Trets : Christophe Sanna se sépare du groupe d'opposition de gauche : Il s'explique en Interview et revient sur les Municipales
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Spectacle Jeunesse au Casino cinéma
mercredi 21 octobre
HALLOWEEN à TRETS
samedi 31 octobre
Spectacle : La danse des Nartes
Samedi 14 novembre
Festival PAR LES VILLAGES 2020
Du 18 au 21 novembre 2020
Concert Tribute QUEEN par Made in Queen
Vendredi 20 novembre
Marché de NOËL
samedi 12 et dimanche 13 décembre 2020
Cabaret Aléatoire
Vendredi 18 décembre
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Municipalité Interview

Après un précédent mandat historiquement agité au sein de la municipalité, comme vous vous en souvenez, rebelote en ce second mandat démarré en mars 2014. Pas dans la majorité cette fois où pour le moment l’entente est de mise (apparemment), mais à gauche. Ce mercredi 16 décembre 2015 Christophe Sanna, le leader du groupe de gauche ‘’Unis pour Trets’’ a officialisé sa décision de quitter le groupe et de devenir indépendant. Un choix qui n’est pas très surprenant si on suit attentivement de la vie politique tretsoise et ses conseils municipaux.

Il a choisi Trets au cœur de la Provence pour s’expliquer le week end dernier dans une longue interview, sa décision, sa vision des choses, l’occasion d’en profiter pour revenir là où ça a commencé, durant l’hiver 2014 avec son engagement, la campagne des municipales qu’ils avaient perdu puis ces 20 mois de mandats. Il a répondu à toutes les questions posées et même à d’autres que je lui avais posé, mais qui hélas n’ont pu être retranscrites en raison de soucis techniques. Merci à lui


Qu'est ce qui vous a donné envie de vous lancer en politique l'an passé sous la liste de R TASSY ?
Je suis tretsois depuis plus de 30ans maintenant, sapeur-pompier volontaire au sein du centre de secours de la commune où j’étais président de l’amicale des sapeurs-pompiers pendant une quinzaine d’années. Trets j’y vis, j’y grandis depuis une quinzaine d’années, je la connais sous ses moindres détails, je la côtoie au quotidien. Je connais les tretsois plus ou moins de toutes catégories sociales confondues de par ma profession.

Je rencontre beaucoup de personnes dans le besoin, mon choix de faire partie de la liste de Roger Tassy s’est fait car c’était un homme de Trets, connu, disponible avec des valeurs et des principes, qui aidaient les tretsois, on pouvait s’en rendre compte rien qu’en voyant la file d’attente lors de ses permanences pour toutes sortes de doléances. Cet homme de terrain, qui me correspondait, m’a donné envie de m’impliquer sur sa liste et donner un souffle nouveau. Je le connaissais depuis longtemps en tant que 1er adjoint, puis maire… C’était l’homme pour moi qui était tretsois et connaissait la commune, c’est pour ça que je me suis impliqué.



Comment avez vous vécu ces Municipales, vous qui étiez en plus très impliqué en animant le meeting ?
C’est vrai que j’étais impliqué dans ces municipales où je me suis impliqué à fond, j’avais proposé d’animer ce meeting avec Sylvie Raseli, car je voulais cette touche moderne, un meeting qui était une sorte de show à l’américaine. A l’issue de celui-ci beaucoup de personnes étaient venues me féliciter pour le travail et le souffle nouveau qui avait été lancé pour ce meeting. C’était un meeting qui s’était bien passé. Moi je suis fier de cette campagne, une grande fierté.

20 mois après, avec le recul, comment analysez-vous la grosse défaite que vous avez subi à l'époque avec votre équipe qui était la seule de gauche à cette élection ?
Avec le recul c’est une défaite amère, un vote sanction de la politique gouvernementale, ok je suis d’accord, je comprends aussi les électeurs, leurs craintes, peur, mais surtout leurs besoins. Mais je comprends aussi qu’ils ne voulaient plus de ce duo Tassy / Gastaud, ça s’est ressenti dans la campagne, on le vivait, les gens ne voulaient plus de ce duo, c’est trop tard que voulez-vous faire.


Je me rappelle aussi au lendemain du premier tour, que toute l’équipe vous étiez très défaitiste, comme si vous aviez perdu dès le premier tour ?
C’est ce que j’ai senti aussi ! Honnêtement je l’ai ressenti également. C’est vrai qu’une défaite ben ça fait mal, on se relève, on rebondit, on avance, effectivement on peut dire que c’était défaitiste.


