Gardanne placée sous les projecteurs de tous les médias suite à la catastrophe en Hongrie
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Presse Télévision Aux alentours

Comme vous le savez une terrible catastrophe écologique se déroule en ce mois d'octobre en Hongrie avec des inondations de boues rouges toxiques, suite à la rupture du réservoir d’une usine de production de bauxite-aluminium située à Ajka, à 160 kilomètres de Budapest. Un million de mètres cube de boue toxique s’est ainsi répandu dans un rayon de 40 km2 et dans sept villages alentours.

Une catastrophe qui ce jeudi 7 octobre 2010 a mis involontairement la ville de Gardanne sous les feux des projecteurs d'une grande partie des chaînes de télé et de la presse écrite nationale car elle compte sur son territoire la seule usine de ce type en France.

En effet cette usine de production de « boues rouges » servant à fabriquer de l’alumine, et depuis mercredi sous haute surveillance. La société Rio Tinto, qui dépendait auparavant du groupe Pechiney, est implantée sur la commune de Gardanne (Bouches-du-Rhône). Au ministère de l’Ecologie, chez Jean-Louis Borloo, Jérôme Goellner, le chef du service technologie et risques industriels, indique à Aujourd'hui en France, que « le ministère a vérifié hier auprès de la Direction régionale de l’environnement et de l’aménagement que la réglementation était bien respectée sur ce site ».

Ces déchets, sous forme solide, qui contiennent des métaux lourds, parmi lesquels du plomb, du cadmium ou du titane, ainsi que de la soude sont stockés dans un bassin situé non loin de l'usine. Celui-ci est bouché par un barrage, pour éviter qu’elles ne se répandent et provoquent des pollutions dans l’environnement, un barrage dont la stabilité «est contrôlée deux fois par an par un organisme indépendant pour s’assurer de la solidité. Le dernier date de juillet 2010», explique Gilbert Sandon au Figaro.
En Hongrie, c’est justement l’effondrement d’une digue qui a provoqué le déversement des boues rouges dans un fleuve.

Cela dit, il existe sur ce site un problème. Une petite partie des boues rouges, sous forme liquide, est reversée en pleine mer par le biais d'un pipe-line qui plonge dans la mer à 7,7 km au large de Cassis, à 300 mètres de profondeur, au-dessus d'une fosse de 2400 mètres dans laquelle tombent la plupart de ces boues. « Cette situation de rejets des boues rouges en pleine mer nous pose souci. A l’horizon 2015, cela devrait s’arrêter. Ce n’est pas illégal, mais la situation n’est pas satisfaisante », ajoute Jérôme Goellner.
Ces résidus-ci sont en revanche plus dangereux pour la santé, car alcalins. «Il faut donc éviter le contact avec la peau et les yeux», reconnaît la société Alcan-Rio Tinto. L'usine est considérée comme une Installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE), ce qui signifie qu'elle présente des risques écologiques, mais ce n'est pas un site Seveso car elle ne rentre pas dans cette catégorie de sites industriels « à hauts risques ».
Sources : Le Figaro / Aujourd'hui en France (dont le scan de la photo aérienne)

Le reportage de TF1 au 20H :
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Vu: 10305 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités


Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

31/05 : Souvenirs : 1990, le centre ancien se refait une beauté

31/05 : Vidéo Association Handidream : La tretsoise Aurélie Brihmat raconte en image et récit son Tour de France 2019 dans un petit documentaire : VIDEO

30/05 : Vie tretsoise : Déconfinement de Trets => Le Point au 30 Mai 2020 : Toutes les infos pratiques, commerces et réouvertures [3 Co.]

29/05 : Economie Presse : Le Hangar des coiffeurs se transforme en galerie

29/05 : Souvenirs : Plus de 10 000 militaires du XVe Corps d'armée en manoeuvre à St Maximin puis Trets !

28/05 : Vie tretsoise : DECONFINEMENT DE TRETS : PHASE 2 : Sport, restos, déplacements vacances, culture... Les nouvelles mesures de l'Etat [5 Co.]

28/05 : Education : Rentrée scolaire 2020 2021 : Toutes les informations sur les inscriptions

28/05 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Le notaire de Trets comparait pour détournement

27/05 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : L'énorme sanglier qui ravagea Trets...

27/05 : Education : Une nouvelle rentrée au collège de Trets le 2 juin plus élargie, mais toujours très modifiée

26/05 : Souvenirs : Le maire qui n'aimait pas la musique...

26/05 : Aux alentours Presse : 2020, vers un été 100% ENNUI avec un déluge d'annulations dans les communes alentours

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...