Une batisse s'effondre entrainant la fermeture de la N7 à Trets ! : Toutes les infos [LE POINT CE 13/12 : Réouverture]
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Faits divers Aux alentours


Comme vous l'avez constaté le trafic était particulièrement chargé toute la journée sur le boulevard de l'Europe à Trets le long de Casino notamment. Et pour cause Trets reçoit depuis ce samedi 2 novembre 2019 depuis le tout début de journée toute la circulation de la Nationale 7. Celle ci est en effet fermée entre le carrefour de la route de Puyloubier et le rond point de Pourrières depuis 5h ce matin .

Dans la nuit une très vieille batisse qui doit bien avoir plus d'une centaine d'années, s'est en partie effondrée sur la route, au niveau de la grande Pugère, dans un virage situé au milieu de cette portion de la nationale. C'est le mur d'une partie de la grange qui est semble t'il une extention du batiment qui est tombé, tout le reste avec ensuite, il faut dire que cette partie était déjà en très mauvais état. Une batisse qui se trouve à la frontière entre Trets et Pourrières (et entre le 13 & 83) mais pas de chance, celle ci se situe à Trets et la mairie tretsoise a donc du gérer le dossier depuis ce matin. Le premier adjoint était ainsi sur le terrain une partie de la journée. La chaussée a tout d'abord en matinée été déblayée, les routes barrées et de la rubalise empeche d'accéder aux lieux en attendant la sécurisation du batiment.

La mairie a pris un arrêté de péril imminent car une partie de la construction restant en bordure de la route menace toujours de s'effondrer. Des riverains ont eux été relogés, fait savoir le département. La ville s'est démenée avec le propriétaire pour trouver en ce long week end de la Toussaint, une entreprise qui puisse agir et sécuriser les lieux et en fin de journée, un employé est venu voir les travaux qu'il y a à faire. La démolition de la partie qui menace de tomber est programmée pour ce dimanche matin, ils verront alors en fonction de la démolition s'il faut démolir toute la batisse ou non pour qu'il n'y ait plus de danger pour la circulation très importante sur cet axe routier majeur. La circulation ne devrait rouvrir du coup pas avant dimanche midi.

En attendant, la prudence reste de mise sur ce secteur, ainsi que sur l'itinéraire de déviation par la RD23 et Trets. Heureusement que nous sommes en week end vu le trafic de poids lourds soutenu sur la nationale en semaine.












LE POINT CE DIMANCHE 3 NOVEMBRE
Ce samedi soir, le pan de mur de la grange, de près de 7m de haut qui menaçait encore de tomber a été démoli par une pelleteuse affraiter pour l'occasion afin de sécuriser les lieux. Néanmoins mauvaise nouvelle ce dimanche, il va visiblement falloir attendre la venue d'un architecte ce lundi pour voir si tout l'ensemble du bâtiment y compris les logements doivent être démolis ! La batisse est en effet occupée par trois propriétaires et certains y vivent , relogés depuis à l'hotel . Le bâtiment s'est effondré vendredi vers 23h.

Par conséquent la circulation est du coup toujours fermée à la circulation pour une période indéterminée annonce la mairie, tout dépendra en gros de l'avis de l'architecte, la démolition d'un tel batiment risque de prendre de nombreuses heures, sinon s'il peut rester en état on peut esperer une réouverture ce lundi dans la journée une fois les lieux sécurisés pour la circulation. Le service des routes du Département attend le feu vert des services de l’Etat pour la rouvrir à la circulation. Autant dire que ce lundi matin la circulation sera difficile à Trets avec les trajets des gens qui vont au travail et le retour des poids lourds !
Et pour ne rien arranger à l'histoire un arbre a coupé la route de Puyloubier, au niveau de la station d'épuration, ce midi , tombée sur la chaussée de cette route qui sert de déviation depuis hier (suite au violent vent de ce matin entre 10h et 11h qui a soufflé jusqu'à 90km/h). Il a été dégagé par les services municipaux et la route de Puyloubier rouverte ensuite.

TEMOIGNAGE DU PROPRIETAIRE DANS La Provence du 4/11/2019




La façade arrière de cette belle batisse

3e jour de fermeture pour la Nationale 7 ce lundi 4 novembre et rien ne bouge. Les propriétaires sont toujours dans l'incertitude malheureusement, suspendus à l'avis de l'architecte qui n'est toujours pas venu. Il doit désormais peut etre venir ce mardi. Du coup les services du département du 13 & 83 venus sur place ne veulent pas prendre le risque de rouvrir la route qui reste fermée pour le moment, déviant le flot important de véhicules sur Trets et ses routes alentours avec les poids lourds qui vont avec…. Les propriétaires de leur coté ont évacué les gravats qu'il y avait au bord de la route, c'est eux qui avaient déjà déblayé tout ceux présents samedi lorsque toute la grange est tombée. Un grillage de sécurité a aussi été apposé.






