Trets : Un 4e conseil municipal dans l'ombre du maire sortant avec ses décisions, les finances & une scission surprise ! : RESUME
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Spectacle Jeunesse au Casino cinéma
mercredi 21 octobre
HALLOWEEN à TRETS
samedi 31 octobre
Spectacle : La danse des Nartes
Samedi 14 novembre
Festival PAR LES VILLAGES 2020
Du 18 au 21 novembre 2020
Concert Tribute QUEEN par Made in Queen
Vendredi 20 novembre
Marché de NOËL
samedi 12 et dimanche 13 décembre 2020
Cabaret Aléatoire
Vendredi 18 décembre
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Municipalité Compte-rendu ConseilMunicipal

Un mois pile que les élus ont été élus, et ce mercredi 29 juillet 2020 à 18h, les élus de la majorité et de l'opposition se sont donc retrouvés pour la 4e fois du mois pour un nouveau conseil municipal, le dernier avant les vacances estivales avec pour ordre du jour principal le vote du budget 2020, ce qui en général a lieu en novembre chaque année, mais le précédent maire ne l'avait pas fait l'an passé. La date limite pour le faire était le 31 juillet. Un conseil où il était beaucoup questions de la précédente municipalité entre régularisations des décisions du maire déchu pendant le confinement et les finances 2019.

Un conseil calme une fois encore, où chaque élu a pu s'exprimer, et où le premier magistrat assoira son autorité face à certains de ses opposants. Si dans le public une quarantaine de personnes masquées avaient fait le déplacement pour suer de transpiration dans ce sauna qu'était la salle des colombes, dont des soutiens de chaque camps ou ex colistiers ou ex élus de ces dernières années, plusieurs élus étaient absents cette fois; vacances obligent ou travail pour d'autres. Dans la majorité : CAPPELLETTI Sonia, mais aussi comme aux 2 derniers conseils GAUTIER Guillaume, et comme à tous les précédents DHO Baptiste.
Dans les rangs de l'opposition tous les élus de Nous sommes Trets seront présents alors que chez Trets avec vous la chef de file FAYOLLE SANNA Stéphanie était absente tout comme TOMASINI Corinne. Du coup niveau rapport de force les opposants de droite seront plus bavards que ceux de gauche cette fois, sauf Véronique Leroux qui ne parlera que lors de sa question en fin de conseil. Seuls une dizaine d'élus avaient un masque. La sono elle était encore bien défaillante, avec des élus peu compréhensibles souvent (donc difficile de tout retranscrire), espérons que la mairie profite de l'été pour changer cette sono catastrophique et celle portative des évènements pendant qu'elle y est....


En préambule du conseil, alors que cela faisait un mois qu'il venait d'être élus, le maire a remercié sincèrement "tous les services municipaux qui nous ont épaulé dans cette tache, ça a été un très très gros travail, je voulais donc ce soir le souligner, je les remercie énormément merci beaucoup".


Puis coté observations des procès verbaux des conseils municipaux précédents, Arnaud Guiboud Ribaud reviendra sur les propos du maire au dernier conseil "nous prenons la ville sur des cendres", ce dernier contestera cette formule précisant les propos de l'ancienne adjointe aux finances comme quoi l'ancienne municipalité a laissé les comptes dans un très bon état avec de l'argent dans les caisses : "cela ne concernait pas que les finances, mais toutes les parties de fonctionnement, investissement, ce qui a été réalisé et comment cela a été fait, le procès verbal n'est pas un commentaire mais le récit de ce qui a été rédigé" lui répondra P Chauvin puis quelques minutes plus tard la nouvelle adjointe aux finances taclera en disant que "le fait de n'avoir passé aucun marché depuis le mois de novembre 2019 et d'obliger la commune à travailler sur des marchés de 40 000€ de bons de commande, chez moi cela s'appelle du découpage artificiel des publique !





Les décisions du maire sortant pendant le confinement

Puis les élus reviendront sur de nombreuses décisions de l'ancien maire pendant le confinement, comme le lui permettait l'état d'urgence sanitaire, ces points étaient donc des régularisations puisqu'il fallait les passer au conseil

Régularisation relative à l’abattement de 100% applicable au montant de la taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE)
L’état d’urgence sanitaire déclaré par la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l’épidémie de Covid-19 a conduit à la fermeture règlementaire de nombreux commerces. La crise sanitaire a donc engendré des conséquences négatives pour l’ensemble des commerçants de la commune. Plus précisément, l’ordonnance permet aux communes ayant instauré une TLPE avant le 1er juillet 2019, d’adopter un abattement compris entre 10 et 100 % pour le montant dû au titre de l’année 2020. Il est aussi indiqué que l’abattement doit être identique pour l’ensemble des redevables de la commune. Ainsi, afin d’alléger les charges financières des commerçants, la commune propose un abattement de 100% au titre de la TLPE 2020.
Les élus voteront pour

