Trets : Les élus de l'opposition réunis se mobilisent pour sauvegarder le batiment historique de la Mine, Trop tard pour le Maire ! [MAJ 16H]
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Réseaux sociaux

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Ensemble lart contemporain
Jusquau 3 octobre
Forum de lemploi
mercredi 21 septembre
Spectacle jeunesse Lozen, la femme guerrier
Samedi 25 Septembre 2021
Salon des écrivains de Provence
samedi 9 octobre
JEUNESSE : Le tout p’tit ciné-concert
mercredi 13 octobre 2021
EXPOSITION Quinzaine des artistes tretsois
du 16 au 30 octobre 2021
JONATHAN SOUCASSE DUO AVEC MOI MÊME
Samedi 23 octobre 2021
Marché de NOËL
Samedi 11 et dimanche 12 décembre 2021
LES NUITS PIANISTIQUES
Samedi 18 décembre 2021
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Patrimoine Municipalité Polémiques

Depuis deux ans la zone Cassin grand projet urbanistique dont on entend parler depuis plus de dix ans (présentation à voir ici) et le début de mandature de JC Feraud commence à voir le jour avec le réaménagement de la route et la construction du premier immeuble peu esthétique en bordure du parking de la ferme. Une zone qui recevra une dizaine d'immeubles et 550 logements au total construits sur plusieurs années, surement jusqu'à la fin de la décennie vu le retard pris actuellement.

Dans cette zone figure un batiment historique qui a environ un siècle et demi et qui a été construit lors de la grande activité de la Mine de Trets dont l'ouverture était à proximité. Construit durant la décennie 1870-1879, il était affecté aux écuries pour les chevaux de la mine. Ce batiment relativement discret car caché par la verdure est encore en bon état extérieur et est situé en face de la médiathèque. L'ancienne municipalité Tassy lors des municipales de 2008 (qu'elle a perdu) avait d'ailleurs l'intention d'y agrandir ce lieu culturel à l'intérieur.

Au printemps dernier, lors du conseil municipal, les élus d'opposition de Trets avec vous avaient demandé si ce dernier serait sauvegardé dans le cadre de la zac cassin où tous les batiments actuels sont détruits. La réponse était alors négative. Depuis les élus d'opposition de gauche Marie Bonnamy, Stéphanie Fayolle-Sanna, Michel Matty & Corinne Tomasini ont décidé de se mobiliser en cette semaine des journées du patrimoine en envoyant un communiqué ce vendredi 10 septembre qu'ils ont tous signé et ont été rejoints dans cette cause par Arnaud Guiboud-Riboud (A l’écoute de Trets) & Pascal Speter (Liste indépendante). Pour eux "Cette avenue doit être aménagée, embellie et repensée en intégralité avec un peu de logements (150 seraient largement suffisants à proximité de la gare routière, un grand parc arboré et végétalisé, le bâtiment de la mine en lieu d’exposition et surtout un grand parking (à la place des bus actuels) pour que les gens accèdent facilement à la ville."
Le permis de destruction des batiments actuels (celui de la mine, de la société Brouquier et l'autre inocupé à coté) et de construction de 73 logements dont 22 locatifs sociaux (avec parking enterrés) a été posé la semaine dernière.


Le voici ainsi que la réponse du premier magistrat...

"Béton, goudron, artificialisation au détriment du patrimoine historique de la mine tretsoise
Regrettable et désolant que la « nouvelle majorité » sacrifie un monument historique de la période minière au profit de la construction de 550 logements sur la ZAC Cassin !
Quelle vision régressive de l’aménagement durable de notre territoire.
Un projet surdimensionné et inadapté à la préservation d’un environnement sain et serein. Une augmentation conséquente de la pollution de l’air engendrée par les moteurs, a minima des 550 nouveaux véhicules.