CE MARDI 5 NOVEMBRE
La Nationale est toujours fermée en ce 4e jour
La direction des routes a cependant pris une mesure afin d'éviter qu'un poids lourd ne se couche de nouveau sur la déviation comme hier. Ainsi pour les poids lourds (n’étant pas autorisés à emprunter l’itinéraire des véhicules légers) : en venant de Saint-Maximin, ils sont déviés par la D6 jusqu’à Trets, puis ils empruntent le Boulevard de l’Europe et la D6 jusqu’à La Barque. En venant d’Aix-en-Provence, ils empruntent la D6 au niveau La Barque et passe par Trets (Boulevard de l’Europe), puis la D6 en direction de Saint-Maximin.





LE POINT CE MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019 : AVANCEE DU DOSSIER, INTERVIEW, DELAI DE REOUVERTURE….

5ème Jour de fermeture pour la Nationale 7 entre Pourrières et Puyloubier et 5e jour d’embouteillages dans Trets le matin et soir, une situation difficile qui est hélas bien partie pour durer.  Les propriétaires de la bâtisse dont la grange s’est effondrée vendredi soir à 23h sont bien conscients de la grande gène occasionnée pour les milliers d’automobilistes et chauffeurs poids lourds qui empruntent cet axe de circulation important entre le Var et les Bouches du Rhône et font tout pour que ce délai de fermeture soit le plus court possible, eux aussi n’ont qu’un désir que le soucis soit vite résolu expliquent-ils.

 L’expert architecte est ainsi bien passé sur les lieux ce mardi 5 novembre 2019 et a analysé la bâtisse et leur a alors fait de nombreuses remarques comme sécuriser les génoises du toit qui pouvaient menacer selon lui de tomber. Les propriétaires ont alors passé toute cette journée de ce mercredi, à installer eux même et à leurs frais des filets de protection sur toute la façade et toiture pour empêcher les chutes sur la route. L’expert a ensuite établi un rapport reçu ce mercredi soir qui indique que « suite à cet effondrement de la grange il existe toujours un risque pour la voie publique, et qu’il existe un péril grave et imminent et que l’on peut craindre un effondrement. » Il donne alors de nombreuses mesures à prendre afin de sécuriser les lieux et également conforter la bâtisse, afin que le risque soit écarté. Une fois les travaux réalisés ces derniers devront être contrôlés par un expert. Les propriétaires ont un mois pour établir les travaux.

 « Dès vendredi soir lorsque l’effondrement s’est produit à 23h c’est nous qui avons bloqué totalement la circulation dans les deux sens. Dès le lendemain matin , nous avons évacué le PEU de gravats qui était sur la chaussée. Depuis vendredi soir on fait vraiment le maximum pour que la route soit réouverte, sans aide. Aujourd’hui par exemple on n’a vu personne. On sait que cela embête les gens cette fermeture , je les comprends et j’en suis désolé, mais on fait tout pour que cela dure le moins longtemps possible. » explique le propriétaire rencontré ce mercredi.

 « Dès samedi soir vers 22h on a fait venir un engin de chantier, à nos frais pour sécuriser les lieux et faire tomber le pan de mur qui menaçait de tomber, on a ensuite entièrement déblayé les gravats qu’il y avait sur le bord de la chaussée et mis en place des grillages de chantier.

Le second propriétaire qui habite ici dans la résidence est à la rue depuis ! Il a été obligé depuis de s’acheter une caravane pour pouvoir vivre. Moi je réside à l’extérieur et j’ai fait le maximum pour que mes locataires soient relogés dès samedi. On a tout fait pour eux car personne ne les a aidé. Et depuis on fait vraiment tout pour sécuriser . »
et de préciser alors les raisons de l’effondrement du bâtiment.
Un bâtiment sur trois niveaux, qui est très ancien, d'environ 200 ans et qui était un ancien relai de Poste, et qui est donc conçu de manière différente des constructions de maintenant. « Si la grange s’est effondrée c’est que l’on avait demandé un permis pour refaire le toit entièrement, on a d’ailleurs eu quelques soucis avec l’administration qui a ralenti les travaux. Le toit était donc ouvert et toute la pluie qui est tombée ces deux dernières semaines a gorgé le mur d’eau qui s’est donc fragilisé et est tombé avec le reste. Il n’est pas tombé car le bâtiment était pourri , mais en raison des fortes pluies et que le bâtiment était à l’air libre en raison des travaux que l’on faisait. On avait ainsi acheté tout le matériel pour réaliser les travaux comme les tôles pour le toit , la grue etc.»
 