Régularisation relative à l’exonération de la Redevance d’occupation du domaine public (RODP) en 2020 (pour les terrasses de café par exemple) : Les élus voteront pour

Régularisation relative à l’attribution des subventions aux associations pour 2020
L’état d’urgence sanitaire déclaré par la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020, a permis aux maires d'attribuer des subventions sans délibérer en conseil municipal, le maire devant informer sans délai et par tout moyen les conseillers municipaux des décisions prises dès leur entrée en vigueur, puis en rendre compte à la prochaine réunion du conseil municipal. En cette saison particulière où la pandémie de COVID -19 a mis en difficulté l’ensemble des associations n’ayant pas pu poursuivre leurs activités durant plusieurs mois, la municipalité sortante n’a pas appliqué les critères d’attribution habituels en fonction de l’attractivité et du nombre d’adhérents Tretsois mais a préféré attribuer les sommes demandées pour le fonctionnement de chacune d’entre elle et également pour les manifestations exceptionnelles maintenues au cours de cette saison.
Montant total de 160 800,00 Euros.

Marie Bonnamy posera alors une question, expliquant que P Chauvin avait dans son programme une question citoyenne par conseil, elle a donc fait pareil en relayant une question d'habitants sur ce point, mais le maire lui répondra alors que oui il a bien mis cela dans son programme mais "pas de cette forme car il faut avant modifier le règlement intérieur du conseil, deuxièmement ce n'est pas de cette forme que je souhaite être interpellé", Marie Bonnamy expliquera qu'elle est élue d'un groupe citoyen et qu'elle ne fait que relayer une question de tretsois. "il aurait été bien que votre groupe pose la question et que ça ne soit pas un citoyen lambda qui vous amène cette question" répliquera le premier magistrat ! Posant alors sa question, l'opposante demandera si comme le dit la loi une association qui recoit plus de 23 000€ a signé une convention avec la collectivité ?" (NDLR : la subvention de l'UST de 29 000) , le premier magistrat expliquera alors que ce point n'est qu'une régularisation "ces subventions ont été attribuées lors de la précédente mandature, pour répondre à votre 2e point OUI, je pense que si ça a été validé par la perception c'est que la convention a été signée". Marie Bonnamy répliquera qu'elle n'était pas la seule question à poser cette question !

Les élus voteront pour


Régularisation relative à l’attribution d’une subvention au CCAS de Trets pour 2020

Le CCAS permet de rendre accessible à tous différentes aides, il joue également un rôle social en étant notamment un vecteur d’apprentissage de la citoyenneté à travers les actions mises en place. Le CCAS est un partenaire essentiel pour la Collectivité et contribue à la politique sociale communale qui anime, maintient et développe le lien social sur le territoire. Le Conseil Municipal à l’unanimité : APPROUVE la décision d’attribuer au CCAS une subvention de fonctionnement d’un montant égal à 80.000 €.





SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS :

Attribution d’une subvention exceptionnelle à la Confrérie St Eloi St Christophe

La nouvelle municipalité souhaite poursuivre l'aide apportée aux associations Tretsoises et étant donné que l’ancienne municipalité a omis de prendre en considération la demande faite par la Confrérie St Eloi St Christophe, une régularisation d’un montant de 3.000€ est demandée afin que cette association finance la réparation de la bétaillère ainsi que toutes les charges obligatoires. "On s'est rapproché des associations qui souhaitaient bénéficier d'une subvention & qui n'en avaient pas eu, la St Eloi s'est donc rapprochée de nous car elle n'en avait pas eu 0 euro, la seule de Trets quasiment à ne pas avoir eu de subvention" précisera Pascal Chauvin.
A noter que Mr Trincherro nouvel adjoint qui était vice président de l'association a démissionné de son poste au sein de l'association ce mois ci et il en est de même de C Accola, nouvel adjoint qui était au conseil d'administration de l'association !
Le Conseil Municipal à l’unanimité votera celle ci.


Le maire précisera que TRETS EVENEMENTIEL qui a obtenu 4000€ pour le marché de Noël, a annoncé son souhait de s'arrêter leur subvention sera donc remis dans le fonctionnement de la mairie. Daniel ODDO de l'opposition ex adjoint demandera s'ils garderont le salon de la gastronomie" C'est un évènement qui a été très porteur pour la commune, très apprécié, moi je ne suis pas un destructeur, donc si dans l'avenir il y a une association et ses bénévoles qui souhaitent nous aider à recréer cet événement j'y serais tout à fait favorable, et pour compléter je pourrais même réserver une place au domaine de l'Anticaille (rires dans la salle), comme il se doit pour chaque domaine"


