Trets : Un 30e Conseil rempli de chiffres pour dresser l'état des finances communales et d'un peu d'urbanisme : LE RESUME COMPLET
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page
-->

Réseaux sociaux

LA PAGE FACEBOOK d'origine est de retour

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Les soirées estivales de FERRY LACOMBES
Vendredi 7 & 21 Juin puis le Vendredi 5 Juillet
1er Marché Nocturne
Vendredi 5 Juillet 2024
Fête de la Saint Eloi
DU MARDI 9 AU 14 JUILLET 2024
2e édition du Festival REMP ARTS FESTIVAL
Samedi 27 et dimanche 28 juillet
9èmes MEDIEVALES DE TRETS
3 et 4 août 2024
2e Marché Nocturne
Vendredi 9 Aout 2024
Fête de la LIBERATION
Mardi 20 aout 2024
Journée des associations
Samedi 7 septembre
Vide Grenier
Dimanche 8 Septembre 2024,
Week end des chevaliers de laieit
samedi 12 et dimanche 13 octobre
FESTIVITES DE NOEL A TRETS 2024
14 & 15 décembre 2024







Cliquez ici pour acc�der au site sp�cial

  • Le Journal tretsois
  • Municipalité Compte-rendu ConseilMunicipal



Voilà 4 ans que les élus actuels sont en poste, ces derniers se sont réunis ce mardi 25 juin 2024 à 18h pour le 30e conseil de la mandature pour parler spécifiquement finances. Une réunion d'un peu plus de 2h extrêmement ennuyeuse, compliquée à suivre, remplie de chiffres, de chiffres et encore de chiffres peu palpitants où comprendre quelque chose relevait de l'exploit entre erreurs des élus dans leurs questions ou réponses, absences de réponses de la majorité à un grand nombre de questions de l'opposition bref il n'y avait rien à en tirer de ce conseil qui fut un des pires de la mandature ! On y a rien appris de nouveau coté infos ! Un résumé donc bien plus court cette fois.

Il fallait être aussi motivé pour venir tellement trouver une place de parking dans tout le quartier était difficile ce mardi soir, mais hélas parmi tous les points abordés aucune annonce de création d'un nouveau parking dans le secteur pour l'avenir ! Peu de spectateurs une nouvelle fois que l'on pouvait compter sur les doigts d'une main, alors que les absents étaient une fois encore bien nombreux avec en adjoints : Mme CAPPELLETTI Sonia, Mme Magaly ROMERU (2e fois consécutive), Mme Sophie BAVA (5e fois de suite !!! ); M. Ludovic VIDAL, M. Guillaume GAUTIER , Mme Laëtitia MATEO et coté oppositions : Mme FAYOLLE-SANNA Stéphanie et comme de tradition désormais : M. Christophe BLANQUER  (8e fois de suite). Daniel ODDO arrivera lui avec une heure de retard.


En préambule deux membres du trésor public d'Aix feront un exposé sur l'état des comptes de la commune



LES POINTS ABORDES 

Election du Président pour l’ensemble de la séance du conseil municipal avec le vote du compte Administratif :
Pour la première fois, en conseil la loi a obligé que le maire ne préside pas le conseil municipal !

Le Préfet des Bouches-du-Rhône a rappelé à l’ensemble des collectivités du département les modalités de présentation et de vote du compte administratif. L’article L. 2121-31 du CGCT dispose en effet que « le conseil municipal arrête le compte administratif qui lui est annuellement présenté par le maire ». Cet article est complété par l’article L. 2121-14 du même code qui prévoit que « le conseil municipal est présidé par le maire et, à défaut, par celui qui le remplace. Dans les séances où le compte administratif du maire est débattu, le conseil municipal élit son président pour toute la séance. Dans ce cas, le maire, peut, même s’il n’est plus en fonction, assister à la discussion ; mais il doit se retirer au moment du vote »
C'est donc JEAN CHRISTOPHE SOLA qui a été choisi pour le faire, le maire a du coup beaucoup moins parlé qu'à l'habitude.
=> Adopté par 29 voix pour et 1 contre (M. SPETER)

