Trets : Trets Capitale Européenne de l'iris : Qui les cultivent ? Combien de producteurs ? Comment sont ils cultivés ? A quoi sert l'iris ? TOUTES LES REPONSES
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Jeune public : MAESTRO(S)
Mercredi 28 septembre 2022
28e salon des écrivains de Provence
Samedi 1er octobre 2022
SPECTACLE : L’épopée de l’univers
vendredi 7 octobre 2022
La Quinzaine des artistes tretsois
15 au 29 octobre 2022
Week end : OCTOBRE ROSE
15 et 16 octobre 2022
Jeune public : LE PETIT PRINCE
Mercredi 30 novembre 2022
Marché de NOËL
Samedi 10 & dimanche 11 décembre 2022
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Nature Interview


En cette année 2022, un des éléments de TRETS qui fait sa réputation dans toute la région voir dans toute la France depuis la publicité GUERLAIN diffusée depuis fin mars, fête ses 30ans d'exploitation : LES IRIS.

A cette occasion Trets au cœur de la Provence a voulu en savoir plus sur cette culture aromatique, qui ébloui nos yeux chaque année depuis le début des années 90 de fin avril à fin mai en offrant des paysages colorés sublimes et répondre à toutes les questions que vous vous posez. Et encore plus cette année avec la dernière polémique sur la coopérative des Aromates de Provence, qui menace de quitter la commune, vu que son projet d'agrandissement a été retoqué. Conséquence, de nombreux tretsois pensent que la culture va cesser. Rassurez-vous il n'en est heureusement rien et au contraire elle va même se développer…. Rencontre avec les producteurs tretsois


30ans de culture
Pour mémoire, c'est en 1992 qu'a débuté la culture de l'iris sur la commune, sous l'impulsion notamment du regretté André Doudon, décédé en novembre 2020, qui dans sa longue carrière d'agriculteur s’est essayé à de nombreuses plantes aromatiques et médicinales, avant de se positionner sur l’iris, dont il est le pionnier. Avec la coopérative ‘Les aromates de Provence’, qui a toujours su innover pour le développement de plantes et coller à la demande du marché, il a ainsi planté ses premières iris en 1992. Il a ensuite réussi à greffer autour de lui une jeune équipe de producteurs permettant à nos paysages d'être sublimé chaque mois de mai par ces magnifiques couleurs et la récolte d'être vendue dans le monde entier pour composer des parfums...
Trets est ainsi devenue au fil des ans, la capitale Européenne de l'iris, la plus grande commune productrice d'iris en Europe. Il y a bien de nombreux producteurs en Italie, mais sur de petites exploitations et de manières artisanales.



Un nouveau groupement producteur…
Cette culture d'iris est désormais exploitée dans la vallée, par un GIE (Groupement d'intérêt économique), baptisé "Iris et Plantes de Provence", créé en Novembre 2020 avec pour Président : Laurent Doudon (en photo ci contre à droite, avec un producteur Anthony Avena). Il a été fondé à la suite de l’arrêt de l'activité "iris" au sein de la coopérative des Aromates de Provence, qui ne souhaitait plus la poursuivre et plus en replanter. Celle-ci se réalisait sur des contrats de trois ans avec un partenaire économique. Or en apprenant cette nouvelle les producteurs tretsois ne voulaient pas cesser cette culture à laquelle ils tiennent tant et fait tant la réputation de notre commune.

Leur est alors venue l'idée de se réunir et prendre contact avec le partenaire : la société LMR/IFF, pour savoir si ce dernier souhaitait continuer à produire avec eux. C'est ainsi qu'ils ont monté un GIE et démarré cette nouvelle aventure avec leurs premières plantations d'iris en septembre 2020.

De nouvelles plantations d'iris ont eu lieu en 2021 sur la commune et 8 hectares seront plantés en 2022 dont 6.5 sur Trets et nouveauté 1.5ha à Fuveau désormais.