Demande de subvention auprès du Conseil Départemental 13 dans le cadre du fonctionnement des crèches municipales pour l’année 2020 ;
Dans le cadre des différents dispositifs contractuels existants entre la ville de Trets et les organismes institutionnels, la commune peut solliciter des subventions de fonctionnement auprès du Conseil Départemental des Bouches du Rhône.
Il est proposé au conseil municipal de bien vouloir :
- Solliciter les subventions de fonctionnement relatives aux deux crèches pour l’année 2020 :
Multi Accueil Collectif la Coccinelle (48 places x 220 euros = 10 560 euros)
Multi Accueil Collectif la Libellule (50 places x 220 euros = 11 000 euros)

Les élus voteront pour et Daniel ODDO de l'opposition en profitera alors pour demander "serait il possible d'avoir des nouvelles suite à la découverte d'un cas de covid la semaine dernière ?".
Le maire de répondre : "Mercredi dernier, j'étais en déplacement et je reçois un appel m'informant qu'il y avait un cas positif de covid sur un personnel de la crèche La Libellule. Ma volonté a été alors de prendre de plus amples renseignements et j'ai souhaité au plus tot fermer la crèche, sous ma responsabilité. La directrice de l'ARS souhaitait elle que l'on ferme que la petite section concernée par ce personnel , mais compte tenu du brassage de personnel dans les batiments, j'ai estimé qu'il valait mieux fermer totalement la crèche. La directrice de l'ARS n'était pas satisfaite de cette décision, mais la directrice de la crèche l'a été.
La réouverture de la crèche aura lieu lundi 3 aout ." déclarera Mr Chauvin, sans donner de précisions sur d'éventuels autres cas positifs au sein du personnel, suite aux tests réalisés.





LES FINANCES DE LA COMMUNE


Le centre des impôts
Le maire donnera tout d'abord la parole au percepteur de Trets, Mr Teissier, ce dernier commencera par féliciter les nouveaux élus pour leur élection et leur souhaitera bon courage, puis abordera le sort de la perception vouée à disparaitre , rappelant le contexte national avec la disparition de certains impôts, le fait que les buralistes peuvent désormais encaisser les impôts via espèce ou carte bancaire, même si aucun buraliste du canton n'a souscrit à cette possibilité à ce jour. "la disparition de la trésorerie s'intègre dans le fait que des Maisons France Services", dont une qui sera à Trets seront mises en place pour recevoir le public . Le bureau de l'accueil de recoupement des impôts disparaitrait au 1er janvier 2022, le 2e service qui s'occupe des comptes locaux prendrait fin au 1er septembre 2023.

Approbation des Comptes de Gestion 2019 budgets commune et service annexe cimetière : Les élus voteront pour


Approbation des Comptes Administratifs 2019 budgets commune et service annexe cimetière
Commune

Puis la nouvelle adjointe aux finances prendra la parole pour un long exposé de l'état des finances de la commune, avec une projection aux murs de tableaux, explications, définitions etc. Un exposé riche et bien expliqué qui permettait pour une fois au public de comprendre ce dont les élus évoquaient, le sujet étant très complexe, public qui jusqu'à maintenant était toujours exclu de ces réunions , là il se sentait ainsi enfin impliqué puisqu'on lui fournissait les explications.
Dommage la mairie n'a pas publié sur son site ce fameux document présenté mais juste les documents compliqués !


Elle terminera par remercier les services finances et le comptable public avec qui elle a travaillé depuis un mois.

Précisant par ailleurs "nous allons mettre en place une méthode prévisionnelle moderne et un plan pluriannuel d'investissement en 2021 comme cela se fait dans toutes collectivités"
Il est demandé au conseil municipal d’adopter le compte administratif 2019 du budget principal de la Commune, qui se présente ainsi : SECTION DE FONCTIONNEMENT PREVU REALISE
DEPENSES 12.383.238,14 € 11.167.219,04 €
RECETTES 13.812.277,02 € 12.547.835,64 €



Résultat de l’exercice 2019 : 1.380.616,60 €
Résultat antérieur : 3.017.538,88 €
Solde d’exécution 2019 : 4.398.155,48 € SECTION D’INVESTISSEMENT PREVU REALISE RESTES A REALISER
DEPENSES 14.066.245,60 € 6.859.110,66 € 1.889.701,26 €
RECETTES 14.066.245,60 € 6.514.763,51 € 2.916.558,10 €


Résultat de clôture 2019 (fonctionnement + investissement) = 3.514.066,18 €


 Travaux réalisés en 2019 :
- Travaux de voirie : Chemin de Marseille, Chemin du Regagnas, Chemin de Fresquières, Chemin de Bonnafoux (Section Nord), Carraire Saint Martin, Rue Cambois, Chemin des Seignières, Impasse Pierre Grosse, Chemin de Bendel, Chemin des Bonnets, Carraire Saint Michel (Zone Ouest), Chemin des Peupliers, Avenue Aristide Briand, Avenue de Graffine, Avenue de Saint Zacharie, Allée du Clos Siméon, Impasse Courtot et Impasse des Genêts
- Création d’un parking, d’un parcours sportif et d’un espace détente à la Gardi
- Extension de la pelouse du stade de football de la Gardi
- Eclairage du stade, des tennis, du BMX et de l’allée centrale de la Gardi
- Rénovation des virages du BMX
- Rénovation du mur de l’Ermitage St Jean
- Mise en place d’un centre de supervision urbain
- Réaménagement du restaurant Escandihado, de la Cuisine centrale et de la cuisine satellite de l’école Victor Hugo