Une ville qui perd son âme d’antan, son authenticité et son identité !
Nous refusons de laisser détruire le patrimoine minier historique de la ville de TRETS à l’instar de la ville de Gréasque qui a su sauvegarder et valoriser son histoire et ses bâtiments miniers: édifié durant la décennie 1870-1879, il était affecté aux écuries et dispose d’un cachet architectural évident. Cet édifice appartient à un ensemble de structures minières qui ont, elles, été réaménagées pour y faire une médiathèque. Nous avons par conséquent, déposé un dossier à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) en faveur de la sauvegarde du patrimoine minier. La ville a peu de sites historiques au potentiel touristique ! Des aménagements et une restauration permettraient d'en faire un lieu culturel à la croisée des arts et de l’histoire.

Nous ne nous opposons pas à de la construction de logements, mais nous devons maintenir et intégrer le bâti existant et réduire drastiquement le nombre de logements sur ce secteur.
La planification de l’aménagement urbain (ici 550 logements de 15 m de hauteur) doit tenir compte des paramètres de morphologie urbaine et d’occupation des sols. Cette concentration de logements uniquement sur l’avenue Cassin, va générer plusieurs désagréments :

Combiné à l’augmentation de la population et à la densification urbaine, le changement climatique va rendre plus prégnant le phénomène des îlots de chaleur urbains (ICU), c’est-à-dire une élévation des températures de l’air et de surface des centres-villes , on va assister à une surchauffe urbaine particulièrement la nuit. Ce phénomène a des impacts variés : conséquences sur la santé, sur le bien-être des habitants, sur la "praticabilité" de l'espace public et donc sur l'attractivité des centres-villes, sur les consommations énergétiques (climatisation), sur la résilience des infrastructures et les réseaux urbains et sur le maintien de la biodiversité animale et végétale.
Une pétition sera mise en ligne pour nous soutenir et proposer un aménagement plus visionnaire et innovant pour une ville plus durable!"


Les élus de la minorité : Marie Bonnamy - Stéphanie Fayolle-Sanna – Michel Matty – Corinne Tomasini (Trets avec vous) Arnaud Guiboud-Riboud (A l’écoute de Trets) – Pascal Speter (Liste indépendante)



La réponse du maire Pascal Chauvin
Trets au coeur de la Provence a contacté Pascal Chauvin premier magistrat de la commune depuis juillet 2020 pour avoir sa position sur le sujet et savoir s'il avait changé d'avis sur ce dossier depuis le débat en conseil municipal...

"A la lecture de cette tribune, la première chose qui me vient à l’esprit est que l’opposition veut faire parler d’elle.
Mais cette tribune est le reflet de profondes méconnaissances.
* Méconnaissances en urbanisme et droit du sol.
* Mais surtout que ce projet de zac cassin a pour rappel été initié en 2014.
D’ailleurs au cours de ces 6 dernières années où était madame Fayolle ? sans évoquer les autres élus ….
S’est-elle exprimée sur le sujet, alors qu’elle était déjà dans l’opposition ? Jamais !
Elle attaque avec ses amis la nouvelle municipalité, alors qu’elle sait très bien que c’est mon prédécesseur qui a confié la concession d’aménagement à la SPLA.
La commune de Trets a lancé une procédure de Zone d’Aménagement Concerté pour le secteur René Cassin en novembre 2014.

Au titre de la concession d’aménagement signée le 02 février 2016, la Société Publique Locale d’Aménagement (SPLA) « Pays d’Aix Territoires » a été désignée comme concessionnaire de la ZAC René Cassin.
A ce titre, le concessionnaire a été chargé de réaliser toutes les études pré-opérationnelles qui s’imposent, les travaux et les cessions de terrains.
La ZAC René Cassin a été créée le 04 novembre 2015 sur une superficie de 11,5 ha, délimitée par l’avenue de l’Europe au nord (RD 6), l’avenue René Cassin au sud et l’avenue Léo Lagrange à l’est.

Les enjeux de ce projet sont à la fois urbains et sociaux :
* concevoir un nouveau quartier basé sur la mixité sociale et fonctionnelle.
* offrir un cadre de vie intégrant les éléments du grand paysage (la montagne Sainte Victoire ainsi que le Mont Aurélien) tout en étant propice aux échanges : création d’espaces publics variés, de parcours maillés de déplacements doux et maitrise des formes bâties pour garantir une insertion paysagère.
* Depuis la notification du traité de concession, la SPLA Pays d’Aix Territoires a pour mission de réaliser tous les dossiers réglementaires concourant à la mise en œuvre de l’opération sur le périmètre de la ZAC, notamment le dossier d’autorisation au titre de la loi sur l’eau.