Ce GIE compte en ce printemps 2022 : 6 adhérents : 5 à Trets et 1 à Fuveau Éric Gilles. Outre le fait d'avoir réussi à maintenir les surfaces cultivées en iris pallida , sa création a également permis d'installer 2 jeunes agriculteurs Tretsois supplémentaires sur la commune et d'en consolider une troisième. Un groupement jeune et dynamique mais qui a su garder le savoir-faire de plus de 30 années d'expérience et de partenariat avec la société LMR/IFF. Des agriculteurs qui ont environ 30 35ans en moyenne et le plus vieux une cinquantaine d'années, qui investissent régulièrement dans du matériel.

Plus de 20 ha de terres sont cultivés maintenant chaque année par ce GIE, et d'ici 5 ans l'objectif est d'atteindre les 30 ha en rotation. La nouvelle municipalité leur a notamment mis à disposition des terres municipales à cultiver gratuitement. Elle a ainsi mis à disposition notamment 1,5 ha de Thym et Romarin destiné au marché de la branche fraîche.

Les agriculteurs ont par ailleurs travaillé sur la réduction d'herbicide au maximum et l'apport en eau avec des sondes, en ne les arrosant plus à certaines périodes. Un gros travail est ainsi réalisé au quotidien avec le partenaire IFF, qui les aide financièrement dans l'achat de matériels notamment, lui qui a besoin en échange de plus de cultures et de résultats donc. Si les productions de cultures sont bonnes, tous les trois ans, les agriculteurs peuvent donc renégocier leur contrat avec IFF, précisent ils.



Comment est cultivé l’iris et à quoi sert il ?
Il faut savoir, que la culture de l'iris s'inscrit idéalement en culture de diversification et garanti une certaine stabilité financière. L'iris est une culture sur trois ans sur chaque parcelle de terrain. Celle-ci est en effet un excellent précédent cultural pour les céréales, du coup très souvent après trois ans d'iris, les agriculteurs plantent sur leur terre des céréales, ce qui permet avec ces rotations de faire reposer les terrains, les agriculteurs n'exportant à la fin sur les iris, que la racine qu'elle retire, mais la matière végétale verte elle est systématiquement broyée, laissée au sol, réenfoui à travers les labours, apportant ainsi un apport organique végétal explique le président Laurent Doudon.

La floraison a lieu chaque année pendant environ 3 semaines de fin avril à fin mai.
Ces dernières années, en moyenne 100 tonnes d'iris fraîches étaient récoltées annuellement, mais au final après traitement il ne restera que quelques grammes à peine de matière pour faire les parfums. Les professionnels du secteur travaillant en fait surtout sur le rhizome, qui en séchant exhale une puissante odeur de violette. Aujourd'hui l'huile essentielle extraite de ses rhizomes est très appréciée des créateurs de parfum pour sa note "poudrée et sensuelle" ainsi que pour son "élégance et profondeur".
Les iris sont ensuite récoltées à partir de la 2ème quinzaine de juin, juillet pendant leurs repos végétatif.
La 1ère étape consiste à broyer toute la partie extérieure, le vert est alors broyé ; ensuite une arracheuse déterre les rhizomes pour être lavés et séchés dans des laveuses cylindriques, il est séché à l'air libre pendant une quinzaine de jours, profitant du temps estival, qui permet d'enlever le maximum d'eau, au moins 50%.

Mis en pâlottes, le rhizome est expédié chez un client, dans l'Aubrac, qui a de gros séchoirs, pendant six mois à trois ans, ils les font ainsi sécher énormément, une autre machine retire les racines et le reste. Ce qu'il reste d'iris, est donc broyé, transformé en une sorte de petite poudre. Cette sorte de farine est distillée, pour en faire en quelque sorte un beurre d'iris, ce beurre est encore distillé pour en faire ce que l'on appelle alors, un absolu d’irone. Car une fois la concentration en irone obtenue, les rhizomes sont broyés puis turbos distillés. C’est à ce moment là qu’on extrait le beurre d’iris, qui n’est en fait que l’huile essentielle qui s’est solidifiée et que l’on appelle beurre uniquement pour l’iris. Ce beurre d’iris contient 15% d’irone. Il est alors soumis à une nouvelle distillation fractionnée (lien) qui permet d’augmenter la concentration en irone du produit final (jusqu’à 60%) et que l’on appelle l’absolu.