LE CONSEIL MUNICIPAL votera par 31 voix pour et 1 abstention (M. BLANQUER) :




Vote des Budgets Primitifs 2020 Commune et service annexe du cimetière ;
Commune

Contrairement aux années précédentes, où il était voté en décembre le budget primitif (BP) 2020 est voté exceptionnellement le 29 juillet 2020, à partir des grandes lignes du débat d'orientations budgétaires qui s'est tenu lors de la séance du 16 juillet 2020.
Du fait de son vote tardif, bien après la clôture de l’exercice comptable 2019, ce budget primitif va prendre en compte non seulement les prévisions budgétaires 2020 mais aussi les restes à réaliser de 2019 et l’excédent cumulé en section de fonctionnement.
Le résultat de l’exercice 2019 étant élevé (1.380.616,60 €), et s’ajoutant aux excédents antérieurs (pour un total cumulé de 4.398.155,48 €), le budget 2020 sera comme en 2018 et 2019 voté en « suréquilibre », c’est-à-dire que le montant prévisionnel des recettes sera supérieur au montant des dépenses



Du fait du montant du résultat de fonctionnement cumulé, le budget supplémentaire 2020 doit être voté en suréquilibre.
La section de fonctionnement se présente donc ainsi :
 Charges : 12.562.141,78 €
 Recettes : 14.166.237,15 €

CHARGES TOTAL PREVU
011 - Charges à caractère général 4 565 886,00 €
012 - Charges de personnel et frais assimilés 5 612 000,00 €
014 - Atténuations de produits (loi SRU… 108 090,01 €
023 - Virement à la section d'investissement 854 000,00 €
042 - Opérations d'ordre de transfert entre sections 594 158,83 €
65 - Autres charges de gestion courante 612 000,00 €
66 - Charges financières 154 006,94 €
67 - Charges exceptionnelles 62 000,00 €
TOTAL 12 562 141,78 €

 

RECETTES TOTAL PREVU
002 - Résultat de fonctionnement reporté (excédent ou déficit) 2 514 066,18 €
013 - Atténuations de charges 300 000,00 €
042 - Opérations d'ordre de transfert entre sections 127 923,70 €
70 - Produits des services, du domaine et ventes diverses 624 030,00 €
73 - Impôts et taxes 8 028 391,00 €
74 - Dotations, subventions et participations 2 324 906,27 €
75 - Autres produits de gestion courante 225 000,00 €
76 - Produits financiers 1 920,00 €
77 - Produits exceptionnels 20 000,00 €
TOTAL 14 166 237,15 €



INVESTISSEMENT
On retiendra ces chiffres intéressants dans la présentation :

DEPENSES OPERATIONS
Opération « 11 – Voirie » : 581.588,52 € = Restes à payer des travaux de voirie effectués en 2019.
Opération « 12 – Aménagement urbain » : 107.189,48 € = Outillage, barrières de sécurité, signalisation, caméras de vidéoprotection…

Opération « 16 – Eclairage public » : 100.000 € = Rénovation et modernisation de l’éclairage public (LEDS, mâts solaires…).

Opération « 17 – Plan de mise en accessibilité » : 200.000 € = Travaux de mise aux normes PMR de la voirie et des bâtiments communaux.

Opération « 18 - Requalification place de la Gare » : 720.000 € = Nouvelle opération, qui a pour but de réaménager les abords de la Gare et la place de la Libération.
Michel Matty & Daniel Oddo de l'opposition demandera des infos sur ce sujet, le maire de répondre que cette requalification comprendra aussi les travaux d'entrée de Trets route de St Maximin (rappelant alors la présence sommaire du précédent maire l'an passé en conseil municipal avec juste un croquis), une requalification complète dans sa globalité du quartier ! Pour la place en elle même ils soumettront différents projets à la population.
La convention SNCF a été renouvelée pour le parking RFF et le local des anciens combattants


Opération « 32 – Travaux bâtiments communaux » : 1.334.359,38 € = Cette opération va concerner en particulier la rénovation des façades, du retable et de l’autel de l’église, ainsi que des restes à réaliser de travaux sur divers bâtiments communaux (notamment l’installation du centre de supervision urbain au dernier étage de l’immeuble jouxtant la mairie).

Opération « 33 – Médiathèque » : 35.637,57 € = Acquisitions de livres, disques et DVD.

Opération « 34 – Aménagement du château » : 360.802,92 € = Suite des travaux de requalification du château de Trets : façades côté Place des Audrics.

Opération « 37 – Mairie annexe » : 1.270.225,33 € = Travaux de rénovation et de mise aux normes de l’immeuble jouxtant l’hôtel de ville.

