Trets : Dans la presse NATIONALE : Les élèves d’une maîtresse en télétravail peuvent enfin revenir dans leur classe
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois













  • Le Journal tretsois
  • Presse Education

La médiatisation sur le dossier des écoliers de St Jean se poursuit avec cette fois un article dans le quotidien national publié en version courte jeudi 26 novembre 2020 et son site internet en version longue mercredi 25 novembre avec divers témoignages et interview du maire

20 MINUTES : A Trets, les élèves d’une maîtresse en télétravail peuvent enfin revenir dans leur classe

CORONAVIRUS Grâce à la mobilisation des parents et au soutien de la mairie, des enfants de CE2 ont retrouvé le chemin de leur classe malgré une maîtresse en télétravail non remplacée

Les parents d’élèves d’une école élémentaire de Trets, dans les Bouches-du-Rhône, réclament le remplacement d’une enseignante placée en télétravail parce que vulnérable au coronavirus.
La forte mobilisation a conduit à une solution temporaire jusqu’à Noël, avec notamment un enseignant à la retraite bénévole, que la ville entend pérenniser par une convention avec l’Education nationale.
« Il faut que d’autres écoles sachent qu’il existe des solutions ! » Après trois semaines de mobilisation, les parents d’élèves de l’école Saint-Jean à Trets ( Bouches-du-Rhône) entrevoient un début de réponse pour la classe de CE2 dont la maîtresse, vulnérable au coronavirus, est placée en télétravail.

Quand ils apprennent la nouvelle au retour des vacances de la Toussaint, la colère monte vite chez les parents, dirigée non pas contre l’enseignante mais contre le système. « Aucune entreprise ne remplace son personnel en télétravail », fait en effet valoir le rectorat d’Aix-Marseille auprès de 20 Minutes. « Les enfants sont répartis dans d’autres classes, ils ne sont pas à l’abandon, poursuit l’institution. Cela ne pose pas de souci avec le protocole sanitaire. »

« Un enfant de 8 ans ne peut pas travailler seul en pleine autonomie, ils n’ont aucune réalité du terrain, ce n’est pas possible », rétorque une maman qui confie avoir passé beaucoup de temps le soir et le week-end à revoir les exercices avec son fils. N’étant elle-même pas en télétravail, elle l’a laissé à l’école. Beaucoup, sur la classe de 29 élèves, ont fait le choix de garder les enfants à la maison. Mais pour ceux-là aussi la situation est difficile à vivre. « Cela n’a strictement rien à voir avec le premier confinement, lance Carine Minvielle, secrétaire de l’association de parents d’élèves ATPE 13. Tous les enfants sont à l’école, sauf eux. Les parents ne sont pas en chômage partiel. » Difficile par exemple, quand l’enseignante fait un cours en visio, d’assurer en parallèle une visioconférence pour le travail.

Un vacataire en soutien, employé par la mairie
Depuis lundi, à force de mobilisation via la presse et la nouvelle municipalité, les enfants ont retrouvé le chemin de la classe, pour le moment trois jours par semaine. « Un enseignant jeune retraité vient bénévolement deux jours par semaine, et le directeur de l’école a proposé sa journée de décharge », détaille Carine Minvielle, en précisant bien que l’enseignante en télétravail continue d’envoyer les cours et fournir le travail à faire sur place. Elle ne décolère pas pour autant : « C’est une solution jusqu’à Noël. On fait du bricolage, et c’est bien parce que le télétravail n’est pas possible en école élémentaire ! »

Le télétravail avec des enfants de cet âge, le maire Pascal Chauvin (LR), fils d’enseignant, n’y croit guère non plus. « La solution qui me paraît la plus évidente, explique-t-il, c’est que les parents puissent déposer en toute sérénité les enfants à l’école, et que les élèves soient au sein de leur classe, pris en charge par un intervenant extérieur pour apporter un soutien supplémentaire à l’enseignant à distance. »

« Pour que ce système soit pérenne, nous sommes en train de signer une convention assez inédite avec l’Education nationale pour permettre à une personne extérieure d’intervenir dans ce sens au sein de l’établissement. Seuls Miramas et nous, je crois, le faisons. » Dès le mois de janvier, si la décision est entérinée par le conseil municipal, la ville de Trets financera un poste de vacataire. Et ce, « le temps que la crise dure ».

20 minutes, PAR C. Delabroy Publié le 25/11/20 et dans la version papier le 26 novembre

Vu: 2298 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

20/04 : Vins Viticulture Presse : Le vin orange nouveau vin de la famille Sumeire

20/04 : Municipalité : Les comptes de l'ancienne municipalité vont être passés à la loupe par la CRC

19/04 : Nature Vidéo : Témoignages à Trets d'un agriculteur et de la société du canal de Provence sur les Pratiques de conservation des sols pour une agriculture durable face au changement climatique

19/04 : Travaux Aux alentours Presse : Nouvelle fermeture de la N7 / Contournement de la Barque : Le point sur ces prochains gros travaux du canton [1 Co.]

18/04 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Mort tragique pour le directeur d'un grand journal à Trets

18/04 : Economie : Le supermarché Casino de Trets se lance dans l'automatique ! [2 Co.]

17/04 : Aux alentours Télévision Vidéo Aix : A la découverte d'Aix en Provence en reportage vidéo

17/04 : Presse Aux alentours : Où en est le dossier de l'arrivée du Vélo rail à Trets ? [3 Co.]

16/04 : Souvenirs : La Caisse d'Epargne et ses anciens administrateurs

16/04 : Vie tretsoise Photos : Les potins tretsois & photos de Mars & Avril 2021

15/04 : Municipalité Sport : Le maire pousse un coup de gueule sur les rassemblements sportifs [3 Co.]

15/04 : Solidarité Association Education Presse : Le jeune Théo mobilise les commerçants pour son combat contre la mucoviscidose

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...