Adhésion au dispositif d’aide aux communes relatif à la prévention incendie du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône :
Monsieur le Maire a reçu le 27 mars dernier un courrier de Madame Martine VASSAL (CD13) au sujet d’un nouveau dispositif d’aide aux communes en matière d’obligation légale de débroussaillement (OLD). Il s’agit de signer une convention tripartite (Département / SDIS13 /commune) afin de permettre aux particuliers de bénéficier d’une aide de 1 000€ pour l’acquisition d’un kit motopompe de protection incendie. Les demandes devront se faire en ligne sur le site du département et concernent des équipements neufs.
La convention permettra également de financer en investissement des OLD sur les voies communales.
M Matty posera quelques petites questions sur le sujet
=> Adopté à l’unanimité




UN PEU D'URBA

Approbation de la cession de parcelle AB 229, sise rue Borde et autorisation du Maire à signer les documents relatifs à cette opération ;
En 2022, le Conseil Municipal avait approuvé la cession d’un immeuble à réhabiliter de 2 étages situé rue Borde pour 45.000 € net vendeur. L’acquéreur devait réitérer la promesse de vente au plus tard le 30/11/2023. Ce qu’il n’a pas fait, rendant la vente caduque.
Compte tenu de l’état de dégradation avancé du bien, ayant notamment nécessité la pose d’une bâche de protection en façade en 2023, il a été décidé de remettre le bien à la vente. Dans un courrier en date du 16/04/2024, la Commune a reçu une offre d’acquisition à 52.000 € net vendeur, assortie de plusieurs conditions suspensives comme l’obtention d’une autorisation d’urbanisme, d’un prêt ou encore l’évacuation du mobilier situé au RDC. Il est demandé au Conseil Municipal d’abroger la délibération en date du 28/09/2022, d’approuver la cession pour 52.000 € net vendeur, assortie des conditions suspensives susvisées, et d’autoriser le Maire ou son représentant à signer l’ensemble des documents nécessaires à cette opération.
=> Adopté à l’unanimité

Attributions de subventions façade pour 2 bâtiments (parcelles AB 142, AB 143 et AD 87)
Il s’agit d’attributions de subventions intervenant dans le cadre de l’opération façades et validées par le CAUE 13.
2 bâtiments rénovés sont concernés :
• Un premier situé au 26 Place Pailheret (parcelles AB 142 et AB 143) pour un montant de 10.500 €, dont 7350 € pris en charge par le département ;
• Un second situé au 6 Avenue Jean Jaurès (parcelle AD 87) pour un montant de 21 000 €, dont 14 700 € pris en charge par le département.
Il est demandé au Conseil Municipal d’accorder les subventions façades, de solliciter la participation financière du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et d’autoriser Monsieur le Maire à signer tous les actes et documents afférents.
=> Adopté à l’unanimité

Déclassement du domaine public communal de locaux situés dans un bâtiment édifié sur la parcelle cadastrée AB 31 rue des Minimes ;
Depuis plusieurs années, les locaux du bâtiment du CCAS donnant sur la rue des Minimes ne sont plus utilisés et accessibles au public. Ils sont réservés au personnel municipal. Dans le cadre d’une future mise en copropriété du bien, après le départ futur du CCAS, situé aujourd’hui pour partie au rez-de-chaussée et au 1er étage du bâtiment, dont l’accès se fait depuis l’avenue Mirabeau, il est nécessaire déclasser des locaux présumément classés dans le domaine public communal.
Ainsi, il est demandé au Conseil Municipal, après en avoir constaté leur désaffectation, de déclasser du domaine public communal les locaux susvisés.
En gros c'était les anciens locaux des associations caritatives il y a une dizaine d'années.
M Matty posera quelques questions sur le sujet
=> Adopté à l’unanimité

Approbation de la cession d’une portion non cadastrée de 22 m² du domaine privé communal (chemin rural des Brest) ;
Depuis une trentaine d’années, les propriétaires successifs de la parcelle cadastrée BW 10 occupent un ancien délaissé de chemin de 22 m². Celui-ci est contigu à leur propriété et au chemin rural des Brest. Le bien appartient au domaine privé communal et longe le chemin rural des Brest, lequel étant bien délimité. Il est également situé en zone naturelle N2 au plan local d’urbanisme.
Une fosse septique est présente sur le délaissé depuis au moins les années 90. Au fil des années, une dalle en béton a été réalisée pour servir de place de stationnement. Afin de s’épargner une procédure de prescription trentenaire et des frais de justice inutiles pour la Commune, il est pertinent de régulariser à l’amiable la situation. Le prix de vente est fixé 55 € net vendeur (soit env. 2,52€/ m²), suivant la méthodologie de calcul des Domaines en zone naturelle N2. La totalité des frais de géomètre et de notaire sera à la charge de l’acquéreur.
Il est demandé au Conseil Municipal d’approuver la cession de la parcelle susvisée d’une surface de 22 m² et d’autoriser le Maire ou son représentant à signer l’ensemble des documents nécessaires à cette opération.
=> Adopté à l’unanimité