Opération « 38 – Construction d’une salle polyvalente » : 50.000 € = Nouvelle opération. Cette année seront lancées les études pour la construction d’une salle polyvalente.

Opération « 50 – Ecoles communales » : 126.879,83 € = Travaux récurrents des écoles maternelles et primaires.

Opération « 51 – Crèches » : 21.142,40 € = Travaux divers d’entretien des 2 crèches.

Opération « 60 – Installations sportives » : 1.193.823,15 € = Cette opération concerne le Stade la Gardi (rénovation du club house et des vestiaires), la construction d’un skate-park, et d’une maison de gardien à la Gardi
Marie Bonnamy interrogera sur la construction du skate park "installation fixe, bétonnée...", le maire de répondre alors "c'était dans notre programme, une installation qui selon nous plairait aux jeunes, après il y a différents budgets, il s'agira de voir ce qui sera le plus intéressant, je ne peux donc pas vous répondre pour le moment"


Opération « 90 – Acquisitions foncières » : 763.496 € = Cette opération comporte la participation annuelle de la Ville à la SPLA (500.000 €) dans le cadre de l’aménagement de la ZAC CASSIN, la prévision d’acquisition de la gare de Trets ainsi que des opérations diverses d’urbanisme (achats de parcelles, divisions foncières…).

FONCTIONNEMENT
DEPENSE Charges de personnel » : 5.612.000 €
Ce chapitre regroupe les salaires et charges du personnel de la commune, et tient compte de l'augmentation des cotisations vieillesse, la hausse de la CSG, la refonte à la hausse de la grille indiciaire des agents de catégorie C et les points d’indice supplémentaires attribués au 1/01/2019, ainsi que de nouveaux recrutements effectués au 1er semestre et ceux à venir.
La ville compte 157 personnes dont 133 titulaires apprendra t'on


RECETTES Produits de services et ventes » : 624.030 €
Ce chapitre regroupe les produits des services communaux tarifés : crèches, restauration, garderie, médiathèque… Prévisions en baisse cette année suite au ralentissement d’activité des différentes régies due à la pandémie.


Chapitre « 73 – Impôts et taxes » : 8.028.391 €
Les taux d'imposition locale n’ont pas augmenté depuis 2008. La suppression progressive de la taxe d’habitation (baisse de 30% en 2018, 65% en 2019 et 100% en 2020, pour 80% des foyers fiscaux) a été intégralement compensée par l’Etat et n’a pas eu d’incidence sur les recettes fiscales de la commune. Ce chapitre prend aussi en compte l’attribution de compensation de la métropole suite à certains transferts de compétence (notamment le SDIS, l’eau, l’assainissement, le pluvial et le PLU), les différentes taxes liées à l'électricité et les droits de mutation.

Daniel ODDO et Arnaud Guboud Ribaud poseront plusieurs questions ou commentaires sur ce budget, ce dernier interrogera ainsi le maire et son élue sur les 80 000€ budgétés pour cette année 2020 en budget FETE ET CEREMONIE, sachant que nous sommes déjà en aout et que toutes les fêtes ont été annulées jusqu'à maintenant à cause de la pandémie, en dehors des soirées DJ de Juin et du groupe de la fête de la musique qui avait couté quelques centaines d'euros et en cérémonies il y a juste eu les vœux du maire en janvier. Il demandera donc ce qu'ils comptent faire d'ici la fin de l'année, mais pas de réponse concrète au final. L'adjointe de répondre qu'ils ont été optimistes "ce n'est pas sur que l'on consomme tout le budget" précisera t'elle."C'est juste une estimation" dira le maire.

Au final Le Conseil Municipal, votera par 24 voix pour, 1 voix contre (M. BLANQUER), et 7 abstentions (Mme LEROUX, Mme BONNAMY, Mme TOMASINI, Mme FAYOLLE-SANNA, M. MATTY, M. ODDO, M. GUIBOUD-RIBAUD) :


Cimetière
Les montants des deux sections s’élèvent respectivement à hauteur de :
- Section d’exploitation : 103 016,82 €
- Section d’investissement : 63 011,82 €
LE CONSEIL MUNICIPAL, par 31 voix pour et 1 contre (M. BLANQUER)





ET AUSSI

3 Attributions de subventions façade à des propriétaires tretsois pour leurs habitations situées :
Rue du 1er Mai d'un montant de 6 444.80 €
Place Garibaldi d’un montant de 1825,14 €
Rue Grande Pujade d’un montant de 748,60 €

Approbation des votes des taux d’imposition :
Il est proposé au conseil municipal de conserver en 2020 les mêmes taux d’imposition que ceux votés en 2019, soit :
Taxe d’habitation 17.25 %
Taxe sur le foncier bâti 25.96 %
Taxe sur le foncier non bâti 53.19 %

La refonte de la fiscalité directe locale implique dès 2020 un gel des taux de taxe d’habitation au niveau de ceux appliqués en 2019. Les taux d’imposition auraient dû être votés avant le 3 juillet 2020. Les élections municipales ayant eu lieu le 28 juin 2020 et le Conseil Municipal installé le 3 juillet 2020, cette délibération n’est pas soumise au vote mais le Conseil Municipal prend acte que les taux d’imposition 2020 restent inchangés par rapport à l’année 2019

L'élu d'opposition C. Blanquer suggérera alors "Vous avez gardé les mêmes taux que l'an passé mais il aurait été peut être bien de faire un geste sur le taux de foncier non bâti, pour les agriculteurs ", le maire de répondre qu'une circulaire ne permet pas de le faire cette année.






