Trets : Présentation de la Nouvelle ZAC CASSIN
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Compte rendu Urbanisme Municipalité

" ZAC Cassin " C'est un projet dont on entend parler depuis des années mais on ne savait jusqu'à lors que peu de choses sur son contenu, c'est désormais chose faites depuis ce mardi 23 juin 2015, où les élus de la municipalité ont présenté le dossier à la population lors d'une réunion publique qui s'est tenue , salle des colombes à 18h. Un jour bien mal choisi puisque le soir des festivités de la St Jean et par conséquent, l'affluence fut très faible avec à peine une cinquantaine de personnes dont une vingtaine d'élus de tous bords.

Le projet urbain de la ville de Trets s'organise en effet autour d'un objectif de renouvellement urbain en s'appuyant sur une politique foncière de maîtrise et de reconquête des espaces stratégiques centraux.
La ville de Trets a ainsi envisagé il y a quelques années la requalification du quartier René Cassin attenant au centre-ville, délimité par le boulevard de l'Europe, l'avenue Mirabeau, la rue Léo Lagrange (RD12) et la route de La Burlière . En ce sens, une étude a été menée afin d'élaborer un projet d'aménagement urbain dans le cadre d'une Zone d'Aménagement Concerté (ZAC). Un projet qui se réalisera sur 10 15ans a précisé Jean Claude Feraud et qui est désormais entièrement piloté par la municipalité qui a repris la main sur le dossier, puisqu'il avait été confié auparavant à la SEMEPA. Un projet qui apparait très joli sur les photos dévoilées mais qui comporte un point faible et c'est toujours le même une fois encore...



Mr DIAZ architecte urbaniste se chargera de la présentation détaillée du projet commençant par dresser un bilan de la zone actuellement "un secteur qui fait tache entre la Burlière et le centre ville, qui n'est pas joli" dira t'il. Et de poursuivre : "Les liaisons vers le centre ville sont peu visibles et inconfortables, il y a un manque de cohérence urbaine, alors qu'il y a des choses intéressantes avec de jolies vues. Pour faire ce projet on a été soumis à de nombreuses contraintes à prendre en compte comme la voie ferrée auquel on ne peut pas toucher, les vents, les nuisances sonores avec le boulevard de l'Europe, les vues sur la zone de la Burlière, les liaisons avec le centre ancien..."



Concrètement les entreprises situées dans ce secteur seront priées d'aller s'implanter ailleurs et des immeubles de petites tailles seront construits à la place. Un aménageur sera désigné par le conseil municipal, sans doute à l'automne 2015 et ce dernier se chargera de réaliser les travaux, acquérir les terrains etc. "Une réflexion d'ensemble a été menée" précisera l'architecte . Le secteur mesure 11.5 hectares dont 5.5ha sont environs urbanisables dans cette ZAC. Elle comprendra un grand parc paysager, un pole multi transports, des habitations et quelques équipements de services publics voir commerces.


Un espace paysager
Cet espace sera à dominante paysagère avec la création d'un vaste parc urbain (dans le champ qui borde le boulevard de l'Europe, jusqu'à la voie ferrée) intégrant les ouvrages de rétention des eaux pluviales et les aménagements destinés à atténuer le bruit généré par la circulation sur le boulevard l'Europe mais aussi à masquer la façade de la zone artisanale de la Burlière. Des ouvrages qui devront être particulièrement étudiés car ils ne devront pas bloquer la vue sur la Ste Victoire par exemple précisera l'architecte. De nombreux arbres seront plantés par ailleurs sur toute l'avenue René Cassin et de petits parcs figureront dans les cours des immeubles.
Le transformateur situé à coté de la médiathèque sera habillé en pierres afin d'améliorer le cadre, le parking devant celle ci devrait être supprimé pour créer une grande place.


