Médiathèque



La bibliothèque à Trets c'est une toute une histoire, puisque les tretsois sont attachés à ce service depuis plus d'un siècle maintenant. En effet la première remonte à 1882 puis reviendra en 1925 en se tenant à l'intérieur du bâtiment de la mairie à l'époque, sous l'égide du maire Marius Joly. Après la seconde guerre mondiale, en 1947, le partenariat avec la Bibliothèque centrale de Prêt, des dons et des subventions lui ont permis de se développer et de proposer 300 livres environ.

En 1984 une nouvelle sera inaugurée au premier étage de la mairie annexe avenue Mirabeau (actuel bureau de l'emploi) par le maire Jean Féraud avec des bibliothécaires bénévoles proposant 3000 livres.

Ce dernier décidera alors d'en créer une autre plus grande et pour cela fera voter en conseil municipal 2ans plus tard, le 26 novembre 1986 le budget nécessaire pour cette construction, dont les travaux démarreront quelques mois plus tard. Le lieu choisi est un bâtiment chargé d'histoire: la forge de la mine, située entre l'avenue Mirabeau et l'avenue René Cassin. Ce bâtiment où était exécutée, au temps de l'activité minière jusqu'en 1934, toutes les opérations de menuiserie, d'entretien du matériel etc; fut ensuite transformée à la fermeture de la mine en dépôt de matériel désaffecté. Après la création de la zone industrielle, il servira d'atelier municipal pour les services techniques.





Photo G VAN OOST


1989, la création de l'actuelle médiathèque
3 raisons ont poussé les élus de l'époque à choisir ce lieu, tout d'abord la morphologie dont la disposition et surface convenaient bien à cette utilisation, mais également l'intérêt architectural de l'édifice qui était toujours en bon état et enfin sa proximité avec le centre ville. La superficie du terrain enfin, permettait de créer un jardin public d'agrément. Pour créer ce nouvel équipement municipal, les responsables du dossier dans les années 1980 avaient pris le parti de conserver toutes les caractéristiques du bâtiment avec ses grands volumes intérieurs, ses charpentes, ses ouvertures et les quelques traces de son ancienne fonction. Les travaux avaient été subventionnés par l'état et la région avec un devis estimatif de 1 936 619 francs.

Elle sera inaugurée à l'automne 1989, le samedi 20 octobre 1989 par le maire Loic Fauchon et l'initiateur du projet Jean Féraud. Une exposition sur la mine était organisée pour l'occasion dans ses murs.
=> Du puits à charbon au puits de connaissance...
=> Une inauguration avec alors deux maires ex rivaux...
=> Au delà des clivages les ennemis frères inauguraient il y a 30ans la bibliothèque !
=> L'inauguration du 20 octobre 1990



20ans d'évolutions
Au fil des années la bibliothèque a su évoluer avec le temps, et face à l'avancée des technologies cette dernière pris le nom de médiathèque le 20 septembre 2000; elle connaitra dès ses premières semaines d'existence un succès incroyable et jamais démenti, puisque son nombre d'adhérents à ce service public gratuit a lui progressivement augmenté.

Ainsi à son ouverture elle comptait 350m² exploitables pour les documents, puis 500m² en 2000, lors de l'ouverture au public et aux ouvrages du premier étage. De petits déménagements au sein même du bâtiment auront lieu pour pouvoir accueillir les nouveaux moyens technologiques et supports culturels. Le bureau d'accueil situé à son ouverture coté nord se déplacera à l'opposé coté sud quelques années plus tard, en 2000 exactement la salle de réunion du premier étage qui a aussi accueilli de nombreuses expositions, lorsque le château n'était pas encore réaménagé accueillera le cybercafé avec ordinateurs à disposition pour travailler ou faire des recherches sur internet.


La salle polyvalente sera ensuite réaménagée pour devenir une cd thèques avec des milliers de CD quelques années après, qui eux ont fait leur arrivée au sein du lieu, en 1991 sous forme d'abonnement payant de 50frcs pour 6mois. Les vidéos feront aussi leur apparition en 1994 avec les K7 puis au milieu des années 2000 les dvd et enfin les cd rom éducatifs ou culturels. Tous les mois depuis son existence, de nombreux achats sont effectués, en tenant compte des désirs notés dans un petit cahier par les adhérents.