Ils vont donc s’atteler dès ce jeudi à appliquer les mesures demandées par l’expert, pour sécuriser le bâtiment et le consolider afin que celui-ci ne représente plus de risques.


Conséquences, la Direction départementale des Routes maintient la fermeture jusqu’à nouvel ordre de la circulation, sur la portion allant du croisement avec la Route de Puyloubier jusqu’au Rond-point de Pourrières. Une fermeture qui, sauf changement, va donc durer PLUSIEURS SEMAINES encore, le temps que les travaux soient effectués et vérifiés par un expert pour qu'il donne son feu vert.
Les automobilistes du Var et des Bouches du Rhône vont donc devoir s’armer de patience, ainsi que les tretsois qui devront supporter les nombreux bouchons sur le chemin des Vertus et boulevard de l’Europe. En espérant aussi que les poids lourds respectent les déviations mises en place par le CD6.

Participation photos DR

Samedi soir


Ce mercredi


Installation de filets pour protéger de la chute de débris


Suite aux propos du propriétaire ce mercredi, le premier adjoint G ROBIGLIO, présent une grande partie de la journée de samedi sur place, tient à préciser que lui avec les services de la mairie ont tout fait samedi pour trouver un engin de chantier pour pouvoir démolir le pan de mur qui menaçait de tomber, ce qui a été fait et ce dernier devait venir dimanche matin tot, comme précisé en haut de l'article. Mais entre temps samedi soir les propriétaires avaient eux de leur coté, fait appeler à un engin pour démolir le fameux mur en question. La mairie a aussi hébergé à l'hotel les résidents qui avaient été évacués et ce pendant trois nuits. La police municipale, les pompiers et service des routes ont aussi été bien actifs, suite à cet effondrement.




LE POINT CE JEUDI 21 NOVEMBRE 2019
Déjà 19 jours que la Nationale est fermée à la circulation et que depuis les accidents et sorties de route s'enchainent, que les poids lourds se couchent dans les champs sur ces deux petites déviations, que les embouteillages s'enchainent à Trets matin et soir, que les trois restaurants routiers situés entre Le Canet de Meyreuil & Puyloubier ont du voir leur chiffre d'affaire baissé en flèche. Alors que personne communique sur le sujet, que les habitants s'impatientent et se demandent où en est la situation, Trets au cœur de la Provence a contacté ce mercredi 20 novembre le propriétaire de la batisse.
Ce dernier avait un mois pour faire les travaux de sécurisation demandés par l'expert, il a expliqué ce mercredi que ces derniers étaient déjà terminés depuis une semaine et qu'ils sont toujours en attente de la venue d'un expert. La balle est donc dans les services de l'Etat et administration mais aussi directions des routes.


Sébastien Bourlin, maire de Pourrières, dont les habitants sont le plus impactés a de son coté, sur son facebook expliqué à ses habitants ce mercredi : "Mes chers concitoyens, vous êtes nombreux à m’interroger sur la fermeture de la RDN7 suite aux désordres qui se sont produits à la Grande Pugère. Je viens vers vous pour vous informer que le désordre est intervenu sur la commune de Trets. Suite à l’effondrement, Monsieur Le Maire de Trets a pris, très justement, un arrêté de péril pour le bâtiment mais qui a englobé les désordres qui pourraient survenir sur la RDN7, compte tenu de la proximité immédiate entre la voie et les bâtiments. La commune de Pourrières n’est en rien concernée et n’a pas été concertée pour ce choix. C’est pour cela que la voie RDN7 est interdite à la circulation. Des experts ont naturellement été nommés en urgence, suite à cela, pour identifier les désordres. C’est un bâtiment qui a une valeur patrimoniale.