Dénominations de voies dans le secteur de Kirbon et au sein de l’ancien lotissement Saint Jean ;
Depuis la loi dite« 30S » du 11/02/2022 et de son décret d'application du 11/08/2023, les Communes ont l'obligation de publier sur la « Base Adresse Nationale » (BAN) la totalité des adresses postales de son territoire et de dénommer les voies publiques.
Le 3 novembre 2021, la commune de Trets a acquis les voies et espaces libres du lotissement Saint Jean, soit les parcelles cadastrale AL 219, 220, 221 et AL 222, en vue de les intégrer dans le domaine public routier de la Commune.
La parcelle AL 222, correspondant aux voies, se divise en 5 branches. Ces dernières n'ont pas encore été dénommées. L'absence de dénomination est susceptible d'engendrer un risque en matière de sécurité, rendant plus difficile l'accès des secours. Pour des raisons d'ordre pratique et conformément au droit en vigueur, il est proposé de nommer chacune des 5 branches prises indépendamment.
Une réunion de consultation en date du 30 Mai 2024 avec les riverains de la parcelle cadastrale AL 222, a permis de déterminer un nouveau nom pour chaque voie de l'ancien lotissement Saint Jean, à savoir:

• « Rue de L'Oratoire », mesurant environ 287 mètres linéaires;

• « Rue du Cèdre », mesurant environ 170 mètres linéaires ;

• « Rue du Clocheton », mesurant environ 66 mètres linéaires;

• « Impasse du Jubilé», mesurant environ 146 mètres linéaires;

• « Impasse Sainte Elisabeth », mesurant environ 124 mètres linéaires.

Par conséquent, il est demandé au Conseil municipal de dénommer les 5 voies situées au sein de l'ancien lotissement Saint-Jean, telles que représentées dans le plan annexé à la présente délibération.
=> Adopté à l’unanimité

Accord de garantie d’emprunt à la société LOGIREM pour l’acquisition en VEFA de 14 logements (avenue de Graffine) ;
La société LOGIREM se propose d’acquérir 14 logements et 28 parkings en VEFA dans le cadre de l’opération ayant lieu au 330 avenue de la Graffine.
Ces 14 logements comprendront
• 10 logements en PLUS
• 4 logements en PLAI
Le coût total de l’opération s’établit à 2 217 348,30 euros.
Le financement de l’opération sera assuré notamment au travers d’un prêt de la CDC de 1 317 085.00 euros.
La commune est sollicitée pour accorder sa garantie à hauteur de 50% du montant emprunté soit 658 542.50 euros. La Métropole sera sollicitée à hauteur des 50% supplémentaires.
Il est demandé au Conseil Municipal :
• d’accorder sa garantie à hauteur de 50,00 % pour le remboursement d’un prêt d’un montant total de 1 317 085,00 euros souscrit par l’emprunteur auprès de la Caisse des dépôts et consignations, selon les caractéristiques financières et aux charges et conditions du Contrat de prêt N° 155038 constitué de 4 Ligne(s) du Prêt.
La garantie de la collectivité est accordée à hauteur de la somme en principal de 658 542,50 euros augmentée de l'ensemble des sommes pouvant être dues au titre du contrat de Prêt.
Ledit contrat est joint en annexe et fait partie intégrante de la présente délibération.
•La garantie est apportée aux conditions suivantes :
La garantie de la collectivité est accordée pour la durée totale du Prêt et jusqu’au complet remboursement de celui-ci et porte sur l’ensemble des sommes contractuellement dues par l’Emprunteur dont il ne se serait pas acquitté à la date d’exigibilité.
Sur notification de l’impayé par lettre recommandée de la Caisse des dépôts et consignations, la collectivité s’engage dans les meilleurs délais à se substituer à l’Emprunteur pour son paiement, en renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressources nécessaires à ce règlement.
• Et de s’engager pendant toute la durée du Prêt à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges du Prêt.