L'informatisation du lieu, qui aura demandé 9mois de travail, sera mis en place en décembre 2000 facilitant la démarche des employés qui enregistrent de cette manière, les prêts avec les cartes des adhérents et celle des utilisateurs qui ont à partir de ce moment là consulter le fond sur ordinateur. En 2004 c'est la réservation en ligne, via le site officiel de la ville qui sera créée. Chaque utilisateur peut maintenant emprunter 5 livres (contre 2 il y a une dizaine d'années) + 5 CD + 5 périodiques par carte et 2 DVD, vidéo ou cdrom par famille; le tout durant 21 jours pour les bouquins, 15 pour les CD, 8 pour les DVD vidéo et cdrom.

On y distingue 4 grands espaces dans ce lieu, un espace pour les jeunes avec BD, mensuels, livres; un second pour les adultes avec divers ouvrages, un autre consacré à la recherche avec des tables à disposition et enfin à l'étage l'espace cd et informatique. De nombreux ateliers culturels y ont été organisés et le sont toujours depuis sa création.



C'est le samedi 16 septembre 2006, dans le cadre des journées du patrimoine que le lieu obtiendra pour la première fois une dénomination: "La mine de mots", lors d'une inauguration en présence de dizaines de personnes (Photo de droite). Un nom choisi parmi une sélection de noms donnés par les utilisateurs de la médiathèque.

En 20ans ses horaires d'ouverture auront très légèrement évolué, restant ouvert quasiment chaque jour et est toujours dirigée par la même directrice Aline Pons. Les prêts ou son entrée, ont eux toujours été gratuits pour les personnes résidant ou travaillant à Trets.

En 2009, la médiathèque est toujours un des lieux les plus fréquentés de la commune chaque semaine comme en témoigne le premier magistrat Jean Claude Feraud, le fils du maire initiateur du projet.: "C'est une des plus belles réussites de la ville par son fonctionnement et l'engouement au niveau des tretsois, puisqu'il y a 6000 tretsois qui y sont inscrits dont près de la moitié viennent au moins une fois par an. Une bibliothèque dont tous les critères sont au delà de la moyenne régionale et nationale."

2011 : Date importante puisque le batiment a été agrandie de 300m² et totalement réaménagé... pour ses 20ans.

En effet, face à cette évolution constante du nombre de documents à disposition du public et de la hausse du taux de fréquentation, le bâtiment se devait lui aussi d'évoluer et de s'agrandir. Pour cela de nombreux projets étaient à l'étude depuis de nombreuses années sous la municipalité TASSY. Le premier consistait à un déménagement au château des remparts, mais celui ci devenu vite irréalisable pour des raisons de couts, d'aménagements sur plusieurs étages et également de surveillance. Une autre délocalisation, dont le projet était bien avancé cette fois, consistait à délocaliser la médiathèque de l'autre coté de l'avenue René Cassin, dans un autre bâtiment au passé minier qui se trouve entre Point P et l'entreprise d'électricité.



Les élections étant passées par là, les élus de la municipalité JC FERAUD ont repris le dossier et après plusieurs études ont pris la décision de ne pas la déménager mais de l'agrandir sur le terrain existant, en réduisant donc le jardin. D'une surface actuelle de 372m², elle passera désormais à 669m², soit une augmentation de 297m², quasiment prêt du double.. L'aspect visuel a été privilégié . L'ouverture coté Ouest sera aussi légèrement modifiée, tandis que de nombreuses ouvertures seront réalisées entre la bâtisse existante et la nouvelle, sans toutefois casser tous les murs, ce qui est impossible, dans la mesure où ils sont porteurs.

=> Les travaux d'agrandissement en 2011
=> L'inauguration du 17 Septembre 2011
=> La médiathèque agrandie en 2011

Un nouveau bâtiment sans étage, en pierre et de la même couleur que la bâtisse existante, avec un toit terrasse; très particulier, un peu art contemporain, puisqu'il sera plat avec de l'herbe dessus.
L'agrandissement sera inauguré le samedi 17 septembre 2011 par le maire Jean Claude Feraud et la directrice des lieux Aline Pons qui était à ce poste depuis 1984 et le restera jusqu'au milieu des années 2010, cédant sa place à Nathalie Chatrian, encore directrice en 2020 pour les 30ans des lieux entourée de 4 agents. Un anniversaire des 30ans en pleine pandémie mondiale de coronavirus qui empechera hélas de faire des festivités pour les célébrer.