Monsieur Le Maire de Trets a eu aujourd’hui des échanges afin d’obtenir le plus rapidement possible une réouverture partielle de La RDN7 dans le sens Var direction Bouches du Rhône. Il s’y emploie. Je reviendrai vers vous très rapidement. Sachez que du côté de notre département, le département du Var, nous mesurerons les désagréments et insistons pour que ce soit dans les plus brefs délais. En ces périodes électorales, vous m’excuserez, je ne m’exprime que sur du factuel. Mais j’ai bien fait savoir dans « quelle merde cela nous mettait ». Excusez-moi des termes.




Frederic Guinieri , maire de Puyloubier et dont les habitants ne peuvent plus aller dans le Var ou alors via les déviations, fait lui savoir qu'il a eu ce mercredi un échange avec le directeur des routes du conseil départemental 13 et lui a demandé de mieux flécher la déviation et de mettre des panneaux pour éviter que certains véhicules utilisent des voies qui ne sont pas adaptées. "En espérant que la réouverture, même si ce n’est que dans un sens, puisse se faire rapidement."

La mairie de Trets indique ce jeudi "Après visite sur place hier, mercredi 20 novembre 2019, du service des Routes du Département, un aménagement sera très prochainement proposé aux usagers afin de faciliter leurs déplacements. Une circulation alternée (sur une seule chaussée) sera envisagée dès que l’expert aura rendu son rapport."




LE POINT CE JEUDI 28 NOVEMBRE 2019
Le point sur le dossier par LA PROVENCE du 28 novembre qui a interrogé le maire, le service des routes, le propriétaire etc





12 DECEMBRE 2019 REOUVERTURE IMMINENTE

ENFIN !!!! Après 6 semaines de fermeture, au moins deux camions couchés dans le fossé pendant plusieurs jours sur les déviations, de nombreux accidents de voitures, des bouchons monstres à Trets de plusieurs kilomètres le soir (de la Soka Gakai jusqu'au rond point de la gare certains soirs !!!) le feuilleton infernal va enfin prendre fin. On a en effet appris ce jeudi 12 décembre 2019 à 16h30 que la réouverture devrait avoir lieu d'ici le Week end a annoncé la mairie de Trets "Suite au dernier rapport de la société Socotec transmis en Mairie de Trets le 12 décembre 2019, et après discussions entre Monsieur le Maire de Trets et la Direction des Routes, nous vous annonçons la réouverture de la RDN7 sous 48h."
Le maire de Pourrières qui a écrit encore à la présidente du 13 et à celui du 83 ces derniers jours (voir ci dessous) l'annonce aussi "Mesdames, Messieurs, mes chers concitoyens, je tiens à vous informer que ce jeudi 12 décembre au matin, suite à une nouvelle expertise, il a été conclu par l’expert nommé que la menace n’existait plus au lieudit La Grande Pugère. Aussi, à l’heure ou je vous parle, après échanges avec les services de notre direction des routes, la réouverture est à l’étude et les services des routes de notre département en relation et en collaboration avec leurs homologues des Bouches du Rhône vont travailler de concert. Je tiens à remercier pour tous nos échanges et interventions respectives mon collègue Maire de Puyloubier, Frédéric Guiniéri et nos services respectifs des routes Var et Bouches du Rhône. Sébastien Bourlin, Maire de Pourrières, Vice-président du Département du Var.", le maire de Puyloubier s'était aussi pas mal mobilisé auprès de la direction des routes sur ce sujet.

Une expertise réalisée le 29 novembre de manière visuelle et un rapport établi le 2 décembre dernier, que Trets au cœur de la Provence a pu consulter jeudi 5 décembre 2019 (mais qui a été révisé le 10) et qui stipule : "le batiment ne présente pas de désordre remettant en cause la stabilité de l'ouvrage. L'effondrement du batiment voisin n'a pas affaibli le batiment examiné (la bastide). Les différentes mesures de confortement demandées ont été réalisées voir plus. Nous pouvons donc confirmer par le présent rapport que le batiment ne présente pas à ce jour de péril imminent. Le batiment étant ancien des travaux de rénovation doivent être entrepris afin d'assurer la pérennité sur le long terme (réfection façade, reprise de la couverture etc)"

Par conséquent la réouverture devrait en théorie être dans les deux sens comme avant !


Article paru dans VAR MATIN ce jeudi 12 décembre


13 DECEMBRE 2019
C'EST FAIT LA N7 EST ENFIN ROUVERTE A LA CIRCULATION DANS LES 2 SENS DEPUIS 11H DU MATIN

Le maire de Pourrières était présent sur les lieux fait il savoir. On devrait donc mieux circuler à Trets ce vendredi soir !