Des logements déjà habités précisera l'adjoint à l'urbanisme !
=> Adopté à l’unanimité




UN GROS DOSSIER FINANCIER 


Création d’une avance remboursable de 100 000€ du budget principal au budget annexe du cimetière
M Grangier demandera "vu tout ce qui va se construire aujourd'hui avez vous prévu un endroit pour acceuillir ces populations nouvelles ?", le maire fera une réponse évasive avant que l'opposant ne précise sa question demandant sil restait de la place au cimetière, réponse oui pour les tretsois, beaucoup moins pour ceux qui vivent dans une autre région et veulent être enterrés à Trets
=> Adopté à l’unanimité
Indemnités des élus et remboursements de frais en 2023
Tous les adjoints ont eu une indemnité annuelle de 11 835.36€ + Mr Accola a eu un remboursement de frais de 330.5€ & M Lima de 230€.
Le maire de 36 379.8€ + 13627.2€ pour son poste de conseiller métropolitain à la métropole. Et un remboursement de frais de 2747.78€

=> Adopté par 29 voix pour et 1 contre (M. SPETER)

Neutralisation en 2024 de l’amortissement des subventions d’équipement versées
=> Adopté à l’unanimité



M Trincherro adjoint aux finances fera alors un très très long exposé

Approbation du compte de gestion du budget principal pour 2023
Après avoir pris connaissance du budget primitif, et s’être fait présenter les décisions modificatives de l’exercice 2023, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats émis, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux de mandats, le compte de gestion dressé par le Trésorier, l’état de l’actif et du passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer, Après s’être assuré que le Trésorier a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2023, celui des titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ces écritures, Considérant que le compte de gestion dressé par le Trésorier pour l’exercice 2023 n’appelle ni observation ni réserve de sa part,

L’exécution du budget 2023 de la ville de Trets (y compris les mouvements d’ordre et mouvements comptables) se traduit par des réalisations s’établissant en dépenses à un total de 19 054 981,66 dont 13 315 117,38 euros en section de fonctionnement et 5 739 864,28 euros en section d’investissement. Le total des recettes atteint 17 815 167.64 euros dont 13 466 377,84 euros en section de fonctionnement et 4 348 789.80 euros en section d’investissement.
Après leur prise en compte le résultat de clôture est de 2 266 050.67 euros en section de fonctionnement et de 87 362.73 euros en investissement.

Et d'expliquer notamment qu'après des années compliquées avec le covid, l'embauche d'un DST et autres responsables la situation financière s'est stabilisée, le compte administratif est repassé en positif
En fonctionnement la mairie a réalisé des économies structurelles sur l'énergie et le train de vie des services avec une baisse de 0.7%.

LE RESUME DU COMPTE ADMINISTRATIF A LIRE CI DESSOUS



M Guiboud Ribaud posera plusieurs questions sur des chiffres précis et coincera pourrait on dire la majorité à un moment qui ne saura lui répondre, ce dernier fera aussi des erreurs dans ses questions tout comme Mme Bonnamy rendant les débats encore plus incompréhensibles entre majorité et oppositions déjà que le sujet était très compliqué, avec en plus pour saupoudrer le tout des tensions et réflexions lancées par les élus, sans compter que les opposants n'auront souvent pas de vraies réponses à leurs questions. M Speter qui pourtant avait interrogé le maire en question écrite sur l'état des finances communales en avril dernier, évoquant les résultats de l'argus des communes, ne posera aucune questions sur les finances mais trouvera sur le fond les réponses du maire "colérique" et l'exhortera de ne pas toujours être en permanence dans la dureté lors des réponses. Mme Bonnamy remarquera enfin que les subventions aux assocs avaient été en baisse en 2023.