DESIGNATIONS D'ELUS
Désignation des représentants (2 titulaires et 2 suppléants) au sein du Syndicat Intercommunal de gestion du Relais d’Assistantes Maternelles Territorial.
Le Relais d’Assistantes maternelles (RAM) est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistantes maternelles et des professionnels de la petite enfance, que les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil,
Le Conseil Municipal, à l’unanimité désigne pour représenter la Commune:- 2 représentants titulaires : Mme Carole TEILLIER DURAND, Mme Maëva BOUDJABALLAH
 2 représentants suppléants : Mme Laëtitia DECOME MATEO, Mme Florence VERVACK.


Election des représentants du Conseil Municipal auprès de la Commission d’Appel d’Offres :
Le vote se fera à bulletin secret :
Titulaires : M. Cyril ACCOLLA, M. Jean-Christophe SOLA, M. Alain TRINCHERO, Mme Patricia DUDON, Mme Marie BONNAMY
Suppléants : M. Georges LUVERA, M. Nelson DA CONCEICAO LIMA, Mme Carole TEILLIER DURAND, M. Frédéric FERRES, M. Michel MATTY
Résultats : 29 POUR et 3 BLANCS (sur 8 opposants)


Election des représentants à la commission de délégations de services publics :
Titulaires : M. Cyril ACCOLLA, M. Jean-Christophe SOLA, M. Alain TRINCHERO, Mme Patricia DUDON, Stéphanie FAYOLLE-SANNA ;
Suppléants : M. Georges LUVERA, M. Nelson DA CONCEICAO LIMA, Mme Carole TEILLIER DURAND, M. Frédéric FERRES, M. Michel MATTY
Résultats : 29 POUR et 3 BLANCS (sur 8 opposants)






UNE SCISSION SURPRISE
Puis surprise Arnaud Guiboud Ribaud de NOUS SOMMES TRETS prendra la parole en fin de réunion pour annoncer une scission dans leur groupe et que trois d'entre eux quittaient le groupe du maire sortant pour fonder leur propre groupe. Tous quittent donc la liste du maire sortant sauf Christophe Blanquer.

Voici sa déclaration en conseil :
«Monsieur le maire,
Etant donné que Monsieur Jean-Claude Féraud, tête de liste « Nous sommes Trets » a démissionné du Conseil Municipal. Nous souhaitons nous désolidariser de celle-ci.
 Nous vous informons de la création d'un groupe indépendant d'élu minoritaire. Groupe qui sera composé de Mr. Daniel Oddo, Mme Véronique Leroux et Mr. Arnaud Guiboud-Ribaud. Comme annoncé lors d'un précédent conseil une page se tourne et une autre s'écrit. C'est avec cette intime conviction que nous avons décidés d'écrire notre propre histoire, hérité de nos passés mais reflet de nos personnalités.
Pour nous la démocratie, c'est l'écoute, le débat, le changement et une volonté de servir au mieux les Tretsois.e. Nous respecterons nos engagements pour que « bien vivre à Trets » soit notre ligne de conduite.
Notre groupe s'appellera : « A l’écoute de Trets » »
=> INTERVIEWS DES 4 ELUS A VOIR ICI






LES QUESTIONS DE L'OPPOSITION

Les élus d'opposition, membres de la liste du maire sortant ont chacun leur tour interrogé le nouveau maire PASCAL CHAUVIN sur les décisions de Jean Claude Feraud lors de la fin du confinement et pendant le déconfinement, afin de savoir si le nouvel édile de Trets allait les maintenir ou non...

Arnaud Guiboud-Ribaud parlera tout d'abord des primes du personnel " Lors du confinement lié au COVID-19, il a été communiqué qu’une prime exceptionnelle de 400 à 1000 euros serait versée pour les employés municipaux ayant tout mis en œuvre pour conserver une municipalité présente et active et ce malgré le contexte. Il me semble que cette prime doit être votée au niveau du conseil. Pourriez-vous faire la lumière sur les conditions de cette prime exceptionnelle ?"