Parallèlement, toutes les études nécessaires à l’élaboration du dossier de réalisation ont été menées et a conduit à son approbation en juin 2017.
Enfin, le projet de réaliser cette ZAC est inscrit dans les objectifs du PLU de la Commune, en tant que secteur prioritaire de développement de l’Habitat depuis cette date.

En reprenant le dossier avec mon adjoint à l’urbanisme , j’ai souhaité avec énergie assurer une conception d’ensemble du nouveau quartier,
- associer avec harmonie le nouveau quartier au centre ancien,
-Gommer les coupures urbaines dues à l’avenue René Cassin et à la voie ferrée,
- Atténuer les nuisances sonores et visuelles,
- Créer un vaste balcon ouvert sur le grand paysage et valoriser les percées visuelles vers le centre ancien,
- Créer une intensité urbaine progressive depuis le nord du site vers le centre ancien,
- Prévoir une architecture adaptée aux modes de vie contemporains mais respectueuse des ambiances et la morphologie du centre ancien.

A moins que les élus d’opposition signataires préférent y voir des friches comme actuellement je le rappelle , sur des propriétes privées.


Ainsi, le projet s’attachera à la réalisation d’espaces et d’équipements publics d’infrastructures de qualité :
- Voirie et stationnements :
Traitement de l’avenue René Cassin ;
Traitement de la Route de la Burlière ;
Réaménagement du parking de la ferme et des abords de la médiathèque

Circulations douces : création de cheminements piétonniers ;
Espaces verts qualitatifs
Un parc paysager sera créé au Nord de la ZAC comme espace tampon entre la ZAC et la zone d’activités de la Burlière.
Aménagement hydraulique : création du réseau pluvial enterré interne et d’un bassin de rétention paysagé;

Enfin un parking proche du centre-ville , indispensable sur notre commune est prévu.
Cette zone répond aujourd’hui à un besoin de logements pour tous les tretsois.
Ceux qui souhaitent accéder à la propriété ,comme ceux dans l’attente d’un logement social : et ils sont si nombreux.


Les élus signataires évoquent un bâtiment minier qui n’est pas qualifié de monument historique et qui se trouve dans le domaine privé.
Le patrimoine tretsois est riche. Château, église, demain maison seigneuriale, gare.
Il y a tant à faire, la municipalité s’y attache ardemment.
Enfin je note que l’ancien adjoint à l’urbanisme Daniel ODDO n’est pas signataire de cette tribune. J’y vois la différence entre celui qui sait, qui connait et les autres, ignorants, mais qui s’agitent et parlent.
Je reste évidemment ouvert et disponible au dialogue notamment en conseil municipal."



16h ce 14/09/2021, Réponse des élus d'opposition

"Le plus grand projet immobilier de la commune mérite que nous débattions ! De nombreux concitoyens posent des questions et sollicitent ces échanges. Nous devons pouvoir soulever des débats. Le contradictoire est essentiel à la vie de la démocratie et apparemment il faut encore l’expliquer. Notre but n’est pas de remettre en question l’intégralité du projet Cassin mais d’intégrer un lieu chargé d’histoire dans celui-ci. On peut se souvenir des discussions lors de la première réhabilitation du château, alors en ruine et que certains voulaient détruire, qui désormais fait la fierté de la culture historique Tretsoise.

Cela dit, comment nous traiter d’ignorants quand nous n’avons pas eu les informations concernant les dernières modifications du dossier et surtout quand nous demandons une concertation publique ? celle-ci permet transparence, clarté et échanges avec toute la population Tretsoise. Mettez le sujet à l’ordre du jour du prochain conseil municipal pour éclairer nos concitoyens.

De plus, concernant le bâtiment historique, nous nous souhaitons force de proposition pour qu’il soit intégré dans un projet plus écologique et plus respectueux de notre histoire. Il pourrait être un lieu de liens, entre histoire et modernité, au milieu de nouveaux logements et de nouveaux Tretsois. Il est essentiel dans un nouveau quartier de tisser des liens et de créer de la mixité. Faire de ce bâtiment, par exemple, un espace culturel (espace musical avec des salles de répétitions, une nouvelle salle communale pour les associations.) répondrait à un manque certain dans notre ville.