=> Adopté par 26 voix pour et 5 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD)

Approbation du compte de gestion du budget annexe du cimetière pour 2023
=> Adopté par 27 voix pour et 4 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLESANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER)

Approbation du compte administratif du budget principal pour 2023
Le compte administratif du budget principal de la commune retrace la comptabilité administrative, tenue par l’ordonnateur, pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2023.
Il est complété par le compte de gestion tenu lui par le Trésorier municipal et dont les éléments doivent être en concordance.
L‘exécution du budget principal 2023 (y compris les mouvements d’ordre et mouvements comptables) se traduit par des réalisations s’établissant en dépenses à un total de 19 054 981.66 euros dont 13 315 117.38 euros en section de fonctionnement et 5 739 864.28 euros en section d’investissement.
Le total des recettes atteint 17 815 167.64 euros dont 13 466 377.84 euros en section de fonctionnement et 4 348 789.80 euros en section d’investissement.
Le résultat de l’exercice 2023 s’établit à 151 260.46 euros en fonctionnement et – 1 391 074.48 euros en section d’investissement.
Après reprise des reports de l’exercice 2022, le résultat de fonctionnement s’établit à 2 266 050.67 euros en section de fonctionnement et - 757 514.14 euros en section d’investissement.
Le solde des restes à réaliser s’élève à 844 876.87 euros.
Le résultat de clôture s’établit ainsi au total à 2 353 413.40 euros dont 2 666 050.67 euros en section de fonctionnement et 87 362.73 euros en section d’investissement.

Tableau de synthèse des résultats 2023 en euros
Montants en euros Fonctionnement FONCTIONNEMENTINVESTISSEMENT
 Dépenses Recettes Dépenses Recettes
Réalisations 13 315 117,38 13 466 377,84 5 739 864,284 348 789,80
Résultat de l'exercice 151 260,46  - 1 391 074,48
  Reports de l'exercice 2022 2 114 790,21633 560,34


=> Adopté par 24 voix pour et 6 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)

Approbation du compte administratif du budget annexe du cimetière pour 2023 => ;Adopté par 24 voix pour et 6 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)
Affectation du résultat du budget principal pour 2023 => Adopté par 25 voix pour et 6 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)

Affection du résultat du budget annexe du cimetière pour 2023 => Adopté par 25 voix pour et 6 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)


Approbation du budget supplémentaire 2024 de la Commune :
Le budget supplémentaire de la commune s’établit, en section d’investissement en dépenses et en recettes à 2 555 262,98 euros, en section de fonctionnement, en dépenses et en recettes, à 2 323 892.67 euros.
En fonctionnement le budget supplémentaire intègre la reprise du résultat de fonctionnement reporté de 2 266 050.67 euros.
Les recettes de fonctionnement sont ajustées pour prendre en compte les montants dorénavant connus des dotations de l’Etat et la prévision de recettes de fiscalité.
En dépenses le budget intègre une actualisation des coûts de l’énergie pour 300 000 euros. Les achats de fournitures sont réévalués de 100 000 euros. Les contrats de prestations de services sont augmentés afin de prendre en charge les modalités nouvelles d’entretien des bâtiments et installations municipales, le périmètre définitif des OLD en 2024, la réalisation des audits énergétiques, co-financés par le Conseil Départemental.
Le virement à la section d’investissement est augmenté de 1 147 255.40 euros.
En section d’investissement le budget supplémentaire intègre le résultat d’investissement de – 757 514.14 euros.
Le montant des crédits de paiement dédiés aux immobilisations corporelles est augmenté de 1 135 000 euros. Dans ce cadre les crédits ouverts en 2024 pour la construction du centre de loisirs sont augmentés de 300 000 euros, compte tenu du délai effectif de réalisation et du montant final des travaux. 90 000 euros supplémentaires sont prévus en 2024 pour la Place de la Libération afin de permettre la reconstruction des sanitaires et l’amélioration de la qualité du sol souple de l’aire de jeu. Les crédits dédiés à l’achat de matériels roulants sont ajustés à hauteur de 110 000 euros. 145 000 euros sont dédiés dans ce cadre à l’exercice par la commune de son droit de préemption en 2024. 100 000 euros correspondent au solde des paiements des travaux de l’ancienne forge du château. Au chapitre 27, 100 000 euros sont prévus afin de permettre la réalisation de l’avance de trésorerie au budget annexe du cimetière délibérée précédemment.
=> Adopté par 25 voix pour ; 4 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLE-SANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; et 2 contre (Mrs GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)

Actualisation des AP/CP => Adopté par 25 voix pour et 6 abstentions (Mme BONNAMY (pouvoir de Mme FAYOLLESANNA) ; Mrs MATTY ; GRANGIER ; GUIBOUD-RIBAUD ; SPETER)




LES DECISIONS DU MAIRE 


* Contrat avec Pleins feux organisation Robert Maurel pour l’organisation et la prestation du spectacle Chico et the Gypsies concert le 22/06 à 21 h au stade Burles pour un montant qui s’élève à 37 980 € TTC

* Location d’un espace mobile multimedia pour divers usages, marché à procédure adaptée n°24- 02 attribué à la société IZIDREAM pour un montant forfaitaire annuel de 34 797.60€ HT soit 41 757.12€ TTC ;
Il S'agit de la ebox installée à la gardi, louée par la ville depuis l'an dernier et la mairie envisage de la déplacer face aux services jeunesse une fois que la SEMEPA aura terminé les travaux de voirie devant la médiathèque, répondra le maire à une question de M MATTY.


* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 34 476€ dans le cadre du dispositif « TRAVAUX DE PROXIMITE 2024» AC-022895 pour la création d’un local à archives rue des Minimes (montant total des travaux estimés à 49 251€)
M Guiboud Ribaud demandera où c'était, réponse dans l'ancien local sous les CCAS abordé en début du conseil, l'ancien local des archives avenue M DORMOY sera lui mis à disposition de la SERHVA
M Matty trouvera que c'est une tres bonne idée


* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 59 500€ dans le cadre du dispositif « TRAVAUX DE PROXIMITE 2024» AC-023092 pour des travaux de démolition sur le bâtiment « Barlatier » préalables à l’aménagement d’un espace nature (montant total des travaux estimés à 91 290€)
M Matty demandera si les maisonnettes à coté seront aussi détruites, le premier adjoint de répondre que normalement oui, avec des arbres à la place, pour éviter que les raves party se poursuivent sur le lieu, sachant que la grande battisse est tres dangereuse avec de nombreux feux , les bassins eux seront remplis des gravats.

* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 59 500€ dans le cadre du dispositif « TRAVAUX DE PROXIMITE 2024» AC-023094 pour des travaux de démolition du bâtiment « sport et musique » préalable à la désimperméabilisation du sol (montant total des travaux estimés à 99 968€);
M Guiboud Ribaud demandera des précisions, le maire de préciser qu'ils vont racheter la maison mitoyenne qui était à vendre, pour que le parking soit plus grand

* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 144 694€ dans le cadre du dispositif « AIDE A LA TRANSITION ENERGETIQUE» AC-024773 pour des travaux de rénovation du parc d’éclairage public (montant total des travaux estimés à 241 156€);

* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 3 609€ dans le cadre du dispositif « AIDE A LA PROVENCE VERTE» AC-024775 pour la plantation d’arbres pour végétaliser les cours des écoles Jean Moulin et les Colombes (montant total des travaux estimés à 5 156€); N°2024_89 en date du 31/05/2024

* Demande d’une aide financière au Conseil départemental d’un montant de 30 000€ dans le cadre du dispositif « AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE CULTURELLE ET ARTISTIQUE» AC-024789 pour l’acquisition de deux scènes mobiles (montant total de l’acquisition estimé à 50 000€);



Toujours aucune réponse citoyenne ne sera hélas évoquée, une nouveauté intéressante de ce mandat qui n'aura décidément pas duré longtemps....





LES QUESTIONS DE L'OPPOSITION


Une est parvenue pour le moment, celle de PASCAL SPETER au sujet du sondage mis en ligne par la mairie fin mai : "Monsieur le maire,
Vous venez lancer de lancer un important sondage intitulé "Ensemble, choisissons le respect". L'aspect et le titre accrocheur suscitent certainement l'adhésion. Cependant, des interrogations se posent quant à la forme, ce sondage est accompagné d'un court texte Oh, je me demande vraiment si je devrais m'octroyer une médaille pour avoir déjà abordé ces sujets un nombre incalculable de fois lors des réunions municipales. Des sujets où votre cher premier adjoint m'a gentiment fait remarquer que les incivilités sur les routes de Trets étaient en réalité inexistantes, de la pure fabulation de ma part bien sûr. Ah, je suis tellement ravie de constater enfin un véritable engagement dans l'action, c'est pourquoi j'ai couru avec joie remplir ce questionnaire.
Dès la première page, je me pose des questions existentielles. Je remplis ce sondage avec une certaine hésitation qui me fait penser que ces élus ne sont pas vraiment dans le coup pour se rendre compte par eux-mêmes de la situation de notre ville.