Le nouveau maire de répondre : "Tout d'abord je vous demanderai quelles sont les conditions de cette prime exceptionnelle ? Que s'est il passé entre les deux tours ? RIEN !!! Il s'est passé effectivement que la plupart des employés municipaux sont rentrés chez eux à la demande de Mr le maire , après oui certains ont travaillé à la voirie ou à la garderie; des primes exceptionnelles comme vous le dites, ont été attribuées dans le cadre d'heure supplémentaires ! Pour un cout total de 20 000€ en plus de leur salaire de base.

Alors effectivement il y a une prime exceptionnelle proposée par l'Etat mais aujourd'hui nous sommes en train d'étudier avec les services de la municipalité s'il est possible de les attribuer ou non dans ce cadre. Je pense que les décisions de Mr le maire ELECTORALISTES et je ne me gène pas de le dire, ont été bien à propos et avant de prendre une quelconque décision , nous allons étudier les dossiers ! Ces personnes étaient sur le terrain mais ont été payées en heures supplémentaires sur leur temps de travail habituel, pas en partie mais en totalité ! Avez vous travaillé pendant le confinement ? (oui répondra l'élu d'opposition) ! Eh bien moi aussi et on ne m'a pas payé en heure supp !"




Puis l'ex adjointe à la culture, Véronique Le Roux interrogera sur la gratuité de la cantine et garderie : "Toujours faisant suite à cette pandémie, des répercussions sociales et sociétales importantes sont malheureusement à prévoir. En cela, la gratuité des cantines et garderies afin d'aider les ménages de la commune avait été mis en place jusqu'à la fin de l'année civile. Pensez-vous conserver cette action sociale et solidaire pour le bien de nos administrés ?"

Pascal Chauvin de répondre alors : "Encore une fois une décision annoncée entre les deux tours, les garderies je n'en n'avais pas souvenir, et j'ai eu l'occasion de m'exprimer là dessus lorsque mon prédécesseur a sorti cette idée , vous savez que sur le budget total du service éducation le cout de la cantine est de 400 000€ . Pensez vous, je vous le dis franchement qu'en cette période la ville peut faire un cadeau de 400 000€ ? Voilà je ne pense pas ! Mon prédécesseur a fait cette promesse moi je n'en n'ai pas fait; par contre je sais qu'il y a des familles en difficultés, on sera avec elle, et parmi les membres de mon équipe je sais qu'il y des gens très sensibles à cela. Mais ce n'est pas parce que mon prédécesseur a annoncé cela alors qu'il était CONTRE LE TOUT GRATUIT que je me dois de tenir cette promesse qu'il a fait, je ne pense pas que dans le cas inverse il l'aurait fait."


Et enfin Christophe Blanquer de s'interresser à une autre décision du précédent magistrat : l'animation DJ du cours en juin dernier : "Monsieur le maire, je cite : « nos commerces disparaissent peu à peu dans le centre-ville ancien. Ils sont pourtant essentiels à la création du lien social, et au mieux vivre ensemble. Nous ne voulons pas être une ville dortoir ». Ceci est le constat que vous faites dans votre programme électoral. Lors de la ré-ouverture des bars et des restaurants post-confinement, monsieur Feraud et son équipe municipale avait mis en place un arrêté qui avait pour but de piétonniser et d'animer le boulevard de la République (les vendredis et les samedis soirs dès 19 h) tout en sécurisant les lieux par la bienveillance de la police municipale.
Cette disposition avait pour effet de rassembler, de re-dynamiser les bars et les restaurants et d'augmenter la fréquentation de ces commerces. Monsieur le maire, depuis votre élection et la mise en place de votre nouvelle équipe, cette mesure a été très vite supprimée et force est de constater que la fréquentation a fortement diminuée, les terrasses extérieures des bars et des restaurants sont très peu fréquentés et certains d'entre-eux se retrouvent en difficulté. Pourtant, nous sommes en plein dans la période estivale. Monsieur le maire, voici ma question : Pourquoi avez vous supprimé cet arrêté municipal ? En ces temps difficiles quelles sont les dispositions que vous envisagez pour aider les commerçants tretsois et que comptez-vous faire dans les jours à venir ?"


Le premier magistrat de répondre : "Effectivement j'ai pris cette décision et pour avoir discuté avec les commerçants tretsois aucun ne m'a fait ce reproche depuis 15 jours ! Ensuite si redynamisé la ville ne tenait qu'à mettre un discockey ce serait trop facile ! Certes cela va un temps mais le répéter chaque vendredi et samedi soir pendant trois mois , j'ai trouvé que cela était excessif car il n'y avait aucun renouvellement de l'offre et surtout on est en saison estivale et que se passe t'il ? Les soirs il y avait jusqu'à 200 voitures qui passaient dans la rue Victor Hugo sous les fenêtres des riverains et c'est cela le vivre ensemble, j'ai tenu compte des habitants qui étaient gênés tous les week end et je vais vous dire je n'ai eu aucun doute à prendre cette décision ! Je pense aux commerçants, bars , restaurateurs jy passe tous les jours.