Amélioration des liaisons
Le but de cette ZAC sera de créer de grands axes de liaisons entre le centre ville actuel et cette ZAC , créant 5 seuils bien identifiés qui seraient ainsi aménagés au niveau du carrefour avec l'avenue Léo Lagrange, devant le parking de la Ferme, au droit de la médiathèque ; de la voie de liaison entre l'avenue R. Cassin et l'avenue Mirabeau, au droit du petit centre commercial proche du carrefour de la Burlière. Des franchissements piétonniers de la voie ferrée pour se rendre au parc seraient aussi prévus. Il n'y aura pas de voirie supplémentaire, sur le site de la ZAC, les déplacements seront essentiellement piétonniers.




Une gare routière
Annoncée depuis des années la nouvelle gare routière, baptisée pole d'échange multimodal sera construite à la place de l'entreprise qui a brulé il y a deux ans, au bout de la ZAC. Un parking y sera accolé d'environ 120 places


Les bâtiments
Plusieurs petits immeubles seront construits sur la ZAC afin d'accueillir environ 500 logements, des bâtiments qui seront en R+1 ou R+2 avec une hauteur calculée et une disposition spécifique de façon à ne pas gêner les vues sur le centre ancien ou la vallée. Ils ne seront pas beaucoup plus hauts que ceux existants. Chaque bâtiment aura ses parkings en sous terrain afin de privilégier l'aspect paysager...
Des commerces devraient être créés sur cette ZAC mais très peu afin de ne pas affaiblir ceux existants en centre ville, ils veulent surtout privilégier la création de nouveaux services encore inexistants à Trets. Des salles municipales pourraient aussi y être implantées.


L'avenue Cassin
Celle ci sera toujours dans les deux sens d'une largeur de 5.5m normalement avec des places de stationnement tout le long des deux cotés, une cinquantaine au total. Un gros aménagement paysager avec arbres sera effectué tout du long. De larges trottoirs seront créés coté nord pour faire une sorte de promenade. Une autre promenade sera aussi créée en bordure du parc paysager , de l'autre coté donc.


Le stationnement
Une fois encore c'est le point faible du projet, alors que la situation est totalement critique depuis des années dans ce secteur Cassin Mairie, la ville ne prévoit que 300 places au total sur toute la ZAC (même pas une centaine de plus que l'existant), et ce d'ici 10 15ans. Alors qu'il en manque cruellement actuellement, qu'est ce que ce sera donc dans 15ans quand la population tretsoise avoisinera les 12 500 habitants, comme le prévoit le maire avec par conséquent une hausse de voitures qui va avec ? Un vrai gros soucis risque de se poser donc une fois encore, car au lieu de construire un vrai grand parking à la place des entrepôts burles par exemple, comme prévu un temps, la ville préfère construire des immeubles une fois encore... Chose difficilement compréhensible et illogique. D'autant plus que la ville ne cesse de supprimer des places de stationnement à chaque nouveaux travaux, une vingtaine seront ainsi encore supprimées dans le quartier cet automne pour rappel.

Dans le détail ils prévoient d'agrandir le parking de la ferme de le passer de 90 actuellement à 200 places environ, soit sur les cotés (mais peu envisageable probablement, avec une maison d'un coté et des garages immeuble de l'autre), ou alors en hauteur ou profondeur, mais là on imagine qu'il sera payant histoire de rentabiliser l'investissement couteux et donc le soucis de stationnement sera encore plus fort. Un autre parking de 90 120 places sera créé à coté de la gare routière. Et donc une cinquantaine de places sur l'avenue. Espérons que la ville revoit sa copie sur ce point noir de la zac, car par exemple, même ce beau parc n'aura pas de vrai parking qui y sera accolé histoire d'attirer du monde à l'intérieur.


Les questions du public
De nombreuses questions seront alors posées par le public portant sur la création de commerces, l'installation de service publics, les parkings, l'impact environnemental, la hausse de la population que va engendrer ces habitations, le fait que cela risque de gâcher la vue aux habitants déjà existants, quand les terrains devront être libérés ? (Réponse : un calendrier sera défini le maire espère que tout se réglera à l'amiable), le type de logements envisagés ? ( Rien de défini encore, mais il y aura 25% de logements sociaux comme le prévoit la loi) , le devenir de la centrale à béton (elle sera délocalisée, surement à la Burlière, un immeuble tertiaire devrait être construit à la place).