Ce que recherchent les professionnels pour les parfums…
Pour résumer, ce que recherchent les professionnels dans la plante d'iris c'est l’irone (principe chimique auquel l’iris doit son odeur) recherché par les parfumeurs., une fragrance proche de celle de la violette. Ces irones sont les molécules aromatiques spécifiques à l’iris. Mais l'irone n'existe pas, c'est le séchage sur plusieurs mois voire années, qui va créer l'irone à l'intérieur de l'iris, et donc à partir de là, il faut faire de l'extraction d'irone à partir de cette iris sèche. L'irone est en fait, un fixateur pour les parfums, ce n'est pas son odeur qui est intéressante pour eux mais sa fonction. La fleur fraîche en elle-même, ne sert en fait pas à grand-chose sauf à faire quelques essais.
La demande est ainsi de plus en plus forte de la part du partenaire IFF, qui demande de doubler la culture désormais. Ainsi avant 5ha étaient plantés par an et arrachés par année, ils sont passés à 8 depuis l'an passé et à terme ils souhaiteraient qu'ils passent à 10, ce qui est difficile, mais les agriculteurs espèrent l’atteindre précisent ils. IFF est le plus gros faiseur de parfums et d'arome dans le monde comme Guerlain, L’Oréal etc., ils achètent les absolus d'arome et font alors leur mélange expliquent les producteurs tretsois.


Les plantes aromatiques et les iris ne sont pas près de quitter la commune, bien au contraire et on va donc pouvoir admirer ces superbes champs encore de longues années grâce à tous ses producteurs passionnés.

3 fêtes de l'iris ont eu lieu avec grand succès sur TRETS en 2014, 2015 et la dernière samedi 30 avril 2022.

Cette année 2022 Vous trouverez des champs à admirer jusqu'à la 3e semaine de mai au carrefour du chemin des vertus et de la route de Rousset, d'autres près de la station d'épuration, un en face de la cuisine centrale, un autre en face du parc animalier Ste Victoire (Chemin de Marseille), un autre près du pont en pierre de l'Arc etc .

ALBUM PHOTOS DES IRIS A TRETS DE 2016 A 2020 : 133 photos
LES IRIS EN VRAC






Vu: 2843 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Cinéma Auteurs tretsois Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Sécurité Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille St Zacharie




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

05/10 : Presse faits divers aux alentours : Un réseau d'escroquerie aggravée dans une carrosserie de Gardanne démentelé

05/10 : Cinéma : Au cinéma de TRETS en Octobre 2022 : La programmation

05/10 : Agenda Culture : LOLA DUBINI L'humoriste actrice chanteuse qui monte, très connue des jeunes au programme le 15 octobre 2022 à TRETS [MAJ 5/10]

04/10 : Association : La Fondation Sarah Soilihi vient en soutien à une association Tretsoise, La Ruche 13

03/10 : Résultats sport foot hand tennis : Dur week end en général pour les tretsois en Football & Hand, mitigé en Rugby & Tennis les 1er et 2 Octobre 2022

03/10 : Reportage culture : Du monde, de bons auteurs, de beaux échanges au 28e Salon des écrivains de Provence : Reportage

02/10 : Reportage Municipalité Vie tretsoise : Le maire, les élus, personnels municipaux ont rencontré les nouveaux habitants lors d'un moment convivial riche en échanges

02/10 : Aux alentours Vidéo télévision Presse : Romane de St Maximin déclenche une immense standing ovation sur le plateau des 1/2 Finale de THE VOICE KIDS 8 : ITW, Résumé et Vidéos

01/10 : Municipalité Compte-rendu ConseilMunicipal : Un 19e Conseil Municipal entre émotion, sobriété énergétique, Zac Cassin, forêt et pas mal d'administratif, sans grandes tensions : RESUME

01/10 : Agenda Culture Aux alentours : Agnès Nicoloff, tretsoise présente son tout dernier spectacle à Aix CE samedi : «Anaïd, ses contes et ses grands-parents d'Arménie» => PRESENTATION

01/10 : Agenda culture : Un 28e salon des écrivains de Provence qui s'annonce bien riche CE SAMEDI : Programme

01/10 : Vie tretsoise photos : Tous les potins tretsois & photos de la rentrée 2022 [MAJ 1/10]

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...