Avec mon équipe, mes adjoints on travaille depuis 15 jours à la mise en place d'évènements, préparer l'année prochaine pour que ces actions ne soient pas ponctuelles mais pérennes, car ces dernières années Trets a tellement perdu , les tretsois veulent pas grand chose, des festivités, des évènements, ils veulent vivre... Si demain les commerçants pour égayer les soirées veulent offrir une animation musicale il n'y a aucun problème, je leur laisserai entière liberté, mais que la commune organise ce type de soirées DJ 2 soirs par semaine tout l'été NON !"


Christophe Blanquer ne sera pas d'accord, soulignant une questions de sécurité pour les familles et les enfants avec la piétonisation du boulevard, mais comprenant sa décision sur le DJ , tout en relayant cependant ses discussions avec les commerçants qui se sont plaints de l'arrêt de la mesure du maire sortant : "Je suis là pour constater, discuter avec les gens, poser la question" expliquera le nouvel élu d'opposition, P Chauvin de répliquer : "mais lorsque cela nécessaire nous piétonniserons le centre ville, mais j'ai estimé que c'était trop, les gens de Victor Hugo ne le supportait plus ! Je ne souhaite à personne d'avoir 200 voitures sous leurs fenêtres, c'est le mieux vivre ensemble ! Moi je suis favorable à tout mais dans la mesure du raisonnable ! Si un restaurant veut faire quelque chose, mettre un orchestre sur leur terrasse il n'y a aucun soucis, mais bloquer 2 soirs par semaine le cours non." expliquera t'il.

Puis le nouveau maire annoncera une mauvaise nouvelle concernant les marchés nocturnes : " Les 7 et 14./8 on organisera avec l'association des commerçants deux marchés nocturnes, il y avait la possibilité de faire un beau et grand marché nocturne, mais j'ai tout simplement souhaité que le marché ne s'étende sur le boulevard de la république et pas plus pour qu'il y a de la circulation." dira t'il, alors qu'il suffirait de fermer la circulation au niveau du château afin d'empêcher la circulation dans Victor Hugo, cela permettrait ainsi d'avoir un marché aussi beau et riche qu'en 2018 dont les tretsois gardent en souvenir sa richesse et succès.

Le premier magistrat de conclure enfin : " Et je tiens à remercier la nouvelle association qui s'est remontée en un temps record pour participer à la vie de la commune, on sera attentif à toutes les initiatives et je peux vous dire qu'il y a beaucoup de gens qui viennent taper à notre porte depuis quelques semaines, pour nous proposer des choses afin d'animer la ville et nous aider."



Le conseil prendra fin vers 20h
PROCHAIN CONSEIL EN SEPTEMBRE la date n'est pas encore connue...



Vu: 3406 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 1 Commentaires :
Accola et Trichero démissionnent du bureau de la St Eloi....Quel scoop !!
Après s’etre Servi de la St Eloi pour faire de la politique , en avoir fait une association très politisée favorable au maire ils quittent le bureau pour laisser croire qu.ils ne mélange pas les genres...
On appelle ça des «  faux c... »
Hélas cette St Eloi a perdu son âme , sa dignité et surtout son independance
Posté par : Un ancien de la St Eloi , le 02/08/2020 - 08:47:47

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2010 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

24/10 : Nature reportage Vie tretsoise Vidéo : Un faucon crée l'insécurité chez les oiseaux du centre ville, afin d'empêcher qu'il soit salit !

24/10 : Santé Aux alentours Vie tretsoise : Covid-19 : Le niveau des contaminations de Trets et communes alentours

23/10 : Association Agenda : EnJoy FiT’ness Trets soutient Octobre Rose avec une opération sportive caritative ce Samedi

23/10 : Faits divers Aux alentours : Après avoir confondu le CD6 en circuit, ils perdent leurs voitures....

23/10 : Aux alentours Santé : Terminées les sorties Varoises en douce dès samedi....

22/10 : Vie tretsoise : La maison de la presse Le Sagittaire a porté chance à plusieurs tretsois dont un GROS gagnant du LOTO

22/10 : Municipalité Compte rendu : D'abord farouchement opposés aux frais de représentation du Maire, les opposants voteront POUR après avoir appris ceux du maire précédent [2 Co.]

22/10 : Cinéma : Programmation d'Octobre 2020 au cinéma de TRETS => CETTE SEMAINE

21/10 : Sport Résultats Foot Tennis : Week end mitigé en tennis, positif en football les 16&17 octobre avec l'équipe principale qui poursuit sur sa lancée

21/10 : Santé Municipalité : Le maire détaille les actions mises en place par la municipalité en cette période de pandémie de Coronavirus....

21/10 : Festivités Culture Sport : Une fois encore, de nombreuses & nouvelles annulations provoquées par le Coronavirus [MAJ 21/10]!

20/10 : Souvenirs Médiathèque : Il y a 30ans aujourd'hui la médiathèque de Trets ouvrait ses portes

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...