Quand avez-vous su (les 4 nouveaux élus actuels de l'opposition que Nathalie Gastaud, Georges Lescoche, Sylvia Di Lena etc allaient démissionner? Comment cela s'est-il mis en place ? Enfin comment le choix sur vous 4 s'est-il effectué ?
On a su en effet que les quatre anciens élus allaient démissionner, en toute honnêteté moi je l’ai appris au lendemain de la défaite du second tour, le choix s’est fait en concertation avec le groupe et je me suis alors proposé d’en faire partie. Je leur ai dit, je veux me lancer, faire partie du groupe d’opposition, je voulais faire quelque chose pour la commune, j'ai ensuite été rejoint par Stéphanie, Isabelle & Dominique.


Comment avez vous vécu ces 5 mois en tant qu'élu d'opposition ? Comment se passent vos rapports avec la municipalité au jour le jour et pourquoi si peu de contradiction dans les débats ?

On a l'impression en effet que vous avez voulu être en totale opposition avec vos anciens collègues élus au niveau du comportement, où entre eux et la municipalité sous le précédent mandat il y avait une véritable ambiance de « guerre permanente, de la tension constante ». Or désormais vous 4 êtes généralement extrèmement calme , mais du coup en regardant en spectateur les conseils municipaux; on a l'impression que vous n'êtes presque même pas des élus d'opposition peu d'analyses de certaines décisions municipales, un coté moins « pointilleux sur les décisions » des débats extrèmement courts généralement (comme par exemple le débat d'orientation budgétaire de novembre qui était tout sauf un débat et d'une durée record 15min)... Pourquoi ?


C'est vrai qu'en devenant chef de file de l'opposition j'ai voulu apporter ce dynamisme du role de l'opposition. Je n'ai pas voulu être en total opposition avec les anciens élus de gauche du précédent mandat, mais seulement apporter une opposition constructive et participative, je ne suis pas pour la guerre permanente en conseil municipal et je pense que la municipalité l'a compris et adhère aux différentes suggestions que nous avons envisagé. Je parle notamment de la création de différentes commissions dont celle du dynamisme du centre-ville où je siégerais prochainement, ou la sonorisation du conseil municipal que l'on n'avait plus depuis bon nombre d'années. Alors après c'est vrai il y a des sujets où c'est difficile, il y a un manque de vision on ne peut pas pousser le débat comme on pourrait le pousser par manque de limitation d'accès aux dossiers, mais on aborde vraiment tous les sujets sans restrictions même s'ils peuvent être polémiques, après on sait que c'est toujours la majorité qui a le dernier mot c'est la politique c'est comme ça. Mais dans un débat je peux et j'ai pu être pointilleux par le passé sur certains sujets, mais ça ne sert à rien de l'être en permanence

Au sujet du dernier conseil municipal où le débat d'orientation budgétaire a été bouclé en 15minutes. Déjà il n'y a pas eu de volonté réelle de la municipalité de débattre par manque de dossier et on a eu les documents la veille. Ca je l'ai défendu en conseil municipal , en demandant que ce débat soit vivant, je voulais apporter et informer les personnes ; déjà le débat d'orientation budgétaire n'est pas obligatoire dans une commune mais recommandé. J'ai suggéré à la municipalité de le rendre attrayant, de le faire passer en réunion publique, avec différents intervenants, de la majorité, opposition, acteurs du centre-ville, commerçants, tretsois, associations sportives qui se sentent impliquées dans leur ville, c'est ça un débat d'orientation budgétaire, que les gens se sentent concernés, car c'est les deniers publics.


Qu'est-ce qui vous a poussé à prendre cette décision de vous séparer de vos camarades ? Quels évènements ont fait que vous avez décidé cela ? Sur quel point vos positions divergent réellement de celles de vos camarades ? Enfin, en avez-vous parlé entre vous ?