Pour finir, le but n’est pas de faire parler de nous mais de faire parler notre village, l’appel au débat n’est pas une auto-promotion, contrairement à ce que les majorités en place ont toujours fait croire, et ce depuis beaucoup trop longtemps. Nous regrettons que cela soit toujours d’actualité. L’opposition a vocation à apporter une vision différente, soulever des points importants, et créer des débats autour des projets majeurs qui auront un impact sur notre village. "



Photo historique extraite de "Regard sur Trets" – Les Amis du Village




Vu: 2756 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Il y a : 6 Commentaires :
Je suis à chaque fois sidéré, véritablement atterré, par la violence méprisante avec laquelle le maire attaque l’opposition. Mr Chauvin insulte les signataires de la tribune « D’ignorant » accusés de ne pas travailler les dossiers, apportés quelque proposition sur aucun projet, tels des enfants devenus mutiques, figés recevant les remontrances du grand Maître « LE MAIRE ».

Les idées les plus noires me viennent à ce moment-là : mais que font-ils alors ? n’ont-ils jamais rien proposés ! … Pardonnez mon pessimisme, car je me doute bien que ce n’est pas le cas. Alors j’entends et veux bien comprendre la réponse Mr le Maire ! …

Aujourd’hui la tribune a le mérite de posé le débat, ce projet doit concerner tous les citoyens de Trets. Je vous soutiens de tout mon cœur, et vous envoie toute mon énergie positive.

Je n’ai pas de solution toute faite au problème exposé dans la tribune, bien évidemment, elle ne saurait surgir que d’une réflexion collective suivie de tentatives d’ouvrir le débat, que refuse le Maire, vu la teneur de ces propos.

Mais il est évident que vous ne pouvez pas continuer à laisser le maire déverser sur votre dos des mensonges éhontés devant les Tretsois, en vous laissant muselés, alors même que dans son interpellation il nous questionne, il nous interroge : quelle place du citoyen dans ce dossier ? Pour le maire ces « citoyen circulez, il n’a rien à voir ».

Je pense que nous devons enfin prendre la parole pour cesser de nous laisser traiter comme des enfants. Tous ces temps derniers nous montrent à quel point Mr Chauvin a étais élus sont programme ou vision.

Bon, la parole ne suffit pas c’est le moment d’agir, et de défendre notre patrimoine.
Posté par : Laurent Arzano, le 15/09/2021 - 11:01:25
Mais qui est et que représente Martine? Une élue ? Une « amie » de Daniel ODDO ? Une personne qui sait tout , dîneuse de leçon en démocratie ? Avec « vérité? Ou tout simplement la propagande municipale ?
Sans intérêt...
Posté par : Pierre, le 15/09/2021 - 09:32:21
Mon cher Pierre Mènes , comment voulez vous instaurer un débat quand les infos que vous envoyez sont fausses et juste faites pour polémiquer . Vous annoncez 150 logements de plus , où allez vous chercher vos chiffres ? Sans doute au même endroit que les soit disants lettres de menaces que vous avez reçu pendant la campagne.

Ensuite vous dénigrez Oddo , quand on suit un peu votre parcours on se demande qui a le plus changé de bords . Enfin vous parlez de mépris de l’opposition, qu’il serait soit disant pire que celui qui vous a recueilli sur sa liste . Enfin mon pierrot, tous les sujets ont été débattus depuis le début du mandat il me semble que l’opposition a toujours eu la parole sans restriction .

Après à un moment où un autre c’est ceux qui sont élus qui décident , c’est ce que l’on appelle la démocratie . Les décisions peuvent ne pas satisfaire tout le monde mais si chaque fois qu’une décision ne plait pas à l’opposition il faut faire des pétitions, ça a va être compliqué .