Le Maire de Trets a signé ce jour l’arrêté de réouverture de la RDN7. Ce dernier a été transmis en Préfecture ainsi qu’à la Direction départementale des Routes.






Vu: 67910 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 9 Commentaires :
euh le nombre d'accidents on ne les compte plus depuis le début et on en est à minimum 2 poids lourds couchés dans le fossé...
Posté par : Nicolas le webmaster, le 11/12/2019 - 01:52:44
Plus de 5 semaines après la RN7 n'est toujours pas réouverte à la circulation. Le nombre de gros camions passant par la déviation est imposant malgré le fait que certains points ne sont pas aussi large que la nationale 7. après vérification plus rien ne semble dangereux pour la circulation mais on ne peut toujours pas passer. Doit il y avoir un accident sur la route de Trets pour que le passage soit autorisé devant cette belle bâtisse ?
Posté par : stef, le 11/12/2019 - 00:11:02
merci beaucoup à vous c'est tres gentil de votre part
Posté par : Nicolas le webmaster, le 03/12/2019 - 00:55:10
Vous êtes bien les seuls qui nous tiennent informés alors que c'est nullement votre obligation.
Si il fallait compter sur la mairie de Trets qui donne des nouvelles 2 semaines après ou de celle de Pourrières qui ne communique pas.
Votre travail d'information est excellent ! Merci à vous "Trets au cœur de la provence".
Posté par : Max, le 02/12/2019 - 20:17:39
Pas bête l'idée de mettre l'autoroute gratuite entre Saint Maximin et le Canet de Meyreuil dans les deux sens...Au moins le temps des travaux !!! Mais que font les décideurs ???
Posté par : independant13, le 21/11/2019 - 08:09:19
Non car cela fait à peine 15j donc ils ont encore 15j ;-)
Posté par : Nicolas le webmaster, le 20/11/2019 - 15:55:46
Bonjour

Avez-vous du nouveau? A quand la réouverture?

merci
Posté par : FTP83670, le 20/11/2019 - 13:15:46
On a une magnifique autoroute. 3.50 euros le trajet jusqu'a aix. Messieurs les elus et monsieur les prefets (car cette fermeture concerne le var et les bdr) faites pression sur escota pour rendre l'autoroute gratuite sur le trajet saint maximin aix et vous verrez qu'on roulera beaucoup mieux sur la D6.
Posté par : michael, le 12/11/2019 - 09:47:29
Les twin towers sont tombées à Trets et menacent toute la circulation d'un département. Le principe de précaution et la trouille des élus surclassent encore le principe de bon sens.Que font les pouvoirs publics? Les conducteurs doivent-ils eux-mêmes passer le coup de tracto pour rétablir des conditions de circulation normale 3 jours après ce (malheureux) incident... Quelques agglos tombés d'une ruine et toute la stratégie de libre circulation et des transports mis à mal par quatre caillous!
Posté par : jack, le 06/11/2019 - 08:25:16

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !



Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Le Passé tretsois Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA







Les dernières actualités :

31/05 : Souvenirs : 1990, le centre ancien se refait une beauté

31/05 : Vidéo Association Handidream : La tretsoise Aurélie Brihmat raconte en image et récit son Tour de France 2019 dans un petit documentaire : VIDEO

30/05 : Vie tretsoise : Déconfinement de Trets => Le Point au 30 Mai 2020 : Toutes les infos pratiques, commerces et réouvertures [3 Co.]

29/05 : Economie Presse : Le Hangar des coiffeurs se transforme en galerie

29/05 : Souvenirs : Plus de 10 000 militaires du XVe Corps d'armée en manoeuvre à St Maximin puis Trets !

28/05 : Vie tretsoise : DECONFINEMENT DE TRETS : PHASE 2 : Sport, restos, déplacements vacances, culture... Les nouvelles mesures de l'Etat [5 Co.]

28/05 : Education : Rentrée scolaire 2020 2021 : Toutes les informations sur les inscriptions

28/05 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : Le notaire de Trets comparait pour détournement

27/05 : Souvenirs : «Le Trets glauque» : L'énorme sanglier qui ravagea Trets...

27/05 : Education : Une nouvelle rentrée au collège de Trets le 2 juin plus élargie, mais toujours très modifiée

26/05 : Souvenirs : Le maire qui n'aimait pas la musique...

26/05 : Aux alentours Presse : 2020, vers un été 100% ENNUI avec un déluge d'annulations dans les communes alentours

Suite des actualités

SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...