C'est une différence d’idées, d'opinion, de vision des choses qui sont venus au fil du temps et dépassent à mon sens le principe même d'œuvrer pour les citoyens de la commune, je préfère me retirer et siéger seul. On est dans la confrontation politico politicienne, souvent liés à des objets de politiques nationales. J'ai en effet eu l'impression qu'à force la politique politicienne, le national prenait trop la place sur le local au sein du groupe dans les discussions et débats. Je ne cautionne pas la politique gouvernementale actuelle, je ne me reconnais pas en elle , comme cautionner la baisse du pouvoir d'achat des français, les taux de chômage qui augmentent, l'insécurité, la hausse des impôts et encore plus moi qui le vit au quotidien puisque je suis devenu un élu : la baisse des dotations aux communes, qui leur font très mal, ça je le dénonce, car en baissant les ressources aux communes, elles vont finir par ne plus investir et une commune qui n’investit pas c’est une commune qui s’appauvrit.

Je ne peux pas être associé à cette vision gouvernementale ; ce n’est pas la politique que je cautionne. Moi je veux siéger seul dans un but c’est insufflé une dynamique nouvelle sans clivage politique, car les idées elles doivent émerger de quiconque qui se sent impliqué et veut émerger dans leur commune c’est ça que je veux faire, je veux fédérer autour d’un projet commun. Je veux vraiment travailler sur le local en tant qu'élu, parler de Trets et pas du national. Plusieurs sujets abordés dans mon groupe ces derniers mois concernaient trop le national, comme le sujet sur les migrants ou un désaccord d’opinion par exemple sur la métropole imposée par le gouvernement telle qu'elle est présentée. 5La dette marseillaise doit être absorbée par l'état et non par les communes) . Ce n'est pas ça la vie locale de tous les jours qui interresse les tretsois.


Je suis éloigné de ces sujets de politique nationale. Mon but est vraiment de monter quelque chose d'intérêt communal , car il n’y en a jamais eu sur Trets, sans politique politicienne, plusieurs équipes se sont présentées ainsi mais elles ne l'ont jamais été en vérité. Je développerais une communication sur mon action, dans les mois qui viennent au fil du temps car c'est important, mais pas tout de suite, avec un site internet afin de faire connaitre mes idées et pourquoi pas des débats publics, des rencontres avec les habitants pour échanger sur des sujets de la vie locale.

Après ma décision je l’ai annoncé aux membres de mon groupe il y a plusieurs jours, on en avait aussi parlé ensemble plusieurs fois, cette décision de me séparer d’eux je l’ai réfléchi depuis quelques temps déjà.


Cette décision est elle le prémisse du début d'une réflexion pour 2020 ?
Non pas pour le moment, 2020 c'est dans 4ans, je n'y pense pas, mon but c’est de satisfaire les tretsois, avancer pour la commune, vraiment œuvrer, avancer ensemble pour le bien être de la commune. Aujourd’hui concentrons-nous pour notre commune, travaillons pour elle.



Vu: 32281 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Santé Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Le site spécial : MUNICIPALES 2010 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

23/10 : Association Agenda : EnJoy FiT’ness Trets soutient Octobre Rose avec une opération sportive caritative ce Samedi

23/10 : Faits divers Aux alentours : Après avoir confondu le CD6 en circuit, ils perdent leurs voitures....

23/10 : Aux alentours Santé : Terminées les sorties Varoises en douce dès samedi....

22/10 : Vie tretsoise : La maison de la presse Le Sagittaire a porté chance à plusieurs tretsois dont un GROS gagnant du LOTO

22/10 : Municipalité Compte rendu : D'abord farouchement opposés aux frais de représentation du Maire, les opposants voteront POUR après avoir appris ceux du maire précédent

22/10 : Cinéma : Programmation d'Octobre 2020 au cinéma de TRETS => CETTE SEMAINE

21/10 : Sport Résultats Foot Tennis : Week end mitigé en tennis, positif en football les 16&17 octobre avec l'équipe principale qui poursuit sur sa lancée

21/10 : Santé Municipalité : Le maire détaille les actions mises en place par la municipalité en cette période de pandémie de Coronavirus....

21/10 : Festivités Culture Sport : Une fois encore, de nombreuses & nouvelles annulations provoquées par le Coronavirus [MAJ 21/10]!

20/10 : Souvenirs Médiathèque : Il y a 30ans aujourd'hui la médiathèque de Trets ouvrait ses portes

20/10 : Souvenirs Médiathèque : L'histoire de la Bibliothèque à Trets

20/10 : Revue de presse Télévision Vie tretsoise : TELESTAR à Trets dans les coulisses du tournage de Plus belle la vie

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...