Pour revenir au fond du problème, doit on arrêter les logements sociaux comme le demande l’indépendant du 13 qui habite dans une confortable villa quand des familles Tretsoises , des jeunes tretsois n’arrivent pas à se loger ? Doit on créer des ghettos , ou favoriser la mixité ? Quand on est dans l’opposition on peut penser avoir les solutions à tous les maux de la société mais quand on dirige on est confronté à la réalité . Enfin si les élus de l’opposition sentent du mépris qu’ils l’expriment ouvertement , ce qui n’a pas l’air d’être le cas .
Posté par : Martine , le 14/09/2021 - 19:46:47
50 pas 150 erreur ! De 500 à 550
https://tretsactu.fr/actu/lesbrevesdactuSEULE.php?id=5969

Et avez vous vu le prix des apparts dans cette zone independant13 ? Visiblement non vu vos propos.... je doute que la misère de Marseille comme vous dites, puisse s'y payer un appart ou le louer
Posté par : Nicolas le webmaster, le 14/09/2021 - 17:40:26
150 logements en plus ? Quand j'entends parler de Trets comme d' un village, je me pose des questions, nous sommes déjà 11 000 habitants, est ce que Trets veut accueillir la misère de Marseille, avec bientôt les quartiers nord de Trets ?
Posté par : independant13, le 14/09/2021 - 16:44:36
Rappelons que la rue Cassin est un projet de la municipalité Féraud auquel la municipalité actuelle a ajouté 150 logements ce qui est a l'origine du mécontentement de l'opposition actuelle...
Mais chassons le naturel et il revient au galop . En comportement agressif envers l'opposition CHAUVIN est la copie conforme de FERAUD avec peut être un peu plus de mépris ( on aime pas la contrariété ni le désaccord sur ses décisions )
Quand a prendre Daniel ODDO comme exemple ceux qui le connaisse savent que c'est loin d'être une référence et qu'il va ou souffle le vent . N'a t il pas voté le budget Chauvin ? alors un peut plus un peut moins...

Posté par : pierre, le 14/09/2021 - 09:47:04
Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Solidarité Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Noël Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Résumé Conseil Municipal Photos Vidéos Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2020 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Site DEPARTEMENTALES 2021 Caroline dans Koh Lanta 18

Aux alentours Montagne Ste Victoire Peynier Rousset Puyloubier Fuveau Pourrières Gardanne St Maximin Chateauneuf le Rge Aix en Provence Marseille




SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

24/09 : Travaux : De nombreux travaux de voirie en cette rentrée avec une grande dodanite aiguë qui reprend...

23/09 : Nature Agenda : Distribution gratuite de matière végétale ce week end

23/09 : Vie tretsoise Reportage : Des tretsois nombreux à la recherche d'un job au retour du forum de l'emploi

23/09 : Municipalité : Au programme du 13e Conseil Municipal annoncé comme agité, le 28 Septembre 2021

22/09 : Festivités Photos Aux alentours : La cavalcade de la St Eloi de Fuveau fait son retour avec grand succès et de beaux chars

22/09 : Santé Aux alentours Vie tretsoise : Covid-19 : Le niveau des contaminations de nos communes au 21/9 alors que la 4e vague décroit

21/09 : Nature Association reportage : Trets plus propre grace à une soixantaine d'habitants mobilisés pour le World CleanUp Day 2021

21/09 : Agenda : Un grand week end festif en octobre autour du terroir pour les 30ans de l'Aiet : Marché, concert, concours, banquet, spectacles...

21/09 : Vie tretsoise Aux alentours : De nombreuses plaintes sur la qualité de service des bus avec le nouveau prestataire : La réponse du transporteur [MAJ 21/9] [2 Co.]

20/09 : Festivités Aux alentours Photos Vidéo Reportage : Parachutages depuis un Noratlas, expo, défilé militaire et de mode : Pourrières a remonté en 44 le temps d'une grande journée festive

19/09 : Télévision vidéo Aux alentours : L'hommage de Pourrières au soldat américain Norbert W. Herriges abattu en 44 avec la venue de son frère et un court métrage : REPORTAGE FRANCE3

19/09 : Municipalité Polémiques : La 2e adjointe au maire évincée par le premier magistrat, reste désormais plusieurs inconnues.... [3 Co.]

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...