Le planning de réalisation (La gare routière en 1er, puis pourquoi pas ensuite la réalisation de l'avenue, et le parking de la ferme.), la hausse de trafic routier envisagé (pas d'incidence majeur estimée car le trafic des camions et cars très forts actuellement disparaitra. Une étude de la CPA a été réalisée)


La réunion prendra fin à 19h30, une autre plus complète devrait avoir lieu par la suite...











Vu: 27491 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 7 Commentaires :
Zone inondable ou pas ? Des parkings souterrains dites-vous ?
Posté par : indépendant13, le 01/07/2015 - 18:13:43
Il n'en a jamais été question ;-)
Posté par : Nicolas le webmaster, le 28/06/2015 - 00:45:17
Il n'est plus question de faire la mairie à cet endroit?
Posté par : J-M, le 27/06/2015 - 23:02:00
La phrase est pourtant claire ;-) et expliquer précédemment dans les critiques qu'il a émit sur l'actuel c'est à dire le manque de liaisons fortes entre le centre ville actuel et ce quartier, le but est donc d'en créér de nombreuses et bien visibles ce qui n'est pas le cas maintenant
Posté par : Nicolas le webmaster, le 26/06/2015 - 15:34:10
"Le but de cette ZAC sera de créer de grands axes de liaisons entre le centre ville actuel et cette ZAC ," JE ne comprends pas le but de la zone est de relier a elle meme ?

sinon cest totalement fantaisiste je suis pres à parier que meme l'urbaniste le sait. de plus pour deloger des trucs pareil les fonds ont interet suivre x)
Posté par : Nick, le 26/06/2015 - 15:15:07
La folie des grandeurs mais où est l'argent ????
La croissance et l'emploi ne sont plus là se qui va se traduire par des baisses de récoltes d'impôts dans les prochaines années même en augmentant les taux et valeurs locatives

Pas un seul mot sur le coût total car personne ne sait le calculer au plus juste et surtout personne ne veut affoler les contribuables car on sait tous qui paiera la note à la fin.
Posté par : jmg, le 26/06/2015 - 11:28:33
500 logements à raison de 3 personnes en moyenne par logement =1500 personnes supplémentaires on va arriver à une population de 15 000 hbts à terme, parking en sous sol ou piscine c'est selon ..... car quand on voit les photos de l'avenue cassin après les derniers orages va falloir en prévoir des pompes de relevage ! quand aux expropriations ça va prendre un peu de temps ....
Posté par : odette-odile , le 26/06/2015 - 10:45:13

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

07/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Une guêpe provoque l'embardée d’un car

07/04 : Vie tretsoise Souvenirs : Retour sur les très nombreuses épidémies et virus qui ont frappé Trets au fil des siècles, avant le Coronavirus

07/04 : Vie tretsoise Economie : CONFINEMENT CORONAVIRUS Le point ce 6 Avril JOUR 21 : Toutes les infos & potins [1 Co.]

06/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Embuscade nocturne sur la route !

06/04 : Aux alentours Télévision Vidéo : Fuveau retrouve son marché alimentaire avec de lourdes mesures en pleine période de confinement

05/04 : Festivités Photos : C'était Carnaval 2020 à Trets en mode confiné ce samedi

05/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Tentative d'assassinat sur un berger !

04/04 : Presse aux alentours : De belles opérations de solidarité à Pourrières et Rians envers le personnel soignant

04/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Grave accident aux mines de Trets

03/04 : Association Presse : ZOOM sur le club de rugby de la vallée OVALARC

03/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Collision mortelle quelques jours avant la 2e Guerre Mondiale !

02/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Noyade mortelle d'enfants dans un ruisseau de la commune

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...