La 4ème question me laisse perplexe quant à l'objectif de la réponse recherchée. « Depuis les 3 dernières années, pensez-vous que la situation à Trets en matière d’incivilités s’est : » J'ai trouvé la réponse. En réalité, il s'agit d'une question déguisée pour évaluer l'engagement des habitants envers le bilan de la majorité, mais aucun effet concret de la lutte contre les incivilités. Cette interrogation renforce mes réflexions : quel est le but de ce sondage et pourquoi maintenant ? Si ce n'est pas simplement une opération de communication, alors c'est une communication astucieusement camouflée.

Une autre interrogation qui me laisse véritablement perplexe. : « Quel est le phénomène d’incivilité principal de votre quartier (deux réponses possibles) » vous nous laisse le choix entre répondre ou ne pas choisir, réduisant ainsi la pensée à deux simples soucis d'incivilité et de dissimulation des réponses pour noyer le véritable problème. Je vais vous répondre de manière explicite et coupante : Oui, il y a des trafics, des agressions verbales, des comportements agressifs et délétères, des nuisances sonores, des atteintes aux véhicules, des détériorations des espaces publics, des problèmes de circulation routière, des déjections canines, du stationnement gênant, des déchets et bien d'autres encore. Je suis déjà à 9 affirmations, c'est clair. En parcourant ce sondage, je commence sérieusement à m'interroger sur la réelle utilité de celui-ci. Je vois déjà certains me dire que c'est déjà bien de commencer par-là, que le maire ne peut rien faire...

Le maire a bel et bien le pouvoir d'agir, il a des responsabilités en matière de maintien de l'ordre public et doit les assumer.
Mais bon, pour ne pas vexer son électorat, il préfère juste faire quelques numéros de cirque pour donner l'impression qu'il prend le taureau par les cornes avec le problème des incivilités. Je n'ai pas encore terminé avec mes surprises concernant l'étape 7. « Êtes-vous satisfait de la relation de proximité que vous pouvez entretenir au quotidien avec les élus ? » Quelle surprise de retrouver cette question absurde dans un questionnaire sur les incivilités ! Une fois de plus, nous sommes confrontés à un problème de communication. Je parie que les réponses à cette question seront utilisées lors de son bilan pour promouvoir votre prochaine campagne électorale. Pourtant, pour atteindre le succès de votre mandat, vous devrai sérieusement améliorer la satisfaction des citoyens, ce qui est loin d'être le cas.

Pendant ce temps, Monsieur le Maire vous publie des coups de gueule sur Facebook. d'un côté, vous constate la montée des incivilités pendant votre mandat, et de l'autre, vous interroge les habitants pour connaître leur ressenti. Je pense que l'état de nos rues et de notre ville n'a pas besoin d'un sondage pour se rendre compte qu'il se dégrade de plus en plus. Franchement, Mr le Maire que comptez-vous faire de ce sondage et de cette problématique qui empoisonne la vie des trottoirs et des habitants ? J'aimerais bien voir un sursaut, mais je reste dubitatif quant à la stratégie choisie. Il y a deux ans, vous avais lancé un tout nouveau centre de surveillance urbaine ultramoderne Bravos, mais sérieusement, ces caméras fonctionnent-elles vraiment ? Y a-t-il des êtres humains cachés derrière les écrans ou juste des extraterrestres en pause-café ? Monsieur le maire, pouvez-vous nous expliquer quel est le but réel de ce sondage ? Et allez-vous prendre un jour votre bâton de pèlerin pour lutter réellement contre ce fléau qui empoisonne la vie des citoyens et sortir d'une posture de communication ?"

P CHAUVIN : Le maire de répondre vous avez raison : Un sondage est forcement une opération de communication et personne n'a dalleurs jamais rien résolu avec un sondage . Mais ce sondage marque le début d'une démarche, et dici la fin de l'année on révélera les résultats et un plan avec plusieurs mesures que l'on partagera avec les tretsois ! L'action municipale ne suffira pas si elle n'est pas si elle n'est pas accompagnée par une prise de conscience collective de l'impérieuse necessité de préserver notre cadre de vie, il faut que la population respecte aussi notre ville. " Et de féliciter les services municipaux pour la tache qu'ils accomplissent.
M Speter voudra rebondir sur ces propos et on lui coupera illico la parole, l'opposant de crier alors qu'il a répondu 10 fois au sondage !!!