En 2015, la location des contenus de la médiathèque deviendront payants.

2020, Le maire Pascal Chauvin, souhaite lui modernisé les lieux dans son mandat, en le faisant passer au 21e siècle avec les nouvelles technologies.





La médiathèque en chiffres
 198919902001200520092020
Nombre d'adhérents

2200 pour 7950hab

30024360Près de 6000 dont 3000
qui viennent au moins une fois par an
 
Nombre de prets22 00031 000 (+41%) 85 600+ de 80 000 
Nombre de livres9300 15 92519000+ de  27 00016 170 section adultes + 13 230 section enfants
Nombre de CD 3504 392 Près de 900012 004 CD
Nombre de vidéos   700 k7 vidéos ou DVD1 324 DVD
Nombre de cdrom   Près de 200 





Vu: 1368 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 3 Commentaires :
Justement, cela aurait été bon et "transparent " de connaître les chiffres liés à la non gratuité de la médiathèque. Les nombres d'adhérents et de prêts sont les statistiques les plus intéressantes et utiles pour connaître l'évolution d'une médiathèque. Les nombres de documents sont liés à des budgets plus conséquents d'années en années, sauf malheureusement depuis quelques années.
Posté par : JACKO, le 26/10/2020 - 10:41:45
Car la comparaison n'est hélas plus possible puisque depuis 2015 elle est devenue payante donc les chiffres ont énormément chuté je pense logiquement, mais on a les chiffres de l'offre qu'elle propose et ça permet de voir son évolution globale ;-)
Posté par : Nicolas le webmaster, le 23/10/2020 - 15:09:18
Bel article sur l'évolution de la médiathèque.
Seul bémol : pourquoi insérer "la médiathèque en chiffres" vu qu'il n'y a rien de renseigné sur 2020 en terme d'abonnés et de prêts. Autant prendre les données de 2018 ou 2019.
Posté par : JACKO, le 23/10/2020 - 08:55:25

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2010 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

27/11 : Vie tretsoise Association : Les manifestations du TELETHON 2020 annulées, l'évènement se réinvente avec l'aide de la jeunesse pour récolter des fonds

27/11 : Santé Vie tretsoise : Un nouveau cas de coronavirus entraine la fermeture d'un service de la mairie [MAJ 27/11]

27/11 : Travaux Patrimoine : Une nouvelle étape réussie pour la restauration du château des remparts : Présentation & Suivi des travaux en photos

26/11 : Aux alentours Vidéo télévision : La vie de Fuveau pendant le 2e confinement contée au 13h de TF1 dans un joli reportage : VIDEO

26/11 : Santé Vie tretsoise Economie : 2e confinement de Trets allégé dès samedi et par phases avec beaucoup de changements & réouvertures, mais... [MAJ 26/11]

26/11 : Association Vie tretsoise Reportage : De gros dons des tretsois & beaucoup de personnes dans le besoin, pour récupérer des colis alimentaires lors de l'opération : Urgence COVID-19

26/11 : Vie tretsoise : Plusieurs Coupures d'électricité dans plusieurs quartiers CE JEUDI : Les infos

25/11 : Municipalité : Un 7e conseil municipal très particulier au déroulement inédit Lundi 30 novembre 2020 : Programme

25/11 : Vie tretsoise Associations : La ville & les assocs caritatives organisent une grande opération de solidarité «Journée Solidaire – Urgence COVID-19» [2 Co.]

25/11 : Cinéma Télévision Vidéo Reportage Vie Tretsoise : Le 26e prime (2020) de PLUS BELLE LA VIE tourné à Trets : Reportage + Date de diffusion, résumé, trailer

24/11 : Souvenirs : 2 Tretsois à l'honneur pour le Bicentenaire de la Révolution Française

24/11 : Culture Aux alentours Vidéo PRESSE : Symphonic Island, le duo piano voix, d'habitants de la vallée, sort son EP et un clip

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...