Marie Bonnamy après avoir parlé d'un cas particulier d'une personne qui donnait des cours de piano et n'a plus de salles, reviendra comme elle l'avait annoncé au dernier cm sur le PLUI : "Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs les élus,
- L’agence régionale de la santé (ARS),
- La mission régionale d’autorité environnementale Provence-Alpes-Côte d’Azur (MRAe),
- La chambre d’agriculture des BdR,
- La fédération nationale des associations environnementales (FNE 13 et FNE PACA),
- La commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPNAF),
ont émis des avis défavorables au PLUi (voir extraits page 5 à 18 dont ceux concernant la commune de Trets).
Concernant l’eau :
Avis de la Mission régionale d’autorité environnementale PACA
L’augmentation de population (38 000 habitants supplémentaires d’ici 2035) envisagée sur le territoire par le PLUi, implique une consommation supplémentaire d’eau potable d’environ 3 millions de m³ d’eau potable.
Cette thématique incontournable ne fait l’objet que d’une étude réduite et entachée d’inexactitudes concernant
notamment Jouques, Meyrargues, le Puy-Sainte-Réparade, Rousset, Trets, Eguilles et Saint-Marc-Jaumegarde. Une analyse détaillée est indispensable, afin d’éviter de futurs conflits d’usage et crises concernant une ressource vitale à la population et essentielle au fonctionnement du territoire.
La MRAe recommande de compléter substantiellement l’analyse de l’adéquation entre la ressource disponible et les besoins supplémentaires générés par le PLUi, afin d’éviter de futurs conflits d’usage autour d’une ressource vitale à la population et essentielle au fonctionnement du territoire, dans un contexte de changement climatique
Qu’allez-vous faire ?"

Le premier magistrat répondra qu'il a transmis son courrier à la métropole; et de parler d'écologie expliquant que la manière de son opposante d'aborder les problèmes écologique est générateur de peur, angoisse, crispassions, et cela décribilise selon lui la démarche !
L'opposante de déplorer qu'une fois encore il ne répond pas à la question !


Fin du conseil, le dernier avant les vacances à 2010.


La PAGE FACEBOOK d`'origine est de retour :

Vu: 926 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Cinéma Auteurs tretsois Travaux Economie Urbanisme Solidarité Transports Santé Séniors Faits divers Sécurité Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Les Jeudis de Trets Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille St Zacharie Mimet Aubagne




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Rugby Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

15/07 : Sport reportage vidéo gym : La GST a célébré ses 30ans par un grand gala spectacle qui a attiré les foules

15/07 : Agenda culture festivités Aux alentours Gardanne Rousset St Maximin Peynier Puyloubier : CE LUNDI 15 DANS LE COIN : Soirée Mousse PROGRAMME

14/07 : Festivités aux alentours vidéo : Pour le premier bal de l'été 2024, c'est du gros spectacle visuel et qualitatif qui était proposé à St Maximin avec KONTRAST

14/07 : aux alentours photos festivités : Fuveau trois jours de fête avec une nouvelle fois une immense et belle fête foraine

14/07 : Agenda Culture Festivités : Un ETE 2024 bien diversifié et riche à Trets, marqué par 4 gros évènements dont 3 têtes d'affiche : Le Programme complet [1 Co.]

13/07 : Festivités Aux alentours Agenda : Où voir un feu d'artifice pour les festivités du 14 Juillet 2024 dans le coin ce week end ?

13/07 : Vie tretsoise : Grosses restrictions de circulation et stationnement jusqu'au 14 Juillet 2024 en centre ville pour les festivités

13/07 : Economie : Le désertique CASINO disparu, AUCHAN ouvre et attire les foules dès son ouverture à TRETS !

12/07 : Météo Vidéo Télévision : Un Jeudi caniculaire à Trets, journée la plus chaude de l'année, tretsois et touristes réagissent sur BFMTV

12/07 : Agenda Culture Aux alentours Aix Peynier : La 8e édition du Festival des Nocturnes Ste Victoire se poursuit à Peynier CE VENDREDI SOIR : PROGRAMME

12/07 : Sport football : Trets centre d'entrainement des BLEUS pour les Jeux Olympiques 2024 en football : Toutes les infos, INSCRIPTIONS ENTRAINEMENT PUBLIC [3 Co.]

11/07 : Photos Presse : Trets cadre de cohésion pour l'équipe de France olympique : «Trets nous a mis dans des conditions énormes» pour .T HENRY: RECIT, VIDEOS & PHOTOS

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...